Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nini_60 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom
Barbara Constantine   
J'ai adoré, sublime roman, léger, simple, plein d'émotion.
A lire absolument...
Les mille et une vies de Billy Milligan Les mille et une vies de Billy Milligan
Daniel Keyes   
Billy Milligan est un jeune homme aux personnalités multiples, l'histoire de sa vie qui nous est racontée ici est vraie pourtant l'écriture fait réellement penser à la construction d'un roman.
Original grâce à cette façon de raconter, on plonge dans "les" vies de Billy dès les premières pages.

Prison, procès, internement en établissement psychiatrique en milieu ouvert, placé d'office en unité psychiatrique sécurisée, B. Milligan sera passé par tous les stades, et cela à cause de ses personnalités multiples.
C'est une personne attachante et unique, je me suis retrouvé à détester ou au contraire beaucoup aimé certains de ses personnages (Arthur, Ragen entre autres sont stupéfiants).

Nous découvrirons au cours de cette lecture les différents événements que Billy a vécu depuis sont arrestation pour le viol de 3 jeunes femmes mais également son enfance, ses relations amicales ou familiales, tout ce qui a fait la construction de sa personnalité surprenante.

J'ai trouvé que Les milles et une vie de Billy Milligan était une bonne biographie, bien écrite et interessante malgré pas mal de longueurs, surtout dans la deuxième partie du récit, c'est le seul reproche que je peux véritablement faire.
À conseiller à toute personne s'intéressant aux troubles psychiatriques et à la psychologie, mais aussi à ceux qui cherchent simplement une bonne lecture.

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/03/les-mille-et-une-vies-de-billy-milligan.html

par Maks
Zombillénium, tome 1 : Gretchen Zombillénium, tome 1 : Gretchen
Arthur De Pins   
Zombillénium est un parc d’attraction spécialisé dans les personnages d’horreur : momies, vampires, zombies… Mais ; la grande particularité de ce parc est d’employer de véritables morts : une momie âgée de plusieurs milliers d’années, un squelette, des vampires et des zombies de tout âge… La seule personne vivante employée dans le parc est une jeune sorcière prénommée Gretchen, qui s’avère être surtout une rabatteuse de démons pour le compte d’un être mystérieux… Entre alors en jeu Aurélien, mort récemment, qui se révèle être un démon de très grande envergure mais aussi particulièrement incontrôlable.
Bande dessinée en couleur aux traits fluides, et remplie de références aux mondes des sorciers que le tout le monde connaît.

Très agréable


par Vepug
Zombillénium, tome 2 : Ressources Humaines Zombillénium, tome 2 : Ressources Humaines
Arthur De Pins   
Excellent mais trop vite fini à mon goût ! Les personnages sont toujours aussi passionnant mais c'est dommage qu'Aurélien (auquel on s'attache rapidement dans le premier tome) n'intervient pas plus dans cette histoire. Bien que cette déception est vite remplacer par la joie de la découverte du personnage singulier qu'est Astaroth.

par T'ek
Zombillénium, tome 3: Control Freaks Zombillénium, tome 3: Control Freaks
Arthur De Pins   
Un tome tout aussi génial que les autres. On a toujours nos merveilleux [ou pas] personnages, notre petite touche d'humour, et tout simplement, une histoire entraînante ! On est en crescendo là ! J'exige qu'il y ait un tome 4 immédiatement !

par Fauva
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
Un livre à relire quand on a un coup de mou ! Il donne envie de prendre sa vie en main pour ne laisser place qu'au bonheur.
Un livre à mettre entre toute les mains!

par Nini_60
En attendant Bojangles En attendant Bojangles
Olivier Bourdeaut   
Livre acheté un peu par hasard, et surtout par curiosité, je l'avoue. La couverture me plaisait, la référence à Nina Simone aussi, il trônait dans les meilleures ventes en plus. Bon par contre la quatrième de couverture, franchement, s'il n'y en avait pas eu ça m'aurait fait le même effet. A sa lecture je ne comprenais pas vraiment où on voulait m'embarquer. Tout ça m'a intrigué, j'ai donc acheté le livre. Et puis finalement, je ne le regrette pas du tout. Je ressors de ma lecture conquise, j'aurais bien aimé le double de pages pour prolonger le plaisir.

Ce livre m'a beaucoup fait penser à "L'Écume des jours" de Boris Vian. Je trouve qu'on y retrouve la même folie et le même coté un peu rêveur, la même ambiance jazzy et festive, les mêmes personnages attachants, la même jolie histoire d'amour. Mais aussi le même mélange de légèreté et de thème grave (ici la maladie mentale de la mère, eh oui, c'était donc de ça qu'on parlait sur la quatrième de couverture), la même évolution des personnages, qui peuvent monter très haut dans le bonheur comme redescendre très bas dans le malheur, et la même émotion à sa lecture. Il ne manque que les jeux de mot, en fait. Et en même temps, j'ai en aucun cas eu une impression de "plagiat". Même s'il y a une filiation évidente, on a quand même deux entités qui m'ont semblé clairement distinctes.

Je n'ai pas grand chose de plus à ajouter, quand on fait une comparaison si flatteuse, sans dire que la ressemblance est gênante, c'est forcément qu'on a aimé le livre. Pour une raison que je n'arrive pas réellement à identifier, je pense même avoir préféré ce livre à "L'Écume des jours". D'une certaine façon je l'ai trouvé plus moderne et actuel. Il a une fraicheur qui le rend super agréable à lire. On va aussi plus au but, on ne s'embarrasse d'aucun de personnage secondaire, ce qui permet de plonger complètement dans la vie de Georges et sa femme. Et de leur fils également. Je trouve très intéressant de voir l'histoire raconté du point de vu de l'enfant le plus souvent, avec quelques incursions du point de vu du père quand cela est nécessaire.
Harry Potter et l'Enfant maudit Harry Potter et l'Enfant maudit
John Tiffany    Jack Thorne    Joanne Kathleen Rowling   
Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.
Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.
Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.
Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.
Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.
Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

par Stormy
L'antispécisme c'est pas pour les chiens ! L'antispécisme c'est pas pour les chiens !
Rosa B   

• L'auteur aborde avec humour et esprit militant ce qui fait le quotidien des végétariens, des végétaliens et des vegans aujourd'hui.

• Son humour décapant lui permet d'aborder les thèmes les plus complexes et d'entamer une réflexion salutaire sur :
- le végétarisme, le végétalisme, le véganisme
- l'écologie
- le carnisme, le spécisme, l'antispécisme
- la viande, l'élevage, l'abattage
- les corridas, le cirque, la chasse, les zoos
- la vivisection...
Insolente veggie Insolente veggie
Rosa B   
Insolente Veggie (IV) aborde avec un humour décapant toutes les situations de la vie d'un vegan en pointant du doigt les incohérences ou les remarques par moment stupides que les vegan reçoivent. A coup sûr, tous les végétariens, végétaliens et vegan se reconnaîtrons dans cette BD. On a tous connu au moins une fois ces situations.
Une BD qui parlera aussi aux omnivores et qui répond aux questions qu'ils peuvent se poser face au véganisme.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4