Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nini_60 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
J'ai épousé une végane J'ai épousé une végane
Fausto Brizzi   
Ce livre m'a beaucoup fait rire et Fausto Brizzi a un style d'écriture qui m'a bien plu. Il peut aussi faire réfléchir quant à notre mode de vie. J'ai passé un bon moment en le lisant.

par SunWol
Anonyme - Sanchez Un conte de Noël Anonyme - Sanchez Un conte de Noël
Anonyme   
Une histoire avec Sanchez comme personnage principal, voilà qui annonce un conte de Noel sacrément gratiné. Pari gagné, on rit du début à la fin (rires ponctués de "mais qu'il est con, ce Sanchez... !").
Bref, foncez, ça se lit tout seul !

par Nashael
Demain les chats Demain les chats
Bernard Werber   
Demain les chats, en voyant la couverture pour commencer, si on aime les chats, on ne peut que la trouver magnifique, ce chat noir si beau et ses yeux qui vous captivent.

Vous connaissez Werber ? Vous avez aimé les fourmis ? (Moi ça passe mais tout de même bof). Et bien Demain les chats n’a rien à voir si ce n’est qu'on lit d’un point de vue d’un animal et qu’une lutte de survie et de pouvoir sera engagée.

Comme pour la couverture, de toute évidence le livre attirera d’abord les amis des chats, mais vous vous tromperiez si vous restiez sur cette impression, que vous aimiez ou non les chats ce livre peut vous plaire. Une chose est aussi certaine, il ne plaira pas à tout le monde, c’est un roman d’anticipation (oui oui vu avez bien lu “anticipation”) qui ne laissera personne indifférent. C’est le genre de récit qui vous accroche ou que vous refermez, il m’a accroché du début à la fin, j'espère que ce sera votre cas également.

Nous suivons “Bastet” une chatte au nom de déesse égyptienne (Une femme à tête de chat), avec un caractère bien trempé, vivant dans un appartement Parisien avec sa “servante”. C’est la façon dont Bastet voie l’humaine qui lui donne à manger et s’occupe d’elle.

Bastet veut communiquer, avec tout être vivants car elle considère que pour s'élever en tant qu'espèce elle doit avoir le savoir de toute choses, elle va croiser le chemin d’un chat voisin (ex chat de laboratoire), intelligent et snob au grand nom de “Pythagore” qui va l’aider dans sa quête !
Je m'arrêterai là pour ce qui est de l’histoire sinon les surprises seraient gâchées mais sachez que c’est un livre à classer en anticipation, post-apocalyptique, science-fiction.

J’ai été surpris par le scénario, par les événements, par les déductions philosophiques des chats, de trouver des chats si humain, par le rythme qui s’emballe, par les récits historiques, par la facilité à ingurgiter tout cela, par le thème de la science-fiction (alors que je m'attendais à du fantastique). Ce roman m’a littéralement happé et va directement dans la case coup de cœur tant j’ai apprécié ma lecture, c’est le deuxième énorme coup de cœur que j’ai pour un livre depuis la rentrée (il y en a eu d’autres mais pas à ce point).

Lire la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/10/demain-les-chats-bernard-werber.html

par Maks
The Edge of Never, Tome 2 : Près de toi The Edge of Never, Tome 2 : Près de toi
J.A. Redmerski   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/02/loin-de-tout-tome-2-pres-de-toi.html

Dans Loin de Tout, au travers de leurs péripéties, Andrew et Camryn s'étaient trouvés mutuellement mais également en tant qu'individus. Ce voyage qu'ils avaient entreprit, et leur rencontre, leur avait permis d'évoluer en tant que personne et de faire un vrai point sur leurs vies respectives. Ils avaient également vécu de nombreuses épreuves et nous les avions quitté heureux et épanouis. Pourquoi l'auteure s'est-elle donc sentie obligée d'écrire un second tome pour détruire tout ce chemin parcouru ?

En effet, Loin de Tout est tout simplement l'anéantissement de toute l'évolution effectuée par les deux personnages dans le premier tome. L'auteure les fait revenir à la case départ en leur balançant un peu plus de tragédies à la figure... et tout cela simplement dans le but de nous les relancer dans un road trip où ils se "retrouveraient". Et franchement ça m'a soûlée. Ce n'est tout simplement qu'une réminiscence médiocre du premier tome. Le road trip n'est franchement pas passionnant et les personnages tournent en rond comme des poissons dans un bocal.

La seconde chose qui m'a gênée dans l'existence de ce second tome concerne la fin terriblement fermée qui nous ait proposé. Je suis à fond pour que les romans aient une fin correcte, comme tout le monde je ne supporte pas les fins floues et bâclées, mais elle était pas déjà géniale la fin du premier tome ? On restait sur une note positive qui laissait place à l'imagination, que demander de plus ? Je vais vous dire ce que je ne demanderais pas de plus : une fin qui se passe près de dix-huit dans le futur histoire d'être bien certain que tout est bouclé. La place à l'imagination ? Aucune.

Alors oui j'entend déjà les fans du premier volume, dont je fais partie je tiens à le préciser, s'insurger sur mes propos durs. Sauf que je suis colère, les gens. Parce que écrire un second tome vide, avec un rythme saccadé qui virevolte de scène en scène, et qui gâche tout ce qu'on a aimé dans le premier tome, j'ai du mal à le digérer.

J'ai beaucoup aimé le premier tome, j'ai beaucoup aimé l'autre roman de l'auteur Killing Sarai, mais je trouve réellement que Près de Toi est un roman inutile et surtout très décevant. Si je ne pouvais vous donner qu'un conseil : contentez-vous de traiter Loin de Tout comme le sublime one-shot qu'il est et aurait du demeurer. Passez votre chemin sur cette suite, vous ne manquerez rien !

par Althea
Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steack haché Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steack haché
David Safier   
Quelle histoire sympathique !
Une jolie lecture pleine de bonnes ondes et de bons sentiments.

C'est une lecture très surprenante et originale du fait qu'on pense savoir à quoi s'attendre en lisant le synopsis et pourtant, tout est étonnant : les personnages, leurs pensées, leurs croyances...

L'auteur a déjà utilisé auparavant des animaux comme personnages principaux dans Maudit Karma en les personnifiant et leurs réactions étaient très drôles et très "humaines".

Dans ce roman, ce sont uniquement des vaches que nous suivons, animaux qu'on imagine plutôt "bêtes" mais c'est sans compter sur l'imagination de David Safier qui en fait des animaux intelligents, courageux, aux réflexions très poétiques, avec une religion bien à eux et des valeurs très fortes.

Ces vaches m'ont complètement attendrie, émue, amusée...

L'histoire en elle-même est une aventure haletante et riche en rebondissements mais qui pointe du doigt les travers humains.

Sous un air très enfantin, cet univers est une satire sociale, d'ailleurs, dans la bouche de ces vaches, le mot "humain" est très péjoratif, comme un synonyme de "cruel".
Oui, ce roman est bourré de petites morales sur l'homme.

Comme points négatifs, je dirai que l'humour était peut-être un peu plus "lourd" que d'habitude et l'intrigue a été longue à se mettre en place.
Effectivement les cent premières pages sont peu addictives.

Mais une fois "habituée" à cette histoire, j'ai réellement apprécié le destin de ces drôles de vaches. Et comme un conte raconté à une grande enfant, je me suis laissée bercer par cette histoire peu ordinaire, teintée de touches fantastiques.

Dôme, Tome 1 Dôme, Tome 1
Stephen King   
voilà enfin depuis longtemps un "très grand" stephen King!
on y retrouve ces sujets préférés,la religion,la politique et l'armée.Il nous sert avec ce roman une histoire terrifiante,il prends plaisir à nous faire peur avec cet isolement que subissent les habitants de cette ville,il nous oblige à jouer les médecins fous et voyeurs qui observeraient ce petit monde,au microscope,en train de se battre contre une dictature abjecte et soudaine,contre l'horreur de se retrouver en cage,prisonniers de ces instincts les plus vils et les plus laids.
je tiens à remercier ce grand auteur qui a su retrouver avec Dôme son talent de compteur de l'horreur.
A comme Aujourd'hui A comme Aujourd'hui
David Levithan   
L’idée de l'histoire de "A" changeant de corps tout les jours est vraiment top et j'ai adoré les personnages, mais j'ai vraiment été déçu par la fin! J'ai relu la dernière page deux fois pensant avoir loupé un truc mais non, je suis resté sur ma fin...

par Nini_60
L'ombre L'ombre
Stephen Lloyd Jones   
L'ombre est un thriller fabuleux sur fond de légende Hongroise.
Très bon livre j'ai adoré.
A découvrir.
Un style agréable .
Guerre, et si ça nous arrivait ? Guerre, et si ça nous arrivait ?
Janne Teller   
Un petit bouquin riche en enseignements.
Présenté sous un format original, il se lit très rapidement et on en ressort le crâne bourré de réflexion.
Troisième humanité Troisième humanité
Bernard Werber   
Haaa comme je l’attendais ce dernier Werber ! Deux ans que j’espérais sa dernière oeuvre comme une prépubère son premier flirt ! Et le voilà achevé… Deux ans de patience et un week end en ermite pour me récompenser!

Troisième humanité, un nouveau délire onirique de mon cher Bernard. Où j’ai retrouvé avec joie la famille Wells qui naquit il y’a vingt ans pour » Les fourmis », enfin leur descendants bien sûr. Voilà donc un retour aux sources pour les fans dont je fais partie.

Cette famille de précurseurs et de découvreurs en tout genre nous fait réléchir, dans ce roman, au devenir de l’humanité. Surconsommation, nucléaire, intégrisme, surpopulation, en passant par les catastrophes de Fukushima et du 11 septembre et tout ça à travers le regard et la pensée de….notre propre planète. Car, à travers l’imagination débordante de Bernard Werber, la Terre est vivante, elle a une conscience, c’est elle qui a crée les humains et elle souffre de les voir la détruire. Perforation à coup de bombes nucléaires, vol de son « sang noir », engrais, pesticides, pollution qui détruit sa protection, la Terre en a assez de ces mammifères qui se reproduisent à vitesse exponentielle sans se soucier de l’avenir de l’humanité!

Le grand challenge de quelques unes de ses créatures sera de sauver leur planète en créant une race de « mini humains » résistants aux radiations, capables de se faufiler n’importe où pour des missions secrètes. Une race féminine et ovipare! La femme n’est-elle pas l’avenir de l’homme ?

Je vais tenter de ne pas trop m’emballer au risque de spoiler à tort et à travers mais cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un aussi bon Werber, un début de trilogie comme il se doit, avec des parenthèses de l’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu, comme dans tous ses romans, qui nous laisse plus intelligent qu’avant.

Une nouvelle réflexion sur notre avenir, sur notre comportement, un cri d’alerte qui se dévore en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Fidèle à lui même, Bernard Werber nous jette des mots et des phrases sans fioritures, qui vont droit au but. PAN! Prends ça dans la tête et maintenant réfléchis. Réfléchis bien….


par NathM
  • aller en page :
  • 1
  • 2