Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ninora0708 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
On Dublin Street, Tome 1.5 : Until Fountain Bridge On Dublin Street, Tome 1.5 : Until Fountain Bridge
Samantha Young   
Vraiment trop bon ! Ce tome tient sur 9 chapitres durant lesquels Ellie fait lire à Adam des passages de ses carnets intimes durant les années où elle faisait tout pour attirer son attention et que lui la rejetait (souvent à contrecoeur) parce qu'elle est « la petite sœur de Braden ».

par Issa_
Night Owl, Tome 1 : Long Night Night Owl, Tome 1 : Long Night
M. Pierce   
Et bien ça faisait longtemps qu'un livre ne m'avait fait autant d'effet dans ma culotte ! ça dépote grave ! pas besoin de stimulation : tu lis, tu jouis !   ça commence comme ça : chaud bouillant, pour finalement qu'on en sache plus sur les protagonistes, qu'on s'attache à eux....j'ai bien aimé cette approche. Et bien évidemment : QU'EST CE QUE C'EST QUE CET EPILOGUE BOURDEL ???? ça soulève trop de questions !!! suite en novembre !

par Pticoeuw
Les Idoles du stade, Tome 1 : La Courbe parfaite Les Idoles du stade, Tome 1 : La Courbe parfaite
Jaci Burton   
Guimauve

Un conte de fées moderne avec tous les clichés du genre. Une lecture agréable et fluide mais pas inoubliable pour autant, avec quelques longueurs, et que je classerai dans la catégorie "Harlequin dépoussiéré" ! Car le vrai point fort de ce roman réside dans sa couverture choc, alléchante au possible, un véritable piège à lectrices qui nous prend toutes dans ses filets !

Bronze : 6/10
L'Enlèvement, Tome 1 L'Enlèvement, Tome 1
Anna Zaires   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Je crois que je ne suis définitivement pas une adepte des "Dark Romance"... (COMMENT peut-on trouver ce genre d'histoire romantique ?!?!?!?!)

Ce livre m'a en fait profondément choquée...

Nora est traitée tout du long comme une vulgaire poupée gonflable par Julian, corvéable selon son bon vouloir quand ça lui prend, sans aucun respect pour ses sentiments ou ses désirs (elle n'a même pas le droit d'exprimer ses sentiments - la colère par exemple - sans être "punie")... quasiment toutes les scènes de sexe sont des viols... personnellement, ça ne me fait pas du tout fantasmer qu'une pauvre fille de 18 ans vierge se fasse violer par son "trop beau" ravisseur (remplacez le canon par un mec répugnant physiquement, c'est toujours aussi "romantique" du coup...?).
Le fait qu'elle éprouve du plaisir (qui est une réponse mécanique à un stimulus physique approprié) ne change rien au fait que l'acte est immonde ! (encore plus que de toute évidence, comme le dit Gatou29, elle était attirée par lui donc il aurait très bien la conquérir de manière "traditionnelle")
[spoiler]Je rajouterai également que les raisons de son attirance pour Nora au départ - elle lui rappelle une fillette qu'il a connu quand il était enfant - sont plus que douteuses à mon goût et son comportement est d'autant plus incohérent quand on connaît l'histoire (il se reproche d'avoir essayé de protéger la fillette, de n'avoir pas pu éviter ce qui lui est arrivé - viol et mort - mais... il viole et maltraite Nora ?!? O_O)

D'ailleurs, comment peut-on sérieusement fantasmer sur cet homme (mis à part son soi-disant physique de rêve) ?!? Parce que, franchement, c'est un sociopathe ce mec ! Les personnes qui le trouvent "trop génial" voudraient-elles échanger leur place avec Nora ?!? (ah mais non, puisque Nora n'a pas le choix, vous ne l'auriez pas non plus du coup !)
A part du dégoût et de l'horreur, il ne m'a rien inspiré… Et à la fin du bouquin (même tout le long en fait), je dois dire crûment - alors que je suis plutôt une pacifiste - que la seule chose que j'avais envie de faire, c'est lui taillader les couilles avec un cutter (et tout le reste par la même occasion)...[/spoiler]

Le personnage de Beth m'a profondément dérangé dans son attitude également... cautionner les actes de son "patron" et reprocher à Nora son manque de gratitude envers Julian, surtout connaissant son histoire (elle a été vendue et a dû se prostituer) est révoltant ! tout ça parce qu'elle lui est reconnaissante d'avoir sauvé sa vie ?!?
Passons également sur la réaction (ou plutôt non-réaction) des parents de Nora : leur fille disparaît pendant plus d'un an et c'est comme si ça ne les affectait absolument pas...

Et je n'arrive pas à comprendre comment on peut tomber "amoureuse" d'un homme qui vous enlève, vous séquestre, vous viole et vous bat... ça me dépasse complètement ! (c'est du conditionnement ça, pas de l'amour pour moi).
Nous vendre cette histoire comme une magnifique histoire d'amour, une romance, me donne envie de vomir !

[spoiler]D'ailleurs, la preuve que l'autrice est vraiment tordue… la première pensée que Nora a après que Julian l'ait violée la première fois :

" comment ai-je pu rester là et laisser Julian me faire l'amour ?"

L'AMOUR ?!? Il ne lui a pas fait l'amour, il l'a violée !!! Appelons un chat un chat quoi ! CA, ce n'est pas faire l'amour ! (ou alors je ne sais pas quel genre de relations sexuelles a vécu Anna Zaires dans sa vie…)
Faire l'amour, c'est un partage entre deux adultes totalement consentants ! CA, ce n'est pas du partage ! Ce n'est pas du consentement !
Par ailleurs, écrire des scènes de viols et tortures exactement de la même façon que des scènes de livres classiques érotiques ou de BDSM où les protagonistes sont consentants, c'est quoi le but exactement si ce n'est d'érotiser (ou plutôt de tenter d'érotiser) ces actes immondes ?!?
Anna Zaires est vraiment tordue dans sa tête à mon avis...[/spoiler]

En bref, je crois qu'au niveau de ce genre de scénario, dont la crédibilité est proche de zéro à mon goût et qui ne me fait absolument pas fantasmer, je vais en rester là… et au grand JAMAIS je ne recommanderai ce livre à qui que ce soit !


PS : Où est le WARNING !?!? Il me semble que pour un livre tel que celui-ci, c'est INDISPENSABLE !

par Vitany
Love Game, Tome 3 : Tamed Love Game, Tome 3 : Tamed
Emma Chase   
Bien.
Ce tome 3 concerne le couple Matthiew/Dee.
C'est une lecture simple et sympathique, qui m'a fait rire par moment.
A lire.

par Adèle
Cocktail, Tome 1 : Wallbanger Cocktail, Tome 1 : Wallbanger
Alice Clayton   
Une lecture rapide et sans prise de tête. Mais ça s'arrête là. Aucune originalité, beaucoup de clichés et des personnages moyens. Ce n'est pas le livre du siècle. Je dirais même que ça ne casse pas 3 pattes à un canard.

Comme indiqué dans le résumé, Caroline est fortement dérangée par les ébats de son voisin. Celui-ci fréquente 3 maîtresses à tour de rôle. Lorsqu'il couche avec elles, le lit cogne contre le mur de Caroline. De plus, Caroline est exaspérée par les bruits curieux des maîtresses en question. En effet, pendant l'acte il y en a une qui glougloute comme une dinde et une autre qui miaule plus fort et distinctement qu'un chat... Bref, c'est du plus haut ridicule. Caroline va donc aller taper à la porte de son voisin en pleine action et lui demander d'être moins bruyant. Elle va se retrouver face au plus bel homme qu'elle n'a jamais vu (comme dans toutes les histoires de ce genre hein) et il va l'envoyer promener en disant qu'il fait ce qu'il veut chez lui. Déjà là il m'est apparu comme antipathique. Il est chez lui ok, mais il a une voisine dont il doit tenir compte. A croire qu'il ne connait pas l'expression "Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres". Bref, Caroline ne le supporte pas mais va subitement fantasmer sur lui et faire des rêves érotiques à son sujet.

Commençons par les personnages. Je vais être franche, je les ai trouvés assez nuls. Peu approfondis. Simon s'améliore beaucoup dans le reste du livre mais il m'a laissé assez froide. De plus, même s'il est célibataire et fait ce qu'il veut de son anatomie, j'ai du mal avec ce concept d'amitié-sexe. Il est amis avec 3 femmes qui lui servent de plan cul. C'est quelque chose qui me laisse dubitative car le sexe dans une relation change beaucoup de choses et il est difficile d'entretenir ce genre de lien sans ambiguïté ou sans que des sentiments plus profonds ne se développent. Je ne suis pas fan de ce type de relation.
Caroline m'a agacé. Elle fantasme à mort illico presto sur son arrogant et bruyant voisin et ne pense plus qu'aux beaux orgasmes qu'il pourrait lui donner. Tout le livre ne parle que de ça. C'est fatigant. Et je ne me suis pas sentie proche d'elle.
Les amis des protagonistes sont complètement immatures et débiles. Sophia et Mimi sortent avec des garçons (qu'elles n'apprécient pas tant que ça) alors qu'elles ont chacune le béguin pour le petit copain de l'autre ! Et c'est pareil du côté des garçons ! Non mais sérieux ?! Ce sont des adultes ou des pré-adolescents ?? C'est pathétique. En plus, ils ne servent à rien dans l'histoire. Ils sont idiots et savent juste faire des allusions sexuelles ou se bourrer la gueule pendant un week-end.

Le scénario n'a rien de palpitant. Deux voisins qui fantasment l'un sur l'autre, se tournent autour et meurent d'envie de coucher ensemble. Une héroïne qui veut à tout prix retrouver ses orgasmes. Bref, j'attendais vraiment plus d'humour et d'originalité. Le livre ne parle que de sexe du début à la fin. Des allusions à tous les chapitres. Ensuite quand les personnages sautent enfin le pas, s'ensuit une accumulation de scènes de sexe. Il n'y a quasiment plus que ça vers la fin. Certes ce n'est jamais trash ou vulgaire, mais c'est vraiment répétitif et gonflant. Simon est perpétuellement en érection. Je vais finir par croire que les auteurs des romances de ce genre s'imaginent que le corps humain est une machine et que les hommes peuvent avoir des rapports sexuels quasiment en permanence sans avoir besoin d'une pause. Est-ce un fantasme des auteurs féminins de nous créer sans cesse des personnages aussi actifs ? Probablement. On ne peut pas lire une romance sans que le héros soit bien monté, canon et qu'il ait toujours son sexe au garde à vous.

L'écriture est correcte mais pas extraordinaire. Beaucoup de dialogues ou de passages ne volent pas très haut. Les sms que s'envoient les protagonistes et leurs amis ne font pas beaucoup avancer l'histoire et ne me paraissaient pas utiles. Et il y a de nombreuses répétitions je trouve.

Au final je ressors très déçue de cette lecture. J'espérais vraiment mieux mais on retrouve tous les clichés des romances contemporaines ou New Adult. Je n'ai pas particulièrement apprécié cette histoire et je ne lirais sans doute pas la suite.
Wild Seasons, Tome 3 : Dark Wild Night Wild Seasons, Tome 3 : Dark Wild Night
Christina Lauren   
J'ai l'impression que ça fait une éternité que j'attends d'avoir en ma possession l'histoire de Lola et Oliver. Je suis juste complètement attendrie par ce couple et ils ont bien mérité leur position de chouchou. Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire, après une nuit alcoolisée, Mia s'est retrouvée mariée à Ansel, Harlow à Finn et Lola à Oliver. Alors que les premiers décidaient de poursuivre leur mariage, les autres couples décidaient de divorcer pour oublier cette erreur. Vous connaissez sans doute l'histoire des autres couples, cette histoire c'est celle de Lola et Oliver, qui ont fait le choix de rester amis.

Jusqu'à présent leur amitié ne leur à jamais poser le moindre problème et si tout le monde sait qu'ils sont faits l'un pour l'autre, il préfère fermer les yeux et rester dans le confort d'une amitié sincère. D'autant plus, qu'ils sont tous les deux persuadés que l'autre ne ressent pas la même chose, donc aucun ne va essayer de changer les choses et même si l'attirance est évidente pour tout le monde sauf eux, ils vont chercher à oublier leur désir naissant, qui vient changer la vision qu'ils ont de leur amitié.

Je ne vous cache pas que je n'ai pas compris l'orientation du résumé, je n'ai pas du tout vu l'histoire sous cet angle et j'ai eu l'impression qu'il s'agissait d'un autre roman, tellement on est à côté de la plaque. Lola est à un moment de sa vie où tout va changer et son amitié avec Oliver est un point d'ancrage pour elle, sa bande dessinée va être adaptée au cinéma et au delà de la bonne nouvelle, c'est un travail qu'elle n'avait pas imaginé, sans compter que sa prochaine BD doit bientôt être remise à son éditeur, ce dont elle a besoin c'est d'un ami pour l'épauler. De son côté Oliver, se pose de plus en plus de questions sur les sentiments de Lola et ne souhaitant pas la brusquer il va se contenter de ce qu'il a avec elle et la soutenir et être complètement dévouée et à l'écoute de sa meilleure amie.

Lola a une histoire familiale compliquée et elle a du mal à s'ouvrir aux autres. Oliver le voit et le comprend, il ne l'a jamais laissée tomber et leur amitié va devenir tellement importante, qu'elle va finir par passer devant son amitié avec Harlow. J'avais reproché la lenteur de la saison 1 et c'est justement ce qui fait la magie de ce tome. L'histoire se déroule doucement, sans brusquer nos héros et l'amitié, laisse la place à l'attirance, puis à des sentiments plus forts. Ce que j'ai aimé par-dessus tout, c'est cette douceur entre les personnages. Pas besoin d'en faire des tonnes, c'est simple et c'est justement ce qui rend cette histoire adorable. J'ai attendu la formation de ce couple à l'instant où je les ai découverts et découvrir l'histoire de Loliver est un vrai bonheur, à la hauteur de tout ce que j'aurais pu imaginer.

Cette suite, est un peu différente des tomes précédents notamment, car Lola est un personnage réfléchi et n'a pas l'impulsivité d'Harlow, ou le goût de l'aventure de Mia. Et bien que nos deux mâles soient hot, j'ai été complètement charmé par la simplicité et l'authenticité d'Oliver. Ma seule déception, qui d'ailleurs était un peu le même dans les tomes précédents, concerne les projets de Lola qui laissent un peu sur notre faim, j'ai toujours ce sentiment de ne pas savoir comment sont censées évoluer les choses. C'est dommage et frustrant. Visiblement, la suite est attendue pour février 2016 et le personnage de London m'intrigue. On obtient quelques petites informations croustillantes à son sujet et ça met l'eau à la bouche. Encore une fois c'est une vraie réussite, Christina Lauren est au top.

http://wp.me/p4u7Dl-1u2

par Luxnbooks
Love Game, Tome 2 : Twisted Love Game, Tome 2 : Twisted
Emma Chase   
Clairement une déception. Le tome 1, avec le point de vue de Drew, était original, mais ici on revient à un point de vue féminin beaucoup plus banal.
Surtout, le malentendu entre les héros est si énorme, si évident, qu'on se demande comment Kate fait pour ne pas se rendre compte de ce que Drew a cru voir. ça me parait totalement invraisemblable que pour annoncer une nouvelle pareille, aucun des deux n'utilise de mots précis comme [spoiler]enceinte, bébé, ou avortement[/spoiler] !Du coup, on se retrouve avec un drame né sur un quiproquo, et on se dit "tout ça pour ça ? quels idiots!", ils ne nous paraissent plus du tout sympathiques.

par IsaR
Wild Seasons, Tome 2 : Dirty Rowdy Thing Wild Seasons, Tome 2 : Dirty Rowdy Thing
Christina Lauren   
Ouf, un 2ème tome qui relève le niveau du 1er.
Cette fois ci nous plongeons dans la relation entre Harlow et Finn.
J'ai bien aimé le sarcasme des 2 personnages.
La relation est plus épicée.
Sympa à lire.

par Adèle
Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi
Tillie Cole   
ADDICTIF - pour résumer cette lecture en un mot -.

Après avoir lu les dernières lignes de ce livre particulièrement prenant je viens ci-joint pondre un avis des plus biaisée qu'il puisse exister. Croyez-moi, lorsque je parle d'une additivité, il s'agit bel et bien d'une addictivité, vous savez ce sentiment qui fait que même si vous mordez d'envie de lire la suite et voulez finir au plus vite, vous espérez au fond de vous que des milliers de pages de cette histoire continuent encore. Chaque pause passée à avancer un tant soit peu dans la lecture montre l'engouement que j'ai réussi à ressentir pour ce livre, les trente minutes de trajet quotidien me paraissaient bien courte et au final, j'ai mis deux jours à le finir et je me dis que j'aurais pus le terminer en une journée si je n'avais pas mis un tant fou avant de réellement me lancer dans la lecture.

Conseiller par une amie, je me suis lancée dans cette lecture aléatoire après que celle-ci m'ait vantée ses bons mérites et je ne regrette absolument pas. La beauté du livre réside bien évidemment en premier lieu dans ses personnages. Aussi intriguant qu'intrigués, chaque personnage ayant son moment "de gloire" nous touche au plus profond de notre âme. Le contexte qui sort quelque peu du commun rend le livre intéressant et l'auteure a parfaitement sût s'approprier ce contexte là, les recherches derrières ont dues être conséquentes ce qui fait que l'impression de "n'importe quoi" que l'on pourrait avoir en lisant certains livres n'est pas présente. L'auteure sait de quoi elle parle, et elle réussit parfaitement à nous prodiguer les émotions qu'une telle lecture pourrait être amenés à nous procurer.

Néanmoins, même s'il sort du commun je ne le conseillerais pas à tous. En effet, une réel violence est présente, on est réellement projeté à travers un livre, un vrai livre qui nous fait voyager dans un cadre pas des plus idylliques. J'ai aimé pouvoir ressentir toutes ces émotions en lisant ce texte bien que j'avoue avoir été plus d'une fois retournée par les événements. [spoiler]Notamment certaines scènes de viol, et de violence très crûes et très explicites que les petites âmes comme moi auront du mal à supporter sans vomir leurs tripes.[/spoiler] Malgré tout, c'est ce qui rend l'écrit unique, et hors norme. L'évolution des personnages est conséquente et je parle là bien de TOUS LES PERSONNAGES auxquels on s'attache ( et on s'empoisonne ) sans réellement s'en rendre compte. A vrai dire, en lisant les premières lignes je pensais tomber sur une histoire prévisible, je devinais l'intrigue et pourtant... si je m'attendais à tout ça.

Une perle. Mais je me répète, il faut être conscient qu'il s'agit de tourments et de démons intérieurs, d'histoires douloureuses entremêlées et des événements pas des plus joyeux, à lire en étant conscient de ces facteurs.

par Noonie