Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ninottt : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le sanctuaire d'Ombos Le sanctuaire d'Ombos
Damien Leban   
Alors que Mary, un soir de Saint-Sylvestre,donne chez elle une soirée entre jeunes, un incendie se déclare. Le shérif Neman arrivé sur place interroge les jeunes gens qui déclarent qu'il leur était impossible d'ouvrir les portes et les fenêtres comme bloquées par une force invisible, ce qui laisse le shérif sceptique malgré d'un médecin qui confirme la véracité des faits.

Le lendemain, les parentes d'une adolescente qui aurait du assister à la soirée,viennent déclarer sa disparition. Ils l'ont vu, après qu'elle soit sortie de sa chambre par la fenêtre, monter dans une berline noire en compagnie d'un homme inconnu. Des faits qui ne sont pas pour le shérif sans lui rappeler la disparition, huit ans plus tôt, la disparition de sa fille dans les mêmes conditions. Un drame qui l'a fait sombrer dans la solitude et l'alcoolisme. Puis les meurtres dans la famille de la jeune se succèdent tous plus horribles les uns que les que les autres.

Dans la première partie du roman on suit l'enquête et les points de vue du shérif alors que toutes les constations accusent Emma. Mais le shérif est persuadé qu'elle n'agit pas de son plein gré mais sous l'emprise d'une secte qu'il soupçonnait déjà il y a huit ans. Tout s'enchaîne rapidement dans une atmosphère à peine soutenable au fur et à mesure des meurtres et les soupçons du shérif vont se confirmer,mais la secte possède toujours une avance sur les enquêteurs.

Dans la deuxième partie l'on suit la jeune Emma, de sa rencontre avec Joshua, le soir de sa disparition et l'emprise que celui-ci va exercer sur elle, lui aussi enlevé alors qu'il n'était qu'un jeune garçon. A travers les visions d'Emma l'on suit également le parcours de Joshua et la manière dont il acquis ses pouvoirs psychiques par l'entremise d'un Professeur particulièrement diabolique qui œuvre pour la secte. Pas à pas on assiste toutes les phase par lesquelles est passé Joshua. Cette deuxième partie est encore plus oppressante et nous incite à réfléchir aux possibilités de la science toujours plus performante et à ce qu'elle pourrait produire aux mains d'individus sans scrupules.

Le mariage ente les deux parties est particulièrement bien réussi le surnaturel s'intégrant fort bien dans une enquête tout ce qu'il y a de plus classique dans son déroulement.

Les personnages sont intéressants à suivre, notamment celui du shérif qui va s'humaniser au fur et à mesure que les chapitres se succèdent. Si la jeune Emma n'attire pas l'empathie dans un premier temps face aux actes effroyables qu'elle commet, les révélations de la deuxième partie ne peuvent que susciter la pitié.

Dans un récit particulièrement sombre et sanglante , l'auteur a su glisser, par le biais d'un petite voix dans son subconscient qui incite le shérif dans ses travers, une pointe de légèreté.

La plume de l'auteur est fluide, directe, bien adaptée à ce thriller plein de rebondissements. Les pages se tournent toutes seules pour le plus grand plaisir du lecteur qui n'a pas le temps de s'ennuyer.

Au final, une histoire particulièrement agréable à suivre où tous les ingrédients s'imbriquent à chaque étape de manière fort cohérente.

par Goupilpm
Stay alive Stay alive
Simon Kernick   
Comment dire... je crois que je ne suis pas assez "grande", "mature", "adulte" pour lire ce thriller. Peut-être même pour lire des thrillers. Mais bon, je vais quand même donner mon avis sur Stay Alive de Simon Kernick.

On va commencer par ce qui m'a le plus agacé : les portraits.
Présenter ses personnages, c'est bien, mais nous faire un descriptif à la limite du complet, non. Je ne sais pas si tous les livres du genre fonctionnent comme ça, mais là, il ne faut pas abuser. Et même si il y a quelques petites parts d'ombre qu'on ne nous dévoile pas tout de suite, il y a pas mal de trucs dont on se serait bien passé... [spoiler]comme par exemple toute la vie sentimentale de Bolt après le décé de sa femme.[/spoiler]. J'ai donc passé les premiers chapitres à attendre sagement que l'action redémarre et qu'elle ne fut pas ma surprise quand pile au milieu de l'action, PAF, un nouveau portrait ! Du début à la fin, des portraits, partout, sans arrêt. (A chaque fois que j'en croisais un, je refermais violemment le livre et me mordait le poing pour ne surtout pas devenir hystérique.) Donc, en plus d'être des passages particulièrement énervant à lire, ils se ramenaient pile dans les moments qui me plaisaient, autant dire que j'ai eu beaucoup de mal à ne pas tout bonnement arrêté ma lecture.

Mais, passons. Maintenant, attaquons-nous aux personnages. Je les ai tout simplement trouvé trop parfaits, trop qualifiés [spoiler]Scope[/spoiler], trop beaux... attendez-vous à lire ce mot pas mal de fois dans le livre. Si au début ce n'est pas choquant, à la longue, vous verrez, ça devient imbuvable. En plus, j'ai trouvé que la victime riche était un peu trop cliché... mais bon.. Après, ce qui m'a beaucoup énervé aussi c'est cette manie de donner un prénom ET un nom à tout le monde. Je me suis embrouillée les pinceaux un bon nombre de fois avec tous ces noms et maintenant encore, je confonds Bolt et Scope. . Alors qu'ils sont carrément différents !

Ce qui était pas mal agaçant aussi, c'était le manque d'originalité à certain endroit... Au niveau des combats [spoiler]un coup dans le nez, allez ! A la fin tout le monde aura le nez cassé, c'est ça ?[/spoiler], au niveau des retournements de situation aussi [spoiler]Jess qui attend toujours la balle qui l'achèvera enfin, Jess qui entend le coup partir mais qui ne meurt pas, Jess qui ouvre les yeux et qui voit que celui qui était censé la tuer est mort.[/spoiler] et puis se rabâchage des parts sombres des personnages. Oui, on sait qu'il cache quelque chose, on a comprit ! C'est tellement chiant qu'au final tu finis par ne même plus vouloir savoir ce que les personnages cachent.

Et puis il y a deux ou trois autres trucs agaçants... D'abord, on nous présente la forêt comme grande, peut-être même immense, j'ai un doute. Pourtant, tout le monde arrive à retrouver tout le monde ! Je veux bien qu'il y ait quelques coups de chance par-ci, par-là mais bon... Il ne faut pas abuser non plus. [spoiler]Roh ! et cette histoire avec le pédophile ! Elle n'a rien à faire là ! C'est cliché comme pas permis ! Le vieux sortit de prison qui s'isole pour ne plus être tenté, qui va vivre dans une pauvre cabane haute en couleur perdue au milieu de la forêt... La cabane, ça ne vous fait pas penser un peu trop à Ancel et Grèce ? Bref, j'ai pas aimé. En plus je trouve ça dérangeant.[/spoiler]

Bon, il y a quand même un point positif, le principe de raconter deux histoires en parallèle pour les rejoindre à la fin, ça j'aime bien. Et puis l'intrigue est très bien aussi, on échafaude des plans bidons qui ne tiennent pas la route tout au long de l'histoire, même si la fin est un peu décevante. Enfin... j'aurais préféré autre chose quoi, une autre raison pour justifier toutes ces horreurs et surtout un autre coupable... [spoiler]et Scope aurait dû mourir[/spoiler]

En clair, un livre qui m'a déçut et bien agacé, même si au fond, je suis convaincue que c'est un très bon livre, seulement, les thrillers, ce n'est pas pour moi.
Une bonne intention Une bonne intention
Solène Bakowski   
Solène Bakowski m'a retourné et encore une fois elle m'a entraîné dans le sillage d'une écriture de talent ! Une conteuse de la vie...

Avec un sac elle m'avait subjugué par son talent et avec cet opus elle démontre un talent de conteuse de la vie... la vie inexorablement meurtrie...

Ici point de meurtres.... Mais des cœurs brisés. ... des vies brisées. ... par la seule manipulation...

Comment pousser une famille vers la destruction. ... comment s'imaginer un moment que l'amour peut vous détruire. .. pourtant un amour qu'on s'imagine inconditionnel peut nous détruire ou nous pousser vers le haut...

Encore une fois Solène Bakowski se sert de l'amour filiale comme terreau de sa trame, décortique les sentiments avec talent, finesse et en fin psychologue elle démontre que la vérité arrive toujours à trouver la porte de sortie !

On ne ressort pas indemne après avoir lu du Solène ! C'est en même temps une claque et une thérapie ! Oui j'ose le dire !

Vous vous poserez maintes fois la question : dois-je en fin de compte cacher certaines choses pour protéger ? Cacher un tel secret protège vraiment ceux que j'aime ?

Un secret, un non dit ronge son détenteur mais aussi ceux que l'on croit protéger en ne divulguant rien !

Avec ce livre, vous prendrez en pleine face vos secrets et leurs conséquences et toutes vos certitudes s'écrouleront !

Merci Solène, pour ce livre, merci pour cette écriture, merci pour cette thérapie !

Bizarrement, cette lecture a fait quelques parallèle à ma vie et je dois dire que tout du long je me suis sentie fière des choix que j'ai pu faire... fière d'avoir rompu avec les traditionnels secrets bien gardés qui te bouffent de l'intérieur !

Avec talent, empathie l'auteur te prouve par A+B que parler délie les nœuds et engendre compréhension. ...

Parler, ne pas cacher permet de comprendre et mieux appréhender l'autre mais surtout de le comprendre....

Il est intéressant de noter que j'ai lu ce livre le lendemain d'une grande discussion entre 3 générations de femmes, générations qui ont chacune à leur manière décider de briser le cercle de répétitions inconscientes dues à l'absence de parole...

La génération de ma mère 64 ans ne parlait pas et pensait protéger ses êtres aimés en cachant ses propres blessures, ma génération de 20 ans plus jeune a décidé de rompre ces secrets et de parler à la 3ème génération, ma fille 20 ans... en ne cachant rien ! Et j'ai vu les bienfaits....

Alors oui ! Un grand merci Solène pour cette lecture en avant première, un grand merci pour cette confiance, un grand merci pour cette thérapie, un grand merci de démontrer avec talent que l'être humain se croit fort mais est bien faible sans remise en question...

L'amour peut-être une destruction, l'amour peut aussi élever celui qui le reçoit sans concessions sans tabous, sans secrets....

Aimer l'autre, c'est l'aimer assez fort pour faire confiance en son jugement ! Aimer l'autre c'est être sincère ! Aimer l'autre c'est lui faire confiance.

Être une mère ne donne pas un droit de diriger la vie de son enfant ! Aimer son enfant c'est lui faire confiance, l'aider à se construire et surtout le laisser voler de ses propres ailes...

On ne sort pas indemne d'une lecture comme celle-ci ! La plume de l'auteur te marque au fer rouge et laisse son emprunte indélébile....

Merci Solène....

Dracula Dracula
Bram Stoker   
En fait, le mythe du vampire a beaucoup évolué. Dracula est peut-être ce qu'on en a fait de plus proche par rapport aux superstitions et aux croyances anciennes. Mais bien entendu, Bram Stocker n'en a pas utilisé tous les éléments sinon Dracula aurait été encore plus laid et se serait baladé en linceuil ;) En fait, je me demande si ce n'est pas le personnage vampirique le plus étoffé en littérature classique.

par Angie
Le Trône de fer, Intégrale 1 Le Trône de fer, Intégrale 1
George R. R. Martin   
Que dire ? Difficile de mettre des mots sur ce que j'ai ressenti à la lecture de ce premier tome... impossible presque.

A Game of Thrones est peut-être l'un des livres qui m'a le plus marquée, dans ses personnages si tangibles, ses situations si retorses, ses paysages si rudes... C'est une de ces lectures dont on ne sort pas indemne, et je sais que désormais A Song of Ice and Fire ne me quittera plus.

Je n'ai qu'un seul regret : ne pas l'avoir commencé en hiver... Winter is coming.

par Funambule
La Ligne verte La Ligne verte
Stephen King   
Livre qui ne ressemble pas du tout aux autres livres de S. King mais très bien contre la peine de mort. Histoire étrange, dure parfois, injuste, tendre et belle. Limite fantastique parfois. j'ai beaucoup aimé !
bonne adaptation cinématographique.

par Lilou
L'Enchanteur L'Enchanteur
René Barjavel   
L'enchanteur réinterprète la légende d'Arthur et des chevaliers de la table ronde en choisissant comme protagoniste, Merlin l'enchanteur et sa magnifique histoire d'amour avec Viviane. Mais aussi toute son épopée avec Arthur, Lancelot, Morgan, Guenièvre et bien d'autres à citer.
L'auteur n'hésite pas à donner un coup de fraîcheur à la légende en y parlant de choses de notre époque, ce que j'ai beaucoup aimé. Mais ce que j'ai préféré, c'est la façon d'écrire de Barjavel qui nous plonge dans un monde fabuleux au temps de la sorcellerie, de la magie, des dragons et des vaillants chevaliers.
Ce conte féérique se lit à tout âge et je le conseille pour la beauté du texte et l'imagination inépuisable de ce merveilleux auteur qu'est Barjavel.
L'Assassin royal, Tome 1 : L'Apprenti Assassin L'Assassin royal, Tome 1 : L'Apprenti Assassin
Robin Hobb   
Bonjour,
Je vous invite à entrer dans le monde de FitzChevalerie Loinvoyant, de l'explorer par ses yeux et celui de son loup, de trembler devant les épreuves que la vie lui impose et de rêver devant ce monde où les dragons de pierres dorment et ceux de chair attendent.

Vous connaitrez Fitz enfant, puis adulte.
La série peut se lire en deux fois, les six premiers tomes forment la première partie de son existence , les sept suivants nous déroulent son existence 15 ans après.

Venez faire connaissance avec Œil-de-Nuit, le Fou, le roi servant Vérité, l'infâme Royal, Burrich le juste et tous les autres, si nombreux et si vivants, qui forment la cour royale de Castelcerf et le peuple des Six-Duchés.

La saga des aventuriers de la mer n'est pas à dédaigner non plus car elle forme un pendant à cette histoire et donne des indications sur ce qu'il se passe plus au sud de ce monde.

Entrez dans le monde de Robin Hobb, vous serez conquis!
Bonne lecture!

Prochain Volume de la Saga:
http://booknode.com/l_assassin_royal,_tome_2___l_assassin_du_roi_015111

par Gambit
Les Thanatonautes Les Thanatonautes
Bernard Werber   
Quand on lis, a certains moments, en se prend bizarrement à y croire...on oublie que c'est une fiction totalement imaginé par werber et on a l'impression que tous ce qu'il raconte n'est que réalité...

par rara1990
Les Rivières pourpres Les Rivières pourpres
Jean-Christophe Grangé   
Un livre palpitant, haletant, un magnifique thriller ou les personnages sont magnifiquement dépeints! Une ambiance macabre, une histoire originale, on reste accroché à ce roman jusqu'au bout!!!
Magnifique!!!!

par rachl
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3