Livres
450 601
Membres
395 462

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Night School, Tome 5 : Fin de partie



Description ajoutée par x-Key 2015-06-09T19:08:34+02:00

Résumé

Une saison pour aimer, une saison pour mourir...

A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies.

Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d'échange qu'il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche.

C'est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie ou, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main.

Cinquième et dernier livre de la série best-seller international.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 861 lecteurs

Extrait

Carter se tenait sur le seuil, une serviette de toilette jetée sur l'épaule. Ses cheveux, encore humides, frisaient un peu sur ses tempes. Il portait l'uniforme de Cimmeria. Mais il avait laissé la chemise ouverte et elle ne put s'empêcher de couler un regard vers son torse : ses muscles parfaitement dessinés, son ventre plat...

Rien que de le voir, elle sentait son pouls s'affoler.

Il était... parfait.

Ses yeux noirs s'attardèrent sur son visage, en dessinèrent le contour, puis chaque trait, avant de descendre pour suivre les courbes de son corps.

Il ne dit pas un mot. Il lâcha juste sa serviette et traversa la pièce en trois enjambées. Elle descendit du bureau et ils se jetèrent dans les bras l'un de l'autre.

Leur baiser fut fougueux. C'était le baiser dont elle avait tant rêvé. Dont elle avait tant envie.

Il avait dû en rêver aussi parce que sa bouche se faisait de plus en plus exigeante. Passionnée. Il referma ses bras dans son dos pour la plaquer contre lui. Son corps était chaud, encore humide.

Ses lèvres taquinèrent alors les siennes jusqu'à ce qu'elle ouvre la bouche. Il avait un goût de dentifrice à la menthe. Son souffle pénétra doucement dans ses poumons. Elle le respirait... Elle ne voulait plus jamais respirer que lui.

Elle posa les mains contre sa poitrine. Sa peau était si douce. Elle sentait les battements de son cœur sous ses doigts. Il cognait vite et fort. Aussi vite et fort que le sien.

Elle vit alors ses pupilles se dilater, rendant son regard plus noir encore.

- Allie, murmura-t-il. J'ai rêvé de ça des milliers de fois. Dis-moi que je ne suis pas en train de rêver.

L'émotion contenue dans sa voix... Elle sentit son ventre se contracter. Quelque chose se serrait au plus profond d'elle quand il la regardait comme ça.

- C'est bien réel, répondit-elle, tant pour le rassurer que pour s'en persuader elle-même.

Elle enfonça ses doigts dans le désordre de ses mèches encore mouillées et attire sa tête à elle jusqu'à ce que leurs lèvres se frôlent.

- Carrément réel, chuchota-t-elle.

C'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle le touche. Tout le temps. Tout de suite. Elle fit glisser ses mains dans son dos, épousant le modelé de chacun de ses muscles déliés, l'ondulation de sa colonne vertébrale.

Y voyant sans doute une invitation, il glissa ses mains sous sa tunique. Cette brusque chaleur au creux de ses reins... Elle se mordit la lèvre pour retenir un gémissement.

Le souffle court, il releva la tête pour plonger les yeux dans les siens, ses prunelles deux prunelles deux trous noirs.

- Tu es la personne la plus extraordinaire que j'aie jamais rencontrée, murmura-t-il. Je resterais un siècle enchaîné s'il le fallait pour te retrouver.

Elle en eut les larmes au yeux.

À son arrivée à Cimmeria, elle était sûre qu'il n'existait pas une seule personne sincère sur toute cette foutue planète. Cette nuit, enfin, elle avait le preuve qu'elle s'était trompée.

- Je t'aime, Carter.

Ça lui faisait toujours hyper bizarre de dire ça. Au fond d'elle, quelque chose se crispait dans l'insoutenable attente de sa réponse.

Il posa son front contre le sien en la regardant dans les yeux. Elle ne lisait sur son visage que la plus profonde sincérité. Elle n'avait jamais rien vu d'aussi beau.

- Allie, je t'aime et je t'aimerai toujours.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Et bien me voilà en mode nostalgique et oui je suis triste de dire au revoir à Allie, Carter, Sylvain et Cimmeria.

C.J Daugherty a su nous offrir un univers envoûtant, angoissant, oppressant, captivant et attendrissant, et ce pendant toute la durée de cette saga qui aura réussi à me faire vibrer sur la totalité des cinq tomes. Je suis tout simplement fan de cette auteure, de son univers, de sa plume, de sa saga et de Carter ... en bref, je suis totale addict de Night School !!!

Avec Fin de partie je m'attendais à de l'action, beaucoup. Je vous rassure tout de même, nous en avons et d'ailleurs ça démarre sur les chapeaux de roues !! Mais ici nous sommes plus dans la stratégie, la patience, la réflexion et l'attente. Nathaniel, Allie et Isabelle se livre à une véritable partie d'échec, et c'est celui qui placera au mieux ses pions sans se précipiter qui gagnera la partie !

Et autant dire que Nathaniel est très fort à ce jeu ! Mais c'est sans compter sur la motivation et la détermination d'Allie. En tout cas ce tome a surtout joué avec mes nerfs et ma patience. Rien ne se fait dans la précipitation, tout est calculé et réfléchi pour nous amener là où tout doit se terminer.

En résumé, même s'il m'a manqué un épilogue (juste pour voir ce que deviennent nos chouchous et parce que j'aime ça) ça reste un final qui clôture parfaitement cette saga qui aura su jouer avec nos nerfs et nos cœurs pendant trois ans.

Vous aimez le suspense, l'action, la stratégie, les trahisons, les doutes et les révélations, et bien avec Night School vous serez servis !

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai rarement pu observer une chute aussi vertigineuse que dans la série Night School. Je me rappelle très exactement avoir adoré le premier tome, tout autant le deuxième. Mais à partir du troisième, j'avais déjà observé une grosse baisse de niveau, que ce soit dans l'intrigue ou la psychologie des personnages. Le quatrième tome avait (à peine) ravivé mes espoirs mais là... je pense que le cinquième et ultime tome a définitivement touché le fond de l'Atlantique.

Franchement? Je ne trouve qu'un seul adjectif pour qualifier ce dernier tome: mauvais.

L'intrigue: on est plongé dans un compte à rebours plus agaçant qu'angoissant, pour sauver le beau et vénérable Carter West. Très bien. A côté de ça, Allie nous fait son caca nerveux habituel à propos de celui-ci et de Sylvain (à croire qu'au bout de 5 tomes, elle parvienne encore à douter d'elle même, ce qui relève de la performance). Ce genre de récit à l'américaine, en perpétuel mouvement (mais seulement en apparence, sinon le livre est aussi plat que les plateaux de Belgique) est profondément détestable. Aucune originalité, aucun tonus, et rien qui pourrait rendre le dénouement addictif.

L'écriture: faible. Ce n'est que bouts de phrases (finis ou pas) des plus basiques, sans aucun style. De descriptions d'à peine deux lignes, sans qu'on puisse réellement se mettre dans le bain, et de dialogues à la limite du pathos. C'est d'ailleurs pour ces derniers je crois, que j'ai cru réellement halluciné. Est-ce que j'avais bien un Night School entre mes doigts? C'était tellement cliché, mièvre et immature, que je me demandais si ce n'était plutôt pas le script d'un sitcom de mauvais goût pour adolescents en manque d'hémoglobine. Sans oublier ces grandes tirades de notre très chère Allie qui se veut mature et moralisatrice (alors qu'elle n'est qu'aveuglée par la sainte lumière de la bêtise profonde) qui m'ont d'abord bien fait rire, puis -à force de s'incruster à peu près toutes les deux pages-, m'ont sérieusement donné des envies de meurtres.

Les personnages: Mazeltov! Alors là, chapeau bas pour l'auteur. Que des gamins de 17 ans à peine se retrouvent limite dans une guerre dignes des services secrets et que pire, cela leur semble parfaitement normal de "se battre"... elle a du en avoir du courage pour pondre un roman de 400 pages sur des adolescents aussi stupides qu'inutiles. La palme est décernée à Allie. Je ne pensais pas qu'elle puisse être encore plus agaçante, égoïste, mièvre que dans les tomes précédents. Apparemment, tout est possible, et la voilà qui se fait bien plaisir dans ce tome en fonçant tête baissée comme une gamine ne pensant qu'à sa poire et à son petit "coeur". Impressionnant.

Je n'ai pas envie de plus m'étendre sur le sujet. A vrai dire, je n'ai même pas eu le courage de finir le livre. Je me suis arrêté vers la page 300, et lu quelques bouts de la fin pour essayer de comprendre où l'auteure voulait en venir... ce que je n'ai pas trouvé.

"La fin justifie les moyens" comme l'indique la couverture... Mais cet ultime tome d'une série qui promettait ne peut en revanche pas justifier un tel relâchement de l'auteure. "Fin de partie", heureusement, car ce n'est que du soulagement que j'ai ressenti quand j'ai refermé le livre et par conséquent, cette série...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Dans ce dernier livre on sent bien que la fin est proche, il y a beaucoup plus d'action que dans les tomes précédents ce qui rend celui-ci d'autant plus addictif, la fin est plaisante.

Afficher en entier
Diamant

Une superbe fin ... juste un petit manque un epilogue parlant du futur de tout ca ... dommage on ne peut que imaginer.

Cela dit quand même un happy end .jai passé un super moment a lire tout les tomes de cette sage .

Afficher en entier
Argent

Ce dernier tome de cette série ma un peu déçu comparé aux autres tome. J'aime bien le système de passer d'une organisation à une autres mais le scénario me laisse un peu sur ma fin…

Pas beaucoup d'actions, juste de la stratégie pour la plupart du temps et on décroche un peu.

Afficher en entier
Or

La fin n'est pas comme les autres tomes, très peu d'action, juste un semblant d'une grosse partie d'échec où chaque partie place leurs pions et élaborent une stratégie

Afficher en entier
Or

Voilà, un final qui m'a dans l'ensemble plu, je m'attendais à un peu plus, mais bon l'intrigue est bien menée jusqu'au bout.

La fin n'est pas comme les autres tomes, très peu d'action, juste un semblant d'une grosse partie d'échec où chaque partie place leurs pions et élaborent une stratégie, faut il forcément gagner cette partie pour obtenir enfin la paix?

Pour l'ensemble de cette série, je dirais que pour moi 5 tomes c'était peut-être un peu trop, que le triangle amoureux m'a fait grincer des dents mais au delà de ça l'intrigue est bien construite, le suspens à son comble, les émotions explosives et surtout j'applaudis les personnages secondaires qui selon moi sont carrément indispensables au bon fonctionnement de l'histoire, petit bémol j'aurais aimé que Christopher soit plus présent dans ce dernier tome.

Par contre, gros bémol pour moi c'est le manque d'épilogue, franchement, 5 tomes!!! Et pouf c'est fini! Non, j'aurais voulu tous les retrouver quelques années après, leurs situations, leur organisation etc... bref vraiment dommage.

Afficher en entier
Argent

Un tome qui conclu une saga très bien ficelée, même si il manque un petit truc pour rendre l'écriture plus dynamique.

Afficher en entier

J'ai été très déçue par ce dernier tome, car j'ai adoré la série Night School et j'aurais voulu avoir un final parfait pour ces livres qui m'ont redonné goût à la lecture. Je suis du genre à faire durer les lectures pour ne pas gâcher le plaisir trop vite. Mais pour le coup je lisais seulement quelques chapitres par jour car ça je m'ennuyais profondément. Ça m'a brisé le cœur de souffler d'impatience au chapitre 36 alors même que je savais que dans un chapitre Night School ne serait plus qu'un souvenir du passé !

Bon déjà ce qui m'a fait décrocher c'est l'absence de Carter pendant les 32 premiers chapitres. Carter était mon personnage préféré car on ne s'attendait jamais vraiment à ses interventions, et aussi car je suis team Carter depuis le livre 1. De plus, en sachant ce qui s'était passé à la fin du tome 4, j'aurais voulu qu'on voit plus tôt le nouveau couple Carter/ Allie pour les voir construire leur couple au sein de Cimmeria. Alors devoir attendre 32 chapitres pour au final avoir juste des retrouvailles moyennes et très succinctes ... mouais.

Du coup, avec l'absence de Carter, on retrouve Allie qui veut à tout prix le sauver (ce qui est logique). Mais les milliers de chapitres où tout ce qu'il se passe ce sont des discussions entre Allie/ Raj/ Isabelle et Dom, ce n'est pas très passionnant. Ça tourne en rond, tout se répète, les conversations sont sans fin et souvent sans but. Bref, j'ai lu le livre en entier mais j'aurais clairement pu sauter des passages.

En fait, je trouve que la construction de l'histoire n'est pas très bien faite. Il est logique que Carter soit pris en otage par Nathaniel, mais je pense que l'auteure aurait dû le délivrer à la moitié du livre, comme ça la seconde partie du récit aurait traité de la résolution du conflit au sein d'Orion et tout le tralala.

D'ailleurs, le méchant de l'histoire est Nathaniel mais je ne comprends toujours pas ses motivations. Enfin j'ai juste l'impression qu'il faut qu'il y ait des mauvaises choses qui arrivent à Allie et Nathaniel est le personnage qui s'y colle même si ce n'est pas vraiment cohérent avec le reste de l'histoire. Sans parler du conflit qui se règle en 10 minutes avec Allie qui décide de créer une nouvelle organisation mondiale ... lol. Comme si à 17 ans elle avait plus de recul que des personnes qui travaillent au sein de ces organisations secrètes depuis des décennies. Bref, un gros problème de cohérence sur la fin.

En fait ce qui m'a troublé dans ce tome c'est le manque d'innocence. Parfois je repensais aux premiers tomes, quand Allie passait du temps dans sa chambre ou à marcher dans les couloirs ou à aller en classe. Je repensais aux événements organisés seulement pour les élèves comme la rencontre au lac où tous les élèves sautent nu dans l'eau ou le feu de camp au château, ou encore les bals d'été ou d'hiver qui ne consistaient pas seulement à communiquer avec des adultes de la haute sphères. Tout était trop sérieux dans ce livre, et ça manquait d'insouciance.

Du coup, j'ai trouvé qu'on était moins proche des autres personnages, comme Rachel, qui est certes très présentes dans le livre mais qui n'est plus aussi proche d'Allie. Sylvain qui repart en France dans le tome 4 à un moment stratégique (c'est un peu une excuse bidon de l'auteure pour que Carter et Allie soient ensemble je trouve) et qui revient dans la première partie du livre. La seule chose dont je me souviens c'est qu'Allie rompt avec lui, sinon je n'ai plus trop de souvenir de sa présence dans ce livre. Zoé est la seule à peu près présente, notamment quand Gabe attaque Allie sur le toit. Je dois dire que c'est le seul moment que j'ai apprécié dans ce livre, car j'ai retrouvé l'intensité qu'il y a dans les autres tomes. Il y a aussi Christopher qui appairait quand on en a besoin et le reste du temps il n'est pas évoqué, alors qu'il devrait être un personnage important.

Bon je ne vais pas m'éterniser sur toutes les choses qui ne vont pas dans ce livre. Je suis juste vraiment déçue que ce dernier tome ne soit pas à la hauteur des 4 premiers (même si le tome 1 et 2 sont bien au dessus des 2 suivants). J'ai choisi Night School au hasard dans la librairie quand j'ai décidé de me remettre à lire. j'ai vécu et respiré Night school pendant 1 mois, le temps de lire toute la saga, et je suis déjà nostalgique de me dire que je ne pourrais plus lire les histoires d'Allie et de Cimmeria. J'espère peut être qu'un jour un film ou une série prendra forme, comme ça je pourrais redécouvrir une nouvelle fois cette merveilleuse saga!

Afficher en entier
Bronze

Encore un tome très bien. Que dire de plus que ce qui a déjà été dit.

Afficher en entier
Or

Que dire... Cette saga m'a donné goût à la lecture. C'était avec impatience que j'attendais la sortie de chaque tome et avec rapidité que je l'ai dévorés. C'est une histoire qui tiens la route, qui nous intrigue, nous donne envie de ne pas s'arrêter de lire tant que ce n'est pas la fin. J'ai adoré.

Afficher en entier
Bronze

Et voilà, c'est fini. Une bonne série mais, qui a énormément traîner en longueur. Un bon tome mais, comme les précédent, il ne se passe pas grand chose pour le nombre de pages.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"Night School, Tome 5 : Fin de partie" sort 2019-05-16T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 16 Mai

Dates de sortie

Night School, Tome 5 : Fin de partie

  • France : 2015-06-11 (Français)
  • France : 2019-05-16 - Poche (Français)
  • Canada : 2015-08-20 (Français)
  • USA : 2015-06-04 (English)

Activité récente

Reeve le place en liste or
2019-03-16T00:26:55+01:00
abi05 l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-22T16:26:36+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 1861
Commentaires 200
Extraits 69
Evaluations 371
Note globale 8.5 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Night School, Book 5 : Endgame - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode