Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nini_60 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Promesse Promesse
Jussi Adler Olsen   
Jussi Adler Olsen nous offre son nouvel opus. C'est la 6ème enquête du département V. Celle-ci démarre lentement mais une fois l’action lancée, on est aux anges !

Bon thriller, avec sa part de mystères, d'humour avec les blagues d’Assad sur les chameaux et de fausses pistes. Sans déflorer l’intrigue car on l’apprend très vite, nous allons plonger dans le milieu des sciences occultes et des sectes.

Le trio Carl, Assad et Rose du Département V nous fait passé un très bon moment de lecture. Roman qui nous tient en haleine, avec des rebondissements, de nouveaux meurtres, avec une tension qui s'intensifie jusqu'au dénouement final. La fin du livre nous réserve d’autres révélations ainsi qu’un twist final !

Pour moi, un très bon thriller de Jussi Aldler Olsen qui nous apprend beaucoup de choses grâce à ses recherches sur l’histoire et la mythologie. Son style d’écriture est remarquable ! A lire sans hésitation !

http://passiondeslivres.blogspot.fr/2016/02/promesse-jussi-adler-olsen.html
Les Enfants de la Baleine, tome 2 Les Enfants de la Baleine, tome 2
Abi Umeda   
Ce deuxième tome était tout aussi intéressant et captivant que le premier! Je l'ai lu très rapidement, et j'avoue être impatiente de connaître la suite.
Mes personnages préférés, Ohni et Suoh, sont bien mis en avant dans ce volume, ce qui m'a évidemment beaucoup plu. J'aime énormément la personnalité dure, froide et têtue de Ohni, ainsi que le côté protecteur et juste de Suoh.
On se pose de plus en plus de questions au fil des pages, notamment sur les anciens et les secrets qu'ils tiennent à tout prix à cacher, même au détriment de la vie de tous les habitants de la Baleine de glaise...
Ce second tome est bien plus sombre que le premier puisque le bateau se fait attaquer par des soldats dénués d'émotions, et j'avoue avoir été très attristée par la mort de la jeune amie de Chakuro. D'ailleurs, j'espère que les prochains chapitres seront moins dramatiques, même si ça n'est visiblement pas gagné...
Dans tous les cas, je suis impatiente de savoir la tournure que va prendre ce manga qui se distingue énormément de mes lectures habituelles et qui apporte un peu d'originalité parmi les mangas du moment.

par Cassy33
Les Enfants de la Baleine, tome 1 Les Enfants de la Baleine, tome 1
Abi Umeda   
J'avais déjà entendu parler des Enfants de la baleine plus d'une fois mais je n'aurais certainement pas essayé de lire le premier tome si l'une de mes camarades ne me l'avait pas prêté.
Heureusement, grâce à elle, j'ai pu découvrir cette saga populaire et maintenant, je comprends facilement pourquoi elle fait tant parler d'elle.
L'originalité est la principale caractéristique qui fait que j'ai apprécié ce premier volume. En effet, je n'ai jamais lu d'autres mangas dans ce genre, et j'avoue être très intriguée par le passé des personnages, par ce vaisseau, par ce qui a pu se passer avant que le monde ne se transforme en sable, etc... L'auteure arrive vraiment à maintenir le suspense pendant tout le tome même si on apprend quelques petits détails au fur et à mesure des chapitres. Il me tarde donc d'en découvrir davantage, et d'apprendre à mieux connaître les personnages qui me plaisent, eux aussi.
D'ailleurs, j'ai déjà un coup de cœur pour Ohni qui m'a immédiatement attirée par son physique puis par son caractère dur et rebelle. J'ai vraiment hâte de le revoir ! Sinon, j'aime beaucoup Suoh qui représente le parfait opposé d'Ohni mais qui est très calme, doux et pacifiste. Quant à Sammy, je la trouve adorable et j'aime la relation qu'elle entretient avec Chakuro - qui est tout aussi mignon, d'ailleurs.
Au tout début du manga, j'avoue que je m'ennuyais un peu, n'aimant pas vraiment les aventures, mais je me suis rapidement plongée dans l'univers créé par Abi Umeda, et je ne suis pas déçue de ma lecture!
[spoiler]Par contre, j'ai vraiment été surprise par l'attaque des hommes-clowns (qui sont vraiment flippants, d'ailleurs) et j'espère que Sammy n'est pas morte car ça m'attristerait... Enfin, j'étais déjà aux bords des larmes à la fin du tome, alors j'aimerais beaucoup qu'elle s'en sorte sinon je sens que je vais vraiment pleurer en lisant le prochain volume.[/spoiler]

En bref, un très bon manga qui se détache de mes lectures habituelles et qui m'a agréablement surpris!

par Cassy33
Tu comprendras quand tu seras plus grande Tu comprendras quand tu seras plus grande
Virginie Grimaldi   
J’ai savouré cette lecture ! Julia, cœur brisé, décide de tout fuir en trouvant un travail de psychologue dans une maison de retraite, alors qu’elle a en horreur les personnes âgées et tout ce qui va avec. Ca commence bien ! Julia est marrante, rigolote et attachante, comme la plupart des personnages de Virginie ^^ Elle va arriver pessimiste mais au fil des jours elle va apprendre. Apprendre à apprécier ‘’ses vieux’’ mais aussi apprendre d’eux. C’est une petite leçon sur la vie, la mort, l’amour, la famille. Après avoir lu ce livre, on a qu’une envie…chouchouter ceux qu’on aime, apprécier chaque instant de la vie qui est trop courte.
Certains passages m’ont fait rire, d’autre, sourire ou encore mouillé les yeux. Voilà ce que j’aime dans la plume de Virginie Grimaldi. Merci pour ce beau moment de lecture.
Je vous le conseille fortement, foncez !

FB : Ju lit des livres

par duduV
J'ai épousé une végane J'ai épousé une végane
Fausto Brizzi   
J’ai beaucoup aimée les passages d’informations sur le mode de vie vegan, j’ai appris des choses. Pour le reste, une chose majeure m’a particulièrement agacée : sa femme. Personnage antipathique, vegane extrémiste cherchant à imposer son mode de vie à tout le monde et à éradiquer les omnivores et son mari qui lui dit « oui amen » à tout! Beaucoup de passages m’ont fait lever les yeux aux ciel. Je suis mitigée par cette œuvre

par Kriksy
 Sanchez : Un conte de Noël Sanchez : Un conte de Noël
Anonyme   
Une histoire avec Sanchez comme personnage principal, voilà qui annonce un conte de Noel sacrément gratiné. Pari gagné, on rit du début à la fin (rires ponctués de "mais qu'il est con, ce Sanchez... !").
Bref, foncez, ça se lit tout seul !

par Nashael
Demain les chats Demain les chats
Bernard Werber   
Demain les chats, en voyant la couverture pour commencer, si on aime les chats, on ne peut que la trouver magnifique, ce chat noir si beau et ses yeux qui vous captivent.

Vous connaissez Werber ? Vous avez aimé les fourmis ? (Moi ça passe mais tout de même bof). Et bien Demain les chats n’a rien à voir si ce n’est qu'on lit d’un point de vue d’un animal et qu’une lutte de survie et de pouvoir sera engagée.

Comme pour la couverture, de toute évidence le livre attirera d’abord les amis des chats, mais vous vous tromperiez si vous restiez sur cette impression, que vous aimiez ou non les chats ce livre peut vous plaire. Une chose est aussi certaine, il ne plaira pas à tout le monde, c’est un roman d’anticipation (oui oui vu avez bien lu “anticipation”) qui ne laissera personne indifférent. C’est le genre de récit qui vous accroche ou que vous refermez, il m’a accroché du début à la fin, j'espère que ce sera votre cas également.

Nous suivons “Bastet” une chatte au nom de déesse égyptienne (Une femme à tête de chat), avec un caractère bien trempé, vivant dans un appartement Parisien avec sa “servante”. C’est la façon dont Bastet voie l’humaine qui lui donne à manger et s’occupe d’elle.

Bastet veut communiquer, avec tout être vivants car elle considère que pour s'élever en tant qu'espèce elle doit avoir le savoir de toute choses, elle va croiser le chemin d’un chat voisin (ex chat de laboratoire), intelligent et snob au grand nom de “Pythagore” qui va l’aider dans sa quête !
Je m'arrêterai là pour ce qui est de l’histoire sinon les surprises seraient gâchées mais sachez que c’est un livre à classer en anticipation, post-apocalyptique, science-fiction.

J’ai été surpris par le scénario, par les événements, par les déductions philosophiques des chats, de trouver des chats si humain, par le rythme qui s’emballe, par les récits historiques, par la facilité à ingurgiter tout cela, par le thème de la science-fiction (alors que je m'attendais à du fantastique). Ce roman m’a littéralement happé et va directement dans la case coup de cœur tant j’ai apprécié ma lecture, c’est le deuxième énorme coup de cœur que j’ai pour un livre depuis la rentrée (il y en a eu d’autres mais pas à ce point).

Lire la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/10/demain-les-chats-bernard-werber.html

par Maks
The Edge of Never, Tome 2 : Près de toi The Edge of Never, Tome 2 : Près de toi
J.A. Redmerski   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/02/loin-de-tout-tome-2-pres-de-toi.html

Dans Loin de Tout, au travers de leurs péripéties, Andrew et Camryn s'étaient trouvés mutuellement mais également en tant qu'individus. Ce voyage qu'ils avaient entreprit, et leur rencontre, leur avait permis d'évoluer en tant que personne et de faire un vrai point sur leurs vies respectives. Ils avaient également vécu de nombreuses épreuves et nous les avions quitté heureux et épanouis. Pourquoi l'auteure s'est-elle donc sentie obligée d'écrire un second tome pour détruire tout ce chemin parcouru ?

En effet, Loin de Tout est tout simplement l'anéantissement de toute l'évolution effectuée par les deux personnages dans le premier tome. L'auteure les fait revenir à la case départ en leur balançant un peu plus de tragédies à la figure... et tout cela simplement dans le but de nous les relancer dans un road trip où ils se "retrouveraient". Et franchement ça m'a soûlée. Ce n'est tout simplement qu'une réminiscence médiocre du premier tome. Le road trip n'est franchement pas passionnant et les personnages tournent en rond comme des poissons dans un bocal.

La seconde chose qui m'a gênée dans l'existence de ce second tome concerne la fin terriblement fermée qui nous ait proposé. Je suis à fond pour que les romans aient une fin correcte, comme tout le monde je ne supporte pas les fins floues et bâclées, mais elle était pas déjà géniale la fin du premier tome ? On restait sur une note positive qui laissait place à l'imagination, que demander de plus ? Je vais vous dire ce que je ne demanderais pas de plus : une fin qui se passe près de dix-huit dans le futur histoire d'être bien certain que tout est bouclé. La place à l'imagination ? Aucune.

Alors oui j'entend déjà les fans du premier volume, dont je fais partie je tiens à le préciser, s'insurger sur mes propos durs. Sauf que je suis colère, les gens. Parce que écrire un second tome vide, avec un rythme saccadé qui virevolte de scène en scène, et qui gâche tout ce qu'on a aimé dans le premier tome, j'ai du mal à le digérer.

J'ai beaucoup aimé le premier tome, j'ai beaucoup aimé l'autre roman de l'auteur Killing Sarai, mais je trouve réellement que Près de Toi est un roman inutile et surtout très décevant. Si je ne pouvais vous donner qu'un conseil : contentez-vous de traiter Loin de Tout comme le sublime one-shot qu'il est et aurait du demeurer. Passez votre chemin sur cette suite, vous ne manquerez rien !

par Althea
Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché
David Safier   
Voici un livre totalement différent de ce que je lis d'habitude et que je n'aurais jamais acheté de moi-même. Déjà parce que rien que le titre me rappelle la mauvaise expérience de lecture que j'avais fait avec le roman 'L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea' et que je voyais déjà la méga déception. Ca n'a pas manqué. Autant vous dire qu'il n'y aura pas grand chose de positif dans cette chronique.

L'histoire est celle d'une vache, Lolle, qui, au hasard d'une rencontre, découvre que les humains les mangent. Elle est choquée et veut s'enfuir, ce qu'elle fait, en voulant sauver tout son troupeau, sauf que seules trois vaches la suive. Et voilà ce groupe partie, avec un chat comme guide et Lolle comme meneuse, pour l'Inde où les vaches sont sacrées.
Autant dire que je pense que l'auteur a une imagination débordante parce que pour trouver une idée pareille, il faut chercher loin. D'autant plus que l'auteur va même jusqu'à revisiter la Bible. Il réécrit la création du monde relatée dans la Bible, mais avec une vache comme Déesse, une vache donc un peu stupide qui préfère se jeter dans le vide au moment où elle rencontre une difficulté.

Il est absolument impossible pour moi de m'identifier au personnage principal, Lolle, parce que c'est un animal, déjà et aussi parce que Lolle est à la fois maligne et stupide. C'est un peu comme si l'auteur avait voulu lui prêter des caractéristiques propres aux humains, mais pas trop non plus. On arrive pas à savoir si elle peut être comme une humaine dans le corps d'une vache ou rester simplement une vache stupide. Partant de là, je n'ai pas pu me plonger dans le roman comme j'aime le faire, je suis restée à l'extérieur et cela m'a dérangé.
On voit les personnages passer d'une situation grotesque à une situation encore pire de ce point de vue. Quand je vois que ce roman est évoqué comme étant hilarant, je ne peux que le trouver navrant. D'autant qu'on a l'impression de tourner en rond. Comme si les mêmes problèmes survenaient à chaque étape de leur périple.

Malgré tout, quelques points positifs, qui ne sauveront pas le roman à mes yeux cependant. Le premier, c'est que l'écriture de l'auteur, à défaut d'être descriptive, est quand même rapide à lire et que les chapitres sont petits, on n'a donc pas l'impression de stagner dans le roman, on se rend compte qu'on avance dans la lecture. Un autre point positif : quelques phrases par-ci, par-là, sont amusantes et m'ont même faites rire un peu. Un dernier plus pour ce roman : les thèmes abordés comme la tolérance envers les autres, qui est, en général un thème que j'apprécie de retrouver dans certaines de mes lectures.

Mais l'irréalisme du roman, et l'intrigue en elle-même font que, si ce livre ne m'avait pas été offert, je ne l'aurais jamais acheté et encore moins lu. L'histoire était trop loufoque, trop décalée, pour me plaire.

par MelieGrey
Dôme, Tome 1 Dôme, Tome 1
Stephen King   
voilà enfin depuis longtemps un "très grand" stephen King!
on y retrouve ces sujets préférés,la religion,la politique et l'armée.Il nous sert avec ce roman une histoire terrifiante,il prends plaisir à nous faire peur avec cet isolement que subissent les habitants de cette ville,il nous oblige à jouer les médecins fous et voyeurs qui observeraient ce petit monde,au microscope,en train de se battre contre une dictature abjecte et soudaine,contre l'horreur de se retrouver en cage,prisonniers de ces instincts les plus vils et les plus laids.
je tiens à remercier ce grand auteur qui a su retrouver avec Dôme son talent de compteur de l'horreur.
  • aller en page :
  • 1
  • 2