Livres
564 669
Membres
617 175

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

No love no fear, Tome 3 : Yano & Play



Description ajoutée par Mihai_Diana 2017-11-02T11:27:25+01:00

Résumé

Rine et Yano ont décidé de s’affranchir du passé pour vivre pleinement leur idylle amoureuse. Alors que l’heure du mariage approche, de nouvelles épreuves ébranlent la confiance qu’ils ont l’un en l’autre. Entre jalousies naissantes et l’irruption du père de Yano dans leur vie, leurs vieux démons se réveillent. L’équilibre qu’ils avaient tenté de maintenir se brise et Yano commet l’irréparable. Mais puisqu’ils n’obéissent qu’à la loi du jeu, Rine lui lance un dernier défi. La partie peut commencer ! Et cette fois-ci, qui en sera le maître ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 338 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Matoline 2017-11-04T10:29:23+01:00

Chapitre 8 : Yano :

" ...

- Bien sûr que si. Ils seraient fous ou aveugles s'ils décidaient de ne pas te garder.

- Ça ne te dérange pas, alors ?»

Elle secoue la tête, mais j'aperçois un léger voile couvrir ses iris. Elle n'est pas enchantée du tout, mais elle préfère me le taire pour une raison que j'ignore, et je choisis de ne pas insister pour une raison qui m'arrange. J'ai besoin de ce boulot. J'ai besoin de ce fric. J'ai besoin d'un objectif. Je ne veux pas savoir pourquoi. Je le veux, c'est tout.

« Si je gagne assez, j'ajoute, on pourra acheter les alliances que tu as repérées à la bijouterie.

- Elles coûtent trop cher.

- Un chèque avec un chiffre suivi de plein de zéros, Érine, je lance dans un sourire. Si le job fonctionne, on pourra se les offrir. Rien n'est trop beau pour toi, Princesse.

- Si, toi, peut-être.»

Une ondée d'incertitude me traverse l'échine sous ses mots. J'attrape sa main et embrasse l'intérieur de son poignet, puis je remonte jusqu'à ses phalanges, avant de conserver sa main dans la mienne.

« Ne t'inquiète pas, Princesse. Je sais que t'es pas emballée, mais c'est juste pour quelques mois. Ça nous fera du bien à tous les deux d'arrêter de compter ce qui nous reste sur nos comptes à a fin du mois.»

Elle hoche la tête, même si elle ne semble pas convaincue. Elle se force à sourire et continue de piocher dans son assiette sans grand appétit. Sa main tremble dans la mienne, et je me demande si c'est une bonne idée.

Je passe mes doigts dans mes cheveux et un sursaut de colère remonte de mon estomac.

Je déteste mon putain de géniteur."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Sur ce tome 3, on clôture l'histoire sur Yano et Erine !

On se prend des claques sérieux !

On ressent chaque sentiment de Yano. On va lui en vouloir mais il va se battre pour mieux se retrouver !

Erine ne va pas en rester là car elle va continuer à jouer avec lui pour lui faire rappeler qui il est réellement !

Nous avons des rebondissements et des évolutions pour chacun de nos personnages.

On les aime tout comme on peut les détester.

Ce jeu du chat à la souris nous donne le sourire.

Beaucoup de sensualité et tension ont mis en application dans ce tome et il a été réussi avec brio !

Toujours aussi addictif !

Ce dernier tome est vraiment génial.

Maintenant, il ne manque plus qu'à lire le dernier qui est un spin off !

Afficher en entier
Argent

On retrouve Yano et Rine. je vous l’ai déjà dit : j’ai aimé les suivre dans les deux premiers tomes. Je m’étais gardé ce tome. Un peu comme des copains qu’on garde avec nous pour plus tard. C’est vraiment l’impression que j’ai eu. On s’est perdu de vue quelques semaines et j’étais super contente de les retrouver enfin.

Ils étaient égo à eux même. Yano toujours aussi embourbé dans les problèmes, Rine toujours aussi folle de lui. Il est toujours aussi têtu, résultat : ils vont mettre leur couple à rude épreuve.

Je reconnais que je me suis plusieurs demandée si on allait s’en sortir.

J’ai été mal pour eux. Je les aime tellement tous les deux, avec leurs défauts et tous leurs problèmes.

Les parents de Rine me font tellement rire. Tout le groupe d’amis est sympa, ils ne veulent pas prendre parti mais ils finissent par le faire. Une coloc avec Yano ne donne vraiment pas envie …

J’ai une fois encore adoré suivre leurs aventures. Parce que c’est quelque chose de très rare … j’ai aimé la fin. Elle était parfaite. Elle leur correspondait bien. Bref, je vous recommande la saga à 400%,

Afficher en entier
Argent

On continue la série mais ce tome m'a légèrement déçu par rapport aux précédents

Afficher en entier
Diamant

Attention spoil si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes.

Je referme ce tome 3 qui clôture l’histoire d’Erine et Yano et je suis retournée. Ce livre a été un concentré d’émotions. Je regrette tant de ne pas l’avoir lu plus tôt !

On retrouve Erine et Yano, à nouveau dans leur vie, avec un obstacle conséquent qui se dresse sur leur route et qui va tout envoyer valser. Et on a peur, qu’est-ce qu’on flippe !

99048901_244486360145412_2451417055946080256_nJ’ai débuté la lecture et je me suis sentie soudainement envieuse au point d’être bouleversée par la beauté, la puissance et la brutalité de leur amour. J’ai été tellement émue que j’ai arrêté la lecture après seulement le prologue et le premier chapitre. C’était trop pour moi, je me suis pris une méga claque dans les dents et je n’arrivais pas à continuer.

En lisant le résumé je suis partie sur une idée : qu’est-ce que Yano a bien pu faire de si terrible ? Puis pendant la lecture, j’ai pensé à autre chose, et au fil des pages mon idée de départ est revenue… Pour finalement, me planter royalement. Et en y réfléchissant, effectivement, c’était logique mais bon, il faut croire que Yano et Rine me grillent plusieurs centaines de neurones…

Angel m’a trimbalée de droite à gauche, elle a joué avec moi et mes émotions comme une poupée de chiffon dotée d’un cerveau. Je ne suis pas jalouse, et je trouve que ce défaut est franchement nul, mais elle a réussi à me faire ressentir la jalousie, comme si c’était moi qui la vivais, comme si les ravages dévastaient mon moi intérieur. Putain que ça fait mal. Et pourtant je suis pas du tout jalouse ! Quelle main de maître !

Je suis passée par tellement d’émotions dans ce livre. Cette fameuse jalousie, assez inédite pour moi, la peur, la peine, la tristesse profonde, la détresse, la passion ainsi que mon cœur qui s’est brisé en même temps que le sien et qui a également tachycardé à de nombreuses reprises. C’était poignant, fort, et intense.

J’ai joué, et j’ai espéré en même temps qu’eux. J’ai stressé et, bon sang, j’ai ri également. J’ai été tellement émue !! Mon coeur s’est serré si souvent, mes yeux étaient trop humides, ma gorge était nouée.

God, j’ai l’impression d’avoir vécu ce livre. C’est tellement troublant, tellement bon, tellement addictif !

100102111_698575894291185_7034022250244210688_nPlus la fin approchait, plus j’appréhendais de les quitter. Je ne voulais pas laisser Rine&Yano, je ne voulais pas fermer cette parenthèse. Je sais bien qu’il me suffit d’ouvrir les pages mais, non, mon coeur se comprime à cette idée. Je les aime, réellement, énormément. Avec leurs qualités mais aussi et surtout avec les défauts qui les définissent. Qu’est-ce que c’est beau. Je crois qu’en fait, j’ai tout aimé dans ce livre !

Théo et Fabien ont joué un rôle différent, ils ont évolué et je les ai beaucoup appréciés. Autant dans le tome 2, je n’avais pas accroché avec notamment l’histoire de Théo, autant dans celui-ci, ça ne m’aurait absolument pas dérangé d’en avoir un peu plus.

Que dire de l’auteure ? C’est une véritable chef d’orchestre. Une artiste, une créatrice, un génie. Quel talent ! Sa plume est fluide, addictive, belle, intense. Elle explique tellement bien les choses. La psychologie de ses personnages est poussée à l’extrême et divinement bien. C’est un régal !

Ce livre m’a tenu en haleine quasiment tout le long, je respirais les mots, je nourrissais ma tête, mon cœur et mon âme. C’est véritable coup de cœur !

Afficher en entier
Diamant

Encore une fois, Angel Arekin est à la hauteur pour ce dernier livre parlant de Rine & Yano. Ce troisième tome m'a laissé à bout de souffle. Un retournement de situation auquel on ne s'attend pas : les démons de Yano semblent être beaucoup plus forts que son amour pour Rine. Et pourtant, ils n'arrivent pas à être séparés.

J'ai lu ce livre d'un bout à l'autre en ayant énormément de mal à m'en détacher. Spoiler(cliquez pour révéler)La rupture entre Rine et Yano m'a laissé comme deux ronds de flan. J'ai refusé de lâcher le livre tant qu'ils ne seraient pas à nouveau ensemble. Leur mariage est complètement rock'n'roll... Je suis passée par tous les états d'âme possible, exactement comme Rine, avant de voir arriver Yano en courant, en retard.

Angel Arekin reste une valeur sûre ! Je n'arrive pas à être déçue de ses livres car elle arrive à nous transporter bien au-delà de ce qu'on serait susceptible d'accepter

Afficher en entier
Argent

Ce tome 3 débute sur les chapeaux de roues et à vrai dire je m’y attendais.

Un tome 3 qui débute sur les chapeaux de roues. La relation tumultueuse de Yano et Rine me plaît toujours autant, même si certaines scènes ne sont pas cruciales. On pensait que la relation entre les personnages était stable, finalement elle est pleine de remous et de rebondissements. En effet, ils vont devoir passer par un autre obstacle entre le passé de Yano qui le hante toujours autant et la confiance des deux personnages.

L’amour est toujours au centre, même si cette fois-ci nous verrons sa facette de la jalousie (que nous avons entrevu dès le premier tome). Car en amour, la confiance est essentielle. Plus que jamais, les personnages vont tester leur limite et souffrir de cet amour débordant. De plus, Yano sera hanté par son père et sa peur d’être comme lui. Il connaît ses faiblesses et devenir violent est sa hantise. Vous vous en doutez, rien ne sera simple dans ce tome et les personnages n’en feront qu’à leur tête.

Ce tome est à la hauteur des précédents, c’est intense et les personnages feront preuve d’obstination. Que ce soit Yano pour prouver qu’il a raison ou Rine pour lui montrer qu’il a tort. Un dernier jeu entre les personnages sera mis en place avec à l’issue un fin heureuse ou non.

Ce tome clôt l’histoire de Yano et Rine.

https://unehistoirede.wordpress.com/2020/03/19/no-love-no-fear-tome-3-yano-play-dangel-arekin/

Afficher en entier

[Chronique sur les 3 tomes]

No love, no fear raconte l’histoire de Yano et Rine, deux enfants qui se connaissent depuis toujours, qui sont voisins et qui ont grandi l’un avec l’autre. Mais il y avait aussi Mael, ce trio faisait les 400 cents coups ensemble jusqu’à ce que Mael demande à Rine de sortir avec lui. Entre Rine et Yano, il y a une sorte d’attraction et lorsque Rine prend conscience qu’elle ne peut pas se voiler la face en restant avec Mael, ce dernier a un accident de voiture par la suite. A partir de là, tout part en vrille, Yano et Rine réagissent différemment face au deuil et ils vont en venir à se détester.

Que dire ? J’ai l’impression que tous les livres publiés aux éditions BMR ont ce pouvoir addictif sur moi et ce livre n’échappe pas à la règle. No love, no fear m’a fait passer par de nombreuses émotions, je me suis énervée quand Rine et Yano font des actions stupides, je ne les ai pas toujours compris dans leur quête à vouloir tout transformer en un jeu et j’ai trouvé qu’ils passaient plus de temps à coucher ensemble qu’à communiquer sur ce qu’ils pensent. Mais quand ils le font, quand on commence à percer leurs défenses et à découvrir leur passé, on s’attache à eux. S’ils m’ont autant énervé, c’est aussi et surtout parce que je les ai apprécié, j’ai aimé les découvrir, les voir grandir, les observer jouer à leurs jeux tordus. J’ai aimé voir Yano se remettre en question, dépasser ses limites et se sacrifier. J’ai encore plus aimé Rine faire des erreurs, agir bêtement parce que souvent, c’est seulement le mec qui fait n’importe quoi. Et là non, ils sont tous les deux fautifs, plus ou moins et pour des raisons différentes, mais ils construisent tout cela ensemble.

Et les personnages secondaires sont géniaux, j’ai vraiment aimé Théo et la relation qu’il a avec Rine et surtout avec Yano. Théo est le petit frère de Yano et il est vraiment attendrissant. Parfois, il nous donne envie de lui crier dessus mais il est attachant et il ferait n’importe quoi pour son frère. Il y a Cyril aussi, le meilleur ami de Yano qu’on juge rapidement et qui finit toujours par nous surprendre. Il est d’une loyauté sans faille, il est vraiment l’ami qu’on rêverait d’avoir. Sans parler de tout le groupe et les autres amis qui sont aussi attachants et très drôles. Mais nous ne pouvons pas parler d’humour sans relever les joutes verbales entre Yano et les parents de Rine, j’ai toujours pris du plaisir à lire ces passages et à découvrir quelles nouvelles piques ils allaient nous offrir.

Mais en plus d’avoir des personnages attachants et de nous offrir une histoire d’amour, le roman nous parle de sujets très durs. Yano a été un enfant battu et l’a été jusqu’à ce qu’il réussisse à quitter le domicile familial. Il a peur de reproduire ce schéma, il peut se montrer violent, il n’arrive pas toujours à gérer sa colère. En plus de ça, Mael est mort, laissant derrière lui la culpabilité de Rine et de Yano. Comment réagir face au deuil de son meilleur ami ? Comment accepter que ce n’est pas de notre faute ? Comment vivre avec cette culpabilité qui nous broie le coeur ? C’est tout ce qui arrive à Yano. Chacun réagit différemment et c’est aussi ce que le livre nous dit.

Les gens font des erreurs, ils peuvent faire des choix horribles et Yano en fait énormément, mais l’auteure nous pousse à voir au delà, à chercher à comprendre les raisons de ces actions. Et comment une conclusion peut être plus belle que le fait de dire que tout le monde a le droit au bonheur ? Que dire de plus ?

J’ai hâte de découvrir le spin-off, j’ai dévoré No love, no fear et je remercie l’auteure comme la maison d’édition pour m’avoir fait passer un moment aussi agréable. C’est avec le coeur lourd que j’abandonne ces personnages mais je sais que je les recroiserai très vite. Bravo à l’auteure pour sa façon d’écrire, pour sa façon de décrire les situations et pour nous faire rêver comme cela.

Afficher en entier

Tout comme les précédents livres j’ai adorés l’histoire , la force du couple et les scènes chaud bouillante

Ce livre est plein d’émotion !

Et alors l’épilogue ?

A lire !!!

Afficher en entier
Bronze

On retourne un peu à la même structure que le tome 1 mais avec la surprise en moins, mieux que le tome 2 mais moins bien que le tome 1 ! Ca reste une bonne saga avec un couple avec des personnalités intéressantes.

Afficher en entier
Diamant

[ Chronique complète sur mon blog ⬇️]

J'ai pleuré ! Ça vous avez manqué hein ? Ce tome est.. bouleversant. Yano a montré un tout nouveau visage. Un homme que son passé a détruit, un homme qui ce sent faible, un homme qui montre ses faiblesses et clairement je n'étais pas prête du tout, mais vraiment pas.

J'ai toujours aimée le personnage de Yano, mais là, l'auteur a mis la barre très très haut. Yano est tellement touchant et chacune de ses action, si énervante sont-elles, reste compréhensible et déchirante. Bordel, il m'a bouleversé ! Mais genre vraiment. Bien plus que Maël dans le tome précédent. Son amour pour Rine le détruit autant qui le soigne et l'auteur a utilisé les bons mots pour nous retranscrire ses émotions sans pour autant nous saouler avec.

La trilogie No love no fear m'a fait passer par tout un tas d'émotions contradictoires, mais tellement belle. J'ai étais tellement heureuse lorsque j'ai vu que l'auteur avait écrit un spin-off, livre que je me suis procuré et que je m'apprête à lire.

Ma chronique est beaucoup plus courte que pour les tomes précédent et il y a une raison. Déjà, ce n'est pas facile de vous parlez d'un tome 3 sans vous spoliez le reste de l'histoire. Mais la raison principale est toute autre. No love no fear est à découvrir sans connaître l'histoire. C'est le genre de trilogie où il faut seulement ce lancer et entrer dans l'univers de Yano, Rine et Maël.

À mes yeux ce tome dépasse aisément les deux premiers, déjà par la psychologie des personnes beaucoup plus poussé (hormis Maël qui ne figure pas dans ce tome) et par sa beauté à couper le souffle sans oublier son authenticité. Vous l'aurez deviné, le tome trois de No love no fear est un putain de coup de coeur. Un truc énorme qui m'a chamboulé presque autant que Nos âmes tourmentées ou tous nos jours parfaits ( et vous savez que ces livres m'on clairement mis en PLS.)

6/5

Afficher en entier

Date de sortie

No love no fear, Tome 3 : Yano & Play

  • France : 2017-11-02 (Français)

Activité récente

Dious le place en liste or
2021-08-14T08:11:12+02:00
Minarra l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-01T22:38:11+02:00
Susu76 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-30T23:21:32+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 338
Commentaires 41
extraits 9
Evaluations 103
Note globale 8.42 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode