Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de NinaLove2603 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Off-Campus, Tome 2 : The Mistake Off-Campus, Tome 2 : The Mistake
Elle Kennedy   
Un coup de cœur pour le premier tome, qui m'avait donné envie de lire le second. Et franchement, j'ai passé un merveilleux moment en compagnie de Grace et John.

L'histoire est celle de Grace et John. Ces derniers se rencontrent par hasard, alors qu'ils ont riens en commun. Lui est une star de l'équipe de hockey et peut avoir toutes les filles qu'il veut, alors qu'elle est une étudiante parfaite de première année. Ils entament une relations, mais Grace s'éloigne de lui, car John se comporte comme un "salaud"... Il va galérer à la reconquérir, car elle souhaite se venger du fait qu'il l'a fait souffrir...

Je dois dire que je suis rentrée très rapidement dans l'histoire, mais qu'au milieu, je me suis un peu ennuyée. En effet, l'auteur a choisi de décrire le ressenti de Grace et John pendant leur "séparation" et c'est très long à mon avis. Malgré ce petit dérangement, j'ai été accro à l'histoire, car je voulais savoir comment aller se passer la fin de leur histoire, comment ils allaient réussir à construire quelque chose. Surtout que j'ai trouvé que les événements ne sont pas devinable à mon goût.

La fin est juste époustouflante. On sait depuis un moment pour le couple, mais quelque chose va changer leur vie et je trouve cela juste magnifique. Je suis tellement heureuse pour Grace et John.

Grace est une jeune fille de première année, qui n'aime pas beaucoup sortir, elle préfère travailler. Mais depuis son enfance, elle est amie avec une fille extravertie qui aime beaucoup sortir. Elle l'accompagne parfois, même si elle parait effacée dans leur amitié, mais elle va s'en rendre compte quand elle va quitter John. D'ailleurs, la première fois qu'elle le voit, elle pense qu'elle n'est pas faite pour lui, même s'il l'attire irrésistiblement... Malgré tout, elle change radicalement et ne compte pas en rester là quand John la fait souffrir... Elle va se venger, ce qui est vraiment à mourir de rire, car on voit qu'elle veut retourner avec lui. Bref, j'ai vraiment rigolé avec ce personnage, même si des fois, j'avais pitié d'elle vu qu'elle n'a pas vraiment confiance en elle... Un personnage féminin très différent d'Hannah, mais que j'ai beaucoup apprécié, surtout qu'elle m'a fait beaucoup rire.

John est une star de l'équipe de hockey. Depuis qu'il est à l'université, il profite de toutes les filles qui lui passent sous la main. Mais quand il rencontre Grace, il ne peut plus la sortie de sa tête. Mais il ne sait pas trop comment s'y prendre avec elle et ne reconnait pas tout de suite son attachement pour cette fille, car il n'a pas jamais ressenti cela pour une femme. Parfois, il m'a agacé, mais sinon, il sait être un véritable gentleman avec Grace. Il est mignon et très attentionné comme jamais. Bref, j'ai vraiment adoré ce personnage pour cela, mais aussi pour son enfance pas facile avec les problèmes de son père et l'accident de sa mère. Il me fait un peu pitié, même s'il cache à tout le monde ce qu'il vit... Un personnage de John que je ne suis pas prête d'oublier.

Le style d'écriture est comme dans le premier tome descriptif comme j'aime. Mais je déplore, comme je les dis plus haut, quelques longueurs. Malgré tout, j'aime beaucoup la plume de l'auteur et je lirais surement d'autres romans d'Elle Kennedy.

En général, une belle histoire avec des personnages très différents l'un de l'autre, qui m'ont vraiment fait passer un bon moment, malgré quelques longueurs.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2016/09/off-campus-tome-2-mistake-delle-kennedy.html
Off-campus, Tome 3 : The Score Off-campus, Tome 3 : The Score
Elle Kennedy   
J'avais déjà exprimer mon amour envers Elle Kennedy & sa merveilleuse plume après l'avoir découvert avec The Deal & puis j'ai continuer avec The Mistake qui était tout aussi bon. Alors imaginer combien j'étais heureuse de me lancer dans The Score qui est l'histoire de Dean que l'on a vue dans les tomes précédents & D'Allie que l'on appercue dans The Deal puisqu'elle est la meilleure amie d'Hannah. J'étais littéralement impatiente pour sa sortie et je me suis jeter dedans tête première. Et WOW coup de cœur. Ce livre est parfait j'ai été totalement happer par l'histoire.

C'était une lecture complètement addictive, agréable, drôle & à la fois émouvante. J'avais une vision de Dean dans les romans précédents et en avançant dans ma lecture je me suis rendue compte à quel point Dean est plus qu'un Ladies man. Oui le gars aime définitivement le sexe mais il est juste tellement plus. Il est heureux, libre d'esprit, intelligent, malgré sa richesse il a les pied sur terre. Il est drôle, amusant, sexy comme pas permi & c'est une vrai bête de sexe. Je veux dire le gars m'a vraiment surprise. J'ai adoré son personnage. Allie aussi est géniale, vraiment géniale en fait. Elle est belle, forte, amusante, drôle & agréable. Les deux sont supers mais ensemble ils sont phénoménal selon moi.

Leur histoire commence par un coup d'un soir mais très vite Dean qui ne fait pas dans la répétition se rend compte qu'il veut encore Allie. Et de là l'histoire commence et c'est un vrai régale c'est deux là sont juste parfait. L'alchimie entre les deux personnages est juste immense & tout au long de ma lecture j'appréciais vraiment beaucoup leur moments ensemble, leur complicités, leur discutions, leur chaude séance de sexe et je vous assure que c'est chaud à souhait et la chimie entre eux est super. J'ai découvert un Dean différent de ce que je pensais et tout au long du roman il évolue ainsi qu'Allie. Les deux sont parfaits l'un pour l'autre. L'auteur à fait un travail génial en créant deux personnages aussi bien assortie. Leur romance m'a vraiment beaucoup plus, sans gna gna ou artifice juste vrai & beau. J'ai vraiment eu un immense coup de coeur pour Dean. Il m'a surprise, m'a fait rire et j'ai adoré chaque minute de ma lecture.

C'est aussi agréable de retrouver les autres personnages principaux des autre livres. Hannah, Garret, Logan & Grace ainsi que Tucker. J'ai adoré la sœur de Dean qui est à mourir, elle est drôle & pétillante. Bref le tout était un gros coup de cœur j'ai vraiment adoré les tomes précédents mais j'ai un immense coup de cœur pour celui-ci. The Score était définitivement à la hauteur de toute mes attentes et même plus. Et je dois dire que le talent de Elle Kennedy y est pour beaucoup. Elle a un dont pour créer un univers et de nous plonger dedans et ici l'univers du campus est très bien métriser. Sa plume est belle, fluide & agréable & tout ses personnages sont bien construis avec de belles personnalités bien à eux. Je suis vendue et j'adore cette série. Je suis donc plus qu'heureuse de savoir que Tucker aura sa propre histoire vue comment l'auteur nous laisse dans The Score. Can't wait :)

par Marieno89
Off-Campus, Tome 4 : The Goal Off-Campus, Tome 4 : The Goal
Elle Kennedy   
J'ai commencé ce livre avec plusieurs à priori, 3 pour être précises :
- Je n'ai jamais réussi à m'attacher au personnage de Tucker dans les autres romans, il était totalement absent et insipide lors des rares fois où on le croisait
- Je n'appréciais pas non plus le personnage de Sabrina
- L'idée qu'elle tombe enceinte me paraissait totalement idiote, mais soit, à voir
Et mes à priori étaient fondés au final. Je n'ai pas aimé ce livre. Je ne peux pas dire que je l'ai détesté mais tout de même. Il y a trop de choses qui ne cadrent pas.
Enfin bon parlons des personnages. Le personnage de Tucker est le pire de celui des garçons. Il est mielleux à souhait et honnêtement, c'est un boulet qui se laisse absolument faire. Alors oui la patience, la douceur, le romantisme c'est bien beau tout ça mais à un moment donné il faut arrêter d'abuser. Elle l'empêche de la soutenir, de voir sa fille quand il veut et lui il dit "amen très bien mon amour on fera ce que tu voudras". C'est ni romantique, ni attentionné c'est tout simplement lâche.
Maintenant parlons de Sabrina, ou le personnage le plus incohérent auquel on puisse penser. Sabrina change d'avis comme de chemise. Elle se prétend être une fille hyper intelligente pourtant elle ne sait réagir à rien. Elle dit oui puis non, blanc puis noir. C'est très agaçant. Pour moi ce personnage est raté.
Dernier à priori, la grossesse. Je trouvais ça idiot et ça n'a pas loupé. Il n'y a aucune raison que Sabrina tombe enceinte. Lynchez moi si vous le voulez mais non ce n'est pas crédible pour un sous. Alors, on compte 99.7% d'efficacité pour la pilule contraceptive si elle est bien prise, ce qui veut dire que sur 1000 relations sexuelles il y aurait 3 risques de tomber enceinte. Alors oui si elle est bien prise, mais Sabrina a des relations sexuelles plus ou moins régulières et elle rêve plus que tout à son avenir, donc elle doit faire attention, autrement ça ne cadre absolument pas avec ce personnage déjà très bancal. Deuxième point, je suis désolée mais une phrase du livre est totalement absurde à savoir "il y a autant de risque de tomber enceinte avec juste le bout qu'avec une éjaculation". C'est une ineptie. Il y a un risque de tomber enceinte avec juste le bout oui, mais jamais aussi fort qu'avec une éjaculation complète. En d'autre terme : juste le bout + pilule = une chance tellement infime d'une grossesse que s'en est ridicule.
Pour ce qui est du reste de l'histoire, déjà il faut croire que l'auteur aime les personnages brisés, on a eu le droit à tout, violence, alcool, viol, famille monoparental, pauvreté et maltraitance.
Je saluais sur le dernier livre la chute plus plausible avec la mort de Beau qui prend au final son importance vraiment dans ce tome mais alors là je ne salue pas du tout la fin. Non mais honnêtement, elle devient limite major de promo avec un bébé de quelques mois, publie dans une super revue, Tucker achète une affaire super florissante et songe à s'étendre. Cui-cui les petits oiseaux quoi.
Fin bref, ce roman n'avait pour moi aucune construction et une logique bancale. De plus je ne sais pas si c'est ma version ou la traduction mais mon roman était bourré de fautes. J'avais déjà noté ce détail dans un chapitre du livre précédent et c'est franchement agaçant.
Autrement dit je suis très déçu de la manière dont se clos cette série. Très emballée par le début mais très déçue par cette fin trop peu travaillée et qui manque de cohérence.

par Lovea
Ne ferme pas ta porte, Tomes 1 & 2 Ne ferme pas ta porte, Tomes 1 & 2
Lanabellia   
J'ai décidé de lire ce "livre" (si on peut appeler ça comme ça) pour ne pas rester sur une mauvaise impression suite à ma lecture de 'Intouchable". Oui, je suis une vraie maso ! Alors, que dire, après avoir lu tant d'éloges au sujet de ce roman, j'ai pensé que je pourrais aimer, mais non ! Pas du tout ! Encore un résumé qui en dit beaucoup trop, on devine déjà ce qu'il va se passer. Encore une histoire de jeune femme éfarouchée qui recherche l'amour vrai avec un homme gentil et bien sous tout rapport mais qui bien évidemment va tomber sous le charme de son opposé. Le beau gosse arrogant et salaud ! En plus, ce dernier n'est autre que le copain de sa soeur ainée et c'est sans trop de scrupules voire pas du tout que la petite soeur va finir au lit avec lui. Une histoire malsaine, mal écrite, c'est vulgaire et encore une fois ça manque vraiment d'originalité ! Bref, vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout été emballée, j'ai quand même été jusqu'à la fin mais non sans mal. Après, c'est mon avis, ça plait à certaines comme beaucoup d'histoires qui sortent depuis un certains temps où l'histoire n'a pas une part très importante mais où les scènes de sexe, la vulgarité et les moeurs un peu glauques sont les principales choses recherchées par les lectrices. Tant qu'il y aura un public pour ce genre de "livre", et je vois qu'il y en a beaucoup, il y aura une explosion de ces pseudos auteures. Personnellement, j'en ai marre d'avoir l'impression de relire toujours les mêmes histoires avec les noms qui changent. Parce qu'il faut bien l'avouer, les themes abordés ne sont pas très variés et je ne pense pas être la seule à avoir souvent l'impression de déjà vu quand je lis un nouveau livre ! Et si je devenais auteure ! Quand je vois aujourd'hui ce qui est publié par des maisons d'édition qui ont pignon sur rue, je me dis que j'ai toutes mes chances ! Heureusement qu'il y a encore de vrais auteurs qui ont du talent et qui savent se renouveller à chaque roman et faire preuve d'originalité.

par Celine_bt
Ne ferme pas ta porte, Tomes 3 & 4 Ne ferme pas ta porte, Tomes 3 & 4
Lanabellia   
Je viens de le finir et je reste sur le cul ! Je vais devenir folle à patienter pour la saison 2. JE VEUX LA SUITE !!! L'écriture est toujours fluide et superbe. On s'imprègne des personnages et boum le rebondissement nous tombe dessus sans qu'on n'y soit préparé, on croyait qu'ENFIN ils pourraient vivre heureux, ensemble sans problème et bien non Lanabellia nous laisse sur notre faim. Personnellement [spoiler] je suis certaine qu'elle est enceinte de Sando !!! Elle fait croire que c'est celui de Dévin car elle l'aime.[/spoiler] J'ai hâte que la suite sorte.

par precy
Aime-moi... si tu l'oses, l'intégrale Aime-moi... si tu l'oses, l'intégrale
Emma M. Green    Felicity Stuart   
Emma Green et Felicity Stuart sont deux autrices (binôme ?) qui ont un chic pour raconter des histoires romantiques quoique improbables, sexy et divertissantes.
J'apprécie leur écriture fluide, pas vulgaire et efficace.

J'avais beaucoup aimé la duologie Call me baby/Call me bitch d'Emma Green.
J'ai apprécié cette série-ci mais j'ai moins adhéré.

Adèle se comporte un peu comme une adolescente malgré ses 29 ans, acceptant de servir de serpillière à son fiancé à l'ego surdimensionné...
J'ai trouvé Damon très cliché et surtout un peu flippant malgré sa gentillesse. Et bien sûr, il est milliardaire !
J'ai apprécié les personnages secondaires et Melville est vraiment un monstre !

Les scènes sensuelles sont bien écrites, stimulantes sans être vulgaires et pas trop nombreuses au point de nuire à l'histoire.

Mais certaines choses ne sont pas bien passées et m'ont laisser un goût amer dans la bouche :

[spoiler]- Adèle qui, à quelques mois de son mariage, couche avec un mec qu'elle vient à peine de rencontrer dans la salle de repos de son resto puis la nuit au palace. Même si Melville est un enfoiré, l'adultère ne me fait pas vraiment apprécier l'héroïne...

- Damon fait des trucs que je mets personnellement sur le compte d'un harceleur et pas d'un homme amoureux (venir tous les jours au resto pour épier Adèle, la suivre y compris quand elle part en week-end avec son fiancé, la jalousie sans raison et la possessivité...) Le plus flippant, c'est quand même les micros ! Personnellement, j'apprends que mon amant écoute toute mon intimité depuis des mois en douce, même pour une bonne raison, je ne veux plus jamais qu'il m'approche !

- tout va beaucoup trop vite ! Tomber amoureux instantanément, ok. Vivre ensemble quasi direct, ok. Rouvrir son restaurant, ok. Se faire tatouer l'un l'autre pour montrer qu'on s'appartient, mouais ok. Mais, en six mois, ouvrir un second restaurant + adopter un gamin, là c'était trop ![/spoiler]

Je m'attaque cependant avec plaisir à "Kiss me (if you can)", la suite centrée sur Violette et Blake, deux personnages qui m'ont bien plus !

par Vitany
Above All, Tome 1 : Embarquer Above All, Tome 1 : Embarquer
Battista Tarantini   
Les couvertures, le titres m'ont interpellés et c'est pour cela que j'ai commencé ma lecture. Je pensais donc avoir affaire à une histoire d'A dans le milieu de l'aviation… la réalité est toute autre.

Je suis déçue parce que Battista Tarantini a une jolie plume, un bon rythme et qu'elle a choisit un background original pour une romance mais elle l'a gâchée en nous pondant un truc au rabais. Dés les premiers chapitres, la tension sexuelle s'installe sans qu'il n' y ait une réalité, une cohérence avec le lieu. On se croirait dans un soap opéra… ou pire, une romance paranormale !

Je pose les bases : nous sommes dans un porte avion, Alexis Snow est envoyée pour trois mois pour un remplacement. Ce n'est pas sa première mission, elle est dans l'armée depuis au minimum 4 ans. Avant, elle était censée devenir pilote. Qu'en déduit-on ? Une nana dans un milieu d'hommes doit fournir 3 fois plus pour prouver qu'elle mérite, elle n'est surement pas aussi niaise qu'une secrétaire qui se ferait culbuter sur le bureau de son patron milliardaire. N'est-ce pas ? Elle ne s'énerverait pas pour un rien ou ne pleurerait pas parce que ses culottes en coton se retrouveraient sur un bureau ?

La personnalité de ces deux personnages principaux est complètement loupée. En face, le trou du cul lunatique n'est pas mieux. Leurs altercations sonnent creusent, leurs échanges donnent dans le superficiel. Il y a d'autres manières pour faire monter la sauce sans pour autant écarter les jambes dés les premiers échanges. Surtout quand on sait que l'un a été trompé et l'autre marié… Où sont les états d'âmes ou tout simplement, l'implication d'un tel acte au sein de l'armée ? Aucun des deux n'a peur pour son poste ? On se tape donc 12 chapitres à ça.

Battista Tarantini a une jolie plume entrainante qui m'a plu mais l'histoire n'a rien de passionnante. Elle plaira à celles qui aiment les histoires de fesses et qui veulent que ça envoi dés le début. Après, il est difficile de dire qu'il s'agit d'érotique car il y a peu de scènes mais si on enlève la partie "on s'engueule, on bosse, on baise", il ne reste pas grand chose. Juste un peu son addiction à la clope, au gin et quelques manoeuvres de boulot avec les avions.

Lire ou ne pas lire le tome 2 ? Je n'en vois pas l'intérêt, je ne vois pas d'évolution possible, par contre, je tenterais un prochain projet.

par LLyza
Above All, Tome 2 : Résister Above All, Tome 2 : Résister
Battista Tarantini   
Mieux : Alexi travaille d’arrache pied pour parvenir à l’objectif fixé par l’Etat-major et ce tome commence avec son premier vol au côté du séduisant et ténébreux Capitaine Andréas Van Allen. Ne pouvant résister l’un à l’autre, ils prennent des risques en étant amants d’autant que leur relation semble se répercuter sur leur relation professionnelle mettant en danger leur secret... Un 2ème tome meilleur que le 1er où la relation si sensuelle Alexi et Andreas évolue et nous en savons plus sur Andréas. En parallèle nous suivons avec plaisir les autres membres de l’équipage. Un bon moment.

par Folize
Above All, Tome 3 : Décoller Above All, Tome 3 : Décoller
Battista Tarantini   
Bien : Alors que tout semblait enfin aller pour Alexi et Andreas malgré leur situation, le retour de l’ex d’Alexi et l’effondrement de Drake vont apporter son lot de douleur à notre couple quand Andréas découvre de manière brutale qu’Alexi était au courant pour les problèmes de santé de Drake ainsi que du rôle joué par Ganipy. La fureur de Van Allen va tout faire exploser et l’armée va les séparer... Un 3ème tome riche en émotions et rebondissements clôturant avec brio cette trilogie agréable et sensuelle. Un bon moment en compagnie de personnages attachants.

par Folize
Bad Romance, Tome 3 : Cœurs imprudents Bad Romance, Tome 3 : Cœurs imprudents
Céline Mancellon   
C’est hyper mignon et très doux, étrangement on s’attend à tomber dans un truc sombre, crados, un truc à la Son of Anarchy comme on le voit dans l’ensemble des romances autour du thème des bikers. Il n’y a quasiment aucune histoire en dehors de ce schéma habituel où souvent on enchaine les scènes de sexe, les nanas ont le rôle de « pute » ou de « régulière » qui a un truc de différent, qui est sainte nitouche mais aussi hyper badass… Je n’exagère même pas. Ici, dans Coeurs Imprudents, ce n’est pas ça, ce n’est pas un copier/coller. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de trucs sombres, qu’il n’y a pas de truc facile ou que les bikers ne sont pas expliqués ou édulcorés. Oui ils font des trucs moches. Mais c’est aussi un autre regard sur les fraternités des Motorcycle Club, plus famille.

J’ai eu le smile avec cette lecture, on a le sourire pendant tout le long, et j’adore vraiment les joutes entre Don et Law. Il y a une vraie complicité entre les membres et le côté fraternité fait ressortir le caractère de chaque personnage secondaire. Ce qui fait qu’on voudrait un tome pour les autres. A quand un tome sur Law ou Catcher ? Et même l’énigmatique Amon ! Ce dernier m’a fait penser à Nassir dans BAD de Jay Crownover.

Juliette est réussie et c’était pas gagné. J’avais des a priori de fou. Là où je m’attendais à me faire chier avec la vierge effarouchée, elle semble avoir plus de choses à raconter. Elle rougie trop pour moi mais elle n’en abuse pas donc le dosage est bon et colle à son personnage. La bague est un élément important et pas juste un prétexte, on comprend que pour elle c’est comme une armure qu’elle porte pour éloigner les mecs.

Il y a un vrai sujet sur la virginité, surtout de nos jours comme elle l’évoque : surconsommation, apparence, superficialité… jusqu’à oublier certaines choses fondamentales. Ce qui n’est que plus vrai quand on voit l’abondance de romance érotique avec l’absence de sentiments mais juste un détail poussée de l’acte en lui-même. Je fais peut-être un peu une overdose du genre, j’ai l’impression. Alors, quand il y a autre chose et qu’on m’offre de jolis moments, c’est important de le souligner et d’en profiter. Pourquoi lisons-nous une histoire d’A ? Si ce n’est pas pour rêver.

*petit soupire* Don…

Don est quelqu’un de très attachant et de très câlin, il est vraiment difficile de ne pas s’attacher à lui. Je sais que le premier tome ne le montre pas des plus « gentil » mais dans le deuxième tome, on aperçoit quelque chose d’autre, quelque chose de plus touchant et qui promettait un personnage plus que son apparence. On apprend à le connaitre, qu’il est métisse et pourquoi il est entré dans les BAMCHA. C’est quelqu’un qui mérite d’être rencontré. En terminant ce roman, je me rends compte qu’il y a encore beaucoup de choses à apprendre de cet univers. Des portes sont laissées ouvertes.

par LLyza