Livres
559 499
Membres
608 501

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de nono_d28 : Mes envies

The Boy Next Door The Boy Next Door
Penelope Ward   
Je me sens en totale dépression livresque, trois des grosses sorties attendu depuis des mois m'ont totalement laissé insensible. J'étais tellement excité après Room Hate que ça ne m’est pas venu à l'idée que je serais déçue du récit. Il y a quelques points qui ont fait que ce récit, n'était pas très convaincant, des scènes pas toujours connectées et des dialogues dérangeants. Pour tout vous dire, c'est l'impression dominante qui avait animé ma lecture de Step Brother, le fond de l'histoire est plaisant, mais sans jamais vraiment décoller.

Pour ceux qui n'auraient pas lu Step Brother, il faut savoir que Chelsea est connectée à l'histoire puisqu'il s'agissait de la petite amie de Elec et bien évidemment si ce tome compagnon existe, c'est qu'ils ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche. A vrai dire, leur rupture a été assez brutale et la jeune femme se remet difficilement de la perte de cette relation. Le changement semble être la clé d'un nouveau départ, alors un déménagement c'est la solution rêvée, si seulement son mystérieux voisin ne la rendait pas dingue avec ses deux chiens bruyants. On dit souvent que le premier contact est déterminant et on peut dire que ces deux-là vont partir sur une relation explosive.

On est tous passé par une rupture difficile et ce tome aborde un angle intéressant de l'amour. On se questionne notamment sur les degrés d'amour que peuvent éprouver les personnes et bien que cette histoire ait parfois raisonné comme un boomrang sur ma vie personnelle, j'ai apprécié cette manière d'évoquer les sentiments amoureux et on réalise qu'il n'y a pas de recette miracle pour se remettre d'une rupture. Seul le temps guérit les blessures et la tristesse de Chelsea va progressivement se transformer en autre chose au contact de Damien. La jeune femme va passer par une palette d'émotions, oubliant ses tracas à force d'être poussé à bout par son voisin, mais c'est bel et bien le trouble qui va définitivement l'aider à passer à autre chose, il faut dire qu'une relation amicale va rapidement naître entre eux et elle va réapprendre à aimer d'une manière totalement différente. La limite entre l'amitié et l'amour est fragile et Chelsea et Damien vont en faire l'expérience.

Mon gros problème à la lecture de cette histoire, c'est que le sujet est fort et j'ai l'impression d'être resté de marbre, le récit manque parfois de naturel et ça enlève une part de crédibilité. Damien est un personnage haut en couleur et son caractère est le parfait reflet du bad-boy, mais en creusant un peu son histoire va s'avérer surprenante. Beaucoup de mystère demeure et on comprend difficilement ses réactions, il est parfois très contradictoire dans ses actions et il est évident qu'on n'a pas toutes les cartes en mains, mais ce côté passif ça ne m'a pas séduite. Il y a un contraste entre son caractère désinvolte et sa manière de se comporter avec Chelsea.

On retrouve l'humour de Penelope Ward et c'est l'une des choses que je préfère dans ses romans, ce sentiment de liberté et cette part de légèreté, alors qu'on aborde plusieurs thèmes difficiles. La romance se construit d'une belle manière et l'amour/amitié qui naît montre une connexion d'abord physique, puis sentimentale. Je ne nie pas que le couple ait de beaux moments ensemble, mais ça n'aura pas suffi à faire éclater un millier de papillons dans mon cœur. Peut-être est-ce les prémices d'une panne, ou est-ce lié à la traduction, toujours est-il que je suis passé complètement à côté de cette histoire. J'ai tendance à monter mes exigences quand j'apprécie une auteure et c'est peut-être ce qui n'a contribué à rendre cette lecture agréable, mais pas inoubliable.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-3Wu

par Luxnbooks
Hidden Secret, Tome 1 Hidden Secret, Tome 1
Sarah G. Lhossi   
Une lecture satisfaisante.
Mais une lecture pas transcendante.

Sarah G. Lhossi nous propose une histoire assez basique, et nous ressentons immédiatement une petite inspiration de certaines œuvres dans son intrigue sans pour autant que ce soit similaire. Mais de ce fait, nous n'avons pas réellement une histoire très novatrice puisque la base du scénario est plus que vu et revu. Une femme et sa fille vont s'installer dans une nouvelle ville pour reprendre leur vie à zéro. Ainsi, elle veulent non seulement se faire oublier, mais aussi échapper à leur passé. Mais l'intégration dans son nouveau lycée ne sera pas forcément des plus faciles lorsqu'elle attirera l'attention du garçon le plus populaire.

Même si « Hidden Secret » est une lecture plaisante, ce n'est pas pour autant une lecture sans prise de tête.

Ce qui peut déplaire ?

Le premier point qui m'a tout de suite frappé, c'est le fait que nous avons des personnages très clichés. Entre le bad boy torturé et la jeune fille sage sans expérience sexuelle, nous avons tout de suite l'impression de retomber dans « After » même si l'histoire est totalement différente. Quoi qu'il en soit, cela ne change en rien que j'ai difficilement accroché aux personnages. Jase se montre plus souvent détestable par sa manière d'être, et son comportement est parfois même un peu trop violent à mon goût même si j'ai aussi aimé son côté protecteur. En ce qui concerne Malia, elle fait souvent un pas en avant, puis un pas en arrière. Je l'ai trouvé un peu naïve et pas assez déterminée.

Mais les personnages ne sont pas le seul point auquel je n'ai pas accroché. J'ai trouvé que la romance était trop compliquée. Malia et Jase passe beaucoup trop de temps à se prendre la tête puis à se réconcilier. Au point qu'on a l'impression de tourner en rond puisqu'ils ne font que ça. Le couple aurait pu être beau, mais ils m'ont rapidement pris la tête. Quand ce n'était pas l'un, c'était l'autre qui décidait de mettre son grain de sel. Pas simple du tout.

Malgré tout, l'histoire reste intéressante car nous avons du suspense et du mystère pour maintenir notre attention jusqu'au bout. Car nous voulons savoir ce que cache cette mère et cette fille qui semblent avoir très peur de leur passé. Nous ne savons pas ce qu'elles peuvent bien cacher, mais nous finissons rapidement pas comprendre ce qu'il en retourne au fil des petits indices.

Est-ce qu'un deuxième tome était vraiment utile ? Oui, en fonction du choix de développement de l'auteure. Non, si elle avait fait différemment. Car en toute franchise, je pense que Sarah G. Lhossi a beaucoup trop tourné autour du pot. Je pense que certains passages de ce livre étaient un peu redondants, et qu'elle aurait pu facilement apporter une conclusion à son histoire en allant à l'essentiel. Maintenant, je serais bien évidemment au rendez-vous pour lire la suite. J'en attends beaucoup, et je suis curieuse de voir ce qu'il va advenir des personnages. Combien de temps se sera t-il passé quand nous retrouverons les personnages ? Que seront-ils devenu ?

Ma critique est un peu sévère, mais cela reste quand même une bonne lecture.
Jamais 2 sans Trois - Tome 1 Jamais 2 sans Trois - Tome 1
Milyi Kind   
Il semblerait que si deux hommes partagent une forme d'amour fraternel et autorisent la présence d'une femme dans leur relation, un triangle isocèle se forme automatiquement. Mais l'isocèle n'est pas un triangle quelconque, non, celui-là, a pour caractéristique d'avoir une géométrie particulière. Deux côtés égaux, tel un miroir, axe de symétrie parfait, comme deux âmes semblables, rejoignant leur 3ème sommet pour ne former plus qu'une figure triangulaire propre et si particulière.
Andréa et Vadim, deux hommes, deux frères de cœur , bouleversés par la même femme, Capucine Thillet, qui nous emportent dans un "tourbillon de la vie" à la vérité percutante et dérangeante mais d'une passion si dévorante qu'elle en devient obsessionnelle et addictive.
Pour Capucine, un soir de sortie avec sa meilleure amie dans un pub, cette rencontre avec ses deux tourmenteurs, va complètement imploser son quotidien. Elle, trentenaire, professeur d'histoire, pulpeuse et élégante, à l'existence étriquée et gangrenée par les habitudes d'une vie de couple oppressante et terne, va chuter de façon vertigineuse dans un chaos perturbant et enivrant. Emprisonnée et étouffée par Gildas, son futur mari et véritable maniaque du contrôle, elle va, à leur côté, sortir de sa zone de confort et retrouver ce sentiment de liberté qui lui manquait tant. Un lâcher prise qui sera brutal, passionnel et irréversible.
Une équation à trois personnalités distinctes pour obtenir un seul et même résultat, un amour indissociable, une seule et même entité, transgressant l'ordre morale et ne tenant compte en aucun cas des préjugés. Ce lien, cette connexion, comme une évidence entre eux trois va les amener à se créer un cocon, familier, une bulle, protectrice, dans laquelle leur intimité désinhibée atténuera les névroses respectives de leurs passés. La vérité c'est qu'ils vont s'aimer tous les trois. Ils vont se faire confiance. Ils vont prendre soin les uns des autres. Et à eux deux, ses Affreux, ils vont avoir tout pour plaire à Capucine.
Vadim et Andréa, deux mecs odieusement sexy et terriblement attirants, avec un lien fraternel, fusionnel et unique. Une explosion de sens à leur contact. Opposés mais si complémentaires. Quand l'un est brut, l'autre est douceur. Quand l'un est sauvage, l'autre est calme. D'un côté Andréa, son démon feu, son géant à la force brute, animale, qui peut déplacer des montagnes pour ceux qu'il aime. Au tempérament Borderline, il est dans l'excessivité, possessif et jaloux mais il nous touche par sa sensibilité et sa dévotion. Vadim, lui, c'est son musicien au regard de glace. Torturé par son addiction à la drogue et taciturne, il est celui qui va nous mettre les sens à fleur de peau. On le sent tellement à la frontière de son obscurité et de ses ténèbres. Autodestructeur, il aime comme il hait, avec passion et déraison.
Ils vont devenir les deux facettes de son âme. Elle va être essentielle à leur survie, le foyer qu'aucun des deux n'a eu. Ils vont s'appartenir. Un triolisme, où l'on ressent une véritable communion sexuelle et sensuelle entre eux. Un lien charnel évident, totalement indissociable. Un jamais 2 sans trois où l'amour peut devenir destructeur quand il est passion, irrationnel et égoïste. Remplacer une addiction par une autre peut s'avérer plus compliqué, cela peut réveiller des mauvais instincts et faire resurgir les démons du passé. Entre déchéance, autodestruction, chantage, mensonge et non-dits, ils vont rentrer dans un jeu de l'amour ou celui de la haine, qui peut être diablement mortel. Parce que l'amour peut être dingue, rendre fou mais aussi parce qu'il peut vous ronger pour mieux vous détruire. S'éloigner pour mieux revenir.
Je les ai quittés il y a quelques jours et pourtant ils sont là...encore dans ma tête, dans mes pensées.. Comme ancrés, tel un poison enivrant que je vais avoir du mal à désintoxiquer. Ils sont si unis, si indéniablement indivisibles. Une entité qui nous enivre de leur amour, leur attirance et leur osmose. Un véritable coup de coeur pour cette histoire qui m'a bouleversé, m'a entraîné dans une multitude de sensations et d'émotions. Je me suis laissée dériver dans cette ambiance de lecture feutrée, une invitation au réveil des sens et à la découverte d'une sensualité débridée à laquelle je n'ai pas su résister. J'ai été transportée par l'histoire de chacun mais aussi grâce à l'importance des personnages proches qui gravitent autour d'eux et particulièrement Nicklaus. Le cousin de Capucine, cet être amoral à l'absence de contraintes, sauvage et secret. Un combo détonant qui ne le rend que plus désirable et addictif. Il sera toujours présent et attentif au bien-être et au devenir de Capucine
Il m'est difficile de vous en dire plus dans ce ressenti de ces trois tomes, je ne voudrais en aucun cas vous dévoiler toute l'intensité et les rebondissements qui ponctuent cette histoire. Mais une chose est sûre, il ne faut surtout pas que vous passiez à côté de cette rencontre troublante, fusionnelle, passionnelle et addictive. Merci Milyi, pour ton écriture et ton univers qui te sont propres et qui m'ont plus que conquise. Ta plume est sublime, une vraie vénéneuse des mots. Tes Affreux me manquent déjà et je languis juste de découvrir et lire l'une de tes prochaines aventures.
Dirty Love, Tome 1 : Chuter Dirty Love, Tome 1 : Chuter
Jolie Plume   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2016/12/21/dirty-love-tome-1-chuter-jolie-plume/

Dirty Love de Jolie Plume est une histoire sombre qui met en avant le quotidien difficile d’une jeune femme à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Je suis toujours fascinée par la Dark Romance et ses auteurs car, malgré la brutalité de la situation, on se retrouve rapidement happée par l’histoire. Ici encore le talent de Jolie Plume fait mouche car malgré le cauchemar que vie son héroïne, elle arrive à faire en sorte que l’on dépasse les apparences et que l’espoir reste présent tout au long de son récit.

Nina a tout vécu ou presque. Depuis 2 ans, elle vit seule épaulé par son meilleur ami Hugo. Après une enfance difficile aux côtés de parents irresponsables et malades, elle n’a d’autre choix pour s’en sortir que de vendre ses charmes. Ce qui est très intéressant, c’est de découvrir le parallèle entre ses deux existences au fil des pages. Ses deux facettes indissociables forme une personne amère qui ne cesse de se détruire. Elle conserve cependant un caractère fort et se moque éperdument des règles de notre société ce qui ne manquera pas de lui apporter quelques désagréments supplémentaires. Nina ne se fait aucune illusion sur son avenir la peur du changement la tenaillant au ventre. Je me suis beaucoup attachée à cette jeune femme emprisonnée dans une situation apparemment sans issue.

Théo a, lui aussi, son quota de passé douloureux. La première chose qui m’a frappée chez lui c’est la douleur qui ressort de sa narration. Mystérieux, il se dévoile au compte goutte. Après avoir coupé les ponts avec son passé, c’est dans la solitude qu’il décide de se reconstruire. Néanmoins, Il a besoin de décharger toute sa souffrance d’une manière loin d’être conventionnelle, c’est alors qu’entre en jeu son côté sombre limite malsain. Théo est avant tout un homme vulnérable brisé par les épreuves qu’il endure depuis le tragique événement survenu quelques années plus tôt.

Je vous le disais, ce premier tome est loin d’être un conte de fée. Jolie Plume nous projette dans le monde de la prostitution avec beaucoup d’efficacité et de justesse. Son récit est percutant, juste sans en faire des tonnes. Elle a parfaitement calibré son histoire sans en rajouter plus à la noirceur de son roman.

Bien sûr ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, il faut garder l’esprit ouvert en commençant cette lecture. Malgré tout, je trouve que l’auteur grâce à l’harmonie des mots a su nous attirer au-delà des tourments de ses personnages.

L’incertitude et la confusion plane sur ce premier opus amenant une complexité permanente. Nina et Theo représentent à eux seuls deux véritables tabous de notre société. Ils savent qu’ils jouent avec le feu mais, ne réalise pas encore, à quel point leur rapprochement va les faire souffrir.

Une dernière révélation va bouleverser l’équilibre précaire sur lequel repose leur relation. Ce dernier rebondissement attise notre curiosité et nous laisse penser que le chemin sera encore long pour ce couple que rien n’aura épargné.
Teaching the tyrant manners Teaching the tyrant manners
Heila   
Je suis entré dans le monde d'un roman que je lisais et je suis devenu un personnage destiné à une vie misérable.

Enseigner les bonnes manières à un salaud fou qui se transforme en tyran?
Les manières, mon cul!

La réflexion rapide était mon seul moyen de survie. J'ai tout essayé pour empêcher qu'une relation aussi tragique avec le tyran ne se produise. J'ai donné des coups de pied, des coups de poing et lui ai crié la tête, mais j'ai quand même été battu à la fin. En fait, il est parfois docile de façon inattendue et m'a même dit,

"Tu es la première personne qui me comprend."

La personnalité de l'homme principal est étrange.
The Music Street, Tome 1 : Behind the Bars The Music Street, Tome 1 : Behind the Bars
Brittainy C. Cherry   
Oh mon Dieu. La façon dont cette femme écrit est juste magnifique. La façon dont elle transmet les émotions à travers les mots. Eli et Jasmine sont la définition même de l'amour. On n'a nul besoin de sexe pour reconnaître dans le regard de l'autre l'amour. J'ai voyagé avec eux dans leur monde; j'ai versé des larmes de peine et de joie.Un monde où tu peux te repentir, te faire pardonner tes erreurs. Toutes les «je t'aime » qu'on devrait transmettre à nos mères, tout est là. Ce livre est une perle comme chaque chose qu'écrit Brittainy Cherry. J'attends ces romans prochains avec impatience. Un conseil. Juste lisez-le.

par Joh-eun
Succomber, Tome 1 : Te succomber Succomber, Tome 1 : Te succomber
Jasinda Wilder   
Profondément intense et ravageur

Je déteste le titre et surtout la couverture qui ne rend vraiment pas justice au petit bijou qu'est cette histoire, en temps normal j'aurais dû passer complètement à côté, et pourtant...
Ce fût un ascenseur émotionnel intense...
Des personnages lumineux, excessifs, broyés, et terriblement attachants,
Des premiers émois amoureux merveilleusement bien retranscrits dans la première partie,
Une descente aux enfers bouleversante qui nous propulse à la place de l'héroïne, totalement anéantie par la douleur et foudroyée par le doute,
Et enfin une reconstruction qui nous asphyxie et nous terrasse, on manque d'air dans la 2ème partie, tant le style de l'auteur est brillant, inspiré et hypnotique, tant le personnage de Colt, est à se pâmer.
Imaginez-vous le style de "Beautiful disaster", mais en 100 fois plus déchirant.
Je ne suis pas du genre à m'émouvoir facilement, mais là, c'est puissant, éprouvant, bouleversant,
Ce roman m'a pris aux tripes.

Diamant : 9,5/10

Deep In Your Veins, Tome 1 : Here Be Sexist Vampires Deep In Your Veins, Tome 1 : Here Be Sexist Vampires
Suzanne Wright   
J'ai adorée :) de l'amour de l'humour il est même meilleur que la meute du phenix ^^ Je le conseille

par alice04
Décroche-moi la lune Décroche-moi la lune
Sarah Dessen   
Premier livre que je lis de cette autrice et je dois dire que je m'attendais à autre chose. L'histoire en elle-même est pas mal mais ne m'a pas transporté. Certains personnages étaient bien sympathiques (Luke, Benji, Nina...) pourtant leurs caractères étaient très vites effacés par des personnages insupportables ! [spoiler]La romance entre Emaline et Luke était tout mignonne !
Cependant, je trouve que l’héroïne tourne beaucoup trop vite la page sur une relation de trois ans ! Théo que j'appréciais au début de ma lecture m'énervait plus qu'autre chose à partir du milieu jusqu'à la fin non seulement à cause de sa niaiserie, de ses "best" à tout bout de champ et de sa prétention ![/spoiler] Par contre, je dois avouer que Morris m'a bien fait rire et que son amour pour Daisy était tout simplement touchant ! Bref, à lire si vous aimez vraiment les romans d'amour...

par ZiaC
Les Chemins de Poussière, Tome 1 : Saba, Ange de la Mort Les Chemins de Poussière, Tome 1 : Saba, Ange de la Mort
Moira Young   
Je l'ai fini hier et, franchement :Wow... C'est un livre magnifique, qui (normalement) devrait plaire aux lecteurs de Hunger Games.
C'est une histoire puissante et touchante à la fois, ou nous suivons le périple de Saba, devenue l'Ange de la mort...

par L-oon

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode