Livres
549 703
Membres
589 767

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Hé, petit garçon.

Harper le souleva du berceau et l'embrassa sur la joue. Il était si adorable et adorable que son cœur se serra.

Afficher en entier

- Non. Non, c’est vrai. J’aurais juste aimé que… (Le jet fit une embardée sur le côté quand quelque chose de sur le percuta.) Qu’est-ce que … ?

Elle serra Asher tout contre elles, les yeux écarquillés, les idées embrumées alors que le jet tremblait. Tanguait. Se penchait sur le côté. Puis ils tombèrent. Les dents serrées, Knox déploya une onde de pouvoir à l’état brut qui fit un trou dans le fuselage de l’avion.

- Je m’occupe des autres. Vas-y !

Harper fit apparaitre ses ailes, resserra son étreinte sur un Asher apeuré et – détestant devoir laisser Knox mais lui faisant confiance pour s’en sortir indemne – s’élança hors de l’avion comme une balle hors d’un pistolet. L’air lui fouetta les cheveux et le visage, lui coupant presque le souffle. Ils se trouvaient au-dessus d’une île voisine de la leur, découvrit-elle, et…

Quelque chose heurta brutalement l’une de ses ailes, la faisant piquer du nez vers les arbres. L’aile en question s’accrocha à une branche, et cela la tira si violemment en arrière qu’elle eut l’impression qu’on essayait de la lui arracher du dos. Serrant les dents contre la douleur fulgurante, elle se libéra en se tordant violemment, et grimaça quand la branche lui déchira l’aile, y laissant un grand trou de forme oblongue.

Paniquée, harper contracta les muscles de son dos avec force. Mais elle eut encore plus mal à la naissance de l’aile qui, blessée, ne répondait pas.

- Knox, on tombe !

Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était descendre en vol plané, impuissante et tremblante, se frayant un passage à travers les bouquets serrés d’arbres.

Quand ils s’approchèrent du sol, elle se recroquevilla encore plus étroitement autour d’Asher et referma les ailes sur eux pour amortir leur chute. Ce qui aida, mais elle se cogna quand même méchamment la tête contre la mousse spongieuse du sol. Des étoiles explosèrent derrière ses paupières et une douleur brulante la transperça à la naissance de son aile blessée, lui coupant le souffle.

Un sanglot monta dans la poitrine d’Asher, mais le son lui sembla terriblement lointain.

- Chut, mon chéri, chuchota-t-elle d’une voix faible alors que la tête lui tournait. Tout va bien. Laisse-moi bien te regarder.

Mais, alors même qu’elle prononçait ces mots, elle ne put s’empêcher de relâcher son étreinte sur lui avant que les ténèbres l’appellent. Elle lutte, vraiment, lutta de toutes ces forces putain… mais il ne leur fallut que quelques instants pour l’engloutir.

Afficher en entier

Il appuya le front contre le sien.

- Tu me tues.

- Je vais effectivement te tuer si tu me fais encore du mal à dessein, l'avertit-elle.

Knox retint un sourire. Ah! voilà son chaton qui crachait.

- Je suis un enfoiré.

- Oui.

Afficher en entier

- Knox, notre fils m'a menottée à lui. Et, non, je ne plaisante pas.

La saveur psychique de Knox afflua en elle lorsque son esprit effleura le sien.

- Menottée comment ?

- Je l'ignore. Mais nous portons tous deux une fine entrave à peine visible qui ressemble à du métal. Rien ne les relie physiquement, mais je ne peux pas trop m'éloigner d'Asher sans être brusquement tirée vers lui.

Elle reçut l'impression d'un amusement purement masculin et même d'une pointé de fierté.

- Apparemment, il ne veut pas que tu le laisses.

Elle serra les lèvres.

- Comment peux-tu trouver ça amusant ?

- Si nos positions étaient inversées, tu rirais a t'en tenir tes jolies petites côtes.

Afficher en entier

Lorsque le téléphone de Knox vibra sur la table, Asher cligna des yeux.

- Ooh !

Et alors le téléphone disparut dans un jet de flammes et réapparut dans la main enflammé d'Asher. Quand il faisait «ooh», cela indiquait en général qu'il avait vu un truc qui lui plaisait, et le truc en question apparaissait souvent dans sa petite main.

- Asher, se plaignit doucement Knox en arrachant le téléphone des doigts de son fils.

Asher fronça les sourcils, avant de fourrer de nouveau son pied dans sa bouche.

- Au moins il n'a pas fait tomber ton téléphone dans son porridge cette fois, dit Harper.

- C'est ce qu'il aurait probablement fait s'il n'avait pas déjà envoyer valser le bol.

- Ouais, probablement.

Afficher en entier

Au moment où la brûlure sur son cul commençait à s'effacer, les coups se calmèrent un peu et elle sut que Knox avait refait surface.

"Knox, je-" Il atterrit une gifle dure sur sa chair lancinante, nouvellement marquée. Comme ça, une puissante onde de choc de plaisir / douleur la traversa, et c'était fini, elle était partie

Afficher en entier

- C'est ton côté Wallis.

Harper fronça les sourcils.

- Tu ne peux pas le mettre sur le dos du sang de ma famille chaque fois qu'il fait une bêtise.

- Bien sûr que si.

Afficher en entier

Quand elle entendit un pet sonore, Harper leva les yeux vers Asher. Il regardait autour de lui, comme s'il ignorait d'où provenait ce bruit. Elle ricana, se retournant vers Knox.

- J'ai le ventre noué à l'idée de le laisser.

Elle se figea quand les yeux de Knox virèrent au noir et que la température de la pièce chuta.

- Tu t'inquiète trop, petit sphinx, lui dit le démon. L'enfant ira bien.

Cette affirmation était empreinte d'une telle assurance que Harper fronça les sourcils.

- ? qu'est-ce que tu nous cachés ? (Parce qu'il semblait assurément croire savoir quelque chose au sujet d'Asher qu'elle et Knox ignoraient.) Je ne peux pas le protéger correctement si je ne connais pas toute la vérité.

- Justement... il n'a pas besoin que tu le protèges, dit le démon d'une voix blanche. Ne t'inquiète pas pour l'enfant. Plains plutôt celui qui tente de lui faire du mal.

Sur ce l'entité se retira.

Afficher en entier

- Ce type est frugal. Elle n'aurait pas pu être meublée plus sobrement. Il a mis des photos encadrées partout... Elles sont toutes de lui entrain de faire des sports extrêmes. Aucune n'est de Harper ou même Devon. J'ai découvert une boîte à chaussures sur l'étagère en haut de sa penderie. Elle contenait des petits souvenirs et des photos de son clan. Harper figurait sur certaines, mais pas seule ni avec lui. Rien chez lui ne suggère qu'il en pince pour elle. Mais...

Knox se figea.

- Mais quoi ?

- J'ai remarqué sur ses photos qu'il avait un tatouage intéressant entre les omoplates. Pas l'oeuvre de Harper. Du moins, j'en doute. Je ne peux pas imaginer que Harper fasse ce genre de tatouage sans se sentir super mal à l'aise.

- Levi continue.

La sentinelle soupira.

- il représente un sphinx... le corps d'un lion, une tête de femme, mais pas d'ailes. Avec un chat des enfers blotti contre lui comme pour le protéger.

Knox jura. Sa rage explosa hors de lui et remplir la voiture, rendant l'air si lourd et étouffant que sa poitrine s'oppressa.

- Il s'est marqué pour elle.

Afficher en entier

Où as-tu été blessée ?

- Je me suis cogné la tête contre le mur éraflé le flanc contre le givre.

Elle haussa les épaules, comme si ce n'était rien.

- Laisse-moi voir. (Retroussant sa chemise, il découvrit une vilaine entaille et serra les dents.) On croirait plus qu'on t'a coupé avec une lame de rasoir.

La démone mourrait pour cette seule raison – mais pas avant qu'il ait finir de la «punir», à condition qu'il finisse un jour.

- Ça n'a pas d'importance. Tout ce qui compte, c'est qu'on a essayé d'enlever Asher.

- Premièrement, ne dis plus jamais ça, car tu es très importante... (Explorant sa tête avec douceur, Knox trouva une bosse mais Harper grimaça à peine.) Deuxièmement, tu aurais dû m'appeler.

- Je ne pensais rien d'autre qu'à rejoindre Asher. J'ai merdé, je sais...

- Tu n'as pas merdé. C'est tout à fait normal qu'Asher ait occupé toute tes pensées. (Il lui serra la nuque.) Tu t'en es bien sortie.

Les épaules de Harper s'affaissèrent un peu.

- Non, et nous le savons tous les deux.

Il voyait qu'elle s'attendait à être critiquée.

- Tu penses que je devrait te blâmer ?

- Je l'ai abandonné.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode