Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Njorkm : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Les Aventures de Tintin, Tome 4 : Les Cigares du pharaon Les Aventures de Tintin, Tome 4 : Les Cigares du pharaon
Hergé   
Mon tome préféré de Tintin, étant une passionnée d'Egypte ancienne. J'adore Tintin, ses dessins animés ont bercés ma petite enfance. C'est un personnage immortel.

par Merytamon
Les Aventures de Tintin, Tome 3 : Tintin en Amérique Les Aventures de Tintin, Tome 3 : Tintin en Amérique
Hergé   
un tome agréable à lire mais qui n'es pas mon préféré. Toutefois laissez vous emporter avec la rencontre de Al Capone... A lire

par cathardy7
Les Aventures de Tintin, Tome 12 : Le Trésor de Rackham le Rouge Les Aventures de Tintin, Tome 12 : Le Trésor de Rackham le Rouge
Hergé   
Un des meilleurs que j'ai lu je trouve !!
Encore une réussite pour Hergé et ses aventures de Tintin

par Carotte62
Les Aventures de Tintin, Tome 21 : Les Bijoux de la Castafiore Les Aventures de Tintin, Tome 21 : Les Bijoux de la Castafiore
Hergé   
Je dois avouer que j'ai un faible pour Tintin, j'ai grandi avec ses histoires et je les ai relis mille fois après. La redoutable Bianca Castafiore arrive à Moulinsart "en toute simplicité" pour fuir la presse. Elle voyage avec Irma, son habilleuse, un pianiste pour répéter l'Air des bijoux de Faust de Gounod jusqu'au désespoir, et un perroquet insupportable qui rendra fou le pauvre capitaine Haddock. Hergé abandonne la politique et les voyages exotiques et montre son talent pour construire non seulement une superbe histoire de mystère avec des bijoux extraordinaires qui disparaient mais aussi une description tordant et sincère de tous ses personnages.

par TC59
Les Aventures de Tintin, Tome 10 : L'Étoile mystérieuse Les Aventures de Tintin, Tome 10 : L'Étoile mystérieuse
Hergé   
Quelque soit les albums d'Hergé, en petit ou grand format, la passion de notre reporter et de son chien Milou dans leur quête d'aventure reste intacte ! Merci à Hergé pour les moments agréables et de bonheur qu'il nous fait vivre à la lecture des aventures de Tintin et Milou !

par TC59
Les Aventures de Tintin, Tome 16 : Objectif Lune Les Aventures de Tintin, Tome 16 : Objectif Lune
Hergé   
Tintin anticipe le développement spatial. L'album "Objectif Lune" qui sera suivi de "On a marché sur la Lune" publié en 1953 inscrit cette aventure humaine extraordinaire 8 ans avant le premier vol spatial humain (Youri Gagarine).

Hergé nous plonge dans un univers de haute technologie où l'espionnage est bien présent. Les Dupondt sont désopilants. Tournesol de retour sur terre (grâce à l'intervention burlesque du capitaine Haddock qui met fin à son amnésie) est criant de vérité en homme de science impatient, passionné.

L'histoire est une invitation au grand voyage vers l'inconnu. Un très grand Tintin.

par TC59
Les Aventures de Tintin, Tome 7 : L'Île Noire Les Aventures de Tintin, Tome 7 : L'Île Noire
Hergé   
Une des BDs les plus classiques qui existent. Pas grand-chose à dire à part que ce sont de beaux dessins et que cette aventure ravira petits et grands. Remplie d'humour, je conseille fortement !
Les Aventures de Tintin, Tome 23 : Tintin et les Picaros Les Aventures de Tintin, Tome 23 : Tintin et les Picaros
Hergé   
LE dernier Tintin qui nous laisse un p'tit goût amer, car notre héros change, mais il n'est plus ou de moins en moins le héros qui grâce, à son action va rétablir l'ordre et la justice, il se trouve de plus en plus confronté au monde que nous connaissons et se retrouve souvent désemparé, voir inefficace devant les méchants! On sent un Hergé désabusé, qui milite beaucoup plus que dans ces premiers albums et réalise au crépuscule de sa vie, l'inanité de "certaines bonnes actions". quel dur constat. C'est sans doute ce qui ressort si fortement dans cet album et qui fait qu'il nous laisse cette sensation désagréable d'avoir perdu notre héros aussi bien physiquement, qu'intellectuellement... Fin.

par cathardy7
Les Aventures de Tintin, Tome 11 : Le Secret de La Licorne Les Aventures de Tintin, Tome 11 : Le Secret de La Licorne
Hergé   
Les débuts de la grande amitié de tintin et du Capitaine Haddock et des personnages clés de Hergé. Nous nous lançons dans l'histoire des ancêtres de Haddock, de navires, de pirates et de trésor! Allez à l'abordage... que du bonheur. A lire, pour les petits et les grand, sans modération!

par cathardy7
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4