Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nini_60 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
1Q84 Livre 1 : Avril-Juin 1Q84 Livre 1 : Avril-Juin
Haruki Murakami   
Au fur et à mesure que ma lecture progessait, je m'immergeais de plus en plus dans le récit. Je ne connaissais pas du tout l'auteur et sa plume est réellement envoutante. On sent que chaque détail a son importance et on s'efforce de tout retenir mais l'auteur fait suffisamment de retour en arrière pour qu'on se souvienne de tout.
L'univers est extrémement déstabilisant et les questions augmentent au fur et à mesure du développement du récit.
Vivement que je me procure le tome 2 !
Défaite des maîtres et possesseurs Défaite des maîtres et possesseurs
Vincent Message   
Surprenant, c'est le mot pour décrire "Defaite des maîtres et possesseurs". Je ne m'attendais pas à cette intrigue, à cette écriture à la fois (et paradoxalement) si engagée et en apparence si détachée.

Le combat de Malo pour sauver Iris va le mener vers une introspection, vers une analyse plus poussée du monde qui l'entoure, et cela nous transporte tout au long du récit. C'est difficile de tenir en haleine sans dialogue, cependant l'auteur à une écriture si souple que nos yeux glissent de page en page. Le vocabulaire est riche, la construction des phrases adaptée pour le rythme donné au récit.
A travers son personnage, Vincent Message transmet un message fort et une critique subtilement acerbe de notre dominance sur les êtres que nous considérons, à tort, intellectuellement inférieurs. Il ne s'agit pas, ici, que du sort des animaux. Son plaidoyer va bien au-delà ! Il tente de réveiller les consciences, tout en restant lucide sur la difficulté d'ouvrir les yeux lorsque l'on est conditionné depuis des années, il dénonce aussi l'intolérance de l'Homme et le capitalisme qui l'entoure.
Les Lettres de Rose Les Lettres de Rose
Clarisse Sabard   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/09/11/20160911les-lettres-de-rose-de-clarisse-sabard/

C’est bien la première fois que ça m’arrive depuis des années : un coup de foudre livresque !
J’ai bien eu des coups de cœur, des livres que je n’oublie pas. Mais le dernier doit remonter à la saga Harry Potter, tout simplement.

Nous plongeons dès les premiers chapitres de ce roman au cœur d’une histoire familiale remplie de secrets ponctuée d’une quête d’identité à vous couper le souffle.

Dès les premières pages de ce roman, j’ai été totalement happée par l’histoire de Lola. Nous alternons entre le point de vue de Lola qui cherche la vérité et l’histoire de ses aïeux, remontant alors dans le temps jusqu’en 1910, passant bien évidemment par les deux guerres mondiales. Des petites pauses récapitulatives nous permettent de garder un bon rythme dans l’intrigue. De ce fait, on ne se perd pas dans l’abondance de secrets révélés. Il n’y a aucune longueur. J’ai été régulièrement surprise par des révélations constantes dans le récit.

Tous les personnages principaux comme secondaires sont décrits avec minutie tout comme l’univers de sorte que l’on se confond parfois avec les protagonistes, vibrant au rythme de leurs péripéties.

Le suspense est constant. L’intrigue est tellement bien ficelée que les pages se tournent toutes seules, tellement avide que j’étais de découvrir la vérité sur l’histoire de Lola et de ses aïeux. Je me suis surprise à éprouver une admiration certaine pour les grandes dames de cette histoire, fortes et déterminées, cachant leurs faiblesses à n’importe quel prix.
C’est simple, avec ce roman, j’ai appris à cuisiner, à faire le ménage et à marcher tout en lisant tellement je ne pouvais plus m’en séparer ! J’ai été véritablement impressionnée par l’emprise que cette histoire a eu sur mon quotidien !

Les mauvais choix des uns et des autres se succèdent et, de ce fait, les drames aussi. L’humour rafraîchissant de Tristan et sa complicité avec Lola allègent bien la tension qui montent un peu haut parfois !

L’interne en psychiatrie que je suis a jubilé ! Une maladie psychiatrique est en effet évoquée à un certain moment avec justesse et brio. En effet, l’auteure avait même habilement posé les antécédents familiaux juste avant pouvant justifier l’apparition soudaine de cette pathologie. Bravo ! Enfin une auteure qui sait de quoi elle parle et qui n’en fait pas trop !

Ce livre est un coup de foudre littéraire. Je ne trouve pas d’autre mot pour le qualifier. Les mots de Clarisse Sabard s’insinuent dans votre cœur et vos entrailles et vous arrachent un perpétuel sourire. Je suis passée par un tas d’émotions indescriptibles en découvrant cette histoire. Je dois avouer qu’il en est presque douloureux d’abandonner ces personnages si brutalement.
J’ai donc été ravie de voir à la fin que l’histoire de l’adoption de Lola était disponible gratuitement sur le site des éditions Charleston !Ce préquel est écrit du point de vue de la mère de Lola. Il relate le moment où elle a pu rencontrer Lola pour la première fois à l’orphelinat. Lire ce court préquel de 17 pages m’a permis de quitter doucement les personnages qui m’avaient tant fait vibrer. J’ai ainsi pu mettre un point final à cette magnifique histoire qui m’a transporté durant de nombreuses heures de lectures.

Les lettres de Rose est un roman qui tient à la fois du genre historique, de la saga familiale et de la romance en mettant en scène une héroïne attachante en quête de son identité dénichant les sombres secrets de ses origines en remontant jusqu’à son arrière-grand-mère, passant à travers les guerres mondiales et les générations et s’épanouissant au décours dans un petit village pittoresque où elle fera une bien belle rencontre…

par Mayumi
Supers, tome 3 : Home sweet home Supers, tome 3 : Home sweet home
Frédéric Maupomé   
L'étau se resserre autour de Mat, Lili et Benji, 3 enfants dotés de super pouvoirs, coincés sur Terre, loin de leur planète d'origine. Poursuivis, ils vont devoir trouver un nouveau refuge.
L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur
Joseph Delaney   
je passais dans ma librairie préférée, plus précisément dans le rayon fantastique et j'ai entendu le vendeur vanter ce livre à un garçon de 11 12 ans je suis restée dans les parages dès qu'ils ont eu le dos tourné je l'ai pris (je l'ai payé quand même lol)

par thea
Zoopolis Zoopolis
Sue Donaldson    Will Kymlicka   
Comment faire coexister l’espèce humaine et l’espèce animale au sein d’une même société en tenant compte leurs intérêts respectifs ? Défendre les animaux en se bornant à énoncer des interdits ne permet pas de promouvoir une société plus juste à leur égard. Les théories classiques servent à dénoncer les violences qu’ils subissent mais, dans les faits, les animaux sont traités comme des objets. Will Kymlicka et Sue Donaldson retracent le chemin accompli depuis quarante ans et vont plus loin. Ils proposent la première théorie relationnelle des droits des animaux, définissant les obligations concrètes que nous avons à leur égard. Les deux chercheurs distinguent trois classes d’animaux : les animaux domestiques, les animaux liminaux et les animaux sauvages. À chacune de ces classes, ils appliquent des catégories morales et politiques issues de la théorie de la citoyenneté. Ils établissent notamment une distinction entre les droits universels de base, qui servent à protéger tous les êtres sensibles, et les droits différenciés, qui dépendent du statut particulier de chaque groupe (citoyen, résident, membre d’une communauté souveraine). Se fondant sur les théories contemporaines de la justice et la notion de vulnérabilité, Zoopolis renouvelle profondément la question animale. Il est temps de ne plus traiter les animaux comme de simples moyens au service de nos fins. « Rigoureux, brillamment écrit, Zoopolis est un livre courageux et un tour de force intellectuel. C’est le travail philosophique le plus important jamais écrit depuis La libération animale de Peter Singer. Il inspirera tous ceux qui s’insurgent contre la façon dont les humains traitent les animaux. »

par charly09
Le Roman d'Ernest et Célestine Le Roman d'Ernest et Célestine
Daniel Pennac   
9.5/10

J'ai adoré !
Le concept est plus qu'original : Daniel Pennac construit, à chaque chapitre, des dialogues entre le Lecteur et Les Personnages ainsi que L'auteur.
Ces dialogues dynamiques nous font vivre au coeur de l'histoire.
L'histoire, en plus d'être affective, est racontée par Daniel Pennac d'une façon alliant poésie et humour et symétrie.
Les 2 mondes bien différents dans lesquels vivent nos 2 personnages attachants sont bien représentés.
Ce récit magnifiquement bien interprété nous apprend que l'amitié se différencie parfois des clichés de la télévision.

Je ne le répéterai jamais assez, Daniel Pennac, est, pour moi, un auteur exceptionnel.