Livres
572 677
Membres
632 205

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par sasa3695 2021-11-07T15:21:57+01:00

Emilie a laissé libre cours à sa créativité ces dernières semaines. Mon plâtre est recouvert d'inscriptions et de dessins : Homer Simpson qui mange un hot dog, des roses grossièrement représentées, et plusieurs citations célèbres telles que "Hakuna Matata" ou encore "Il est libre Max".

-Tu n'aimes pas les Simpson?

-Ca dépend. Qui est l'artiste?

Est-ce une manière détournée de chercher à savoir si Julien a quelque chose à voir là-dedans?

-Ma soeur, Emilie. Elle est dans la salle d'attente si tu veux un autographe.

-Je n'oserais jamais, je suis trop timide.

On échange un petit rire complice.

Et le pull? C'est ta soeur aussi ? demande-t-il en fronçant le nez.

-Ah non! C'est moi !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Melou78 2021-10-17T21:00:42+02:00

« — Oh mon Dieu ! fait-elle tout à coup en se plaquant une main sur le front. C’est lui ! Mais oui ! C’est lui !

Je pousse un soupir impatient.

— Comment ça, c’est lui ? dis-je en la singeant.

— Un homme m’a insultée tout à l’heure alors que je chantais sur la place de l’église avec MA chorale ! Il m’a crié des insanités depuis le balcon d’un petit immeuble dont s’occupe Franny, la mère de Becka !

— Pourquoi tu me parles de Becka ?

— Mais non, je te parle de sa mère ! Elle est agent immobilier et je l’avais vue sortir de l’immeuble un peu avant. Je lui ai passé un coup de fil l’air de rien et elle m’a dit que le nouvel arrivant s’appelait Matthew Black ! Et qu’il était médecin ! Et qu’elle le verrait bien avec sa fille ! Elle ne manque pas d’air celle-là, comme si un médecin allait s’intéresser à Becka.

— Maman tu es odieuse. Becka est adorable.

— Allons, elle est molle comme un plat de nouilles ! Enfin bref, ton Matthew m’a insultée sans vergogne et il est parti sans se retourner !

— Hm, marmonné-je, c’était peut-être lui… Ça lui ressemble un peu.

On ne va pas se mentir, tous les faisceaux d’indices concordent.

Cette ville va me rendre chèvre. « 

Afficher en entier
Extrait ajouté par Melou78 2021-10-17T12:53:11+02:00

« Profitant d’une accalmie à la caisse, je fais quelques pas en direction des baies vitrées qui donnent sur la vallée.

Les fenêtres étincellent comme une forêt de points lumineux. Derrière chacun d’eux, je sais qu’une famille est en train de se réunir en se frottant les mains près de la cheminée. Je me retiens de sautiller sur place. L’année dernière, des clients m’ont dit que je ressemblais à une « drôle de sauterelle », ça m’a un peu vexée.

Ce n’est pas de ma faute si je vis en ce moment le meilleur moment de l’année ! Les gens manquent clairement d’esprit de Noël, je le répète chaque année.

Noël rime pour moi avec « joie immense que rien ne peut venir gâcher ». Rien de rien. Certains aiment aller passer des vacances sous les cocotiers, eh bien moi, j’aime manger des petits sablés en forme de bonhommes de pain d’épice, tout en regardant Love Actually pour la 37e fois. Ne me regardez pas comme ça, on a tous des passions secrètes et dans mon cas, il s’agit de voir un mec se prendre le râteau du siècle en tenant ses pancartes avec un air de chien battu. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aur31 2021-10-15T19:55:30+02:00

D'où il sort, ce type, avec son look de biker et ses répliques dignes du docteur Mamour ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par GOemiiliieTH 2020-11-22T19:41:37+01:00

”Si j’arrive au bas de la montagne encore vivant, j’irai à la rencontre de cette fille ! Oh, c’est sa mère qui sera contente ! Elle aussi, j’en suis sûr. Elle sera ravie qu’un mec sombre et tatoué entre dans un bar et fonde sur elle, comme le bad boy des romances qu’elle lit le soir avant de se coucher. Elle me dira « mais… on ne se connaît pas… », le cœur battant la chamade. Et je lui répondrai… Oh, je ne lui répondrai rien, je l’embrasserai et comme elle ne saura plus où elle habite, on enchaînera direct avec une nuit chez elle.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par GOemiiliieTH 2020-11-22T19:40:17+01:00

“J’espérais que mon trait d’humour dénoue la situation, mais il me fixe encore plus sérieusement qu’avant, une lueur brûlante dans le regard. Mais pas brûlante de type « brûlure érotique ». Plutôt brûlante comme quelqu’un qui ronge son frein et me sauterait bien à la gorge.”

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode