Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
ptitflora92 Lu aussi
Note : 5/10
Un peu déçue la première moitié est le récit de Julie ou plutôt celui de Maddie et de sa rencontre avec Julie fait par Julie mais du coup je comprend pas le but et puis vient le récit de Maddie et tout s'explique le but de la mission le but des révélations de Julie. Mais bon c'était un peu ennuyant au final.
Par le Editer
Juju-grn Pas apprécié
Note : 5/10
J'ai lu plus de la moitié du livre mais j'ai décidé de m'arrêté pour la bonne et simple raison que je n'arrive pas à rentrer dedans, l'histoire et longue et pas assez captivante à mon goût. La première partie autrement dit la moitié du livre raconte le passé de Maddie, sa rencontre avec Julie et c'est clairement ennuyant, ceux que je trouve assez dommage. Moi qui adore les livres sur la guerre je reste assez déçue avec celui çi
Par le Editer
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/08/nom-de-code-verity-delizabeth-wein.html

Nom de Code : Vérity est un roman d’Elizabeth Wein publié par les Editions Castelmore. En vente à 16,90€, ce roman fait 430 pages.
Ce livre m’avait attiré dès sa sortie, en 2014 (oui, j’ai mis du temps à le lire !). J’ai été happée dès les premières pages, pour au final trouvez que la première partie trainait en longueur avant une seconde partie, un gros coup de théâtre et pas mal de rebondissement, le tout pour finir troublée et émue.

Dès les premières pages, nous rencontrons une narratrice prisonnière des SS, dans les derniers jours de sa vie. En faisant un pacte, elle essaye de gagner des jours… Elle raconte donc toute une histoire et toute la vérité…

La forme de narration est particulièrement déroutante ! En effet, notre narratrice écrit à deux voix, ce qui est assez perturbant d’ailleurs. Ce qu’elle subit est atroce mais l’auteur n’en rajoute pas.

Cette première partie est intéressante, captivante même, à condition de lire le roman sur une courte durée. Ce qui ne fut pas mon cas. Au fur et à mesure que ma lecture s’étalait, j’ai trouvé cette première partie longue. On se demande où veut en venir l’auteur, qu’elle est le but de toute cela ? La narratrice est un tantinet casse-pied d’ailleurs, un peu trop larmoyante, entre fierté, courage et ce qui paraît être de la stupidité aussi… Mais elle a une certaine bravade qui m’a bien plus.

Et puis arrive une seconde partie. Surprise, changement de décors, changement de narrateur… Un gros coup de théâtre et des rebondissements arrivent. Un second narrateur qui m’a plu aussi, un personnage courageux.

La fin est… dévastatrice. Horrible. Belle. Oui, oui, on peut qualifier une fin d’horrible et de belle…
Ce roman, même s’il ne fut pas parfait, m’a beaucoup touché. Cela fait maintenant plusieurs mois que je l’ai lu et je m’en rappelle avec une certaine clarté. Malgré nous, ce roman nous marque.

Conclusion

Un roman à découvrir, une bonne lecture plein de rebondissements malgré une première partie qui traine un peu en longueur. Un roman qui surprend, qui marque et qui nous émeut.
Par le Editer
Kalwen Argent
Note : 7/10
Je me souviens qu’au cours de ma scolarité, on m’a plus ou moins forcé à lire des tas de livres sur la seconde guerre mondiale. Je n’aimais pas ça. Même en temps qu’ancienne étudiante d’histoire, c’est une période que je n’apprécie pas, parce que je la trouve très – trop – dure psychologiquement. Je ne pensais vraiment pas choisir de moi-même Nom de code : Verity. D’autant qu’à la lecture du résumé, on sait pertinemment que le récit sera sombre.

Alors qu’est-ce qui m’a poussé à lire ce livre ? Il y a d’abord cette couverture, qui m’intriguait. Et ce résumé, que j’ai trouvé poignant et qui m’a donné envie de connaître l’histoire de cette prisonnière. Pire que ça, je n’avais pas envie de savoir, j’en avais besoin.

Ce livre a été un véritable coup de cœur autant qu’il a été un coup AU cœur. J’ai adoré cette facette complètement nouvelle pour moi de la guerre. Le point de vue des femmes et de l’aviation. L’envoi, la formation des espions et tout ce que ça impliquait ...

Suite de la chronique : https://lachroniquedekalwen.wordpress.com/2017/07/05/nom-de-code-verity/
Par le Editer
Sincèrement, le début m'a énormément perturbée : C'est "je" ou "elle" le narrateur ? oO En Crtes, c'était fait exprès, mais ça, j'ai mis un moment à le comprendre.
Cette manière de nous balancer dans le feu de l'action est un choix assez judicieux, car finalement, on peut se mettre à la place de
Spoiler(cliquez pour révéler)
Queenie
, son état d'esprit qui offre cette forme un peu folle, partant dans tous les sens.
J'ai dû m'accrocher sur la première moitié du livre parce que ce n'est pas hyper trépidant, beaucoup de souvenirs, des détails pas forcément hyper intéressants pour le lecteur, d'autant que ça oscille entre le journal de bord, journal intime et rapport.
Mais tout ça, avec du recul, j'admets que c'est bien foutu. J'ai fini par m'attacher à
Spoiler(cliquez pour révéler)
Queenie, et même Maddie
, au travers de ses souvenirs, la rendant presque "vivante". Une certaine tristesse aussi, j'étais persuadée, vu tout ce qu'avait
Spoiler(cliquez pour révéler)
traversé Queenie, entre la torture et la perte de sa meilleure amie, qu'elle allait finir par s'en tirer... Tout l'inverse en fait, erf.

Bien joué à l'auteure en tout cas, elle m'aura eu au suspense jusqu'au bout. Notamment la première partie du roman où énormément de choses nous sont habilement dissimulées, ha !
Par le Editer
Dan-1 Lu aussi
Note : 4/10
Je suis désolée mais je ne suis pas arrivée à accrocher avec ce livre, il est très bien écrit, nous pourrions croire revivre la deuxième guerre et le combat anonyme de ces femmes mais je n'ai pas aimé, cela ne se commande pas
Par le Editer
FannyP29 Or
Note : 9/10
Ce roman est un très beau livre.
Nous suivons le parcours de Queenie et Maggie, deux jeunes femmes travaillant pour l'armée britannique lors de la Seconde Guerre Mondiale.
Le livre débute par les confessions de Queenie qui a été faite prisonnière par la Gestapo et qui décide/est obligée de leur fournir des informations. Elle leur raconte ainsi toute la vérité sur son histoire et celle de Maggie ...

Il m'a fallu un peu de temps pour rentrer dans le livre. En effet, le style d'écriture, soit le récit des confessions de Queenie, est étrange au début. Toutefois, assez rapidement, on se prend d'affection pour les deux jeunes femmes, et l'on a qu'une envie : savoir comment se termine leur histoire.
Par le Editer
Psyche13 Or
Note : 8/10
Si j'ai longtemps hésité à lire ce roman de peur d'être déçue face à une énième histoire de la seconde Guerre mondiale, je dois dire qu'il s'est finalement révélé être une bonne surprise.
Nous sommes plongé dans l'univers de l'aviation pendant la guerre (domaine de prédilection de l'auteur qui en est passionnée) bien qu'il traite plus pour moi des femmes engagées militairement dans le conflit ce qui est très intéressant car assez méconnu (à part les résistantes).
Le récit est composé de deux parties, très différentes mais surprenantes toutes les deux. La première partie est la « confession » d'une prisonnière des Allemands, une jeune écossaise qui a été capturée après avoir été parachutée en France par sa meilleure amie Maddie, une pilote. J'ai eu un peu de mal à rentrer dans son récit. La jeune fille, Julie (qui ne livre son nom qu'à la fin de son récit) raconte sa rencontre avec Maddie, leur formation et leur arrivée en France, tout en donnant quelques détails sur les bases ou les projets de l'armée britannique qu'elle connaît. Malgré quelques révélations intéressantes et poignantes sur le passé de la narratrice et le traitement des prisonniers là où elle est enfermée, cette partie est plutôt longue et déroutante : le récit est à la troisième personne et se focalise sur la vision de Maddie (ce qui est curieux puisque la narratrice elle-même se décrit de l'extérieur) et l'on ne comprend pas vraiment le sens de cette confession. Ce n'est qu'à la lecture de la deuxième partie, passionnante, que tout s'éclaire. Maddie est cette fois la narratrice, elle raconte ce qui s'est réellement passé après le parachutage de Julie et le crash de son avion. Elle est recueillie par la résistance locale et apprend l'arrestation de Julie. Elle prend part aux activités du groupe de résistant dans le but de la délivrer.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Ceux-ci ayant appris le transfert des prisonniers tentent de les délivrer en interceptant leur camion mais ils échouent. Maddie, sur les supplications de Julie, tue son amie afin de lui éviter d'être à nouveau torturée par les Allemands.
Elle récupère ensuite la « confession » écrite par Julie et tout devient limpide pour le lecteur. Si la première partie était si étrange et quelques peu ennuyeuse c'était pour que l'on ait la même impression que l'officier nazi qui l'a lu.
Spoiler(cliquez pour révéler)
De plus, nous apprenons que le témoignage de Julie est bourré de détails sur le lieu où les Allemands l'on retenue prisonnière, des détails cruciaux qui étaient destinés aux résistants pour qu'ils puissent le détruire.
Nous comprenons donc finalement le sens du récit et cette partie nous montre véritablement la force de l'amitié et de l'amour qui lie Maddie et Julie.
Ce roman qui paraît particulier au premier abord ce trouve être un joli tour de passe-passe, comme l'a voulu Julie. Je trouve l'histoire originale et bien menée et les personnages attachants. Nom de code : Verity est donc un roman intéressant même si je regrette un tout petit peu que les deux partie soient aussi inégales.
Par le Editer
eleo777 Or
Note : 8/10
Nom de code : Verity est un superbe roman, presque un coup de cœur .
Les personnages sont juste superbes, j'ai vraiment adoré le personnage de Maddie par exemple .
Ce livre traite merveilleusement bien de la seconde guerre mondiale est en particulier des résistants .
C'est un livre très poignant, trés addictif que je ne peux que vous conseillez si vous aimez lire des livres traitant de sujet compliqués comme le 2nde guerre mondiale .
Par le Editer
Ce livre est une vraie pépite. Certes on peine à rentrer dans l'histoire et comprendre où l'auteur veut nous emmener. Mais passer la première partie, tout s'éclaire, l'histoire est incroyable et parait tellement vraie. Les deux héroïnes sont stupéfiantes de courage, de finesse et d'intelligence. Mais on parvient quand même à s'identifier à elle à notre façon. L'histoire est poignante et tient en haleine jusqu'à la dernière page. A recommander tout de même pour ceux qui apprécient les romans sur la Seconde Guerre Mondiale.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.