Livres
515 420
Membres
528 898

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Neuvième Maison



Description ajoutée par ninon64 2020-07-25T11:17:27+02:00

Résumé

L'incursion envoûtante de Leigh Bardugo dans le fantastique adulte. Une histoire de pouvoir, de privilèges, de magie noire et de meurtre au coeur des sociétés secrètes de l'université Yale.

Alex " Galaxy " Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l'école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.

À 20 ans, elle est la seule survivante d'un horrible massacre inexpliqué, et c'est sur son lit d'hôpital qu'elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.

Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d'une jeune fille. Ce qu'elle va découvrir va bien au-delà de l'horreur...

Élu meilleur roman fantastique aux Goodreads Choice Awards 2019, devant Erin Morgenstern, George R.R. Martin et Samantha Shannon. (Prix attribué tous les ans par les lecteurs).

Afficher en entier

Classement en biblio - 24 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par muze 2019-11-29T21:52:29+01:00

Alex smiled then, a small thing, a glimpse of the girl lurking inside her, a happy, less haunted girl. That was what magic did. It revealed the heart of who you'd been before life took away your belief in the possible. It gave back the world all lonely children longed for. That was what Lethe had done for him. Maybe it could do that for Alex as well.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Je ne sais pas ce que j'espérais en pré-commandant ce livre : j'ai aimé Six of Crows mais n'ai jamais été attiré par Grisha. J'aimais Leigh Bardugo sans pour autant être une grande fan mais son Ninth House m'a appelé, de sa couverture à son résumé. Et puis, il faut bien dire que le bruit autour de la sortie de ce livre était intriguant. Alors j'ai cédé et... je ne l'ai pas regretté.

Par où commencer ? Je ne sais même pas si je pourrais trouver quoique ce soit de négatif à ce roman. Qu'il ne soit pas un stand-alone, peut-être ? Je déteste déjà l'idée de devoir attendre une suite alors même que le premier tome vient seulement de sortir. Damn me, j'aurais dû attendre avant de le dévorer.

Alors oui, certes, ça commence lentement et ça n'accélère pas avant une bonne moitié du roman. Mais est-ce vraiment un défaut quand l'autrice prend simplement son temps pour développer son univers et ses personnages ? Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et Leigh Bardugo a un talent certain quand il s'agit de décrire et de nous envelopper dans l'atmosphère de ses romans. J'ai avancé aux côtés d'Alex tel un Gray, sensible à chacune de ses émotions. Je me suis vu à Yale quand je ne suis même pas sûre d'en avoir un jour vu une simple photographie. J'ai ressenti tout le poids du malaise et de l'obscurité qui règne tant à New Haven que dans le cœur des personnages, auxquels je me suis rapidement et sauvagement attachée.

J'ai compris l'amour quasi inconditionnel de beaucoup de lecteurs pour Darlington dont chaque passage vaut presque le coup d'être cité. La fête des Manuscripts me hantera encore longtemps tant elle était aussi terrible que sexy. J'ai moins compris l'absence d'Alex dans beaucoup de critiques ou les sentiments mitigés qu'elle a inspiré. J'en suis littéralement tombée amoureuse et j'aurais bien du mal à la décrire autrement que terriblement humaine. Elle est forte mais pas invincible, courageuse mais retenue par ses peurs, méfiante mais incapable de ne pas chercher l'approbation et l'amour de ceux auxquels elle s'attache. Sa relation avec Hellie a été décrie d'une façon magnifique et j'ai adoré voir se construire son amitié avec Dawes.

Que dire d'autre si ce n'est que, pour moi, c'est là que le talent de Leigh Bardugo s'exprime le mieux ? Son univers YA m'a plu sans me convaincre à 100% et voilà que devant ce roman-ci, je reste sans voix... la suite, la suite. La suite.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Alienor6 2020-06-17T18:57:46+02:00
Pas apprécié

[Lu en VO]

J'ai arrêté ma lecture à 26% après avoir lutté un moment contre mon ennui. Mais je n'aime pas les temporalités multiples, je n'aime pas les points de vue multiples et on est laissés dans le flou et les pages s'enchaînent mais rien ne se passe et Darlington ne me plaît pas. Bref, je me suis dit que j'allais plutôt commencer un autre livre et enfin passer un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2020-06-11T13:23:43+02:00
Or

EXCELLENTE LECTURE !

Leigh Bardugo est sans doute une de mes autrices préférées. Six of crows et King of Scars ont été des gros coups de cœur pour moi. J’ai aussi lu la trilogie Grisha que j’ai beaucoup aimé.

Du coup ma vie est assez simple, je vois Leigh Bardugo sur une couverture et je lis le roman sans me poser de question…

Sauf que là j’ai lu les premiers commentaires et beaucoup disaient que le roman était assez lent et éloigné de ce qu’avait pu faire Leigh Bardugo jusque-là, ce qui m’a un peu refroidi… je l’ai donc laissé de côté un bon moment. Jusqu’au jour où je suis tombée sur un fan art avec Alex Stern et Darlington (vraiment très stylé). L’envie est revenue d’un coup. Il fallait que je lise ce roman TOUT DE SUITE.

Et bien pas de regret car ce livre est excellent !! Comment ai-je pu douter de Leigh Bardugo ??

L’atmosphère est sombre, il y a de la magie, du mystère et des personnages bien travaillés ( et Alex Stern est badass). C’est le genre de lecture dans laquelle on se sent bien (malgré la noirceur de l’histoire) et que l’on ne veut pas quitter. Le genre de roman si bien écrit qu’on oubli que c’est une fiction et on plonge dans l’histoire comme si on la vivait vraiment.

Hâte de lire le tome suivant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pixma33 2020-05-15T19:57:05+02:00
Diamant

“Mors irrumat omnia. Death fucks us all.”

La review que j'ai écrit sur Goodreads au sujet de ce livre pourrait facilement passer pour une dissertation et elle n'est composée que d'éloges, c'est pour vous dire à quel point j'ai aimé ce livre.

Attention, on commence en répétant que NON! Ce livre n'est PAS YA!

Et j'insiste, si vous le voyez au rayon YA, merci de le changer de place. Il y a énormément de trigger warnings dans ce livre, en voici une liste non exhaustive: viol (sur mineur), mentions de viols, consommation de drogue (forcée ou non), mort et blessures, insultes, consommation d'excrements, nécromancies...

Comme vous pouvez d'ors-et-déjà le voir, ce livre ne sera pas pour tout le monde. J'ai tendance à dire qu'il existe deux catégories de personnes et de réactions avec ce livre: ceux qui l'adorent et ceux qui le détestent.

Oubliez Six Of Crows, la seule chose que ces deux livres ont en commun est l'auteur.

“All you children playing with fire, looking surprised when the house burns down”

Ceci étant dit, j'ai absolument adoré. Le style d'écriture de ce roman n'a rien à voir avec le style auquel on s'était habitué avec cet auteur. Beaucoup plus lourd et détaillé, il se prête à merveille avec l'univers sombre de ce premier tome. Je pense que les descriptions que certains qualifieraient de 'lentes' sont nécessaires. A aucun moment, je ne me suis ennuyée. Quand ce n'était pas de l'action, c'était des informations sur la magie ou Yale et dans tous les cas, j'étais plongée dedans. Leigh Bardugo prend son temps pour nous mettre dans l'ambiance.

“There were always excuses for why girls died”

L'une des plus grandes forces de ce livre reste tout de même les personnages. J'adore les personnages gris et complexes et je prendrais une Nesta Archeron au lieu d'une Feyre Archeron tout les jours, sans hésiter. Ici, on a deux personnages principaux: Alex et Darlington et tous les deux sont passionants. Pas d'archetypes içi, on se retrouve face à des personnages qui semblent réels et palpables tellement il me semble bien écrit.

“Maybe all rich people asked the wrong questions. For people like Alex, it would never be what do you want. It was always just how much can you get?”

Leigh Bardugo tacle aussi beaucoup d'aspect sociaux importants dans ce livre et ne se cache pas de faire une critique de la société en mettant en avant la discrimination, les privilèges, les viols dont on se fout et ces personnes que l'on abandonne.

Le scénario était aussi très bien construit. Un peu déconcertant au début puisque certains points de vue sont dans le présent et d'autres dans le passé mais une fois habituée, j'ai dévorée le livre en 2 jours, rebondissement après rebondissement.

Bref, vous l'aurez compris. Je conseille (lisez les trigger warnings avant quand même!)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par muze 2019-12-02T22:06:23+01:00
Diamant

Je ne sais pas ce que j'espérais en pré-commandant ce livre : j'ai aimé Six of Crows mais n'ai jamais été attiré par Grisha. J'aimais Leigh Bardugo sans pour autant être une grande fan mais son Ninth House m'a appelé, de sa couverture à son résumé. Et puis, il faut bien dire que le bruit autour de la sortie de ce livre était intriguant. Alors j'ai cédé et... je ne l'ai pas regretté.

Par où commencer ? Je ne sais même pas si je pourrais trouver quoique ce soit de négatif à ce roman. Qu'il ne soit pas un stand-alone, peut-être ? Je déteste déjà l'idée de devoir attendre une suite alors même que le premier tome vient seulement de sortir. Damn me, j'aurais dû attendre avant de le dévorer.

Alors oui, certes, ça commence lentement et ça n'accélère pas avant une bonne moitié du roman. Mais est-ce vraiment un défaut quand l'autrice prend simplement son temps pour développer son univers et ses personnages ? Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et Leigh Bardugo a un talent certain quand il s'agit de décrire et de nous envelopper dans l'atmosphère de ses romans. J'ai avancé aux côtés d'Alex tel un Gray, sensible à chacune de ses émotions. Je me suis vu à Yale quand je ne suis même pas sûre d'en avoir un jour vu une simple photographie. J'ai ressenti tout le poids du malaise et de l'obscurité qui règne tant à New Haven que dans le cœur des personnages, auxquels je me suis rapidement et sauvagement attachée.

J'ai compris l'amour quasi inconditionnel de beaucoup de lecteurs pour Darlington dont chaque passage vaut presque le coup d'être cité. La fête des Manuscripts me hantera encore longtemps tant elle était aussi terrible que sexy. J'ai moins compris l'absence d'Alex dans beaucoup de critiques ou les sentiments mitigés qu'elle a inspiré. J'en suis littéralement tombée amoureuse et j'aurais bien du mal à la décrire autrement que terriblement humaine. Elle est forte mais pas invincible, courageuse mais retenue par ses peurs, méfiante mais incapable de ne pas chercher l'approbation et l'amour de ceux auxquels elle s'attache. Sa relation avec Hellie a été décrie d'une façon magnifique et j'ai adoré voir se construire son amitié avec Dawes.

Que dire d'autre si ce n'est que, pour moi, c'est là que le talent de Leigh Bardugo s'exprime le mieux ? Son univers YA m'a plu sans me convaincre à 100% et voilà que devant ce roman-ci, je reste sans voix... la suite, la suite. La suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ln_n 2019-11-11T11:31:22+01:00
Lu aussi

Je suis très mitigée.

Je me suis ennuyée toute la première moitié du livre pour enfin m'y plonger dans la seconde.

L'histoire était prometteuse mais la narration m'a vraiment dérangé, on passe du présent aux flash back d'un coup. Mieux vaut être à l'aise avec l'anglais pour ne pas se retrouver complètement perdue.

J'ai survolé le livre sans m'attacher aux personnages ou à l'histoire. Dommage.

Je lirai peut-être la suite.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"La Neuvième Maison" sort 2020-08-27T19:50:52+02:00
background Layer 1 27 Août

Dates de sortie

La Neuvième Maison

  • France : 2020-08-27 (Français)
  • USA : 2019-10-08 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Ninth house - Anglais
  • Ninth House - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 24
Commentaires 5
Extraits 6
Evaluations 11
Note globale 8.64 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode