Livres
511 815
Membres
522 792

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

Et bien me voilà en mode nostalgique et oui je suis triste de dire au revoir à Allie, Carter, Sylvain et Cimmeria.

C.J Daugherty a su nous offrir un univers envoûtant, angoissant, oppressant, captivant et attendrissant, et ce pendant toute la durée de cette saga qui aura réussi à me faire vibrer sur la totalité des cinq tomes. Je suis tout simplement fan de cette auteure, de son univers, de sa plume, de sa saga et de Carter ... en bref, je suis totale addict de Night School !!!

Avec Fin de partie je m'attendais à de l'action, beaucoup. Je vous rassure tout de même, nous en avons et d'ailleurs ça démarre sur les chapeaux de roues !! Mais ici nous sommes plus dans la stratégie, la patience, la réflexion et l'attente. Nathaniel, Allie et Isabelle se livre à une véritable partie d'échec, et c'est celui qui placera au mieux ses pions sans se précipiter qui gagnera la partie !

Et autant dire que Nathaniel est très fort à ce jeu ! Mais c'est sans compter sur la motivation et la détermination d'Allie. En tout cas ce tome a surtout joué avec mes nerfs et ma patience. Rien ne se fait dans la précipitation, tout est calculé et réfléchi pour nous amener là où tout doit se terminer.

En résumé, même s'il m'a manqué un épilogue (juste pour voir ce que deviennent nos chouchous et parce que j'aime ça) ça reste un final qui clôture parfaitement cette saga qui aura su jouer avec nos nerfs et nos cœurs pendant trois ans.

Vous aimez le suspense, l'action, la stratégie, les trahisons, les doutes et les révélations, et bien avec Night School vous serez servis !

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai rarement pu observer une chute aussi vertigineuse que dans la série Night School. Je me rappelle très exactement avoir adoré le premier tome, tout autant le deuxième. Mais à partir du troisième, j'avais déjà observé une grosse baisse de niveau, que ce soit dans l'intrigue ou la psychologie des personnages. Le quatrième tome avait (à peine) ravivé mes espoirs mais là... je pense que le cinquième et ultime tome a définitivement touché le fond de l'Atlantique.

Franchement? Je ne trouve qu'un seul adjectif pour qualifier ce dernier tome: mauvais.

L'intrigue: on est plongé dans un compte à rebours plus agaçant qu'angoissant, pour sauver le beau et vénérable Carter West. Très bien. A côté de ça, Allie nous fait son caca nerveux habituel à propos de celui-ci et de Sylvain (à croire qu'au bout de 5 tomes, elle parvienne encore à douter d'elle même, ce qui relève de la performance). Ce genre de récit à l'américaine, en perpétuel mouvement (mais seulement en apparence, sinon le livre est aussi plat que les plateaux de Belgique) est profondément détestable. Aucune originalité, aucun tonus, et rien qui pourrait rendre le dénouement addictif.

L'écriture: faible. Ce n'est que bouts de phrases (finis ou pas) des plus basiques, sans aucun style. De descriptions d'à peine deux lignes, sans qu'on puisse réellement se mettre dans le bain, et de dialogues à la limite du pathos. C'est d'ailleurs pour ces derniers je crois, que j'ai cru réellement halluciné. Est-ce que j'avais bien un Night School entre mes doigts? C'était tellement cliché, mièvre et immature, que je me demandais si ce n'était plutôt pas le script d'un sitcom de mauvais goût pour adolescents en manque d'hémoglobine. Sans oublier ces grandes tirades de notre très chère Allie qui se veut mature et moralisatrice (alors qu'elle n'est qu'aveuglée par la sainte lumière de la bêtise profonde) qui m'ont d'abord bien fait rire, puis -à force de s'incruster à peu près toutes les deux pages-, m'ont sérieusement donné des envies de meurtres.

Les personnages: Mazeltov! Alors là, chapeau bas pour l'auteur. Que des gamins de 17 ans à peine se retrouvent limite dans une guerre dignes des services secrets et que pire, cela leur semble parfaitement normal de "se battre"... elle a du en avoir du courage pour pondre un roman de 400 pages sur des adolescents aussi stupides qu'inutiles. La palme est décernée à Allie. Je ne pensais pas qu'elle puisse être encore plus agaçante, égoïste, mièvre que dans les tomes précédents. Apparemment, tout est possible, et la voilà qui se fait bien plaisir dans ce tome en fonçant tête baissée comme une gamine ne pensant qu'à sa poire et à son petit "coeur". Impressionnant.

Je n'ai pas envie de plus m'étendre sur le sujet. A vrai dire, je n'ai même pas eu le courage de finir le livre. Je me suis arrêté vers la page 300, et lu quelques bouts de la fin pour essayer de comprendre où l'auteure voulait en venir... ce que je n'ai pas trouvé.

"La fin justifie les moyens" comme l'indique la couverture... Mais cet ultime tome d'une série qui promettait ne peut en revanche pas justifier un tel relâchement de l'auteure. "Fin de partie", heureusement, car ce n'est que du soulagement que j'ai ressenti quand j'ai refermé le livre et par conséquent, cette série...

Afficher en entier
Bronze

Je dois dire que depuis le tome 3, l'histoire ne m'intéresse plus vraiment. La magie des premiers instants a complètement disparue.

J'attendais vraiment un regain avec ce dernier tome, mais malheureusement celui-ci n'a fait que confirmer mon désintérêt total pour la saga.

Spoiler(cliquez pour révéler)Pourquoi Nathaniel était aussi violent? Parce que c’est un psychopathe, à bon d’accord.

Spoiler(cliquez pour révéler)Quel était l'intérêt limite maladif de Nathaniel pour Allie? C’est la petite fille de Lucinda, d’accord... mais encore...

Spoiler(cliquez pour révéler)Si ce n'est qu'une histoire de politique alors pourquoi tous ces meurtres ? Surtout ceux d’adolescents qui n’intéressent personne ! Pourquoi cet intérêt obsessionnel pour Cimmeria si c’est pour au final la brader dans une trêve des plus nulle.

Spoiler(cliquez pour révéler)Le confit qui dure depuis 5 tomes est résolu (au miracle par une adolescente de 17 ans), alors que les personnes les plus influentes du pays ne sont pas fichues de trouver une solution. Et qu’elle solution mes amis, refaire une organisation secrète tout simplement. Voilà conflit terminé !

Spoiler(cliquez pour révéler)Où est parti le suspens parce qu’on n’apprend rien de nouveau. Le but de Nathaniel est clairement exposé depuis le tome 3. Et ce "Je t'aime moi non plus" avec Carter et Sylvain était très agaçant.

Je l'ai lu en diagonale, tellement j'ai trouvé ce livre insipide et soporifique. Cela fait 5 tomes que l'on tourne en rond dans Cimmeria! J’ai trouvé les personnages mièvres, ridiculement jeunes, inexpérimentés et surtout très exaspérants!!! Ils sont tous très orgueilleux, comme si tout ce qu'ils disaient était considéré comme parole d’évangile!

C'est donc sur une note amère, mais libératrice que je clos cette saga.

Afficher en entier
Diamant

WAHOU *Q*

Ce livre est une bombe !

Night School est ma saga chouchou, je suis tombée amoureuse de TOUS les personnages principaux *-*

Allie, la jeune fille forte et intelligente.

Zoé, la petite (qui n'aime pas qu'on l'appelle "petite", d'ailleurs) la combattante et intrépide.

Nicole, la française à l'accent marqué (mais séduisant), qui se fait discrète.

Rachel, la meilleure amie d'Allie, pas très adroite mais maligne.

Carter, le beau Carter qui se révèle bourré d'humour et d'ironie.

Sylvain, le français mystérieux et calme.

Isabelle, la directrice posée et mature.

Et enfin, Raj Patel, qui a su faire son petit effet dans l'intrigue.

Durant ce tome, je ne me suis pas du tout ennuyée, tous les passages étaient équilibrés, pas de temps mort, on était vraiment pris dans l'action du "Mais que devient Carter ?".

Je crois que ce tome est vraiment le meilleur de toute la saga !

Je suis toute émue, j'ai des frissons, du fait d'avoir terminé Night School.

C'est comme si j'avais perdu une deuxième famille, en fait.

Merci C.J Daugherty, d'avoir écrit une histoire aussi magnifique.

Afficher en entier
Bronze

2,5/5

Déçue de ce tome final. Allie est vraiment agaçante, immature et égoïste.

Les seuls points positifs pour moi étaient les scènes d'actions plus que bienvenues après de longues pages de calme plat où il ne se passait rien. Malheureusement il n'y en avait pas assez pour en faire de ce dernier tome, un final à la hauteur. Il y avait également le personnage de Zoé, la petite boule d'énergie du groupe, totalement badass, avec des répliques qui font sourire. Mais c'est tout.

Allie...

Elle me donne envie de me jeter par la fenêtre. Ce que j'ai vraiment détesté chez elle, c'était cette impression qu'elle donnait de se trouver supérieure aux autres.

Spoiler(cliquez pour révéler)Par exemple, lorsque les cours de la Night School se sont ouvert à tous. Elle se moquait presque des juniors sous prétexte qu'elle était une senior. Aucune compassion pour eux. Alors que leur peur était justifiée : se retrouver au beau milieu d'un cours de combat pour la première fois de sa vie, excusez-moi, mais perso je me jetterai pas tête la première dans la foule. Sans oublier que y'avait pas si longtemps, Allie était comme eux.

Je l'ai aussi trouvée égoïste à ne penser qu'à elle et à ses problèmes (notamment ses peines de cœur).

Et le fait que ce soit une gamine de 17 ans qui trouve des idées de "génie" dont personne n'avait pensé parmi tout les adultes haut-placés (les professionnels, quoi) : entre Raj, Isabelle, les profs, les milliardaires membres d'Orion. Je trouve ça ridicule. C'est leur domaine, non ? Alors pourquoi c'est Allie qui trouve ces idées ? Pas du tout crédible. En plus ça renforce son égo surdimensionné.

Bref, je n'ai pas complètement détesté "Fin de partie", mais on ne peut pas dire non plus que je l'ai adoré. C'était une lecture passable, mais vraiment sans plus et pas du tout à la hauteur d'un final de série.

Afficher en entier
Argent

Adieu Night School ! Je retiens de cette série un avis plutôt positif.

La plume de l'auteure est extrêmement addictive. L'histoire se lit facilement et rapidement.

J'aime le caractère et les personnages en eux-mêmes qu'a créé C. J. Daugherty. Mes préférés étant Zoé et Carter. Pour ce qui est d'Allie, c'est un personnage que j'affectionne mais j'avoue que son caractère m'a souvent énervé. Autre chose, je trouve que certains personnages ne sont pas assez exploités comme Neuf, Christopher, Katie... Etc

C'est un très bon roman dans l'ensemble sauf la fin. Je trouve qu'elle se finit un peu en queue de poisson. Aurora serait tout de même quelque chose de vachement intéressant à exploiter. A la limite un dernier chapitre, épilogue sur cette nouvelle organisation mais ... Non!

Une série que je conseille, elle est simple et rafraîchissante. Mais bon on est pas dans le roman coup de coeur -selon moi.

Afficher en entier
Or

Waaaw, les tomes sont tous aussi incroyable les uns que les autres. De la 1er page du tome 1 à la dernière du tome 5 on ne s'ennuie pas une seconde. Il se passe toujours quelques choses pour venir pimenter ou retourner l'histoire!

J'ai vraiment beaucoup aimé ce style, qui d'habitude n'est pas celui que je préfère. Je trouve que ça changeais et que l'histoire était vraiment géniale.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je n'oublie pas de parler de Carter et Allie qui termine ensemble! ENFIN elle s'est décidée et pour ma part, elle a fait le bon choix!

Une fin comme je les aimes ou on ne nous laisse pas avec plein de question!!

Bref, très bonne découverte!!

Afficher en entier
Bronze

Bon, mon avis va sans doute être une répétition de points déjà cités mais qu'à ne cela tienne !

Alors cela faisait un bon bout de temps que cette saga faisait partie de ma bibliothèque ebook lorsque j'ai décidé d'enfin la lire, après Insaisissable de Tahereh Mafi et La Sélection de Kiera Cass. Alors je ne sais pas si j'ai de la malchance mais je me retrouve avec trois sagas qui me présente le même schéma amoureux et presque le même type d'héroïne et je pense que cette overdose de romans d'ados niais a contribué à me faire grincer des dents - et évidemment cela ne reste que mon avis, certains ont trouvé Night School très bien tout du long. Et j'aurais certes très bien pu arrêter ma lecture, mais par principe j'essaye de finir les livres que je commence, j'ai l'espoir que quelque chose va se passer, un twist.

Bref, on se retrouve avec Allie, ado "rebelle" et triste car la seule personne qu'elle aimait est partie, incomprise par ses parents qui va dans un internat pour riche car elle fait trop de bêtises. Comment elle a eu sa place à Cimmeria ? Telle va être sa première enquête avec son envie de découvrir la vrai nature de l'école où elle se trouve. Vu comme ça, je trouvais cela pas mal, il y avait une bonne intrigue et un bon fond, quelque chose à en tirer et pendant un moment j'ai pensé que cela allait tourner au surnaturel - et ça ne m'aurait pas déplut. Une histoire d'amour était plus qu'évidente et dès les premiers chapitres le triangle amoureux pointe son nez : deux garçons que tout oppose, l'un ténébreux et mystérieux et l'autre blondinet et parfait, j'ai nommé Carter et Sylvain !

Et franchement, ça doit être l'un des triangles amoureux qui m'a le PLUS exaspérée. Allie n'est pas fichue de s'interroger, c'est typiquement le genre d'héroine que j'ai envie de secouer : toujours à se plaindre, tellement centrée sur elle même parfois qu'elle en devient agaçante, de se lamenter sur son sort "Ho je sais pas qui j'aime." Ca a prit QUATRE tomes pour savoir si elle aimait Carter ou Sylvain, quatre. Elle tournait tellement en rond, autour du pot. Il y a certains passages que l'auteur aurait tout simplement pu enlever tellement ils sont inutiles et n'apportent rien à l'histoire. Limite tout le tome 3. Par moment j'ai eu de la peine pour Sylvain quand elle l'a plaqué, déjà qu'à la base c'est le second choix, le choix par défaut comme il le dit si bien : "Bon bah, Carter est avec Julie et moi j'ai pas envie d'être seule et comme y'a l'air d'avoir un truc avec Sylvain, il m'aime tellement qu'il sortira avec moi, même si je l'ai fais souffrir."

Et évidemment, il faut la méchante de l'histoire qui à la fin n'est pas si méchante car c'est pas de sa faute après tout, bah ouais, nous on connaissait rien de toi du coup tu fais peur qui devient meilleure amie avec Allie, normal. Nathaniel qui est incohérent au possible : "Alors moi j'aime pas Lucinda car mon père lui a donné tout le fric parce que je suis un peu instable psychologiquement , pareil pour Isabelle mais elle morte et je suis grave triste la mais du coup je vais m'en prendre à sa petite fille car c'est elle qui a tout le fric ! - Mais elle a rien à voir la dedans pourquoi vous vous en prenez à elle ? - Parce que c'est la petite fille de Lucinda !" Donc ce perso n'est pas trop bien construit.

Et le fait qu'on nous amène encore que c'est une bande d'ado qui a "sauvé le monde" parce que whoooooa ils sont trop forts et trop intelligents ! Oui mais non. Et le fait qu'Allie a une idée qui lui vienne à l'esprit et qu'il faut absolument que ce soit réalisé car "c'est plus une gamine maintenant et qu'elle sait se battre" c'est insupportable. On dirait qu'il n'y a limite plus d'adultes pour dire non ou sinon ils ne se font pas respectés mais on pardonné, après tout c'est l'héroïne.

Bref, je me suis un peu acharnée mais voila ce que j'en ai ressenti : un bon début qui n'a fais que diminuer pour atteindre des clichés vu et revu. Tous les ados ne rêvent pas d'amour à l'eau de rose et de gens de leur age qui sauvent le monde, faut juste réussir à faire un juste milieu. Encore une fois, cela est mon avis et peut être que j'ai juste été dégoûtée de ces schémas "traditionnels" que l'on voit aujourd'hui.

Afficher en entier
Argent

Oh mon Dieu. C'était le dernier tome. Et tant mieux!

Qu'est ce qu'il a été long à lire ce tome. D'ailleurs, j'ai sauté énormément de passage à partir des 3/4 du livre parce qu'il ne se passait rien du tout et que ça me devenait insupportable.

Il n'y avait pas d'action. Ils ne faisaient qu'écouter des conversations, Allie ne faisait que se plaindre, parler de ce qu'il était en train de se passer, de ses sentiments et d'elle.

Mon Dieu, dans ce tome, elle était exécrable. Elle ne faisait que se regarder le nombril. Et Spoiler(cliquez pour révéler)Sylvain dit qu'il part pour voir son père mais en fait c'est à cause de moi, et Rachel ne m'a pas parlé de sa situation donc je vais aller pleuré sur le toit et tout lui reproché. Et Zoé est sur le toit alors que c'est dangereux et que moi seule peut arranger la situation et sauver le monde. Et d'ailleurs, du haut de mes 17 ans, je suis la seule personne à avoir trouvé la solution à tout nos problèmes alors que des dizaines de gens y avaient réfléchi et qu'ils n'avaient rien trouvé. (Solution qui aurait pu être trouvée dans les tomes précèdents et qui nous aurait épargné celui-là)

On sent qu'elle a un peu pris la grosse tête. Il n'y a qu'à voir comment elle parle des juniors. En gros c'est "ouais celui-là, physique miteux, n'arrive pas à faire 8km du premier coup donc minable". "Elle, bonne foulée, pose des questions et plutôt mignonne. Elle est nickel. Je l'accepte".

Non, s'il vous plaît faut arrêter dans les délires quoi.

Autant dans les autres tomes, ça parlait un peu plus des personnages secondaires, il se passait un peu plus de choses (certes ça s'est dégradé au fil des tomes) mais alors là, il n'y a que Allie. C'en est insupportable.

En gros, je l'ai seulement lu parce que je n'aime pas laisser une série inachevée mais franchement, ça fait partie des pires sagas que j'ai lu et je regrette de l'avoir commencé.

Afficher en entier
Diamant

Grosse déception. Le premier tome était vraiment pas mal, mais l'histoire s'est dégradée au fur et à mesure. J'avais espéré que ça s'améliorerait avec la fin, mais même pas. C'est insipide, fade, les persos sont à vomir et c'est long. L'idée est pas mal, mais bâclée. Si je me souviens bien, le tome 4 était intéressant, mais celui-ci était vraiment agaçant et énervant. Très déçue.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode