Livres
473 037
Membres
446 424

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Harper walked out of the room and down the hallway with Tanner close behind. She opened the front door, and they both stepped onto the porch, closing the door behind them. At Knox’s frown, she held up her hands. “I need you to stay calm.”

Knox stilled. “I hate it when you start a conversation with that sentence.”

Afficher en entier

« — Je ne pensais pas avoir jamais tout ceci. Quelqu’un qui m’appartient. Un enfant. Une famille. Je ne l’ai pas vu venir. (Son visage durcit.) Je me battrai jusqu’à la mort pour protéger et garder ce que j’ai.

— Tout comme moi, et nos démons. Et si quelqu’un décidait de nous attaquer là-dessus, on lui montrera qu’il existe des trucs bien pires que la mort.

Knox ne put s’empêcher de sourire.

— Ai-je mentionné à quel point j’adore que tu sois aussi sanguinaire ?

— Une ou deux fois. Cela ne fait jamais de mal de l’entendre encore.

Il gloussa.

— Tu es sanguinaire, Harper. Et superbe. Et intelligente. Et tellement forte, merde. Il n’existe personne comme toi, et j’adore le fait que tu sois mienne.

— Alors embrasse-moi et ferme-la, parce que tu me fais rougir.

Avec un autre petit rire, il lui obéit. »

Afficher en entier

Comme lors de sa précédente visite, Harper resta allongée pendant qu'il déplaçait une sonde sur le bas de son ventre enduit de gel. Le bébé n'avait pas l'air d'aimer plus qu'elle, parce qu'il n'arrêta pas de donner des coups de pieds vers la sonde.

Rodgers gloussa.

- Il n'apprécie pas que je vienne farfouiller, hein ?

Knox observa l'écran, fasciné par le bébé qui gigotait. Il était plus gros, et ses traits étaient plus distincts. Il ressemblait désormais à un vrai bébé et plus une cacahouète avec une tête.

Afficher en entier

— Tu n’es pas fâché ?

— Non. C’est mon visage heureux. Tu ne vois pas la différence ?

— Non.

Afficher en entier

— Tu… tu essaies d’en appeler à ma conscience ? (Il renifla.) Cette petite voix intérieure a baissé les bras en ce qui me concerne depuis bien, bien longtemps. Franchement, tenter de me faire culpabiliser est plus inutile que le « d » final dans « d’accord ». Si l’égocentrisme pouvait rebondir, je serais en orbite. Ce serait amusant, non ?

Harper soupira.

— Au moins tu es honnête sur le sujet.

— Mon psy dit que je ne devrais pas réprimer mes émotions ou prétendre être ce que je ne suis pas. Il dit que je devrais juste être moi-même.

— Ouais, ça craint comme conseil.

— Et pourtant, j’ai un fan-club, dit Lou d’un air suffisant. Plusieurs, même.

— Tu veux dire que des cultes sataniques te vénèrent.

— Ouais, marmonna-t-il, apparemment guère impressionné. La plupart des cinglés sont comme des couches : repliés sur eux-mêmes, pleins de merde et ayant grand besoin d’être éliminés. Mais j’apprécie en revanche leur usage de symboles symétriques. Je ne raffole pas de leur obsession du six-six-six, cela dit. Quand on le divise par deux, le chiffre six est constitué de chiffres impairs. Mon chiffre préféré est le huit : parfaitement symétrique. Ils devraient essayer huit-huit-huit.

Afficher en entier

Harper poussa. Un pet bruyant retentit. Elle en resta bouche bée de honte, mais Rodgers lui glissa un regard penaud et dit :

— Désolé. J’ai mangé du poulet korma avant de venir.

À court de mots, Harper leva la main.

— Vous n’êtes pas là. Pas question.

Afficher en entier

Arrachant sa bouche à la sienne, Knox appuya son front contre le sien et plaça une main sur son ventre plat.

- Tu es enceinte ?

Elle s'humecta les lèvres.

- Je suis enceinte.

Il déglutit.

- On ne l'appellera pas Lucifer.

Un rire tremblant la secoua.

- Tu n'es pas fâché ?

- Non. C'est mon visage heureux. Tu ne vois pas la différence ?

- Non.

- Je suis loin d'être fâché, lui assura Knox.

Il l'embrassa encore, lui indiquant alors toutes les émotions qu'il ressentait. L'enthousiasme. L'émerveillement. La stupéfaction.

Afficher en entier

You haven’t told Keenan why you’ve assigned him to me?”

“Not the full truth, not yet. I didn’t want to tell him before I told Levi, Tanner, or Larkin – they’re immature enough to be jealous about it. And no, I’m not kidding.”

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)Elle se demanda comment son démon prenait la nouvelle. Une fois le choc passé, sa propre démone s’était mise en mode surprotecteur. La priorité de celle-ci était désormais la sécurité de la vie qui grandissait dans le ventre de Harper. Et Harper était quasiment sûre que si Knox n’accueillait pas favorablement cette annonce, sa démone lui en voudrait terriblement et souhaiterait lui infliger une douleur à l’âme dans la bite.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)— J’espère que je vais te chier dessus.

Elle avait entendu que cela arrivait parfois aux femmes pendant l’accouchement, et elle avait espéré ne pas avoir à le vivre. À présent, cependant, ce serait un putain de cadeau du ciel.

Linda pinça les lèvres.

— Ce n’est pas comme si je n’avais pas déjà tout vu.

— Je n’en serais pas si sûre. Je n’ai pas chié depuis environ deux jours. J’ai plein de réserves.

Ce qui aurait pu faire glousser sa démone si elle n’était pas si blessée.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode