Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Niazar : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
Driven, tome 1 : Driven Driven, tome 1 : Driven
K. Bromberg   
Encore une lecture abandonnée.

Le début partait bien mais le manque de crédibilité m'a complètement enlever mon envie de poursuivre.

Tout allait bien aux premières lignes avant que tout ne dérape d'une façon qui m'a refroidie et vraiment dégoûtée. [spoiler] Vous connaissez beaucoup de nanas qui après avoir fait une crise de panique, de claustrophobie se laisse peloter par le premier mec dans les bras duquel elle tombe ? Un mec qui venait de s'envoyer en l'air avec une autre dans un couloir ? Non mais sérieusement, pour moi c'est crade ! Oui je suis brutale dans mes mots mais il ne faut pas abuser là ! Je ne trouve vraiment rien de fantasmant la dedans. Je vois plutôt ça de manière ragoutante et peu crédible. ça beau être de la romance, il ne faut pas non plus pousser mamie dans les orties. [/spoiler]

La suite n'a absolument pas rattraper ce gros plantage du début, puisque tout est couru d'avance, rien n'est crédible, tout est beaucoup trop facile.

Rylee n'a laissé de marbre même si on sait qu'elle a un lourd passé. Je n'ai pas eu ma curiosité de pousser. Dommage, j'aimais bien les passages au " foyer" avec ces gamins qui l'entourent.

Quant à notre cher homme, qui me laisse de glace, parce que je ne lui trouve aucun charme et bien ça se passe de plus de commentaire.

C'était une quatrième couverture alléchante, une très bonne idée mais j'ai l'impression que la nouvelle mode c'est de pousser les extrêmes, de faire des histoires d'amour rocambolesque, de faire du sexe ( car le début pardonnez-moi mais c'est déjà du trop gros pour moi) pour faire vendre et surfer sur cette vague qui m'a noyée depuis longtemps.



par Vidia
D.I.M.I.L.Y, Tome 4 : Just don't mention it D.I.M.I.L.Y, Tome 4 : Just don't mention it
Estelle Maskame   
Pour être honnête, j'ai eu du mal au départ avec le Tyler d'aujourd'hui. Une fois qu'il a rencontré Eden c'était tout de suite beaucoup plus agréable à lire.
En revanche, je suis totalement tombée sous le charme de Tyler à 12 ans et même si je savais comment ça finirait, j'ai eu mal avec lui et j'ai prié avec lui. Je comprends tellement pourquoi il s'est tu et c'est tellement touchant venant de la part d'un enfant de cet âge qui a déjà ce genre de maturité.
Je ne me rappelais plus de tout ce qu'il se passait mais le principal était là et ça m'a fait du bien de retrouver ces personnages que j'ai tant apprécié il y a à peu près un an.

par Dawn86
Addicted to You Addicted to You
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Car ce duo d’auteurs (drôles de dames de choc) a encore une fois relevé un défi de taille : parler d’un sujet d’addiction pas drôle en arrivant à le transformer en toile de fond d’une magnifique histoire d’amour.

Seth est un des piliers de la fraternité Sigma Alpha Psi, communauté de sportifs.
Champion de basket et joueur émérite, il collectionne autant les titres que les jolies filles dans son lit.
Ce “Don Juan” accumule les coups d’un soir et semble vivre sa vie d’étudiant de 20 ans en la croquant à pleines dents.

Malgré les mises en garde de ses copains et de son coach sportif sur son comportement, il n’en tient pas compte et continue à mener sa “petite vie tranquille”.

Et un jour, il fait la rencontre de Memphis : petite jeune femme frêle (en apparences), toute habillée de noir des pieds à la tête, elle fait partie de la sororité des Crows, les gothiques du campus.

Alors qu’elle est à l’exact opposé de ses goûts en matière de femmes habituellement, elle va lui taper dans l’oeil et l’intéresser car elle semble lui résister.

Mais sous des dehors bien froids, Memphis est irrémédiablement attirée par ce beau sportif qui la surplombe et qui la charme.

Sauf que Seth cache de biens lourds secrets et problèmes, qu’il est le seul à pouvoir résoudre.

Ils ont bien plus de points en commun qu’ils ne le pensent, de par leur passé ou leurs familles.

Est ce qu’une attirance et des sentiments peuvent suffire à faire remonter à la surface quelqu’un qui se noie dans une vase de dépravation et d’addiction ?

Est ce que des sentiments peuvent suffire à soutenir une personne aimée et l’aider à s’en sortir ?

Vous le saurez en lisant l’histoire de Seth et Memphis.

⇒ Personnellement j’ai juste ADORE cette histoire, qui sort des sentiers battus.

Il fallait oser le pari de parler de l’addiction et du parcours du combattant que c’est d’en sortir, sans tomber dans le “patho” ou en faire des caisses dans le larmoyant.

C’est un pari réussi haut la main !

Seth et Memphis sont un couple magnifique, qui démarre mal dans leur relation mais rapidement on se rend compte de la force de leurs sentiments et on s’attache à ces deux là.

Seth en particulier est un personnage déstabilisant et original : ce coureur de jupons cache bien des facettes sous ses dehors de “queutard” et c’est un homme intelligent, sensible, romantique … que nous découvrons au fil des pages.

Un homme dont on ne peut que tomber “amoureuse” et qui nous charme irrémédiablement.
Sa force de caractère force le respect !

Memphis aussi est un personnage haute en couleurs (malgré son amour inconditionnel du noir) : malgré une enfance pas toujours évidente, elle a réussi à surmonter ses démons et représente un vrai soutien, un vrai pilier pour Seth.

Ce livre est une pépite, un message d’espoir et d’amour, une ode à la seconde chance et au pardon.
C’est aussi une belle leçon de courage : quand on veut … on peut !

Vraiment une belle lecture, qui nous donne à réfléchir et à nous questionner un peu plus loin qu’une simple belle fin.
Destiny, tome 1 : Imparfaite Destiny, tome 1 : Imparfaite
Cecelia Ahern    Christophe Rosson   
Vous pouvez retrouver un avis détaillé sur mon blog :
www.blogbooksanatomy.wordpress.com

Ce roman est DINGUE ! Une fois ma lecture entamée j'ai été incapable de m'arrêter ! Enfin une dystopie - à mon sens - différente, enfin une dystopie réaliste, ça fait du bien

par Earendile
Office games Office games
Analia Noir   
Chaque jour, la secrétaire me regardait avec désir et envie.

Dommage qu’elle soit mariée.

Ceci dit, de ce que je savais, ma femme me trompait allègrement de son côté...

A l'occasion d'un léger rapprochement qui a dérapé, il s’est révélée qu'elle me désirait bien plus que je ne le pensais…
Love in melodies Love in melodies
Milyi Kind   
On pourrait croire qu'au sein de la famille, vaste, variée et mal définie des jeux, les Echecs peuvent être classés dans la catégorie des divertissements convenant à des tempéraments calmes ou apathiques et avec des règles bien fixées qui ne laissent aucune place à l'improvisation. Seulement l'observation et l'expérience que nous pouvons avoir nous montre que les échecs constituent une activité mentale souvent intense, riche en suspense et qui exprime avec beaucoup de nuances les personnalités de ceux qui s'y adonnent. Un terrain d'affrontement où la possibilité de parer la menace et de ne pas perdre la partie peut se résumer entre la fuite, l'interposition et la prise. Un jeu de combinaison où l'échiquier devient un lieu de lutte entre deux adversaires, dans leur rapport de forces, d'intérêts et de stratégies.

Love in Melodies, c'est l'histoire d'un Fou et de sa Reine. Duo incendiaire d'une romance dévorante entre un crocodile au regard arctique et sa Devouchka. Telles les deux facettes opposées de cet échiquier, entre ces deux êtres que rien ne pré-destiné à se rencontrer, une partie commence alors. Celle du corps contre l'âme, celle de l'envie contre la raison. Un clair-obscur perturbant et dérangeant mais tout autant fascinant et hypnotique. Tout comme son contraire.

Pour Sélène Baas, l'opportunité de ce job d'intendante est l'occasion de sortir de la situation quasi inquiétante dans laquelle elle se trouve. Affranchie de ses parents, subsistant tant bien que mal entre deux boulots, Sélène est une jeune femme de 24 ans, curieuse, expansive et très active mais qui se retrouve dans l'incapacité de subvenir à ses besoins vitaux. Aidée par des amis dans l'entourage proche de sa sœur, elle va accepter ce poste qu'on lui propose et espérer ainsi une stabilité professionnelle nécessaire à sa survie. Sans vraiment prendre conscience à ce moment là, elle la bordélique compulsive, de l'endroit où elle va mettre les pieds, de la tâche qu'elle devra accomplir et surtout de sa rencontre avec le propriétaire des lieux, Anton Khassiev.

Tourmenteur, véritable tourbillon sensoriel pour nos émotions, Anton Khassiev c'est cet être froid, rempli de vices et de perversité, aux manières glaciales et hautaines. D'une beauté polaire atypique et à la voix électrisante, c'est un homme au charisme qui vous paralyse et vous enivre. Violoncelliste à la sensibilité exacerbée, raffiné et élégant, tel un Dandy, il entretient cette attitude d'homme à l'allure précieuse, recherchée, et au langage choisi. Mais ce comportement, cette armure proche du froid sibérien est un vernis sous lequel se dissimule les vicissitudes de secrets inavouables. Mécanisme d'auto-protection pour le vécu d'un enfer à la tonalité monstrueuse où les ombres et les spectres cachés font souffrir son âme, meurtrissent son corps et dépravent son cœur. Un trompe l’œil d'une beauté macabre, stigmate de cicatrices profondes et irréversibles, qui va attirer, d'une manière inévitable et fatale, la curiosité de Sélène.

Reine et proie innocente de ce prédateur enfermé dans sa prison dorée, son antre, elle va vouloir gratter la carapace permanente de cet homme blessé et dévasté par la folie et la vengeance. Femme à la volonté de fer, Sélène sent qu'il se cache quelque chose dessous. Obstinée et indocile, elle va vouloir transpercer ses défenses, le sauver de son enfer, le guérir de ses tourments. Mais à trop essayer de le percer à jour, ce Fou, carnassier à l'aura fascinante et effrayante, va s'insinuer langoureusement sous sa peau et l'entrainer dans les profondeurs de sa névrose. Il va planter ses crocs dans sa chair et l'attirer inexorablement dans ses abîmes.

"Pourtant il n'y a dans mes veines, infusé dans chaque goutte de mon sang, que du désir liquide. Il est si...Je n'ai pas vraiment de mots pour décrire l'effet dingue que ce fou à sur moi. Son emprise est totale, à la limite de l'asservissement."
" Je veux qu'il le voie. Mon corps. Je veux qu'il le sente. Le désir. Je veux qu'il l'entende. La passion tambouriner dans ses veine. Je veux qu'il la goûte. La confiance. Je veux qu'il le touche....Mon amour"

Un jeu dangereux à contresens de leur propre volonté, insensé, à l'effet dévastateur sur ce besoin qu'ils ont de se posséder, surtout quand les fantômes du passé refont surface. Personne n'a jamais eu cette emprise sur lui, sauf elle, sa bouffée d'oxygène. Elle le défi, il emprisonne ses sens, elle l'apprivoise, il la bouleverse. Un lien brut et passionnel entre eux qui les enchaine et refuse de les en libérer. Combo explosif où s'affronte la dureté et la douceur, la brutalité et la délicatesse. Tout et son contraire. Une dualité enivrante qui nous entraine dans des émotions vibrantes, oppressantes mais tellement ensorcelantes.

C'est un énorme coup de cœur pour cet univers qui m'a envouté et où mon cœur s'est désagrégé de plaisir. Une ambiance feutrée, pesante et irrespirable, à la limite du huis clos qui vous prends aux tripes. J'ai dévoré cette histoire qui hante encore mes pensées. Happée par l'écriture si poétique de Milyi qui nous rend spectateur de ce ballet sensuel et délicat, de cette mélodie mélancolique et passionnelle. On vit le temps d'un instant, suspendu à cet amour inconditionnel et unique. Rédemption d'un passé destructeur et déterminant d'un avenir délivrant.
À bout portant À bout portant
MadiLie V.   
Il y a des romans qui vous marquent à vie. Ceux qui aident à remonter le moral, les jours de pluie. Ceux qui font tellement rire qu'on les conseille à nos copines. Puis il y ceux-là, tellement intenses, puissants, poignants et si forts, qu'on ne pourra jamais les oublier, même si on en a envie. À bout portant fait partie de la dernière catégorie. Même si j'avais lu le synopsis au préalable, j'admets, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. On parlait d'ombre, de lumière... Pourquoi pas ? Je me suis donc laissée porter par une plume sûre, fluide, addictive. Page après page, j'ai plongé dans l'histoire de Maël et Joan, deux forces de la nature. Et au moment de LA révélation car oui, il y a un lourd secret qui pèse sur l'un des personnages, je me suis mise à exulter. À partir de CE chapitre précis, la lecture est devenue obsessionnelle. Il fallait que je connaisse la fin de l'histoire. Une fin à la hauteur de cette romance hors du commun : extraordinaire et déchirante. Lorsque je suis arrivée à cet ultime chapitre, je suis restée coite, me demandant ce qu'il venait de se passer. Parce que bon sang, je me suis pris une claque puissance mille. À bout portant c'est certes une romance, mais c'est tellement plus... On parle là d'une leçon de vie impressionnante. D'une bataille. D'une guerre, même, entre le coeur et la raison. Je vous conseille donc évidemment de lire ce livre, ou plutôt de le dévorer. Mais attention, il risque de vous faire perdre la tête...

par EmmaPxx
So sexy trap So sexy trap
Ava Król   
Quand j'ai vu la couverture de ce roman, j'ai tout de suite été attirée et le résumé m'a lui aussi beaucoup plu. Je connaissais la plume de l'auteure, car j'avais lu son roman « A corps brisés » et j'étais donc très curieuse de découvrir ce nouveau roman. Je n'ai pas du tout été déçue. Cette histoire m'a fait vibrer du début à la fin. J'ai adoré !
Ici, nous faisons la connaissance avec Anna qui est vétérinaire dans la clinique dont est actionnaire son petit ami Arnaud.
Le moins, que l'on puisse dire, c'est que la vie n'a pas été tendre avec Anna. Pour elle, rien ne va plus : « Tout m'est devenu pesant, ces derniers temps ». On sent vraiment que son quotidien qu'elle partage depuis trois mois avec Arnaud lui pèse et que son passé a laissé en elle une grande et profonde blessure. Anna a le cœur gros !
L'auteure décrit parfaitement sa souffrance. Elle est plus que palpable !
J'ai beaucoup aimé le métier d'Anna. Elle en parle bien et nous fait partager son amour profond pour les animaux.
Avec ce que lui fait vivre Arnaud et malgré le temps qui a passé, Anna n'a pas oublié ce qu'elle a vécu. Ce jour si terrible où sa vie a basculé.
Extrait : Il était mon premier amour, le vrai, le grand, celui qui aurait pu m'emmener au bout du monde, et si je l'ai aimé pendant dix-sept ans, il ne lui a fallu que quelques minutes pour me briser le cœur.
Malgré la distance, le temps qui s'est écoulé, on sent vraiment que pour Anna cette histoire est très douloureuse et qu'elle est loin d'être derrière elle. Cependant, on sent son besoin de se révéler.
L'auteure nous transmet bien ses sentiments, ce qu'elle ressent. D'ailleurs, c'est dur de la voir souffrir autant. On aimerait soulager ses maux et penser ses blessures.
Alors qu'Anna ne s'y attendait pas, son destin va prendre un nouveau tournant le temps d'un week-end à Zermatt en Suisse.
Anna va alors faire la connaissance de cet homme, « l'heureux élu », Morgan Saltanov.
Extrait : Cet homme est hautement dangereux. De la dynamite pure.
Anna est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. J'ai aimé la découvrir petit à petit. La voir se dévoiler. Elle nous montre autant ses douleurs, que son bonheur, ses fantasmes, que ses désirs, sa peur, que son amour. Anna est naturelle, elle ne se cache pas sous des artifices. Elle est qui elle est. C'est « une rescapée », « une warrior » !
Anna m'a plus que touché avec son histoire, mais j'ai été aussi touchée par sa force de caractère et sa détermination.
Morgan est un homme plus que charmant. Directeur d'un hôtel de luxe en Suisse. Morgan est tout de suite envoûtant. C'est comme s'il avait tout autour de lui une « aura magnétique ». On se sent indéniablement attiré par lui !
Avec Morgan, nous sommes confrontés aux mystères, à la passion, aux désirs, à la tension plus que palpable, mais aussi aux dangers.
Avec cette histoire, l'auteure nous entraîne dans un monde inconnu. Elle nous fait découvrir beaucoup de sensations.
La tension entre Anna et Morgan est à son paroxysme et nous fait languir. Elle nous pousse dans nos retranchements. On espère, on effleure du bout des doigts. On sent, ressent...
Anna et Morgan sont deux personnages bien différents, venant de deux mondes opposés, mais qui se complètent comme une évidence. Il y a dès le début une réelle et véritable connexion entre eux. C'est saisissant, puissant !
Avec ce roman, je suis passée de surprise en surprise. J'ai eu la tension qui est montée en même temps que celle des personnages. J'ai eu aussi la peur au ventre, j'ai été en colère, mais j'ai aussi ressenti une dose d'amour incommensurable et une amitié sincère.
Comment ne pas être conquise par Morgan et touchée par la belle Anna ?
J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture en lisant cette histoire. Une très belle surprise !
Maintenant, il me tarde de découvrir le spin-off « One rule Their rule ».
Je vous recommande ce roman !
La Rose des vents La Rose des vents
Isla A.   
Un réel coup de cœur pour cette histoire vraiment poignante, touchante, envoûtante et qui a fait jouer les montagnes russes à mon ptit cœur.

Dans cette histoire, il y a bien des personnages principaux mais les personnages secondaires ont également une grande importance et feront part entière de l’intrigue. Leur destin se croise, s’entrelace pour notre plus grand bonheur. On s’attache à eux et on a envie de les découvrir…

On découvre dans un 1er temps la vie de la jeune Milyia, étudiante sans histoire qui partage son temps entre ses études, sa meilleure amie Karys dite la « furie » et sa grand-mère Iris à qui elle doit tout. En effet, sa vie n’a pas vraiment été comme dans un conte de fée et elle en garde une fragilité, c’est une jeune femme blessée voir meurtrie. Elle refuse d’avoir des sentiments pour quiconque (sauf Karys et Iris car elles sont ses piliers pour ne pas sombrer) et pour cela elle a érigé dans son cœur des barricades, et face à d’éventuels sentiments qui pourraient apparaître son seul moyen de ne pas souffrir, c’est la fuite !!!

Mais 2 rencontres vont changer sa vie et la chambouler au plus profond de son être et surtout de son âme.

Tout d’abord il y a Adam. Jeune homme séduisant bien que mystérieux, musicien et parfois poète à ses heures, vraiment attachant, tendre et doux mais qui cache au fond de lui un immense mal-être et un passé qui le hante… Entre eux la rencontre sera intense et rapide. Leur histoire ne sera pas simple car lui cherche en elle sa « lumière » pour faire face à ses démons et quelques événements leur feront du mal mais ils comprendront qu’ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Mais est-ce de l’amour ou une très grande amitié ? Qui est Adam ? Quels sont ses démons ? Que va-t-il se passer entre eux ?

Alors qu’elle commence à s’ouvrir à Adam, elle fera la rencontre de Soan qui l’attirera comme jamais personne ne l’avait attiré, elle ressentira une sorte d’électricité entre eux mais cet instant sera fugace. Pourtant ils ne cessent de penser l’un à l’autre sans savoir qu’ils se reverront… Soan c’est le beau gosse, sexy à souhait et tatoué. De lui émane une sorte de colère et de haine qui ne semble pas le lâcher. Qui est réellement Soan ? A qui voue-t-il cette haine et surtout pourquoi ? Mais sa rencontre avec Milyia va peu à peu lui faire ressentir des choses qu’il ne connaissait pas et lui faire changer ses plans de départ ce qui ne va pas plaire à tout le monde !!! Entre eux on vivra des beaux moments, intenses et sensuels à souhait mais aussi des événements forts et/ou éprouvants qui feront monter le stress… C’est un loup solitaire et comme tout loup il n’est pas facile à « apprivoiser ». J’avoue que c’est mon coup de cœur de ce roman.

Dans les personnages secondaires j’ai beaucoup aimé Karys avec sa folie, une meilleure amie comme on aimerait toutes en avoir qui est une oreille attentive et qui ferait tout pour le bonheur de son amie… J’ai beaucoup aimé ses joutes verbales avec Caleb mais je ne vous en dirai pas plus car c’est à vous de le découvrir ! Puis vient le tour d’Iris, une charmante grand-mère qui m’a beaucoup touchée car elle s’est dévouée à sa petite-fille, qui est compréhensive et surtout à l’écoute des autres sans porter aucun jugement.

L’histoire est bien menée, si bien qu’une fois commencée on n’arrive plus à s’arrêter de lire car on veut avoir les réponses à nos questions et surtout savoir qu’elle en sera la finalité ?!

La plume d’Isla A. est fluide, douce, poétique et vraiment envoûtante. J’ai été emportée par cette histoire qui m’a fait rire à certains moments, m’a fait pleurer à d’autres, parfois stresser et c’est pour cela que je remercie l’auteure et toutes les sensations que j’ai éprouvé et qu’elle a réussi à me transmettre à travers son écrit avec brio…