Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de nina37 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Merry Gentry, Tome 1 : Le Baiser des Ombres Merry Gentry, Tome 1 : Le Baiser des Ombres
Laurell K. Hamilton   
un livre absolument fabuleux, a lire pour les fans d'anita blake et a éviter si les scènes trop hot vous ennui dans un livre. Ne pas oublier qui est l'auteur, rien de bien étonnant pour son style. Une histoire tres original qui n'a rien a voir avec anita mais qui est tout aussi interressante.

par Aelis
Les Vivants, Tome 1 Les Vivants, Tome 1
Matt De La Pena   
J’ai dévoré ce livre ! Il m’a tenu en haleine durant tout le tome tellement il est riche en rebondissements. On a l’impression que ça ne va jamais s’arranger pour le héros survivant d’une catastrophe naturelle mais comme si cela ne suffisait pas, le voilà confronté à d’autres problèmes où sa survie est juste basée sur sa chance…
Au début le décor est planté sur un bateau de croisière très luxueux, où seuls ceux de classes sociales d’un niveau très élevé y ont accès, où les riches éprouvent le besoin de montrer leur supériorité devant les employés de milieu modeste, voire pauvres. Mais quand tous sont confrontés à une catastrophe, tels des tsunamis, plus rien ne compte mis à part la survie. C’est là qu’on se rend bien compte que l’on soit riche ou pauvre, ça ne fait aucune différence, personne n’y échappe ! Seule la chance compte désormais, elle est avec vous ou elle ne l’est pas…
Dans ce bouquin on ressent bien la peur de chacun face à des évènements ingérables et dont on ne peut que les subir, impuissants, effrayés, anéantis par la perte d’êtres chers. On ressent aussi la solitude et l’envie de mourir rapidement afin d’apaiser son esprit, de se libérer de la souffrance et des doutes qui persistent. Le héros est balloté devant tant d’épreuves qu’on en vient à se demander, mais quand est ce qu’il va pouvoir enfin souffler !
Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce tome, c’est qu’il y avait comme deux histoires dans l’une. Je m’explique : D’un on pense que tout tourne autour des séismes et tsunamis, ce qui est le cas ! Mais à côté de ça, plane un mystère sur la mort d’un membre des passagers de la première croisière du héros, Shy. Durant tout le livre on va rassembler des informations dessus qui vous donneront froid dans le dos quand vous découvrirez de quoi il s’agissait et ça rend le livre palpitant.
[spoiler]Dans ce bouquin ce qui est le plus révoltant, est ce qu’on apprend sur le virus de Roméro (maladie créée de toutes pièces et qui tue dans des souffrances insoutenables en même pas 2 jours) . Ce virus a été entièrement conçu par des scientifiques à des fins monétaires, enrichir les plus riches sur la mort des pauvres. Des hommes d’affaires fortunés n’ont pas hésité à pousser des scientifiques avides de savoir et de recherche pour créer une maladie et son vaccin qui leur rapporteraient gros une fois la maladie qui se propagerait décimant des populations et où les classes sociales les plus fortunés y mettraient le prix afin d’être vacciné. Seulement la maladie a été inoculée aux populations pauvres, tuant des gens sans l’ombre d’un remord, afin de créer une sorte de panique et à ce moment-là les hommes d’affaires peu scrupuleux avanceraient leur découverte sur un vaccin pouvant radier la maladie, ce qui leur ouvrirait les portes de la gloire et de la richesse… Sauf que dans ce livre que l’on soit riche ou pauvre, personne n’est à l’abri d’un évènement incontrôlable comme un déchainement terrestre, catastrophes naturelles que personne ne peut éviter…
Ensuite il y a une petite histoire d’amour, qui forcément n’est pas en première loge dans ce genre de bouquin mais elle est présente. Shy est tombé amoureux de sa coéquipière Carmen mais celle-ci est déjà fiancée avec promesse de mariage à la clé. Pendant le périple de Shy, il est séparé d’elle, ne sachant pas si elle est encore en vie et se retrouve seule avec la peste de service, riche héritière à la langue fourchue et moqueuse, Addie. Bien qu’on pourrait vouloir un rapprochement entre Shy et Carmen quand il la retrouve. Moi je serais pour une histoire d’amour naissante entre deux opposés. C’est-à-dire entre Shy, jeune homme ayant vécu dans un milieu modeste, connaissant le revers de la médaille quand on est issu d'une classe sociale défavorisée et Addie qui est tout le contraire et qui a toujours évolué dans un milieu aisé, côtoyant que ceux de la haute société, étant choyée et vivant dans le luxe. Je pense qu’une histoire d’amour entre ces deux opposés serait plus intéressante qu’entre Shy et Carmen qui viennent du même monde. Mais ça, c’est mon avis perso ! ;)
[/spoiler]

par Amnesia-x
Terrienne Terrienne
Jean-Claude Mourlevat   
un livre magnifique.
une histoire à couper le souffle.
On retient sa respiration à chaque page qui tourne tandis que l’héroïne parcourt cet univers angoissant, ce monde si froid etrange et fascinant, où tant de choses anodines telles que respirer lui sont défendues.
On pleure aussi, comme souvent dans les ouvrages de Mourlevat, sur ceux qui n'ont pas eut la chance de s’échapper de Campagne et du monde qui l'entoure.

Une héroïne attachante, courageuse forte et fragile a la fois, des protagonistes inoubliables tels que Étienne Virgil et Bran l'hybride et bien d'autres encore...

Un livre qui vous tient en haleine, que je conseille vivement à tous.
"Vous ne respirerez plus jamais de la même manière"
conclusion étrange, mais on ne peu plus véridique...


par Mondaye
Cherche jeune femme avisée Cherche jeune femme avisée
Sophie Jomain   
Commencer un livre à 16h et le terminer à 2h du matin avec juste une interruption pour faire à manger et manger... Je crois qu'on peut dire que j'ai aimé. Bon j'avoue, je n'ai pas pris énormément de risques puisque je suis une méga fan de Sophie Jomain. J'aurais pu cependant avoir un petit peu peur car elle sort vraiment de son registre en tentant la romance contemporaine et j'en ai lu une tripotée ces derniers temps avec la sensation qu'elles se ressemblaient un peu trop à mon goût!!

Celle-ci se démarque t-elle vraiment? Oui et non. Oui parce qu'évidemment, la romance veut qu'on suive un schéma type.

Et non parce que même si l'histoire de Gaby pourrait être banale, 30 ans, au chômage, à deux doigts de ne plus pouvoir suivre ses traites. Ouais, l'histoire est de Gaby est banale, MAIS ce qui ne l'est pas c'est Gabrielle elle-même, sa façon d'agir, de voir les choses. Oh mon dieu, cette jeune femme est loufoque et pourrait passer pour une excentrique aux yeux du monde. J'avoue que dès les premières pages, je me suis dis wahou, Sophie, tu fais pas dans la dentelle là lol. Et pourtant au final, on y découvre une jeune femme forte, le cœur sur la main, déterminée (obstinée?) qui ne cesse de surprendre. Quand nous, on enverrait paître, elle, elle tend la main et connait le mot seconde chance!

Mr de Bérail vaut le détour aussi, sosie amélioré du beau Christian Bale (eh oui, je ne suis qu'une femme faible) mais fatche de, quel caractère!! Arrogant, méprisant, colérique, têtu, froid et pourtant quand on connait son histoire, sa vie, ses blessures, on le comprend! Désormais, il n'a plus que 2 priorités dans sa vie, son travail et ses enfants mais Gaby va lui montrer qu'une nouvelle voie s'offre à lui. Parviendront-ils à l'emprunter ensemble malgré leur passé encombrant?

Oui il n'y a pas à chipoter, le premier point fort de ce livre, ce sont les personnages! De Gaby à Adrien, en passant par les jumeaux Sophie et Paul, Martin l'ex de Gaby, l'énervante Miss Jane ou l'adorable couple de domestique Rosa-Louise et son mari, on s'attache à tous!
Le deuxième point fort du livre, c'est cette narration à la troisième personne, qui nous permet de naviguer entre les différents personnages. Beaucoup d'auteurs s'y risquent et personnellement très peu y arrivent vraiment à mes yeux car j'arrive très rarement à être embarquée avec les personnages. Pas ici, j'ai navigué d'un personnage à un autre comme si j'étais dans leur tête et j'éprouvais tous les sentiments, heureux ou tristes, avec eux.

L'histoire en elle-même est prenante et addictive. Pas une fois je n'ai eu envie de secouer Gaby, non en fait je mens, à la fin j'ai eu envie de lui dire: mais WTF t'es folle? Mais bon si elle ne l'avait pas fait ce n'aurait pas été Gaby après tout! Ce qui est bien, c'est qu'on a pas l'impression de perdre nos personnages en route comme dans certains livres! Non Mr de Bérail, ne devient pas subitement le toutou tenu en laisse par la charmante Gaby, il reste toujours impulsif et colérique! Gaby reste maladroite et loufoque!

Il faut aussi savoir que ce livre n'est pas à mettre dans toutes les mains, il contient des scènes de sexe explicite. De très jolies scènes d'ailleurs, merci Sophie de ne pas surfer sur la vague de l'érotisme bas de gamme qui est vulgaire et risible!

Si je devais lui donner un défaut, ce serait une fin peut être un peu précipité, j'aurais apprécié que Gaby résiste un peu plus!! Et peut être aussi de pas passer la narration à Martin qui au final nous gâche peut être un peu les événements à venir!

Mais bon j'ai adoré ce livre et j'espère vraiment ne pas me tromper quant aux protagonistes du prochain livre dans le style ^_^

Ah et bravo Sophie, la Romance contemporaine te va à ravir!


Des enfants trop parfaits Des enfants trop parfaits
Peter James   
« Des enfants trop parfaits » fait partie des romans qu'on ne peut plus lâcher une fois ouverts et qui nous obsèdent dès lorsque l'on s'adonne à une autre tâche qu'à leur lecture.

Dès le départ, j'ai été prise par un sentiment de culpabilité, que quelque chose ne tournait pas rond, comme l'étaient Naomie et John lors de leur rencontre avec le docteur Dettore. J'avais besoin de dormir mais j'étais complètement obsédée par le début de cette histoire ... résultat, je n'ai presque pas dormi cette nuit là.

Qu'a réellement fait le génie de la génétique ? Quelles vont en être les conséquences ?
En même temps que les Klaesson, nous découvrons ce que peut impliquer des manipulations génétiques sur des embryons, et surtout, que cela n'est pas sans conséquences.

Réflexions sur une science qui n'est pas si éloignée que cela des possibilités actuelles mais également sur le monde tel que nous le connaissons...

En conclusion, un thriller glaçant, même si nous nous doutons de sa finalité (ce qui n'est pas du tout gênant), qui a su utiliser la science-fiction avec Brio.
À dévorer sans modération !

par dadotiste
Un étrange amant Un étrange amant
Kyrahn Ka   
Lorsque les éditions de la Bourdonnaye m’ont proposé de découvrir ce livre, j’ai été tenté par le résumé. Je ne suis pas déçue de m’être laisser convaincre même si les nouvelles ne sont pas mon genre de prédilection.
Une jeune femme hantée par les souvenirs de son premier amour va découvrir un nouveau plaisir sexuel, dans ces rêves avec un inconnu. L’érotisme prend le pas sur l’histoire. En effet, celle-ci n’est pas très développée, ce sont plutôt les émotions, le désir et le plaisir rencontré par Angélique qui sont mis en avant. La fin m’a quelques peu laissé perplexe. Je ne suis pas sûre de l’avoir bien comprise.
On ne sait que peu de chose sur les personnages. Comme je le disais avec l’histoire, les personnages sont là aussi juste pour permettre à l’érotisme d’exister. Je n’ai pas pu m’attacher à eux ni même espérer avec eux. C’est vraiment dommage. D’un autre côté, n’importe qui pourrait être Angélique et n’importe qui pourrait être Karl.
Le style de l’auteure est agréable. Les scènes érotiques sont décrites avec simplicité, sans aucune vulgarité.
Une petite nouvelle érotique sympathique mais les personnages auraient gagné à être plus travaillé afin de donner l’impression d’être plus réelle.
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/02/letrange-amant.html
Bad Moon Rising, Tome 2 : Le Déni Bad Moon Rising, Tome 2 : Le Déni
Marika Gallman   
Je reste sur ma faim!!! En même temps, c'est plutôt flatteur, pour un épisode.
Oui, j'ai accroché, et oui, je veux la suite.
Je n'ai qu'une appréhension: j'ai peur de ne retrouver l'humour de l'auteur dans aucun des épisodes... mais ça reste à voir.
Bonne lecture!

par tes57
The Young World The Young World
Chris Weitz   
Je pense que mon affection pour le genre apocalyptique est maintenant reconnue par beaucoup: cela faisait donc très longtemps que ce livre était inscrit dans ma wish-list et je n’ai pu résister en le voyant sur le stand MSK au Salon du livre et de la presse jeunesse. Et que dire de la couverture, pour laquelle j’ai un gros coup de coeur également!

Les premiers chapitres sont très longs, décrivant largement le fonctionnement interne de Washington Square. Si la façon dont les adolescents se sont organisés après l’apocalypse au sein de ce clan peut-être intéressante, cela n’est d’aucune utilité pour l’intrigue et les descriptions peuvent être longues.
Lorsque la bande se met enfin en route, l’action devient quasi-permanente du aux dangers omniprésents, sans pour autant emporter le lecteur dans le tumulte de l’action. Et je pense que ce manque d’harmonie trouve son origine dans la conception des personnages.

Je n’ai eu de coup de coeur pour aucun des protagonistes de ce roman, et c’est sans aucun doute ce qui m’a manqué pour l’apprécier pleinement. Si l’écriture nous propose les points de vue des deux deux protagonistes – à savoir Jefferson et la fille dont il est éperdument amoureux, Donna – j’ai trouvé leurs réflexions et aspirations assez superficielles alors que l’auteur n’omet pas leurs caractéristiques négatives. Peut-être est-ce du à un manque de développement des émotions qui sont selon moi l’essence même de l’attachement que l’on peut porter aux personnages des romans.
Et que dire de l’héroïne de ce roman, Donna, que je n’ai pas pu supporter dès le départ. Si l’auteur a souhaité la faire progresser, son évolution est brutale et presque infondé. J’ai eu beaucoup de mal à imaginer la jeune fille de façon crédible.

Cependant, The Young World prend une autre dimension par rapport aux autres romans apocalyptiques. En effet, celui-ci nous propose une réflexion sur la société actuelle ainsi que sur la possibilité d’en créer une meilleure en insistant sur ses faiblesses et ses injustices.

Le second point fort de ce livre est indéniablement la référence constante de l’écrivain à la société du 21ème siècle. Le lecteur ne peut que s’identifier à cette fin du monde grâce aux multiples références tant aux marques qu’à nos modes de vie, qui nous rappellent sans cesse que cette histoire pourrait se dérouler prochainement. Il me semble que l’auteur nous met particulièrement en garde contre les dérives de la soif de pouvoir en s’appuyant sur un mode de société que nous connaissons.

Le dernier point que je retiendrais comme positif concerne l’apport didactique du roman. Grâce au cheminement de l’escouade, l’auteur nous propose une cartographie particulièrement détaillée de la ville New-Yorkaise qui en fera rêver plus d’un. De plus, j’ai particulièrement appréciée la connaissance de Jefferson pour la philosophie bouddhiste, qui en explique les principaux fondements de manière accessible.

Je retiendrais donc de cette lecture une large déception, non pas pour un apocalyptique mal écrit ou construit mais bien pour les attentes que je fondais en lui. Un avis mitigé.

par Kaecilia
La Belle et le Maudit, tome 1 : La Belle et le Maudit La Belle et le Maudit, tome 1 : La Belle et le Maudit
Page Morgan   
Livre lu dans le cadre de l'opération lire avec booknode.

Donc première chose ce livre vise un public plus jeune que moi, et si pour certains ouvrages cela ne pose pas de problème (la passe miroir, l'apprenti d'Araluen) généralement ils ont souvent des "défauts" communs qui me font grincer les dents.

Commençons par le commencement... l'entrée en matière passé un prologue correct, est assez maladroite. L'auteur joue ses cartes trop vite. Un peu plus de mystères au sujet du pourquoi Ingrid ne peux plus retourner à Londres ou sur le rôle de Luc en tant que gargouille auraient été bienvenue. Là à peine le suspense à le temps de naître que paf on a la réponse.

Ce n'est pas le cas pendant tout le livre heureusement et l'auteur arrive à créer quelques surprises [spoiler]dont notamment le fait que le traitre des gargouilles soit Renée, parce que vu le panneau "je suis suspect" qu'avait Marco autour du coup, si jamais ça avait vraiment été lui j’aurais assassiner le livre [/spoiler]

En fait le livre est très inégal: il y a des passages qui font sourire... suivit par d'autre d'une telle platitude que ça en est déprimant.

Il y a une intrigue qui pourrait être originale... mais qui retombe dans le connu. Un principe de gargouille original aussi... mais pas tant que ça au final.

Et je pourrais continuer ainsi à l'infini.
En bref le livre semble désirer un peu se distinguer de la masse, mais pas trop sans doute par peur de perdre du lectorat ou alors par manque d'idée.

Un autre point pas original du tout est l'histoire d'amour... mais bon sang de bon soir pourquoi y avait il besoin d'un triangle?
Et pareil les sentiments des héros sont terriblement plats. Ou alors du moins leur manière de les exprimer m'a laissée de marbre.

Par contre ce qui change, c'est le fait que l'on ne suive pas uniquement Ingrid, contrairement à ce que le résumé laisse à supposer, mais aussi sa sœur.


Et enfin dernier point NE PAS VOUS FIER A LA COUVERTURE. Parce que sincèrement, une couverture avec une fille tenue quasi motard et au cheveux brun quand l'héroïne est censé les avoir quasi blanc et vivre à la fin du 19ème... c'est pratiquement de la publicité mensongère. ;)

par Mondaye
Fille des cauchemars, Tome 1 : Anna Fille des cauchemars, Tome 1 : Anna
Kendare Blake   
Tres bon livre ! Couverture magnifique ! Bref j'ai adoré ! Je ne lis pas souvent voire quasiment jamais de livres de fantômes ! Et bien celui ci ne m'a pas déçue !!!
Tres bien écrit, et une fois que l'histoire commence a bien se mettre en place, ça devient très prenant. J'ai adoré le personnage d'Anna !
Je peux même dire qu'a certains passages du livre, j'avais vraiment peur ! Et si un livre arrive a me faire peur, c'est que je ne peux que l’apprécier ! ^^

J'ai hâte de lire la suite ! De bons personnages, une bonne intrigue avec un soupçon de frisson ! Rien a dire !

par emi_h1