Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ninie16 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le livre d'or Le livre d'or
Deborah Copaken Kogan   
Le thème était prometteur, malheureusement quelle déception à la lecture! Pour commencer, j'ai trouvé l'écriture plutôt médiocre, avec des phrases qui peuvent faire 10 lignes, des digressions parfaitement inutiles à n'en plus finir! Ensuite, les personnages sont très superficiels et l'amitié durable entre les 4 filles n'est tout simplement pas crédible, tant elles semblent ne rien partager d'autre que le souvenir d'avoir été à Harvard. Enfin le tout est profondément ennuyeux, mais ce n'est que mon avis!

par KwoL25
La pluie, les garçons et autres choses mystérieuses La pluie, les garçons et autres choses mystérieuses
Susane Colasanti   
Ce livre est sympa à lire mais sans plus. L'histoire est bien mais la fin est trop dure.

par Titi12
La Jeune Fille dans le jardin La Jeune Fille dans le jardin
Kamala Nair   
C'est un livre qui sort de ce que je lis habituellement, il m'a fait vraiment voyager et découvrir l'Inde. La narratrice, Rakhee, est vraiment très attachante, et j'ai également aimé le personnage de Tulasi, que j'aurais d'ailleurs apprécié connaître davantage.

On s'attend a quelques éléments au fil de ce livre, ce qui fait que le suspense est ainsi réduit, ce que je trouve dommage.

Après avoir fini ma lecture, je reste cependant quelque peu sur ma fin. En effet, j'ai cette impression qu'il reste quelques petites questions qui se posent encore dans ma tête.

Au final, ce livre m'a fait voyager paisiblement, et on peut en retirer jusqu'à quel point les secrets de famille peuvent amener à "gâcher" plusieurs vies.

par C4lypso
Wicca, Tome 2 : Le Danger Wicca, Tome 2 : Le Danger
Cate Tiernan   
http://wandering-world.skyrock.com/3054322645-Wicca-Tome-2-Le-Danger.html

En commençant Wicca Tome 2, je me rappelais juste avoir pas mal aimé le premier tome. Je savais que l'intrigue m'avait plu et que je pouvais me lancer dans ma lecture sans trop de problèmes. Au départ, je dois l'avouer, j'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire. Ca faisait relativement longtemps que j'avais lu le premier roman, donc me remémorer toutes les choses importantes n'a pas été une mince affaire. Par contre, une fois ancré dans le livre, j'avais du mal à en sortir ! Ouaw !
Dès les premières pages, nous reprenons l'histoire là où nous l'avions laissée. Morgan et Cal sont toujours ensemble, plus amoureux que jamais. Mais Morgan culpabilise de plus en plus à cause de ce qu'ils ont fait à Hunter. Elle est profondément troublée, et elle commence à s'apercevoir que certaines choses qu'elle pensait sur la magye ne sont pas réelles. Tout n'est pas beau et plaisant. Ses pouvoirs possèdent aussi leur côté obscur.
Suite à cela, elle va tenter de trouver les réponses à ses question auprès de Cal. Sauf que ce dernier a changé du tout au tout. Alors que Morgan est inquiète pour Hunter et qu'elle décide de partir à sa recherche, Cal va lui interdire de le faire. Elle doit oublier Hunter et ce qu'ils lui ont fait subir, un point c'est tout. Sauf que Morgan ne l'entend pas de cette oreille. Et toutes ses convictions vont changer lorsque celui qu'elle recherche va réapparaître, entraînant avec lui une multitude de changements qui vont tout bouleverser. A jamais.
Je n'en dis pas plus sur l'histoire, car il serait vraiment dommage de vous spoiler sur celle-ci. Les secrets et les trahisons s'entremêlent, et on adore ça ! Ce tome m'a complètement subjugué ! J'ai adoré me perdre dans le monde magyque de Morgan et de son cercle. Le suspense est omniprésent tout le long de notre lecture, nous n'avons le droit à aucun moment de répit ! On a le souffle coupé par l'action que contiennent certains moments, les mains qui tremblent lorsqu'on comprend que les masques vont tomber, et des vagues de frisson nous assaillent lorsque la romance prend le dessus. Ouaw !
Dans ce second opus, Morgan change. Grâce à cela, j'ai réussi à encore plus l'apprécier. Elle se libère enfin des chaînes de Cal ( avec qui je n'ai jamais vraiment accroché ) et devient un peu plus mature. Elle réalise enfin que le monde qui l'entoure n'est pas forcément ce qu'elle croyait être et elle découvre peu à peu "la situation dans son ensemble" pour reprendre une des expressions du roman.
De même, quelques personnages prennent de l'importance, pour notre plus grand plaisir ! Premièrement, il y a Hunter. Je n'en parlerai pas trop de peur de gâcher votre lecture, mais, lui au moins, je l'adore ! Le découvrir un peu plus, connaître ses sentiments et ses émotions, et le voir évoluer aux côtés de Morgan a été une aventure fabuleuse ! Ce personnage est en train de gagner de la place dans mon coeur, tout comme Morgan. J'ai vraiment hâte de les retrouver ! Ensuite, nous passons plus de moments que dans le premier tome avec les amis de notre héroïne ( et aussi quelques ennemis ! ).
Nous découvrons donc sous un nouvel angle Sky et Bree, deux personnes qui jouent un rôle très important dans la vie de Morgan. Sky commence également à devenir un protagoniste auquel je m'attache. Sous ses airs mauvais et hautains se cache une personne attentionnée, à l'écoute de son prochain. J'ai vraiment adoré revoir mes avis sur tous les personnages. C'est une expérience très agréable.
En dehors de cela, Wicca tome 2 renferme également un atmosphère surprenante et saisissante ! Alors que j'ai peiné à rentrer dans l'histoire, une fois que c'était fait, j'ai été complètement plongé dans son contenu. L'ambiance est inquiétante, les doutes planent, on sent que quelque chose de terrible se prépare, tout est tendu. Bref, quand tous ces éléments sont combinés dans un roman, je ne peux qu'être fan. Et c'est ce qui s'est passé !
Durant toute ma lecture, je n'ai absolument rien vu de ce que l'auteure nous avait préparé. Les rebondissements sont énormes, et je m'y attendais réellement pas ! Mon coeur a fait des bons géants dans ma poitrine ! J'ai eu le souffle coupé à maintes reprises ! Cate Tiernan a le don de nous épater et de nous faire vivre les montagnes russes ! On a peur, on sent l'adrénaline s'éprendre de nous, on panique, on se ronge les ongles, on accroche totalement. Que du bonheur ce livre.
Ce plaisir se poursuit jusqu'à la dernière page, qui, elle, m'a complètement tué. Ouaw. Quelle fin ! J'ai été tellement ébahi que j'ai dû respirer deux bonnes minutes pour reprendre mes esprits. Quoi ? Vous êtes sérieuse Cate ? Comment pouvez-vous nous laisser sur un tel final ? Je crois qu'il fait parti de ceux qui m'ont le plus troublé ! Mais quelle joie de ressentir toutes ces émotions !
En conclusion, je crois que je suis en train de devenir aussi accro à la saga Wicca qu'à la saga Immortels, de la même auteure. Le contenu de ce roman est sensationnel, explosif et intense. J'ai tout adoré dans cette histoire. Redécouvrir les personnages, en apprendre encore plus sur la magye et revoir certains de mes jugements. Mais par-dessus tout, j'ai été subjugué par la foultitude de sentiments que m'a envoyé l'ouvrage. Mystères, passion, mensonges et secrets vous attendent dans ce deuxième opus de Wicca, et je vous promets que ce n'est que pour votre bien !

par Jordan
Wicca, Tome 3 : L'Appel Wicca, Tome 3 : L'Appel
Cate Tiernan   
Vraiment de mieux en mieux. J'aime beaucoup les personnages de puis le début, on suit leur évolution et leur jalousie et trahison.
Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit
Jean D'Ormesson   
Livre au départ, qui m’intéressait par curiosité après avoir vu l'auteur en parlé dans l'émission "La Grande librairie" sur FR5, c'est le premier livre que je lis de Jean D'Ormesson, je dirai même que c'est le premier dans ce genre d'écriture, rien à voir avec un polar ou autre fantastique, mais le genre ne m'a pas déplu, quand à l'auteur, sa qualité d'écrivain n'est plus à faire.
Je classe ce titre de Jean D'Ormesson dans ma liste d'argent, juste pour le style de chapitre court que je n'aime pas tant et pour la répétition de certain sujet, ce qui n'engage que moi sans vouloir juger de la qualité de l'ouvrage.
Entre chiens et loups, Tome 2 : La Couleur de la haine Entre chiens et loups, Tome 2 : La Couleur de la haine
Malorie Blackman   
je viens de le finir et, pour la seconde fois, j'ai été bouleversée... Tout y a l'air si réél, c'en est même parfois dérangeant... J'ai du mal à trouver mes mots...

par Puce880
Une chanson pour Ada Une chanson pour Ada
Barbara Mutch   
En lisant la 4° de couverture de Une chanson pour Ada, je ne m'attendais pas à la profondeur qu'allait prendre cette lecture. Ce fut très riche. Cela traite à la fois d'amour, d'amitié, de courage, de survie, des conséquences évidentes des actes des uns sur le vécu des autres et des conséquences plus subtiles que l'on ne devine qu'à la fin de sa vie, voire dont on ne se rend compte jamais pour certains...
Cela parle aussi du racisme, de l'apartheid, de la place, au fond, que chacun occupe sur cette Terre, déterminée selon des critères incompréhensibles comme celui de la couleur de peau. Et lorsque l'on est métisse, cela devenait à l'époque encore bien plus compliqué, n'appartenant ni à un peuple ni à un autre. Bref, il y a tout cela dans ce roman et même plus...
Car c'est aussi la destinée de deux femmes : Mrs Cathleen venue d'Irlande en 1919 pour épouser Edward Harrington et s'installer à Karoo, une région désertique de l'Afrique du Sud à Cradock House où elle se lie d'amitié avec sa domestique noire. Mais c'est surtout pour la fille de cette dernière, Ada, qui naîtra sans père en 1930, qu'elle va se prendre d'affection.
Ada grandit plus ou moins agréablement auprès des enfants de ses maîtres consciente des différences dont les événements vont accentuer la teneur au fil du temps. Il y a Mr Phil, un garçon charmant et ouvert qui apprécie beaucoup la compagnie de Ada et miss Rosemary, tout le contraire de son frère, orgueilleuse, ingrate et raciste.
Cathleen voit en Ada tout ce que sa fille n'est pas et devant les grandes capacités qu'elle perçoit chez elle décide de l'instruire. Elle s'avèrera particulièrement douée pour le piano, un instrument cher à Cathleen qui adore en jouer. Les choses commencent à se gâter quand Mr Phil doit partir à la guerre qui frappe l'Europe. Ensuite, nous plongeons dans l'histoire de toute la vie de ses deux femmes dans un pays qui va connaître l'horreur de la ségrégation entre deux peuples alors que ses deux femmes vivent la situation inverse.
J'ai beaucoup aimé le ton du récit avec Ada qui en est la narratrice car sa simplicité et la compréhension de ce qui se passe de sa hauteur avec ses manques, sa désinformation mais portée par la bonté naturelle de son coeur, son ouverture et son intelligence prend une dimension très appréciable empreinte de réalisme. Le récit est entrecoupée de façon très opportune par la voix de Cathleen dont on connaît les pensées et sentiments grâce à un journal intime qu'elle tient. Il y a aussi ce grand rôle qui est donné à la musique avec le piano qui devient un instrument comme un ami aidant à surmonter toutes les épreuves rythmant le vécu.
Pour toutes ces raisons et parce que je me suis sentie véritablement au coeur des événements à l'époque de l'apartheid en Afrique du Sud tout en étant dans la douceur apportée par l'amour et l'amitié interraciale, filiale aussi, dans la simplicité et la beauté du quotidien mêlées à l'inacceptable, ce roman est un coup de coeur.
www.ladyromance.over-blog.com
Le best of des lois les plus bizarres dans le monde entier Le best of des lois les plus bizarres dans le monde entier
Marc Hillman   
En Finlande, on ne peut se marier si l'on ne sait ni lire ni écrire ; dans le Massachusetts, les commerçants ne peuvent vendre des couches pour bébé un dimanche, même s'il y a urgence ; dans l'Oregon, attacher ses enfants sur l'aile ou le toit d'une automobile est illégal...

Absurdes, loufoques, invraisemblables, toutes ces lois sont pourtant parfaitement véridiques. Voici un florilège des plus étranges, héritages passé ou bizarreries administratives, qui vous emmènera dans un tour du monde joyeux et insolite!
La Disparition La Disparition
Georges Perec   
D'après Wiki : "Lipogramme, du grec leipogrammatikos, de leipein (« enlever, laisser ») et gramma (« lettre ») : « à qui il manque une lettre » : figure de style oulipienne consistant à produire un texte d’où sont délibérément exclues certaines lettres de l’alphabet.

En d'autres termes, ce fameux livre sans E (ou presque paraît-il) que tout le monde connaît et que moins de monde a lu... Je m'attendais vraiment à quelque chose d'incompréhensible et de tiré par les cheveux... et en fait non, il est bel et bien possible de construire des phrases sans E ; il m'a fallu le voir pour le croire. La stratégie principale consiste bien sûr à écrire au passé pour contourner toutes les terminaisons en E.

Les premières pages sont assez ardues, de longues énumérations assez fastidieuses, mais ensuite il y a bel et bien une histoire, si tordue qu'elle soit (les personnages ont des noms impossibles !). En s'accrochant, on arrive à suivre un fil tortueux mais logique et... foisonnant. J'ai particulièrement aimé les moments de mise en abîme, dans lesquels les personnages se questionnent à propos du livre lui-même et de ce qui peut bien manquer.

Pour revenir à l'écriture, la contrainte met en valeur tout le talent et la richesse de Perec, qui accumule jeux de mots et néologismes. Comme quoi son ambition initiale (stimuler l'imagination) a bien porté ses fruits !

Mon seul regret est de ne pas avoir le dixième de culture qui m'aurait permis de saisir toutes les références qui fourmillent tout au long du livre. Je n'ai compris que quelques trucs par-ci par-là, par exemple l'hommage à Raymond Queneau, rebaptisé Quinault pour l'occasion.

Je ne dirais pas que c'est un livre dont l'histoire est particulièrement palpitante et facile à lire, mais il vaut vraiment la peine d'être au moins feuilleté, parce qu'il est unique en son genre.