Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nikkiblue : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 1 : Le Feu dans le ciel Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 1 : Le Feu dans le ciel
Anne Robillard   
Une saga géniale et des personnages très attachants. Il y a certes beaucoup de protagonistes mais l'histoire est toujours portée par les personnages principaux. Et pour ceux qui sont vraiment perdu il y a un lexique avec le nom des chevaliers ainsi que leur génération au debut de chaque tome!!Je suis en train d'attaquer le tome 11 et je suis accro!!!

par Lylie63
Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 6 : Le Journal d'Onyx Les Chevaliers d'Émeraude, Tome 6 : Le Journal d'Onyx
Anne Robillard   
J'ai adorée cette série, dans l'ensemble, les personnages sont très attachants. Seul défaut, la fin m'a laissée dans le brouillard, certaines questions étaient toujours sans réponses selon moi, mais au moins, je sais qu'Anne Robillard va faire une nouvelle série qui sera une suite.

par stela15
Les Jours de silence Les Jours de silence
Phillip Lewis   
Un roman d’apprentissage bouleversant de grâce et de profondeur, qui livre le portrait riche et complexe d’une famille du Sud pétrie de littérature, mais incapable de trouver les mots pour exprimer ses sentiments, ses grandes joies et ses infinies douleurs. Convoquant Poe, Wolfe, Faulkner ou Salinger, Phillip Lewis signe ici un futur classique des lettres américaines.

Appalaches, Caroline du Nord, années 1950 à 2000

Henry Aster s’était fait une promesse : ne jamais remettre les pieds à Old Buckram, son village natal perdu dans la vallée des Barrowfields. Lui, l’amoureux des livres, l’apprenti écrivain, n’a jamais trouvé sa place dans ces contrées oubliées des bibliophiles. Pourtant, alors qu’il s’apprête à devenir père, ses pas le reconduisent inexplicablement vers le foyer familial et vers sa mère vieillissante…

Pour installer sa famille, Henry jette son dévolu sur une demeure fascinante, toute de verre et d’acier, que l’on prétend affligée d’une terrible malédiction. Tandis que sa femme Eleonore élève leurs deux enfants et une poignée de purs sangs, Henry, lui, passe ses nuits attablé à son bureau, au cœur d’une vaste bibliothèque, tenant d’une main un verre et de l’autre le stylo avec lequel il étale furieusement les mots qui constitueront le roman de sa vie. Mais le jour où sa mère disparaît, Henry plonge dans un puit sans fond de chagrin.

Déstabilisé devant la figure paternelle ébranlée, Henry Junior, son fils, se met en quête de tous les stratagèmes possibles pour réveiller l’âme révolutionnaire de son père. Mais un beau jour, Henry s’évanouit dans la nature, emportant avec lui le manuscrit de sa vie…

Pour Henry Junior, commence une vie en noir et blanc, égrainant lentement des jours remplis de silence. Comment exister sans son père, son guide littéraire et spirituel ? Et s’il fallait tenter de marcher dans les pas de son père pour le retrouver ? Laissant sa mère et sa sœur adorée derrière lui, le jeune Henry Jr fuit, à la recherche de l’homme de sa vie et de son identité perdue...

(Source : Belfond)

par x-Key
L'Ange de l'histoire L'Ange de l'histoire
Rabih Alameddine   
Une lecture qui nous plonge, à la fois dans une biographie et un conte. Un conte des temps modernes avec une plume chantante, déstabilisante. Une intrigue qui court sur plusieurs décennies pour nous raconter la dérive humaine. Mais cette dérive a le goût des mille et une nuit. Imaginez-vous devant un bon feu avec un auteur qui vous raconte une histoire. Rabih Alameddine, est un conteur.


Le temps d’une nuit, dans la salle d’attente d’un hôpital psychiatrique, Jacob, poète d’origine yéménite, revient sur les événements qui ont marqués son enfance dans un bordel égyptien, son adolescence sous l’égide d’un père fortuné, puis sa vie d’adulte homosexuel à San Francisco dans les années 1980, point culminant de l’épidémie du sida.

On s’imagine lire une énième biographie, mais c’est là où le talent de l’auteur nous entraîne, dans un conte fantastique. En effet, Jacob n’est pas seul : Satan et la Mort se livrent un duel et se disputent son âme, l’un le forçant à se remémorer son passé douloureux, l’autre le poussant à oublier et à renoncer à la vie.

Le plume est d’une rare érudition et je dois dire que cela fait du bien, j’ai eu l’impression de relire un des auteurs classiques que j’ai pu affectionner. Alors oui, c’est beau, c’est même poétique, mais je me suis parfois ennuyée. Le mélange entre saga familiale, biographie, plume poétique, ironie, a parfois eu du mal à trouver grâce à mes yeux. Alors que les éléments pris un par un étaient d’une grande saveur.
Les chapitres s’alternent entre souvenirs de Jacob, discussions entre la mort et le diable et le présent dans la salle des urgences de l’hôpital.

L’auteur décrit avec justesse, la communauté homosexuelle de San Francisco ravagée par le sida pendant les années 80. Jacob, révèle une personnalité meurtrie par la mort, de ses amis et de l’amour de sa vie, emportés par la maladie. L’impossible oublie, qui permet d’accepter la mort. L’oublie qui permet d’apporter la paix à Jacob lui est refusé par Satan, qui se dispute avec la Mort qui ne souhaite que le soulager. Enfin le soulager surtout pour avoir son âme. Chacun se disputant cette âme meurtrie, que la vie a meurtrie.

D’une certaine manière, l’auteur tente un éclairage sur les désillusions que nous rencontrons, oblige son lecteur à une certaine introspection, à se demander comment lui a fait face à ses monstres.

Un roman ambitieux, original, qu’il n’est pas aisé d’aborder. Malgré une lecture chaotique, je garde un sentiment agréable dans son ensemble, mais avec des passages à vide où je suis restée à la périphérie de ce conte moderne.
Burton & Swinburne, Tome 1 : L'étrange affaire de Spring Heeled Jack Burton & Swinburne, Tome 1 : L'étrange affaire de Spring Heeled Jack
Mark Hodder   
Un excellent roman !! J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire au début, mais après je n'ai pas pu m'arrêter de lire !! Un scénario formidable, une ambiance incroyable (en même temps un roman qui ce passe à Londres au 19ème siècle ne pouvait que me plaire ! ^^), les personnages très bien exploités, des dialogues très réfléchis, une écriture génial..... Ce livre est une vraie perle !! IL y a même pas mal d'humour ! j'ai éclaté de rire à plusieurs moments !! notamment [spoiler] avec les perroquets qui parlent ^^[/spoiler] Ce livre nous décrit vraiment bien le Londres de cette époque, ces différences de classes, la misère qui pouvait régner dans certains quartier... ça m'a beaucoup touchée. J'ai également bien apprécié toutes ces machines complètement dingue, et la fin du livre est.... juste géniale ! Personnellement je ne me suis pas ennuyé pendant la lecture de ce roman, certains dialogues philosophique étaient même très beau je trouve ! Enfin bref, ce livre est génial, je le conseil à tous !! :D
Pax Germanica, Tome 1 : Les âmes envolées Pax Germanica, Tome 1 : Les âmes envolées
Nicolas Le Breton   
Sympa, oui, mais pas totalement ...

Un petit prologue nous lance directement dans l'action et le sujet de ce roman. 28 avril 1912, dans le ciel de Paris, Louis Lépine, préfet de police du département de la Seine (de Paris donc, si vous préférez), procède à l'arrestation de la fameuse « bande à Bonnot ». Les bandits meurent au cours de l'opération de police, mais leurs cadavres sont habilement subtilisés et emportés vers d'autres cieux. À partir de cette affaire normalement définitivement réglée, le débrouillard Louis Lépine va devoir sortir de sa retraite quatre ans plus tard, alors qu'une Guerre mondiale fait rage, que les Allemands semblent bien en avance du point de vue technologique, que des sociétés secrètes se font bizarrement jour, que d'éminents savants disparaissent et surtout que les morts reviennent à la vie pour son plus grand déplaisir ! Quel programme, me direz-vous.
Les âmes envolées, c'est ainsi un grand voyage des hauteurs de Paris à celles de l'Himalaya avec des incursions à Evian et au fin fond de l'Inde colonisée.

Tout cela ne pouvait que me donner l'eau à la bouche, surtout que je suis une grande fan du style Steampunk et des zombies. Or là, il y a un gros point noir qui vient assombrir le tableau : les fautes.
Ce premier roman est bourré de coquilles, de fautes, d'erreur de syntaxe et j'en passe. C'est dommage, car cela à complétement gâché ma lecture. Rien que pour ça, j'ai eu un mal fou à en venir à bout.
Une bonne relecture s'impose.

par Avalon
Burton & Swinburne, Tome 2 : L'Étrange Cas de l'Homme Mécanique Burton & Swinburne, Tome 2 : L'Étrange Cas de l'Homme Mécanique
Mark Hodder   
Voilà mon second roman de Steampunk et là je dirai que j'ai beaucoup apprécié... Le suspense est très intense, les machines à vapeur sont très bien détaillées... Je m'imagine bien me balader en rotochaise :-)
Je pense que je vais essayer de trouver les autres tomes qui j'espère vont au même rythme...
C'est un très bon roman...
Palimpsestes, Tome 3 : Anachronisme Palimpsestes, Tome 3 : Anachronisme
Emmanuelle Nuncq   
Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2018/09/18/palimpsestes-3-anachronisme-emmanuelle-nuncq/
Pour résumer, Anachronisme conclut avec brio une trilogie qui va crescendo sur la thématique du voyage dans le temps. Les amoureux de l’Histoire y trouveront forcément leur compte ainsi que les adeptes du steampunk léger et des romans de voyage. Pour ne rien gâcher, l’autrice aborde énormément de thématiques liées à des questionnements culturels et sociaux qui raviront les lecteurs adeptes de textes plus engagés. J’ai passé un excellent moment en compagnie de la famille Morgenstern et je recommande chaudement la lecture de cette trilogie.

par Bluenn
Le Ver à soie Le Ver à soie
Robert Galbraith    Joanne Kathleen Rowling   
Ayant adoré le premier volet, il était évident que j'allais lire le second, et également que j'attends la publication du troisième avec impatience ! Autant vous dire que je n'ai pas été déçue par ma lecture, qui m'a donné des frissons.

Ce deuxième volet peut se lire indépendamment du premier puisque l'auteur se focalise sur une enquête. En fait elle réutilise juste ses deux personnages principaux : Cormoran et Robin.
Au niveau de l'intrigue, Cormoran est à la tête de son entreprise, il y a un an qui sépare cette affaire de celle du premier volet 'L'appel du Coucou'. Il s'est renfloué un peu mais ne roule pas sur l'or. Une femme vient le voir pour qu'il retrouve son mari, qui semble-t-il est parti -ce qui lui arrive souvent, à priori-. Plus Cormoran avance dans ses recherches et plus il se rend compte qu'il peut y avoir des problèmes, notamment à cause d'un manuscrit que l'homme aurait écrit et qui s'en prend à tout son entourage.
Cormoran découvre alors le cadavre de l'homme, ce qui donne une dimension encore plus dramatique à tout le roman.

L'assitante de Cormoran, Robin, prend encore plus d'importance dans ce tome. Cela fait un an qu'elle travaille pour lui, elle a commencer à comprendre les ficelles du métier et voudrait bien être formée pour devenir elle aussi, détective. Mais le problème c'est son imbécile de fiancé qui est jaloux de Strike et ne cesse de râler quand Robin rentre trop tard par exemple.

Il est très facile de s'attacher aux deux personnages, Cormoran parce que c'est un vétéran de la guerre et qu'il a perdu une jambe au combat, on a donc envie qu'il s'en sorte et vive une vie heureuse, quant à Robin, coincée entre un boulot qu'elle adore et un fiancé qui ne la comprend pas, on voudrait aussi voir comment vont évoluer les choses pour elle.

Quant à l'enquête relatée ici, elle est passionnante, pleine de rebondissements, d'inattendus aussi. Autant vous dire que l'auteur laisser planer le mystère jusque dans les tous derniers chapitres et qu'il est presque impossible de deviner le coupable. C'est ce que j'ai adoré dans ce roman, même si, je dois l'avouer, j'ai été frustrée de devoir composer avec tout ce mystère qui entour les cinquante dernières pages.

Bref, c'est une lecture qui m'a passionnée, que j'ai adoré. Encore une fois, l'auteur réussi un tour de maitre en nous livrant ce roman.


par MelieGrey
Le Château : Mystères et sortilèges Le Château : Mystères et sortilèges
Georges Daniel Rebillard   
J'ai été bluffée par ce livre. Au départ, des nouvelles historiques, ça ne me branchait pas tellement.
Le nombre de commentaires favorables et unanimes m'a convaincue. C'est de l'Histoire, certes, et plutôt bien documentée, mais l'auteur a su séparer le bon grain de l'ivraie, garder ce qu'il y a de piquant, de drôle , d'excitant dans l'Histoire de France, oublier les évènements ennuyeux et ternes.
Inutile de créer des royaumes imaginaires et merveilleux ! La réalité dépasse, de loin, la fiction. L'histoire de Diane de Poitiers, de François 1e , de Henri II, de Louis XV sont fabuleuses et l'auteur a su leur ajouter une délicate touche de magie et de fantastique. Garder sa beauté, entrer dans les cercles du pouvoir, devenir riche et puissant, échapper au destin, connaître la jouissance sexuelle absolue...tout homme et toute femme en rêve. "Le Château" évoque ces thèmes récurants avec brio et chaque nouvelle est une fable drôle ou dramatique basée sur des éléments historiques... Découvrez la composition de la potion magique qui a permis à Diane de garder sa jeunesse ! Selon les contemporains à 60 ans elle en paraissait 30 !
Je vais l'essayer( rire!)
Un régal livresque !