Livres
469 803
Membres
437 598

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Kuina 2019-09-11T15:22:34+02:00
Bronze

Cette histoire est vraiment bien tournée, on évolue avec les personnages eotut en apprenant leur histoire. Le thème Yakuza dans l'univers yaoi est un sujet sensiblement déjà vu. Pour autant, je suis loin d'être déçue par ce manga. J'ai été ravie de découvrir Haru dans le présent, mais surtout dans son passé, ô combien douloureux et qui pèse tous les jours sur ses épaules.

Yukitaka, quant à lui est la forte tête du manga. Pas facile d'être le cadet dans un monde d'hommes qui ne croient pas forcément en vous. De plus il lui faut se faire une place dans un présent ombragé par la présence de son frère aîné.

La romance entre les deux protagonistes n'est pas évidente surtout dans ce monde-ci. C'est un bon manga qui ne rate aucune étape et qui ne nous laisse pas sur notre faim.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2019-07-28T09:54:05+02:00
Or

Bon, j'ai toujours aimé les histoires de yakuza. Certaines sont meilleures que d'autres mais celle-ci est intéressante parce qu'elle se base sur la psychologie des personnages et notamment sur la période très particulière de la guérison du deuil. c'était doux et bien fait, bienveillant et j'ai vraiment aimé la manière dont l'auteur mêle cette histoire avec une histoire plus abrupte et plus "politisée" dans la sphère mafieuse.

Bref, le tome est gros et tant mieux parce que j'ai vraiment adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ilfioredelmale 2019-07-11T09:52:11+02:00
Bronze

Le tome est épais et c’est tant mieux car étant un one shot (bien que je n’ai pas la sensation qu’il ait été bâclé) j’aurai voulu plus !

Les traits de dessin ne sont pas particulièrement affinés ou délicats mais ça va avec l’ambiance. Nous avons des informations sur le passé de chaque personnage essentiels, les liens qui les unissent, ce qui les a mené au point où il en sont aujourd’hui. On comprend assez vite que malgré leurs caractères de cochons surtout pour Yukitaka, aucun n’a un mauvais fond.

La dure loi d’allégeance à la famille (mafieuse) est au centre, la reconnaissance éternelle aussi, l’abus des chefs de clan envers les brebis égarées qu’ils ont remis sur pieds, le fait qu’on n’en sort quasiment jamais vraiment. La cause des insomnies de Haru est expliquée, donnant un petit côté psychologique, bien que les manipulations et machinations auraient pu être plus approfondies. En somme, c’est un one shot plaisant d’une mangaka que je ne connaissais pas !

Plus complet sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/07/11/nights-before-night/

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode