Livres
605 566
Membres
695 972

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Night School, Tome 5 : Fin de partie



Description ajoutée par x-Key 2015-06-09T19:08:34+02:00

Résumé

Une saison pour aimer, une saison pour mourir...

A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies.

Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d'échange qu'il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche.

C'est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie ou, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main.

Cinquième et dernier livre de la série best-seller international.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 290 lecteurs

extrait

Carter se tenait sur le seuil, une serviette de toilette jetée sur l'épaule. Ses cheveux, encore humides, frisaient un peu sur ses tempes. Il portait l'uniforme de Cimmeria. Mais il avait laissé la chemise ouverte et elle ne put s'empêcher de couler un regard vers son torse : ses muscles parfaitement dessinés, son ventre plat...

Rien que de le voir, elle sentait son pouls s'affoler.

Il était... parfait.

Ses yeux noirs s'attardèrent sur son visage, en dessinèrent le contour, puis chaque trait, avant de descendre pour suivre les courbes de son corps.

Il ne dit pas un mot. Il lâcha juste sa serviette et traversa la pièce en trois enjambées. Elle descendit du bureau et ils se jetèrent dans les bras l'un de l'autre.

Leur baiser fut fougueux. C'était le baiser dont elle avait tant rêvé. Dont elle avait tant envie.

Il avait dû en rêver aussi parce que sa bouche se faisait de plus en plus exigeante. Passionnée. Il referma ses bras dans son dos pour la plaquer contre lui. Son corps était chaud, encore humide.

Ses lèvres taquinèrent alors les siennes jusqu'à ce qu'elle ouvre la bouche. Il avait un goût de dentifrice à la menthe. Son souffle pénétra doucement dans ses poumons. Elle le respirait... Elle ne voulait plus jamais respirer que lui.

Elle posa les mains contre sa poitrine. Sa peau était si douce. Elle sentait les battements de son cœur sous ses doigts. Il cognait vite et fort. Aussi vite et fort que le sien.

Elle vit alors ses pupilles se dilater, rendant son regard plus noir encore.

- Allie, murmura-t-il. J'ai rêvé de ça des milliers de fois. Dis-moi que je ne suis pas en train de rêver.

L'émotion contenue dans sa voix... Elle sentit son ventre se contracter. Quelque chose se serrait au plus profond d'elle quand il la regardait comme ça.

- C'est bien réel, répondit-elle, tant pour le rassurer que pour s'en persuader elle-même.

Elle enfonça ses doigts dans le désordre de ses mèches encore mouillées et attire sa tête à elle jusqu'à ce que leurs lèvres se frôlent.

- Carrément réel, chuchota-t-elle.

C'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle le touche. Tout le temps. Tout de suite. Elle fit glisser ses mains dans son dos, épousant le modelé de chacun de ses muscles déliés, l'ondulation de sa colonne vertébrale.

Y voyant sans doute une invitation, il glissa ses mains sous sa tunique. Cette brusque chaleur au creux de ses reins... Elle se mordit la lèvre pour retenir un gémissement.

Le souffle court, il releva la tête pour plonger les yeux dans les siens, ses prunelles deux prunelles deux trous noirs.

- Tu es la personne la plus extraordinaire que j'aie jamais rencontrée, murmura-t-il. Je resterais un siècle enchaîné s'il le fallait pour te retrouver.

Elle en eut les larmes au yeux.

À son arrivée à Cimmeria, elle était sûre qu'il n'existait pas une seule personne sincère sur toute cette foutue planète. Cette nuit, enfin, elle avait le preuve qu'elle s'était trompée.

- Je t'aime, Carter.

Ça lui faisait toujours hyper bizarre de dire ça. Au fond d'elle, quelque chose se crispait dans l'insoutenable attente de sa réponse.

Il posa son front contre le sien en la regardant dans les yeux. Elle ne lisait sur son visage que la plus profonde sincérité. Elle n'avait jamais rien vu d'aussi beau.

- Allie, je t'aime et je t'aimerai toujours.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Et bien me voilà en mode nostalgique et oui je suis triste de dire au revoir à Allie, Carter, Sylvain et Cimmeria.

C.J Daugherty a su nous offrir un univers envoûtant, angoissant, oppressant, captivant et attendrissant, et ce pendant toute la durée de cette saga qui aura réussi à me faire vibrer sur la totalité des cinq tomes. Je suis tout simplement fan de cette auteure, de son univers, de sa plume, de sa saga et de Carter ... en bref, je suis totale addict de Night School !!!

Avec Fin de partie je m'attendais à de l'action, beaucoup. Je vous rassure tout de même, nous en avons et d'ailleurs ça démarre sur les chapeaux de roues !! Mais ici nous sommes plus dans la stratégie, la patience, la réflexion et l'attente. Nathaniel, Allie et Isabelle se livre à une véritable partie d'échec, et c'est celui qui placera au mieux ses pions sans se précipiter qui gagnera la partie !

Et autant dire que Nathaniel est très fort à ce jeu ! Mais c'est sans compter sur la motivation et la détermination d'Allie. En tout cas ce tome a surtout joué avec mes nerfs et ma patience. Rien ne se fait dans la précipitation, tout est calculé et réfléchi pour nous amener là où tout doit se terminer.

En résumé, même s'il m'a manqué un épilogue (juste pour voir ce que deviennent nos chouchous et parce que j'aime ça) ça reste un final qui clôture parfaitement cette saga qui aura su jouer avec nos nerfs et nos cœurs pendant trois ans.

Vous aimez le suspense, l'action, la stratégie, les trahisons, les doutes et les révélations, et bien avec Night School vous serez servis !

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai rarement pu observer une chute aussi vertigineuse que dans la série Night School. Je me rappelle très exactement avoir adoré le premier tome, tout autant le deuxième. Mais à partir du troisième, j'avais déjà observé une grosse baisse de niveau, que ce soit dans l'intrigue ou la psychologie des personnages. Le quatrième tome avait (à peine) ravivé mes espoirs mais là... je pense que le cinquième et ultime tome a définitivement touché le fond de l'Atlantique.

Franchement? Je ne trouve qu'un seul adjectif pour qualifier ce dernier tome: mauvais.

L'intrigue: on est plongé dans un compte à rebours plus agaçant qu'angoissant, pour sauver le beau et vénérable Carter West. Très bien. A côté de ça, Allie nous fait son caca nerveux habituel à propos de celui-ci et de Sylvain (à croire qu'au bout de 5 tomes, elle parvienne encore à douter d'elle même, ce qui relève de la performance). Ce genre de récit à l'américaine, en perpétuel mouvement (mais seulement en apparence, sinon le livre est aussi plat que les plateaux de Belgique) est profondément détestable. Aucune originalité, aucun tonus, et rien qui pourrait rendre le dénouement addictif.

L'écriture: faible. Ce n'est que bouts de phrases (finis ou pas) des plus basiques, sans aucun style. De descriptions d'à peine deux lignes, sans qu'on puisse réellement se mettre dans le bain, et de dialogues à la limite du pathos. C'est d'ailleurs pour ces derniers je crois, que j'ai cru réellement halluciné. Est-ce que j'avais bien un Night School entre mes doigts? C'était tellement cliché, mièvre et immature, que je me demandais si ce n'était plutôt pas le script d'un sitcom de mauvais goût pour adolescents en manque d'hémoglobine. Sans oublier ces grandes tirades de notre très chère Allie qui se veut mature et moralisatrice (alors qu'elle n'est qu'aveuglée par la sainte lumière de la bêtise profonde) qui m'ont d'abord bien fait rire, puis -à force de s'incruster à peu près toutes les deux pages-, m'ont sérieusement donné des envies de meurtres.

Les personnages: Mazeltov! Alors là, chapeau bas pour l'auteur. Que des gamins de 17 ans à peine se retrouvent limite dans une guerre dignes des services secrets et que pire, cela leur semble parfaitement normal de "se battre"... elle a du en avoir du courage pour pondre un roman de 400 pages sur des adolescents aussi stupides qu'inutiles. La palme est décernée à Allie. Je ne pensais pas qu'elle puisse être encore plus agaçante, égoïste, mièvre que dans les tomes précédents. Apparemment, tout est possible, et la voilà qui se fait bien plaisir dans ce tome en fonçant tête baissée comme une gamine ne pensant qu'à sa poire et à son petit "coeur". Impressionnant.

Je n'ai pas envie de plus m'étendre sur le sujet. A vrai dire, je n'ai même pas eu le courage de finir le livre. Je me suis arrêté vers la page 300, et lu quelques bouts de la fin pour essayer de comprendre où l'auteure voulait en venir... ce que je n'ai pas trouvé.

"La fin justifie les moyens" comme l'indique la couverture... Mais cet ultime tome d'une série qui promettait ne peut en revanche pas justifier un tel relâchement de l'auteure. "Fin de partie", heureusement, car ce n'est que du soulagement que j'ai ressenti quand j'ai refermé le livre et par conséquent, cette série...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

j'ai enfin fini la saga et j'ai beaucoup aimé c'est uen bonne saga c'est bien écrit ya du sus pense et c'est assez prenant au final vu que les tomes s'enchainent bien un plaisir a découvrir

Afficher en entier
Argent

La fin de cette saga qui a un peu trop trainé en longueur à mon goût. Mais le dénouement est intéressant et on sent moins le triangle amoureux dans ce dernier chapitre ce qui est agréable. L'intrigue se déroule sur peu de temps donc on a pas l'occasion de s'ennuyer.

Afficher en entier
Bronze

Mon dieu, que dire, je n'es pas les mots... Ou plutôt j'en ai trop, pour décrire la déception de se dernier tome et de cette saga en généralité.

Je n'avais déjà quasiment pas accroché aux deux premiers tomes, les Tomes trois et quatre avait étaient une véritable catastrophe, avec Allie qui se plaint constamment, un triangle amoureux tellement nul et surtout, surtout, une intrigue qui n'avancer pas, et qui est clairement rester en Standby pendant deux tomes. Bref c'était long et je m'étais fait ch...r.

Du coup, en débutant le lecture de ce cinquième et dernier tome, je m'étais dit que forcément après deux tomes étiré en longueur, forcément le dernier allais être différent. L'intrigue allais être plus développé, plus présente, limite que sa irai vite avec des choses qui nous pète à la figure à tout les chapitres... Et bien non... Vraiment non... On nous fout l'intrigue de base de côté pour se concentré simplement et uniquement sur la libération de Carter West. Oui, oui, vous avez bien lus. Préparez-vous a bouffer 323, soit 31 chapitre complet, en élaboration de projet pour découvrir ou est détenus Carter. Comment le libérer et la mission libération. Entre ça, ben y a rien en faite... Ha si ! On assiste à Spoiler(cliquez pour révéler) l'enterrement de Lucinda et la remise de son héritage à Allié , voilà ni plus ni moins. Bon évidemment le tout est ponctuer des jérémiades de Allie, qui a le plus souffert, qui est la plus triste, a qui tout arrive, tout les malheureux du monde et de la terre, bref qui est toujours autant concentré sur son petit nombril de Lady. Oui vous l'aurez compris le personnage d'Allie, du tome un au dernier tome n'a jamais, JAMAIS, évolué. Elle reste toujours égoïste et égocentrique.

Puis arrive le 32eme chapitre, où enfin ils retrouvent Carter, et on remet notre petite guerre guerre de base, qui était déjà nul à la base, au centre de l'histoire. Et, de la page 324 à 377, Allie à enfin un éclair de génie, et trouve une solution pour que cette guerre cesse enfin. Oui, c'est une gamine de 16 ans, alors qu'elle est censé être sous la protection de personne très intelligente et qui font tout de même partis de l'élite, elle trouve la solution. Celle auquel aucun adulte n'a pensé. Une solution, qui arrive comme un cheveux sur la soupe, au bout de cinq livres. Comment faire simple, quand on peut faire long et compliqué ! D'ailleurs j'ai trouver cette solution et cette fin, tellement, mais alors tellement ridicule, l'autrice nous a pondus cinq livres, pour ça... Mais en trois tomes c'était fini. Et sa aurait était clairement plus dynamique et plus fluide.

Ensuite on a également quelques incohérence. Dans le tome quatre avant la réunion au sommet qui doit regrouper Nathaniel, Lucinda et Allie, Dom équipe Allie et Carter d'un dispositif GPS minuscules qu'elle glisse dans l'une des chaussures d'Allie et l'une des chaussures de Carter. A aucun moment personne ne pense à vérifier avec ce dispositif ou se situe Carter... Ben non, sinon au aurait pas pu nous pondre 31 chapitre à recherchera Carter. Peut-être que je me suis tellement ennuyer dans le tome trois et quatre, que sa a était expliqué mais que mon cerveau en a fait abstraction. Si j'avais c'est expliquer dans le livre, n'hésitez pas à le mettre en commentaire.

Bref je vais m'arrêter la. Pour moi les Night School ont était une très grosses déception. J'ai déjà oublié le tome un, deux et trois. Le tome quatre et cinq vont très partir aux oubliettes. Je suis tout de même très contente que ma meilleure amie me les ai prêté, car j'aurais dépenser de l'argent pour le tome un et deux. Je pense que j'aurais arrêter aux tomes deux, si vraiment elle n'avait pas eu la saga entière dans sa bibliothèque. Même quand je n'aime pas un livre, je suis toujours un peu curieuse de connaître la fin, je n'aime pas ne pas finir une saga, même quand celle-ci n'est pas à mon goût.

Afficher en entier
Lu aussi

Cela me fait tout drôle d'avoir terminé cette saga. Et dire que je l'ai commencée quand j'avais 13 ans ! Voilà que 13 ans plus tard, je quitte Cimméria. Autant le dire tout de suite, l'école va terriblement me manquer ! Après toutes ces années, j'ai vraiment l'impression d'y avoir vécu. J'ai vraiment l'impression de partir du cocon familiale. Même si je trouve plus de critiques à dire que d'éloges, les étudiants, les professeurs et la directrice restent gravés à jamais dans mon cœur de lectrice. Nostalgie quand tu nous tiens !

Cependant, quand on enlève ce sentiment de nostalgie, il est difficile, pour moi, de dire du bien de l'ensemble de la saga. Globalement, je trouve que l'intrigue est plus une plaisanterie qu'autre chose. Plus prévisible, tu meures ! Le dénouement se suit sans aucune surprise. J'ai tout deviné de A à Z. C'est vraiment le point qui me déçoit le plus car j'espérais que les hypothèses de la lectrice de 13 ans que j'étais s'avéraient fausses. Au final, je ne me suis trompée sur aucune d'entre elles. C'est pour dire que n'importe quel débutant devinerait l'issue de cette saga. Vraiment, navrant !

Déjà, parlons du triangle amoureux. Qui a douté un seul instant du choix d'Allie ? Pas moi en tout cas. C'était tellement évident de savoir avec qui elle allait finir. Alors, je m'interroge encore une fois : à quoi ça a servit de nous FOUTRE un triangle amoureux ? Clairement, à rien ! Heureusement que dans cet opus, toutes ces scènes de drama finissent par cesser. Bon, nous avons quand même le moment de vérité qui fait chialer tout le monde et qui m'a fait rouler des yeux. Nan mais franchement, c'est quoi cette gaminerie ?

En effet, je trouve les réactions des personnages très puérils. Personne ne fait preuve de maturité. J'ai vraiment ce sentiment de ne pas voir les personnages évoluer tellement leurs attitudes sont enfantines. On se croirait au collège, sérieux !

La personne qui m'a vraiment le plus énervée, c'est bien Allie. Quelle gourde celle-là ! Genre elle est la seule à ne pas avoir deviné la relation entre Rachel et Nicole. Je vous jure : vraiment la seule. Tous les autres le savaient et même les lecteurs le devinent dès que Rachel rompt avec Lucas. Conclusion, je le savais à ma première lecture du deuxième tome. Du coup, lorsque le moment de vérité éclate, j'étais tellement hilare à me moquer d'Allie alors que l'instant est grave pour notre protagoniste. L'autrice a vraiment loupé son moment de drame sur moi. Un point en plus qui fait baisser la note malheureusement.

Ensuite, on en parle du sort de Gabriel ? Spoiler(cliquez pour révéler) Déjà, j'aime bien. Genre le mec a survécu à de nombreuses confrontations. On dit que c'est le plus fort en combat. Or, il suffit que Allie et Zoé seulement rappliquent pour qu'il crève enfin. Quelle honte comme destin ! Le mec genre ne sert vraiment à rien en fait. Pourtant, dans le premier volet, je le trouvais intéressant. Au final, on ne comprend pas ses motivations qui l'ont poussé à faire ce qu'il a fait. Un personnage qui manque cruellement de nuances. Je trouve ça dommage de le rendre manichéen car ça le rend plus ridicule dans son rôle de "méchant" qu'autre chose. Du moins, c'est mon avis personnel.

Ensuite, mettons Nathaniel sur le tapis. Je ne le trouve pas mieux que Gabriel honnêtement. Il n'est aucunement intimidant. Cet homme manque cruellement de charisme. Déjà, impossible pour moi d'émettre un visage sur son prénom tellement il est si peu décrit ! En plus, le mec, il n'est vraiment pas malin. Spoiler(cliquez pour révéler)Comment ne pas voir que ses plans étaient voués à l'échec et que personne ne l'appréciait ? Franchement, s'il n'avait pas agi comme il a fait tout au long de la saga, il aurait eu tout le monde dans sa poche en se faisant passer le gentil de l'histoire. Conclusion, je trouve aussi ce personnage ridicule à souhait !

Enfin, terminons quand même sur une note positive. S'il y a bien un personnage que j'ai apprécié tout au long de la saga, c'est bien Isabelle. Elle obtient enfin ce qu'elle mérite parce que franchement, c'est une super directrice qui a beaucoup de charme. La scène final m'a tiré la petite larmichette tellement j'étais émue pour elle. Pour moi, c'est le meilleur personnage de la saga qui colle parfaitement à l'univers ainsi que Raj, Zelazny et Dom. C'est la première fois dans une saga YA que je dis ça mais dans cet univers là, je préfère largement les adultes que les ados. L'autrice a bien su les valoriser.

Conclusion, je ressors de lecture émue malgré tous ces points négatifs. C'est pourquoi je vous invite à faire votre propre opinion.

Afficher en entier
Bronze

Je suis contente d'avoir fini cette saga. J'ai vraiment beaucoup aimé l'histoire et me suis beaucoup attaché aux personnage. Mais ce dernier tome dessus je n'est trouver très très long et il y avait beaucoup trop de scène qui ce répétait. J'ai trouver que la deuxième partie du livre était ennuyante, je m'attendait à vraiment plus d'action et surtout à une autre fin qui pour moi est trop simple, trop facile voir même en suspens. Spoiler(cliquez pour révéler)on ne saura jamais si ils vont réussir et nathaniel va les laisser tranquille, ou ce faire tuer comme je le souhaite tant . Je tourne une page mais cette histoire restera dans mon coeur et je sait que je relirais les 3 premier tomes qui m'ont tenu en haleine su début a la fin.

Afficher en entier
Bronze

Et c'est ici que se termine la virée à Cimmeria. Le tome 5 qui clôt l'histoire de Night School.

Ce fût pour moi une agréable saga à lire, même si j'ai préféré les 2 premiers tomes. Les tomes d'après je les aie parfois trouvés longs, répétitifs, j'ai aussi eu du mal avec le triangle amoureux qui me sortait par les yeux et ils manquaient quelque chose pour que les tomes 3/4/5 soient aussi bien que les 2 premiers.

C'était tout de même une histoire sympathique à lire, et je suis contente de l'avoir lu.

Afficher en entier
Argent

Dans la même continuation. Bon mais pas transcendant. Facile et agréable à lire.

Afficher en entier
Or

Alors pour ce tome je trouve que c'est un peut long pourtant il me manque pas d'actions mais était moins attache aux personnages que sur les autres tomes. J'ai trouvé que le personnage Allie à grandit énormément que elle devient une femme j'ai aussi bien aimé la fin comm elle est tourné et comment il ont fait pour être a nouveau ensemble et heureux

Afficher en entier
Argent

Bon ça y est, j’ai terminé cette saga *pleure intérieurement*. Je me suis doucement remise au fil du temps mais sa été très dur de quitter cette histoire avec ces personnages. On a eu les réponses qui nous manquaient et plus encore : on a eu le droit à une fin juste...comme il fallait, bon même si je ne suis pas d’accord avec certaines choses ! La fin est plutôt ouverte et pour une fois ça ne me dérange pas. Nous pouvons imaginer notre propre suite^^

J’ai cru un bon nombre de fois faire un arrêt cardiaque (c’était les montagnes russes émotionnelles) jusqu’au moment où il s’est arrêté . *oui oui il a manqué plusieurs battements* Allie a envie choisie entre Carter et Sylvain et je ne vous dirais pas si je suis heureuse ou pas car, on le sait tous, mon préféré est bien évidemment Carter X)

L’action était à son comble et c’était fantastique ! Brefouille c’est un petit coup de cœur quand même, il faut se pencher sur cette saga qui vaut vraiment le coup d’œil ! Laissez-vous emporter par l’ambiance dark school…

Afficher en entier
Diamant

L'histoire est prenante, j'étais tellement plongée dedans que j'ai lu les 5 tomes en dix jours. Les personnages sont attachants et dès que j'avais terminé un tome, je n'ai pas pu m'empêcher de continuer pour savoir la suite et le fin mot de l'histoire.

Afficher en entier

Dates de sortie

Night School, Tome 5 : Fin de partie

  • France : 2015-06-11 (Français)
  • France : 2019-05-16 - Poche (Français)
  • Canada : 2015-08-20 (Français)
  • USA : 2015-06-04 (English)

Activité récente

mocyan le place en liste or
2022-07-08T22:10:42+02:00
mxn_onn l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-26T23:11:35+02:00

Titres alternatifs

  • Night School, Book 5 : Endgame - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2290
Commentaires 233
extraits 80
Evaluations 477
Note globale 8.46 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode