Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nini_60 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Purgatoire des innocents Purgatoire des innocents
Karine Giebel   
Terrifiant ce livre ... J'ai découvert cette auteure par hasard au détour d'un rayon de la bibliothèque.Et cela démarre par le braquage d'une bijouterie suivie d'une fusillade et d'une poursuite qui se termine en pleine campagne.Ils s'incrustent chez une vétérinaire pour soigner un des leurs et là s'ensuit un cauchemar qui s'accentue crescendo avec des personnages glauques et glaçants à souhait. Personne n'est épargné dans cette histoire sordide.ça vous prends les tripes comme une lessiveuse avec plusieurs mode rinçage ... un gros truc de de taré et de perversité qui joue sur la peur de l'autre.Avec un final très inattendu ( j'adore ça) .A lire absolument

par ricou
Zoo Zoo
Michael Ledwidge    James Patterson   
Captivant, addictif et divertissant, ce thriller va droit au but.
On assiste peu à peu au soulèvement des animaux face à l'homme. C'est effrayant et efficace.

Les chapitres sont très courts. L'écriture des auteurs est très visuelle, on s'immerge dans l'ambiance rapidement. L'action est omniprésente et on ne reste pas une minute en place. On voyage continuellement et, grâce à la plume des auteurs, on se croirait devant un bon film. Le suspense plane sur le pourquoi de cette agressivité et, une fois la cause connue, on se dit que finalement ce ne serait pas impossible un truc pareil dans la réalité avec tout ce qu'on voit maintenant dans le monde.

Bien que la fin soit complètement réaliste par rapport au comportement de l'homme, elle m'a un peu déçue. J'aurais voulu quelque chose de plus spectaculaire.

En conclusion, un très bon thriller qui tient en haleine du début à la fin et très agréable à lire.

par elynias
Jamais deux sans Toi Jamais deux sans Toi
Jojo Moyes   
Ma chronique en brève

Un road trip hilarant, des émotions à fleur de peau, une histoire dont on devine la fin mais qu’on se plait à découvrir tant l’écriture est douce et les personnages touchants.

Note générale : 19/20



Mon avis sur…


L’histoire

J’ai mis un moment avant de me plonger complètement dans ce livre, mais une fois que ce fut fait, impossible de m’arrêter ! Au début, je l’ai lu entre deux Services Presses, quelques chapitres, le temps que l’histoire se mette en place, qu’on découvre les personnages. Comme il y en a plusieurs, cela prend un peu de temps, et je pense que c’est ce qui m’a légèrement bloquée au début, moi la grand fan d’action et de magie ! Puis, tout d’un coup, il y a eu le déclic, hier soir tandis que je reprenais le livre pour lire une heure (enfin, c’est ce que je croyais)… Résultat, je l’ai lu jusqu’à 3h du matin, ne pouvant plus m’en défaire !
Alors oui, je savais dès le 4e chapitre comment ça allait finir. Je connaissais déjà les intrigues et ce que ça donnerait. Car Jojo Moyes ne réinvente rien ici, et ce n’est pas le but. Il n’y en a pas besoin. Car même si l’histoire est cousue de fil blanc, on ne peut qu’adorer ce livre, si touchant, si léger.

On découvre différents personnages, chacun transportant son lot de chagrin et de misère : Il y a Jess, jeune femme qui cumule deux jobs, galère avec sa fille surdouée en mathématiques, Tanzie, et avec son beau-fils renfermé, Nicky, dont le mari (le détestable Marty) est parti deux ans plus tôt. Elle est optimiste, ne baisse jamais les bras, peu importe les épreuves qui se dressent sur son chemin. Lorsqu’elle se trompe, elle n’hésite pas à se remettre en question, et à tirer une morale de ses erreurs.

Il y a l’adorable Tanzie, qui (comme on vient de le dire) est une enfant possédant de très grandes capacités en mathématiques, ce qui lui ouvre les portes d’une prestigieuse (et très chère) école privée. Elle est particulièrement attachée à Norman (le chien de la famille) et veut plus que tout le bonheur de sa famille.

Il y a Nicky, jeune garçon androgyne et renfermé, harcelé par les petites frappes du lycée, qui le blessent sérieusement au début du livre. Son père l’a laissé à Jess lorsqu’il a quitté le domicile et depuis, ils n’ont plus aucun contact.
J’ai adoré ce personnage, qui m’a beaucoup touchée. Il est dépeint avec tant de justesse et d’émotion qu’il est vite devenu celui que je préférais. C’est un jeune homme qui cherche sa place dans le monde, ayant été rejeté par son propre père qui ne le comprend pas, et harcelé au quotidien de manière extrêmement violente par les Fishers. Sa vision de la vie n’est pas toujours rose, mais il s’ouvre peu à peu au fil du livre.

Il y a Norman, l’immense chien de la famille, qui est hilarant et qui pète à longueur de temps.

En dehors de cette petite famille, il y a Ed, un homme d’environ 35-40 ans, qui demeure éloigné de ses parents ou de sa sœur. Il n’a pas de réelle notion de l’argent, tant il en a. Mais lorsqu’il découvre au début du livre qu’il est accusé de délit d’initiés, tout son univers bascule. Dans les premiers chapitres, on a de la peine à s’attacher au personnage, mais au fil de l’histoire, on découvre à quel point il est doux, sensible, n’hésitant jamais à se remettre en question et on ne peut le comprendre et l’adorer.

Ces différents personnages vont être embarqués malgré eux dans un road trip direction l’Ecosse, où Tanzie doit tenter de gagner un concours de mathématiques afin de pouvoir obtenir suffisamment d’argent pour intégrer l’école privée de ses rêves. Durant ce voyage, ils vont tous se découvrir les uns et les autres, se dévoiler également, vivre des émotions incroyables. Cette expérience va changer beaucoup pour chacun d’entre eux, comme leur vision de la vie ou les liens entre eux. En revenant, ils ne seront plus du tout les mêmes.

Et il faut l’avouer, lorsque l’on referme ce livre, nous ne sommes plus vraiment les mêmes également.

Car ce roman est un vrai concentré d’émotions, où l’on rit autant que l’on pleure. C’est fou ce que j’ai adoré me plonger dans cette histoire, si touchante et douce. Les personnages sont bourrés de défauts et de qualités, on se sent proche d’eux, de leurs manies, de leurs habitudes ou de leur façon de voir la vie. C’est un livre puissant, où, à aucun moment nous ne tombons dans le mièvre ou le cliché. C’est naturel, simple, drôle et émouvant.
En deux mots comme en cent : j’ai adoré ! Je conseille ce livre pour tous ceux qui ont une petite baisse de morale car ils ne peuvent qu’en ressortir gonflés à bloc !

L’histoire : 16/20
Les personnages : 20/20


L’écriture

Alors comment dire… La plume de Jojo Moyes est tout simplement parfaite ! Il n’y a pas de lourdeurs, pas de tournures de phrases étranges. Le style est léger et agréable. J’ai adoré le fait que l’on change de point de vue chapitre après chapitre, car selon les personnages, le style d’écriture évolue également. Pour Tanzie par exemple, on a des phrases plus courtes, plus rythmées et enfantines, bourrées de chiffres et de statistiques.
J’ai vraiment eu l’impression que Jojo Moyes a cherché à imprégner l’écriture de la façon de penser de chaque personnage et j’ai trouvé cela grandiose.

Le style d’écriture : 19/20


La symbolique

Ce livre contient une morale sympathique et positive sur la vie où le message principal est « Si on fait le bien, le bien nous sera rendu ».
La pensée positive de Jess est certes mise à rude épreuve tout au long du livre : Elle qui répète inlassablement que « Tout s’arrangera », elle se voit s’enfoncer chaque fois un peu plus dans les épreuves et les difficultés, où tout va de travers. En lisant ce livre, en voyant parfois dans quel foutoir se met l’héroïne (problèmes de sous, de cœur, de famille), on réalise également que nous avons bien de la chance, nous qui n’avons peut-être que le quart de ses soucis.
Mais finalement, ce sont ces différentes épreuves qui vont l’amener au bonheur, un bonheur imparfait mais réel. On comprend alors que la morale de ce livre est que, malgré les problèmes qui émergent dans la vie, il est possible d’être heureux, et que chaque événement bien précis, qu’il soit bon ou mauvais a une finalité vers le bonheur, bien que cela ne soit pas évident au premier abord.
La Tresse La Tresse
Laetitia Colombani   
Trois femmes, trois continents et trois façons de vivre totalement différentes.
En Inde, Smita rêve d'une vie différente de la sienne pour sa fille. En Italie, Giuilia fait face à la maladie de son père et cherche à préserver le patrimoine de famille. Enfin, Sarah au Canada se bat pour ne pas être discriminée par rapport à sa maladie.

Leurs vies, leurs espoirs, ne sont pas les mêmes et pourtant, elles sont liées, toutes les trois. Mais ne le savent pas encore.
On les suit, on vibre pour qu'elles atteignent leur but.
Trois femmes fortes.

C'est léger et instructif à la fois, c'est bien écrit mais très facile à lire.
En conclusion, la lecture parfaite pour cet été !

par dadotiste
Opération Napoléon Opération Napoléon
Arnaldur Indridason   
c'est la première fois que je lis un livre de cet auteur et j'ai beaucoup aimé. Du suspense comme j'aime , du début à la fin, très bien écrit,
je n'arrivais pus à lâcher le livre, je voulais toujours savoir la suite
les personnages très intéressants , je vous le conseille

par alain42
Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom
Barbara Constantine   
J'ai adoré, sublime roman, léger, simple, plein d'émotion.
A lire absolument...
Les mille et une vies de Billy Milligan Les mille et une vies de Billy Milligan
Daniel Keyes   
Billy Milligan est un jeune homme aux personnalités multiples, l'histoire de sa vie qui nous est racontée ici est vraie pourtant l'écriture fait réellement penser à la construction d'un roman.
Original grâce à cette façon de raconter, on plonge dans "les" vies de Billy dès les premières pages.

Prison, procès, internement en établissement psychiatrique en milieu ouvert, placé d'office en unité psychiatrique sécurisée, B. Milligan sera passé par tous les stades, et cela à cause de ses personnalités multiples.
C'est une personne attachante et unique, je me suis retrouvé à détester ou au contraire beaucoup aimé certains de ses personnages (Arthur, Ragen entre autres sont stupéfiants).

Nous découvrirons au cours de cette lecture les différents événements que Billy a vécu depuis sont arrestation pour le viol de 3 jeunes femmes mais également son enfance, ses relations amicales ou familiales, tout ce qui a fait la construction de sa personnalité surprenante.

J'ai trouvé que Les milles et une vie de Billy Milligan était une bonne biographie, bien écrite et interessante malgré pas mal de longueurs, surtout dans la deuxième partie du récit, c'est le seul reproche que je peux véritablement faire.
À conseiller à toute personne s'intéressant aux troubles psychiatriques et à la psychologie, mais aussi à ceux qui cherchent simplement une bonne lecture.

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/03/les-mille-et-une-vies-de-billy-milligan.html

par Maks
Zombillénium, tome 2 : Ressources Humaines Zombillénium, tome 2 : Ressources Humaines
Arthur De Pins   
Excellent mais trop vite fini à mon goût ! Les personnages sont toujours aussi passionnant mais c'est dommage qu'Aurélien (auquel on s'attache rapidement dans le premier tome) n'intervient pas plus dans cette histoire. Bien que cette déception est vite remplacer par la joie de la découverte du personnage singulier qu'est Astaroth.

par T'ek
Zombillénium, tome 3 : Control Freaks Zombillénium, tome 3 : Control Freaks
Arthur De Pins   
Un tome tout aussi génial que les autres. On a toujours nos merveilleux [ou pas] personnages, notre petite touche d'humour, et tout simplement, une histoire entraînante ! On est en crescendo là ! J'exige qu'il y ait un tome 4 immédiatement !

par Fauva
Zombillénium, tome 1 : Gretchen Zombillénium, tome 1 : Gretchen
Arthur De Pins   
Zombillénium est un parc d’attraction spécialisé dans les personnages d’horreur : momies, vampires, zombies… Mais ; la grande particularité de ce parc est d’employer de véritables morts : une momie âgée de plusieurs milliers d’années, un squelette, des vampires et des zombies de tout âge… La seule personne vivante employée dans le parc est une jeune sorcière prénommée Gretchen, qui s’avère être surtout une rabatteuse de démons pour le compte d’un être mystérieux… Entre alors en jeu Aurélien, mort récemment, qui se révèle être un démon de très grande envergure mais aussi particulièrement incontrôlable.
Bande dessinée en couleur aux traits fluides, et remplie de références aux mondes des sorciers que le tout le monde connaît.

Très agréable


par Vepug