Livres
523 858
Membres
541 785

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de nijoagle : Liste de bronze

Salles fumeurs Salles fumeurs
Christopher Buckley   
Présentation de l'éditeur
Nick Naylor a sûrement le job le plus ingrat de tous les Etats-Unis. Porte-parole de l'industrie du tabac, il est l'un des hommes les plus impopulaires de Washington. De conférence de presse en talk-show télévisé, de colloque sur la santé en réunion à Hollywood, son habile - et douteuse - défense du tabagisme soulève les passions et l'entraîne dans des aventures invraisemblables. Voire parfois périlleuses... Drôle, cocasse, un rien provocateur et très peu politically correct, ce roman qui se moque du " néo-puritanisme " américain, tout en soulignant l'hypocrisie profonde et choquante de l'industrie du tabac, est un véritable tour de force. Christopher Buckley fait preuve, dans cette satire de l'Amérique d'aujourd'hui, d'une finesse, d'un mordant et d'un humour dévastateurs.

par anonyme
Sobibor Sobibor
Jean Molla   
Il m'a fallu 2 jours pour pouvoir en parler. Coeur serré, larmes aux yeux, mal, mal, mal..
Sobibor nous envoie la Shoah à la figure à travers l'histoire d'une jeune fille instable anorexique et d'un collaborateur français de la guerre.
Livre que je rattache au Journal d'Anne Frank de part son thème mais aussi côté émotions avec affaiblissement moral pendant et après la lecture. D'ailleurs, malgré le caractère historique et brut du Journal d'Anne Frank, Sobibor nous livre plus d'émotions, froides et dures, cruelles et sans demi-mesures. On est loin de la douceur d'Anne Frank en tant que narratrice. Là, on est au coeur de la guerre tout en étant au jour d'aujourd'hui, soit au moins 55-60 ans plus tard (date première parution 2003). On découvre la guerre avec les yeux d'Emma, 17 ans, qui lit le journal tenu par un partisan français de l'Allemagne ; on sent la froideur et l'indifférence de ce dernier devant les Juifs, leur mort. Difficile de lire ces mots si plats devant une telle horreur. C'est justement ce qui rend ce roman si tragique et bouleversant je crois. Jacques Desroches est un personnage désintéressé de la souffrance des Juifs dont il approuve l'exécution. On suit l'évolution de son amour pour une servante polonaise, la grand-mère d'Emma, relation qui, pour la jeune fille, est tout simplement monstrueuse ; elle ne comprend pas comment sa grand-mère a pu aimer cet homme aux idéaux nazis et bourreau indirect de 250 000 Juifs.
Emma est mal dans sa peau, elle enchaîne boulimies et anorexies jusqu'à ce que son corps soit lisse et plat, sans formes ni courbes, sans graisse ni chair, juste sa peau et muscles abîmés. On suit sa chute vers l'abandon de soi, alors qu'elle délaisse tout et se réfugie dans l'exutoire qu'elle ressent quand elle se fait vomir.
Un dénouement inattendu et sans pitié, qui vous laisse déchirée.
Lu pour le lycée, pour l'option Littérature et Société qui exploite le thème de la Shoah au 3e trimestre. Nombreux cours, témoignages vidéos et images d'archives vus en classe qui approfondissent l'étude de ce livre. Le génocide des Juifs laisse pantelant, devant tant de cruauté. Ca devient une idée noire qui nous hante. La Shoah est dangereuse, elle empoisonne ceux qui essaient de la comprendre. C'est un poison. Ca ronge de l'intérieur.
Et pour ce rendu attristant et poignant, un grand bravo à l'auteur qui a su transcrire l'horreur de cette période à travers un petit roman.

par _Ambre_
Survivre avec les loups Survivre avec les loups
Misha Defonseca   
Au début j'étais plutôt d'accord avec toi vagabonde, c'est pour ça que... je l'ai loué à la bibliothèque ;)
Il ne faut surtout pas que l'auteur t'arrête, le roman est émouvant et plutôt bon si tu fais abstraction du reste...

par emy27
La Vie tranchée La Vie tranchée
Bénédicte Des Mazery   
J'ai du lire ce roman dans le cadre du cours de français et (heureusement pour moi) c'est la version raccourcie de BiblioCollège que j'ai lu...
Le scénario est assez bien et le cadre intéressant, les détails sur la guerre (notamment sur les conditions de vie des poilus sur le front) sont bien retranscrits via notamment aux lettres ont permis de mieux faire comprendre les émotions et les conditions des soldats et l'écriture est d'ailleurs bonne (j'ai surtout apprécié les mots d'argot placé ici et là qui ont permis d'accroître mon vocabulaire)...
Mais j'ai surtout trouvé les personnages quoique profonds, très désespéré et dépressif...Alors je sais la joie et l'amour ne font pas partis de la guerre mais quand un peu plus de joie de vivre du côté de Louis n'aurait pas fait beaucoup de mal ! Le personnage de Pageot m'a particulièrement énervé, celui de Blanche agacé et finalement seuls Grillaud et Fernand ont trouvé grâce à mes yeux...
Sinon plus j'avançais dans le livre moins j'avais envie de continué et la fin...c'est l'apothéose de la dépression !
Pour conclure, le roman respecte bien le cadre historique, les lettres apportent des émotions et l’authenticité et l'écriture est bonne mais à mon goût l'histoire est trop négative et triste et je l'aurai certainement pas lu dans un cadre autre que scolaire...

par MorganEmi
La Civilisation, ma Mère !... La Civilisation, ma Mère !...
Driss Chraïbi   
Une histoire très touchante surtout grâce à la naïveté de la mère et à l'amour que lui porte ses deux fils. J'ai adoré ce livre.

par Friday
Oscar et la dame rose Oscar et la dame rose
Éric-Emmanuel Schmitt   
J'ai adoré ce livre!!! On voit la vie à travers les yeux d'un jeune garçon atteint d'une leucémie qui vit ses derniers jours à l'hôpital avec mamie Rose une dame pleine d'énergie qui apprend beaucoup de choses à Oscar . C'est un livre très émouvant, empreint de vérité et d'humour qui répond de manière simple aux questions sur la vie et la mort. J'ai pleuré à mainte reprise aussi bien de rire que de tristesse devant le superbe duo de Oscar et la dame rose. C'est une œuvre magnifique qui nous bouleverse au plus profond de nous. Je conseille ce livre à tout le monde car il est remplit d'humanité et de simplicité .

par butterfly
Cabot-Caboche Cabot-Caboche
Daniel Pennac   
Ce livre m'a beaucoup plus et beaucoup touché et même si je l'ai lu il a longtemps je m'en rappele encore comme si c'était hier .

par Carla07
Fablehaven, Tome 1 : Le Sanctuaire secret Fablehaven, Tome 1 : Le Sanctuaire secret
Brandon Mull   
Vraiment la série "Fablehaven" est magnifique,
d'une originalité comme jamais (les dragons, les fées, les démons... Il n'y a pas deux créatures semblables. Brandon Mull à une créativité débordante.
Mon personnage préféré est Seth, [spoiler]Son coté obscure par rapport à la féerie de Kendra donne vraiment une équipe de choc, il découvrira des capacités exceptionnelle tout comme Kendra avec som pouvoir féerique. [/spoiler] POur tout dire c'est une des meilleurs série que j'ai lu jusqu'a present.

par yann54110
L'Agenda L'Agenda
Hélène Montardre   
J'ai beaucoup aimé ce livre .pour les personnes qui ne l'ont pas lu mais qui l'ont dans leur pile à lire penser a regarder le dos de la couverture...

par edounette
Otto : autobiographie d'un ours en peluche Otto : autobiographie d'un ours en peluche
Tomi Ungerer   
Une belle histoire assez triste. Bien écrite, elle se passe pendant la deuxième guerre mondiale et raconte le vie d'un ours en peluche. Une histoire touchante, je me souviens avoir eu la larme à l'oeil...

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode