Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
722 722
Membres
1 046 795

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

No man's land 99



Description ajoutée par Coetseslivres 2021-10-04T13:34:44+02:00

Résumé

Eté 1999 : Le plus grand festival musical jamais organisé est sur le point de se tenir sur une base aérienne désaffectée.

Trois jours de musique, trois jours de fête, trois jours de folie.

Alice et sa bande de copains se préparent à assister à cet événement dont ils rêvent depuis des mois.

Jack fait partie des élus embauchés pour assurer la sécurité des festivaliers.

Rémi, jeune journaliste, se retrouve contraint de couvrir cet événement.

Ils ne se connaissent pas encore, mais ont un point commun : ils vont connaitre l’enfer

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Antiigone 2022-08-14T08:48:22+02:00
Diamant

Un festival de musique à la programmation sensationnelle (Metallica, Alanis Morissette, les Red Hot et j’en passe, en tête d’affiche… que rêver de mieux ?! 🎶) organisé par l’inénarrable Mat, rencontrant un franc succès et attirant de plus en plus de public. L’édition de cette année 1999, durant laquelle se passe l’histoire, promet d’être encore plus fun, car l’organisateur a vu grand, très grand : sur une base aérienne, avec tout le confort pour les festivaliers, des stands à gogo et une sécurité réglo pour prévenir les débordements.

Trois jours de pur bonheur et de musique, voilà à quoi s’attendent la joyeuse bande de potes composée d’Alice, Nil, Karine, Dan et Janfi, dont nous suivons les impressions. Le lecteur se plonge aussi dans le point de vue de Jack, membre des « Patrouilleurs de la Paix », chargé de la sécurité, et de Rémi, journaliste local.

C’est justement ce dernier qui sonne l’alarme et commence à entrevoir certains détails qui clochent dans ce festival. Les organisateurs ont-ils vraiment tout prévu ? Tout va-t-il se dérouler comme convenu lors de la conférence de presse donnée au démarrage de l’événement ? Il n’en est plus si sûr dès que commencent les premiers concerts. C’est alors une plongée dans l’horreur de la bêtise humaine, dans le chaos de jeunes laissés pour compte, dans ce que l’humanité a de moins humain.

L'INTRIGUE

L’intrigue, parfaitement ficelée, poignante et dynamique jusqu’à la fin, tourne autour de ce festival et de ce que vont vivre nos personnages, de l’expérience qu’ils vont s’en faire. Bien sûr, ils se croiseront, ce qui donnera une autre profondeur à l’histoire. Je ne m’attendais pas du tout à cela et cette surprise était la bienvenue.

Le suspens est insoutenable et j’admire à quel point l’auteure parvient à installer une certaine tension dès les premières pages. On sent, comme Rémi, que quelque chose cloche, sans pour autant percevoir quoi. On s’attend toujours au pire et on entrevoit le point de rupture en se demandant quand tout va dégénérer. Le tout est aussi de savoir comment cela va dégénérer. Car oui, ce n’est plus un secret, à un moment donné, c’est le chaos. Et cette tension allant crescendo va nous accompagner jusqu’à la dernière page.

LES EMOTIONS

Tant de fois j’ai eu le souffle coupé, le souffle retenu, la boule au ventre, les larmes aux yeux, mais aussi un grand sourire en même temps qu’Alice lorsqu’elle découvre le cadre du festival et sa programmation, le vécu de certains instants de concerts où la musique reprend sa place centrale.

LE MONDE DE LA MUSIQUE

Étant comme un poisson dans l’eau dans ce genre de milieu, en faisant moi-même le récit dans mes romans (d’ailleurs, mon héroïne des « Dangers de la lumière » s’appelle aussi Alice… Coïncidence ? Je ne crois pas ! 😎) et c’était une joie pour moi de me plonger dans ce milieu backstage et du public à travers ma lecture durant laquelle je n’ai eu aucun mal à ressentir une multitude d’émotions.

LES PERSONNAGES

Les personnages apparaissent tous réalistes et attachants. Je n’ai eu aucun mal à m’identifier à chacun d’eux, avec une préférence pour Alice… 😉 Chacun apporte son grain de sel à l’intrigue et son point de vue sur l’événement. Leur diversité et leurs fonctions (journaliste, membre de la sécurité, membre du public) est un choix judicieux pour donner une vision globale de ce festival de l’horreur.

UN PEU DE PSYCHOLOGIE SOCIALE ?

Un point que je souhaitais aussi soulever est le parfait réalisme et la parfaite transcription des phénomènes de groupe et de foule, tels que théorisés en psychologie sociale. Je ne sais pas si c’est voulu par l’auteure ou si c’est simplement le cadre de ce festival qui s’y prête, mais tout y est : la désindividuation, l’effet « Kitty-Genovese » (ou effet du témoin/du spectateur), l’effet d’appartenance, de même que les conduites d’un public mené par un leader charismatique (ici, les différents groupes de musique), ou encore les effets de l’absence ou de la minorité d’une figure d’autorité. Cela rajoute au réalisme et m’a paru parfaitement décrit. Pour les curieux.ses, plus d'infos sur ces concepts par ici, source fiable et bien documentée.

INSPIRE DE FAITS REELS ?

Avant de conclure, une dernière question : pourquoi est-il précisé « Inspiré de faits réels » ?! 🤔 La tentation est grande de vous le révéler, mais je ne vous dirais rien pour ne pas gâcher le suspens.🤫 Quoi qu’il en soit, que l’on saisisse ou non ce à quoi ce livre sensationnel fait référence, cela n’enlève en rien à sa qualité et à la compréhension du texte. Pour moi, le savoir m’a permis d’apprécier une autre facette de ce récit et de constater le travail de recherche et le souci de réalisme que s’est appliqué à fournir Céline Bourbon. Tout y est, c’est au plus proche de la vérité, tout en y ajoutant sa touche personnelle et les impressions de ses personnages, comme si on y était. Alors, je lui tire mon chapeau !

Pour celles et ceux qui souhaitent plus d'information sur ces faits, un super documentaire est disponible depuis peu sur Netflix. Enjoy ! 🤩

LA PLUME DE L'AUTEURE

La plume de Céline Bourbon est fluide et agréable à lire, percutante et dynamique, à l’image des situations rencontrées dans ce festival. La narration à la troisième personne du singulier donne un ton particulièrement appréciable au récit et permet de voir à quel point tout a été parfaitement orchestré par l’auteure qui maîtrise son sujet à la perfection.

POUR CONCLURE...

En résumé, gros coup de cœur pour le récit personnalisé de ce festival atypique. Ce mélange entre des faits réels et la touche personnelle de l’auteure est vraiment original ! L’intrigue est vraiment bien ficelée et la tension parfaitement gérée. J’ai ressenti beaucoup d’émotions tout au long de ma lecture, notamment grâce à des personnages diversifiés, attachants et bien développés. Une vraie pépite que je serais ravie de relire et qui garde une place de choix dans ma bibliothèque. Je vous le recommande donc les yeux fermés, à 100%, tout ce que vous voulez ! Merci, chère Céline, pour ce super moment de lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RimedeBervuy 2022-02-24T09:13:34+01:00
Diamant

On sent un véritable travail de recherche en ce qui concerne le cadre de ce roman. C’est appréciable car ça donne beaucoup de relief au lieu et on s’y retrouve comme si on y était.

Pour le reste, on est immédiatement embarqué dans l’histoire en sentant peser le drame qui va se jouer dans ce huis clos où l’humanité s’éteint petit à petit pour ne laisser place qu’à une bestialité cruelle et sans plus aucune règle.

L’intelligence de ce roman réside dans sa construction selon plusieurs points de vue. On est dans un véritable reportage qui expose des faits tout en nous offrant un panel de personnages variés et très crédibles qui a tour de rôle nous donnent une vue d’ensemble à différents niveaux et apportent beaucoup d’émotions.

J’ai eu mal au cœur à plusieurs reprises, j’ai dévoré ce livre en une matinée pour mettre fin au plus vite à cet enfer que traversent les protagonistes. On ressent un incroyable panel d’émotions et on vit chaque drame à leur côté sans pouvoir rien faire ni dire à part être indigné !

J’ai adoré les personnages qui gardent un semblant de lucidité car ils sont un peu nous, lecteurs, la montée en pression au fil de l’intrigue, le réalisme des scènes et l’horreur qui s’écoule tout au long de l’histoire. Il n’y a pas vraiment d’apogée dans cette descente aux enfers (sans mauvais jeu de mot ! :p ) , l’horreur est présent rapidement et à chaque instant, dans une multitude d’attitudes, de scènes incroyables mais pas si inimaginables dans notre réalité.

Je n’avais jamais entendu parler de cet évènement mais j’avoue qu’il ne me surprend pas même si je suis révoltée que de telles choses aient pu arriver et arrivent probablement encore à plus petite échelle. Coup de cœur pour Nelly et immense chagrin pour Karine… Qu’aurais-je fait à leur place ?

Bref, un grand bravo pour ce roman qui ne peut pas nous laisser indifférent. On ne ressort pas indemne d’une telle lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexia-71 2021-10-07T17:56:12+02:00
Lu aussi

Quand l’appât du gain se combine à la bêtise, à l’aveuglement volontaire et à l’orgueil, voilà ce que ça peut donner. Voilà ce que ça A donné. Incroyable de penser que c’est réel et qu’aucune suite n’a encore été donnée !

De telles réactions sont juste impensables. Ecrire un ressenti sur cette histoire est particulièrement complexe tant elle est moche et inconcevable (je parle du dérouler du festival, pas de l’histoire en elle-même, hein, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !). Elle soulève beaucoup plus de questions qu’elle n’apporte de réponse. Pourtant elle est un fabuleux témoignage de la bêtise et de la cruauté humaine. ON ne peut même pas dire que ce sont des bêtes, les animaux eux-mêmes sont plus intelligents.

A l’heure d’internet et des téléphones portables, on serait en droit de se dire qu’une telle apocalypse n’aurait pu avoir lieu surtout aussi pendant trois jours et trois nuits pleines. Mais sait-on jamais

Céline nous ouvre les portes d’un festival infernal. On transpire, on souffre, on s’indigne avec les différents personnages. Le travail de recherche est considérable et je la crois bien volontiers quand elle dit ne pas en sortir indemne.

No man’s land’99 est l’histoire d’un festival de renom, bien connu de nos parents soixante huitards mais la version 99 est une horreur sans nom. Comment peut-on ne rien faire même plus de vingt ans après alors que les témoins sont légion ?

Comme quoi, quand on a du pognon, on est vite « au-dessus » des lois !

Un roman témoignage, un roman d’information, une histoire dure et cruelle raconter sans chichi mais sans insister sur les passages vraiment glauques, merci Céline pour ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coetseslivres 2021-10-04T13:36:12+02:00
Diamant

Lorsque j’ai ouvert ce livre, je ne savais pas que j’allais ressentir autant de choses. De l’incompréhension, de la colère, de la compassion, de la pitié. Du dégoût aussi. Non pour le livre, mais pour ce que les humains sont capables de faire. Du dégoût et du mépris pour ce Matt qui songe au profit et à rien d’autre, pour le comportement de certains aussi.

Et pourtant, on est comme scotché à cette lecture, comme on peut l’être lorsqu’on regarde un film catastrophe.

C’est difficile, ou plutôt inadéquat, de dire qu’on a passé un bon moment. Alors je dirais juste que cette lecture est prenante, que les personnages ne laissent pas indifférents et nous chamboulent. On ne sort pas indemnes de cette lecture, surtout sachant que c’est basé sur du réel. Quelqu’un m’a dit « laisse parler l’encre de ton cœur (merci isa pour cette jolie phrase) et ça va le faire ! » mais je n’ai malheureusement pas le talent d’un écrivain. Il m’a fallu quelques jours pour digérer avant de pouvoir essayer de faire un retour. Et même maintenant je ne suis pas convaincue d’y être parvenue, de savoir si j’ai su utiliser les bons mots pour que ça frappe les esprits, pour vous faire ressentir ce que moi j’ai ressenti pendant ce moment. C’est pourquoi je ne terminerai pas par mon habituel « je vous souhaite une bonne lecture », parce que comment dire que le moment a été bon alors qu’on a assisté au déchainement des comportements humains les plus bas ?

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 4
Commentaires 4
extraits 0
Evaluations 2
Note globale 10 / 10