Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nicole59 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le quai de Ouistreham Le quai de Ouistreham
Florence Aubenas   
j'ai adoré ce livre. loin d'être une association de témoignage pour critiquer ou approuver les raisons de la crise. Florence Aubenas nous témoigne de son experience et de la dure realité, le combat, de la vie de tout les jours pour les chômeurs ou les personnes naviguant entre plusiuers emplois afin de pouvoir subvenir a leur besoin...

par bamby114
Le Pensionnat Le Pensionnat
Josette Alia   
1939. Dans une petite ville de la Sarthe, le collège va être dirigé par une jeune femme, Lucie, à la place de son mari mobilisé. L'académie de Paris lui impose dix nouveaux pensionnaires, dix enfants juifs qu'elle va devoir dissimuler alors que les allemands vont arriver et même, s'installer dans le collège réquisitionné.
Le roman d'une femme qui traversa d'un pied léger une époque tragique où se mêlaient les pires violences, l'inconscience et le courage. Un livre facile, sans héros ni tirade politique. Un livre qui rend hommage au courage des femmes obligées de faire face. Un livre qui se lit d'une traite, emporté par sa simplicité et son intérêt soutenu. Il plaira tout particulièrement à tous ceux et celles qui ont vécu cette période.

par Phil_33
Adieu Gloria Adieu Gloria
Megan Abbott   
Petite comptable dans une officine louche, la narratrice est vite remarquée par Gloria. Elle. Une légende du "milieu".
Gloria sera son mentor; la jeune fille entre en apprentissage, apprend à s'habiller, arpente les casinos et les terrains de courses, transporte enveloppes et mallettes. Travaille pour avoir le sang-froid, la rigueur, l'à-propos. Tomber amoureuse ? Mauvaise idée, très mauvaise idée... Surtout d'un cave comme celui-là !
Un véritable roman noir, sans sucre. Avec l'amertume et le velouté qu'il faut. Dévoré en un après-midi. Sans doute pas un chef d'oeuvre avec un grand C, mais j'en reprendrais bien un autre, s'il vous plaît !

par Paraffine
Je sais pas Je sais pas
Barbara Abel   
Au vu des nombreuses et élogieuses critiques concernant les romans de Barbara Abel, j’ai eu envie de découvrir cette auteure que je ne connaissais pas. J’ai donc choisi son tout dernier, à la couverture attirante et dont le synopsis a fini par harponner l’amatrice de thriller psychologique que je suis.

La veille d’une sortie scolaire, la petite Emma est témoin d’une scène : elle voit sa mère embrasser un autre homme que son père. Camille, la mère, sous le choc, n’aborde pas le sujet avec elle et espère que, compte-tenu de son jeune âge, celle-ci n’ait pas conscience de la gravité du geste.

La journée de la sortie scolaire touchant à sa fin, Emma disparait dans la forêt, juste avant le retour à l’école. Certains adultes partent à sa recherche mais, sans succès, contactent la police et les parents. A leur grand soulagement, la petite réapparait mais Mylène, l’institutrice de la fillette, ne revient pas. Que s’est-il passé dans la forêt ? Alors qu'à son retour Emma porte le foulard de sa maîtresse, ni la police, ni les parents n’obtiendront comme réponse de la fillette qu’un "Je sais pas". La panique s’empare alors de Camille qui craint que la fillette divulgue à tout moment la vérité à son père et que, de ce fait, son couple explose. Mais elle ne peut s’empêcher de se poser certaines questions : sa fille de cinq ans a-t-elle un rôle dans la disparition de l’institutrice ? Ne sait-elle réellement rien ou bien cherche-t-elle à se venger et à punir sa mère ? Mais alors, pourquoi s’en prendre à sa maitresse ? Si tel est le cas, peut-elle être reconnue coupable par la justice ? Dès le départ, un malaise s’installe. Les heures qui suivent la disparition de Mylène deviennent de plus en plus angoissantes, tant pour Camille, la mère de la petite Emma, que pour le père de la jeune institutrice, qui la menace – et pour cause, c’est lui l’amant. Jusqu’où une mère est prête à aller pour protéger son enfant et préserver sa vie de famille telle qu’elle l’était avant ce tragique évènement ?

Une institutrice pas apprécié de ses petits élèves. Une fillette au visage d’ange, réellement innocente "qui ne sait pas" ou vraie manipulatrice. Une mère de famille qui perd pied dans la crainte de la divulgation de sa trahison et qui, dans le doute, veut protéger sa fille. Un père vraiment imbu de sa personne. La police qui hésite entre disparition inquiétante ou volontaire. Un autre père qui s’inquiète et cherche sa fille, car le temps presse, elle n'a pas eu sa dose d'insuline…


Un suspense omniprésent, une ambiante oppressante, des doutes et des questions pour tous les personnages qui amènent à ce leitmotiv tout au long de l’histoire "Je sais pas". Une fin scotchante tant dans le dénouement de l’affaire, le devenir du couple et le sort de la petite Emma…

par anginho
Secrets en héritage Secrets en héritage
Elizabeth Adler   
après un début un peu long , c'est un bon roman, une histoire familiale un peu compliquée, une histoire d'amour et une intrigue liée à un meurtre
Tu me trouveras au bout du monde Tu me trouveras au bout du monde
Nicolas Barreau   
Tu me trouveras au bout du monde est le deuxième livre que je lis de Nicolas Barreau. Je l’ai découvert avec Le sourire des femmes et j’avais aimé beaucoup sa plume légère.

Voici donc le deuxième roman de cet écrivain franco-allemand nous présente. Le personnage principal est encore un homme, Jean-Luc Champollion, galeriste parisien, qui reçoit donc cette mystérieuse lettre d’amour, d’une inconnue cela va de soit. Le thème est un classique. Il n’y a rien de nouveau. Le roman épistolaire m’a toujours plu. Bon, je vous rassure, il n’y a pas que des lettres, enfin des mails. Il y a aussi le petit monde de Jean-Luc en mouvement. Tout son cercle se met à la recherche de cette mystérieuse femme. Et les paris sont ouverts ;-). Même si c’est la fin est facile à deviner mais je n’en dis pas plus et je vous laisse mener votre enquête.

C’est une belle comédie romantique qui nous guide dans les rues de Paris, On est avec Jean-Luc, Le Duc. Nous aussi on veut savoir qui c’est. On mène aussi notre enquête. Et nous aussi on suppose.

C’est frais, léger, bien écrit. Bref, un roman que je vous conseille de lire allongée sur une couverture, au bord de l’eau un dimanche après-midi, après un pique-nique….Oups, mon côté fleur bleue ;-)

par anneju
La Figuière en héritage La Figuière en héritage
Françoise Bourdon   
Mélanie,enfant de l'assistance publique,ayant eu une enfance difficile se retrouve propulsée dans une grande maison en Provence... Nous sommes au 19ème siècle ....Par son mariage elle découvre la fabrication de l'absinthe,très en vogue à cette époque.....Les artistes et les poètes en abusent....Souvenons nous de Toulouse Lautrec qui dissimulait toujours une dose dans sa canne....Peu à eu l'on assiste à son déclin en 1915....Ce livre est aussi un témoignage d'une vie tourmentée et amoureuse d'une femme .
Livre intéressant pour nous faire connaitre l'âge d'or du cartonnage, de la fabrication de l'absinthe et du félibrige.....
http://www.notreprovence.fr/mouvement_felibrige_histoire.php

par SARA81
Le sourire des femmes Le sourire des femmes
Nicolas Barreau   
À que ce livre m'a fait du bien à mon cœur
Quelle fraicheur cette belle histoire d'amour...
Une magnifique écriture fluide et douce...
J'ai dégusté ce livre avec délice comme on mange une bonne friandise !
Et bien avec ce roman ses la même chose ...
Je les lus doucement pour le garder le plus possible près de moi car se livre et beau et bouleversant .
Je ne voulais pas que se ça finisse !
Je voulais garder encore avec moi ces personnages si attachants qui on fait fondre mon cœur...
Un véritable COUP DE CŒUR
Une vraie romantique dans l'âme ...
À lire d’urgence pour les romantiques comme moi .
Alors voilà : Les 1001 vies des urgences Alors voilà : Les 1001 vies des urgences
Baptiste Beaulieu   
Alors voilà, je suis étudiante en première année médecine. Parfois, c'est dur, c'est trop difficile et on n'en veut plus... Et puis, je tombe sur le nouvel article du blog de Baptiste Beaulieu. Là, je pleure, je ris, j'esquisse un sourire mais surtout quoiqu'il y ait raconté, que ce soit drôle ou même triste, j'en ressort toujours complètement remotivée. Ses mots résonnent tellement en moi qu'ils me remettent d'aplomb et au boulot. Grâce à lui, l'envie de continuer est là. C'est tout simple mais c'est un style qui me plait, fluide et toujours tellement enjoué qu'on aimerait bien le lui piquer. On ne peut trouver de livre plus vivant et qui donne une telle envie de vivre.
Alors voilà, je veux tout simplement dire que ce livre est génial et que son blog l'est tout autant, qu'il n'y raconte pas des histoires sombres d'hôpitaux mais des histoires pleines d'espérance et de bonne humeur qui donnent envie de sourire et de nous dire que, oui, la vie est belle...
Au nom de nos enfants Au nom de nos enfants
Bernard Barataud   
Bernard Barataud, président de l'AFM (Association Française contre les Myopathies) raconte sobrement son histoire et son combat quotidien pour son fils Alain et tous ses copains, dans un livre poignant: Au nom de nos enfants. Ce livre n'a d'autre prétention que de témoigner, d'informer inlassablement pour appeler à l'aide... Chaque mot, chaque situation sonne juste dans ces pages pleines de révolte, de colère, de chagrin et de tendresse.