Livres
415 027
Membres
327 117

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Noël et un jour



Description ajoutée par annick69 2017-12-11T11:21:00+01:00

Résumé

Lorsque Benjamin est malade, il laisse le hasard guider son destin. Ses faits et gestes sont régis par des défis absurdes auxquels il ne peut se soustraire. C’est dans les bras de Coranne, psychologue passionnée, que cette folie contagieuse l’entraîne. Une thérapie s’amorce dans l’hiver parisien. Au bout de cette spirale d’amour et de violence, une guérison semble possible...

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2018-02-04T22:17:30+01:00

Le meilleur moyen d’oublier une histoire, c’est d’en vivre une autre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-02-04T22:15:53+01:00
Argent

J'ai eu la chance de découvrir cet auteur dans un registre qui se rapproche, avec Les proies du temps que j'avais beaucoup aimé. Je le remercie de nouveau pour cette lecture qu'il m'a proposé par le biais du site simplement. La couverture représente énormément de choses du livre, bien qu'elle ne soit pas vraiment à mon gout. Il y a un petit quelque chose de dérangeant que je n'arrive pas à pointer dessus. Mais passons sur ce détail.

Benjamin n'est pas vraiment seul dans sa tête. Son frère s'y est installé depuis 7 ans et il se doit de l'écouter. auquel cas de vives représailles interviennent. Un soir, alors qu'il est devant un choix crucial, une pièce de deux francs en main, son destin change irrémédiablement. Sa rencontre avec Coranne va lui faire prendre une décision : tenter de se soigner et ainsi rentrer dans un moule. C'est bien, mais lorsque la jeune femme, psychologue de métier décide de le mettre dans une position délicate, la vie de Benjamin prend un tournant qu'il n'avait pas prévu. Prendre un auto-stoppeur et l'inviter à manger et dormir chez soi. Est-ce que tout le monde le ferait ? Je n'y crois pas trop, c'est une question qui mérite réflexion. Pourtant c'est ce que fait Coranne et même plus encore.

Dès le départ, j'ai suivi les pas de Benjamin dans un brouillard confus. Je me suis demandée où l'auteur allait nous emmener, quel était son but réel. En bref, j'ai avancé sans savoir où je mettais les pieds. L'auteur a réussi à me perdre totalement dans cette histoire, dans le sens où je n'ai pas su le point de chute. Habituellement j'ai de vagues idées, un soupçon ou au contraire je ressens ce qui va se tramer, mais là... Rien de rien ! C'est rageant (rires).

Les personnages sont peu nombreux et pourtant ils en prennent de la place. Tout d'abord Benjamin qui, disons-le honnêtement, est bien timbré. Un fou qui au premier abord paraît gentil, quoique un peu dangereux aussi. Il est complexe avec sa voix qui lui dit quoi faire, quoi dire. Les décisions ne sont jamais prises à la légère et lorsqu'il le fait, il attend d'entendre son frère. Coranne est une jeune femme qui veut aider son prochain. Belle, jeune, active, elle a de sombres secrets qui l'a fait travailler deux fois plus.

Leur rencontre était-elle le fruit du hasard, d'un destin capricieux à moins que l'un des deux ne soit en cause ? Difficile de dire ni même de trouver. Les liens qui existent entre eux et entre les autres personnages tel ce Capre de Norene, ou cet Albin sont bien présents. Mais non visibles. Ce fameux Capre m'a bien eu. J'ai cherché longuement sur ce qu'il représente même si je n'ai pas trouvé, et sur son nom qui n'a cessé de me titiller. C'est un homme meurtri avec un douloureux passé. Coranne fait ce qu'elle peut pour l'aider. Parfois même avec toute la volonté du monde, on ne peut pas y arriver. Et puis parfois c'est le contraire.

Beaucoup de surprises, de révélations pour chacun des personnages. Des blessures secrètes, des actes répréhensibles, l'auteur a un goût prononcé pour la douleur psychologique. Peut-être un peu trop. Je dois avouer que je n'ai pas réussi à être complètement captivé par ce qui leur arrivait. Trop de doute, de questionnements, de marche arrière pour que je sois vraiment dans le récit. Par contre les protagonistes sont très intelligents. Leurs dialogues sont parfois à la limite de la philosophie nous permettant de réfléchir à certaines situations. C'est perturbant et probablement un peu dérangeant de se poser autant de questions sur un jeu de hasard non notifié.

En conclusion, l'histoire est porteuse de questions. Mystères, insinuations, doute, recherche d'une vérité sont les maîtres mots de ce récit. Des personnages complexes comme ce livre qui a malgré tout une écriture fluide. Il faut se laisser porter par les mots de l'auteur afin de ne pas sombrer dans la folie !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/noel-et-un-jour-sebastien-fillion-a136346046

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2018-01-31T09:34:42+01:00
Argent

Roman noir psychologique, l'auteur nous perd dans les dédales de la folie, de l'oubli. De l'imaginaire à la réalité il n'y a qu'un pas mais comment savoir si on l'a franchi. Deux personnages au passé occulté vont se rencontrer, un hasard… Ce roman noir m'a amené à me questionner sur les déviances, les actes, les instincts irréfléchis. La facilité du cerveau humain à enfouir des scènes de la vie que l'on ne peut expliquer. Une écriture qui nous chamboule et perturbe quelque peu. L'intrigue est difficile à cerner ce qui en fait un bon récit. Suspense garanti jusqu'au bout. Alors pile ou face ?!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2018-01-15T09:56:25+01:00
Argent

C'est avec plaisir que je retrouve Sébastien Fillion, je l'avais découvert précédemment dans un autre roman Les proies du temps, un thriller fantastique et psychologique. Dans Noël et un jour, tout le côté psychologique prend forme et emmène le lecteur dans une histoire riche et éprouvante pour les protagonistes. Le style fluide et le suspense que l'auteur laisse traîner jusqu'à la dernière ligne rend la lecture addictive et passionnante.

Benjamin a vingt-sept ans et ne se souvient que de ses sept dernières années passées en compagnie de la petite voix intérieure qui le guide et qu'il nomme son frère. Elle est apparue lorsqu'il avait vingt ans, au moment où il jouait à un jeu de pile ou face avec une pièce de monnaie. Cette voix fait les choix pour lui, lui dit de suivre telle ou telle personne, lui lance des défis selon la direction que cette dernière peut prendre. C'est ainsi qu'il se retrouve à la sortie de sa ville, Annecy, à faire du stop. Lorsqu'une jeune femme, Coranne, s'arrête, la voix de Benjamin lui dit de monter avec elle et de suivre le même chemin, le voilà parti pour Paris où Coranne va l'héberger. Celle-ci se présente comme une psychologue, Benjamin en est tout de suite intéressé et se demande s'il doit lui parler de son frère, si elle pourrait l'aider à comprendre. Sa « voix » va vite lui donner l'ordre de tout expliquer à Coranne, passionnée par ce qu'elle entend et un peu méfiante au départ. Mais elle a l'esprit ouvert et accepte Benjamin tel qu'il est. Elle s'occupe d'autres patients qu'elle va voir à domicile, une relation va vite se nouer entre Benjamin et elle, mais il devient vite suspicieux à son égard et veut savoir ce qu'elle fait exactement, et qui est son client dont il a surpris leur conversation. Il va vite faire des découvertes qui vont l'amener à avoir des doutes sur tout.

On ne peut retirer à l'auteur qu'il ait bien travaillé ses personnages, chacun dans leur monde et folie imaginaire. Je me suis prise au jeu de savoir si Benjamin pouvait arriver à ne plus entendre cette voix dans sa tête et à prendre ses décisions seul, à découvrir la personnalité complexe de Coranne, ce qu'elle cache, son passé, son histoire. On ne sait plus trop si cet homme est vraiment pris de folie ou s'il n'est pas guidé par le hasard et la destinée. Il essaie en plus d'échapper à des rêves plus ou moins prémonitoires. Et comme on peut parfois le penser nous-même, il se dit « et si... »...

Benjamin et Coranne sont deux êtres à vif, à la sensibilité à fleur de peau. Je me suis demandée plus d'une fois en les suivant où leur histoire allait bien pouvoir mener. La fin m'a surprise, je ne m'attendais pas à de telles révélations sur Coranne, et ce que Benjamin fait au tout dernier paragraphe m'a laissée pantoise et me fait reposer la question du « et si ». L'auteur m'a entrainée dans une spirale où la destinée relève de peu de chose finalement, une rencontre peut bouleverser une vie, un simple regard croisé, un changement de trottoir...tout peut basculer très vite.

En tout cas, c'est une lecture que je n'ai pu lâcher avant ce final, j'ai été prise dans un tourbillon d'événements autour de ces personnages qui a fait que je n'ai pas vu le temps passer. J'ai retrouvé certaines idées similaires avec le premier roman lu, qui n'ont pas été pour me déplaire. Sébastien Fillion joue très bien avec le temps, la chance et la destinée.

Pour ma part, je vais continuer à suivre cet auteur et ces écrits qui poussent à la réflexion et j'aime ça. Je vous invite à découvrir par vous-même qui sont Benjamin et Coranne et jusqu'où leurs pensées vont les mener tous les deux. Si vous aimez les thrillers psychologiques, vous ne serez pas déçus du voyage !

Je tiens à remercier l'auteur pour ce voyage dans les pensées de ses personnages le temps d'une lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2017-12-27T17:28:06+01:00
Argent

Benjamin n'est pas tout seul dans sa tête, habité depuis quelques années par une petite voix qui régit une partie de sa vie. Il pense trouver en la personne de Coranne peut-être l'opportunité de se soigner...

Ce roman est une aventure en elle-même sur les routes et dans la psyché. Il y a quelque chose de troublant, de difficile à cerner dans ce récit d'un esprit confus, obscur, malade.

Avec Benjamin, il y a une dualité, une complexité dont on a du mal à s'extirper, à dissiper. On retrouve en lui un côté naïf et hasardeux autant qu'un côté plus grave, désespéré. Voir la vie avec son regard nous intrigue, nous trouble, nous questionne. On avance dans l'intrigue à tâtons, à pas feutrés, ne sachant pas toujours comment prendre les informations qui nous sont servies. Il y a une forme de jeu simulé, dissimulé ? Le hasard est-il toujours fortuit ?

L'écriture est étrange, bousculée, elle nous perturbe, nous déstabilise. Les personnalités nous paraissent insondables. On se rapproche, on prend de la distance, perdu dans une forme de lucidité dans la folie. On joue le jeu de l'abandon, on se laisse porter par cet imaginaire dissocié, dévastateur pour le conscient.

Un tourbillon de mystères, d'inquiétude, de doutes, d'insinuations divagantes s'insinuera pour ne plus jamais vous lâcher !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2017-12-11T11:19:57+01:00
Argent

Editions Le lion rouge - 2007

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 5
Extraits 3
Evaluations 3
Note globale 8 / 10

Évaluations