Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nini_60 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les mille et une vies de Billy Milligan Les mille et une vies de Billy Milligan
Daniel Keyes   
Billy Milligan est un jeune homme aux personnalités multiples, l'histoire de sa vie qui nous est racontée ici est vraie pourtant l'écriture fait réellement penser à la construction d'un roman.
Original grâce à cette façon de raconter, on plonge dans "les" vies de Billy dès les premières pages.

Prison, procès, internement en établissement psychiatrique en milieu ouvert, placé d'office en unité psychiatrique sécurisée, B. Milligan sera passé par tous les stades, et cela à cause de ses personnalités multiples.
C'est une personne attachante et unique, je me suis retrouvé à détester ou au contraire beaucoup aimé certains de ses personnages (Arthur, Ragen entre autres sont stupéfiants).

Nous découvrirons au cours de cette lecture les différents événements que Billy a vécu depuis sont arrestation pour le viol de 3 jeunes femmes mais également son enfance, ses relations amicales ou familiales, tout ce qui a fait la construction de sa personnalité surprenante.

J'ai trouvé que Les milles et une vie de Billy Milligan était une bonne biographie, bien écrite et interessante malgré pas mal de longueurs, surtout dans la deuxième partie du récit, c'est le seul reproche que je peux véritablement faire.
À conseiller à toute personne s'intéressant aux troubles psychiatriques et à la psychologie, mais aussi à ceux qui cherchent simplement une bonne lecture.

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/03/les-mille-et-une-vies-de-billy-milligan.html

par Maks
L'antispécisme c'est pas pour les chiens ! L'antispécisme c'est pas pour les chiens !
Rosa B   

• L'auteur aborde avec humour et esprit militant ce qui fait le quotidien des végétariens, des végétaliens et des vegans aujourd'hui.

• Son humour décapant lui permet d'aborder les thèmes les plus complexes et d'entamer une réflexion salutaire sur :
- le végétarisme, le végétalisme, le véganisme
- l'écologie
- le carnisme, le spécisme, l'antispécisme
- la viande, l'élevage, l'abattage
- les corridas, le cirque, la chasse, les zoos
- la vivisection...
Insolente veggie Insolente veggie
Rosa B   
Insolente Veggie (IV) aborde avec un humour décapant toutes les situations de la vie d'un vegan en pointant du doigt les incohérences ou les remarques par moment stupides que les vegan reçoivent. A coup sûr, tous les végétariens, végétaliens et vegan se reconnaîtrons dans cette BD. On a tous connu au moins une fois ces situations.
Une BD qui parlera aussi aux omnivores et qui répond aux questions qu'ils peuvent se poser face au véganisme.
Un goût de cannelle et d'espoir Un goût de cannelle et d'espoir
Sarah McCOY   
Une gifle en pleine face.
Quand je suis allée me fournir en livres, je ne comptais absolument pas l'acheter. Mais le vendeur connaissait très bien son métier.
Et mon dieu, je ne regrette vraiment pas ! Je l'ai lu d'une traite. Je ne sais que dire de plus.
Il est extrèmement bien écrit, fluide, touchant, et réel. J'ai eu le sentiment que je connaissais les personnages, que je les côtoyais, que je les touchais du bout des doigts.
Quel talent. Et quelle histoire. Et en bonne fille sensible que je suis, j'ai forcément versé une ou deux larmes sur la fin.
Je pense que je le relirais sans problème.
Ce livre est époustouflant et vivifiant.
Merci Sarah McCoy.

par Yalee
Des fleurs pour Algernon Des fleurs pour Algernon
Daniel Keyes   
Normalement je ne suis pas une grande fan de science fiction mais ici, l'histoire en vaut vraiment la peine! Très bon roman à découvrir!

par Nini_60
Charlotte Charlotte
David Foenkinos   
Suicide.
Ombre qui pèse sur Charlotte depuis sa naissance,
L'essence même de son prénom,
Le sang qui coule dans ses veines,
Le regard des proches.
Hasard ? Ou hérédité ?

Peinture.
Cette artiste au destin déjà tracé,
Vie grandiose, jeune fille prodigieuse.
« C'est toute ma vie »,
Ainsi voit-elle son œuvre.
Frénésie créative ? Ou folie ?

L'absence.
Recherche d'une mère, d'une figure maternelle,
L'espoir d'être aimée,
L'envie d'aimer,
Peindre des visages des centaines de fois.
Enfermement ? Ou souffrance ?

Charlotte.
Elle hante son auteur, David Foenkinos,
Elle le possède,
Le guide à travers les vestiges de son passé,
Le charge de se souvenir.
Drame ? Ou réalité ?

par Jay117
L'amour et les forêts L'amour et les forêts
Eric Reinhardt   
Assurément un très beau et bon livre mais très dur aussi parce ce qu'il aborde. Le début est un peu long et on s'égare un peu parfois dans les longs chapitres mais la seconde partie du livre et surtout les derniers chapitres ont beaucoup de force et on peut difficilement tourner les dernières pages sans éprouver un certain malaise et en même temps avoir un léger sourire triste en lisant les derniers mots.
Séduite après un début qui m'avait rendue sceptique donc. Le thème traité laisse difficilement indifférent.
Les Hauts de Hurle-Vent Les Hauts de Hurle-Vent
Emily Brontë   
Un livre poignant, dur, noir mais avec des sentiments tellement intenses. L'écriture est fluide, on se plonge au coeur de ces évenements et de ces personnages torturés et on en ressort pas indemne. Une grand moment de littérature.

par mickaele
L'Élite, tome 1 : Résilience L'Élite, tome 1 : Résilience
Joelle Charbonneau   
Du déjà vu mais très addictif tout de même

On a beau nous prévenir que non, non, ce n'est pas un copycat d'Hunger games (mais que bien évidemment les fans y trouveront grandement leur compte), force est de constater que la trame est radicalement la même. Quelques aménagements sont néanmoins bien trouvés pour orienter le lecteur vers d'autres réflexions. Ici ce n'est pas une course à la mort pour gagner un "jeu" mais un "testing" (à la mort quand même) afin d'accéder à l'université qui formera l'Elite (les futurs gouvernants du pays). La médiocrité n'est pas de mise, pas de place pour les faibles. L'héroïne ressemble à s'y méprendre à Katnyss, et là où l'une maitrisait l'arc et le collet, l'autre est d'une intelligence telle, qu'elle peut détecter des eaux polluées, calculer des trajectoires de balle, recoudre un bidon éventré... Bref, survivre en milieu hostile avec un kit antipollution, une paire de draps et 3 fois rien. Evidemment un chevalier servant, Tomas, (qui vient du même patelin qu'elle) se joindra à sa cause (peut-être même 2 prétendants, car Michal veille dans l'ombre, et un triangle amoureux c'est tellement mieux, ça permettrait de bien alimenter le tome 2 ^^). Elle a quelques doutes sur lui, mais pas grave, il est tellement bôoo. J'ironise un peu mais j'ai beaucoup aimé, sans doute presque autant qu'Hunger games (l'effet de surprise en moins), car tout cela est tellement bien ficelé que j'y ai cru à nouveau. La fin apporte un joli cliffhanger qui vous hérisse un peu le poil en songeant au délai d'attente entre les tomes. Mais si comme moi vous êtes encore en manque d'Hunger Games, ce roman vous apportera un nouveau souffle.

Or : 8/10

Hunger Games, Tome 3 : La Révolte Hunger Games, Tome 3 : La Révolte
Suzanne Collins   
La saga Hunger Games se termine vraiment en beauté avec ce livre. Suzanne Collins sait une fois de plus nous tenir en haleine jusqu'à la fin du livre si bien que comme pour les deux tomes précédents il est quasiment impossible de reposer le livre jusqu'à la toute fin. Comme les précédents tomes, celui-ci est très sombre et apporte son lot de larmes aux moments parfois extrêmement difficiles. [spoiler]Larmes notamment aux retrouvailles de Katniss et Peeta qui nous font passer de la joie à l'horreur en quelques lignes. Certaines morts sont très difficile à digérer, notamment celle de Finnick qu'on ne comprend pas vraiment (ça m'a un peu fait pensé à la mort de Lupin dans le dernier tome d'Harry Potter). Finnick vient de se marier, même s'il ne le sait pas encore il va être papa, mais il meurt lors de l'assaut mené pour prendre le Capitole. Prim perd également la vie lors de cet assaut, et sa mort est d'autant plus dure puisque Katniss ne s'est retrouvé dans les jeux que dans le but de la protéger. Cela peut paraitre injuste, et ça l'est, mais ils sont en guerre. Dans une guerre ce ne sont pas que les méchants qui meurent et les gentils qui s'en sortent, il y a des pertes tragiques des deux côtés et c'est bien une des choses que Collins essaie de faire comprendre à ces lecteurs. Alors quand je lis que certains sont révoltés que des personnages meurent, je me dis qu'ils n'ont vraiment rien comprit à ce livre et aux précédents. Il y a d'énormes pertes dans chaque livre (24 tributs et 23 qui décèdent à chaque jeux, sauf dans le premier où "que" 22 perdent leur vie) et c'est en ça que réside toute la tragédie et la morale du livre. Quant à toute l'affaire Katniss/Gale/Peeta, je m'attendais à ce qu'elle choisisse Peeta. C'était assez évident et en lisant bien le tome 2 on savait déjà qu'elle finirait par s'en rendre compte elle aussi.[/spoiler]

par Althea
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4