Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Noone : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La belle rivière La belle rivière
Gustave Aimard   
À la vue du danger terrible couru par l'officier, la jeune Canadienne avait tiré sur l'Indien qui le menaçait. Mais, cela fait, après avoir obéi au cri de son cœur, une réaction terrible s'était opérée en elle, et elle avait été prise d'une violente crise nerveuse. Elle était tombée sans connaissance au fond de la pirogue, sans avoir ni le temps ni le courage d'examiner le résultat de son heureuse hardiesse, de son inspiration audacieuse. C'en était fait peut-être de la généreuse enfant, si l'officier n'avait pas eu le désir de remercier celui qu'il supposait lui avoir sauvé la vie.

par Noone
La soupe à la fourchette La soupe à la fourchette
Jean Anglade   
ce livre m'a un peu rappeler le film "jeux interdits", la seconde guerre mondiale, deux enfants qui vivent des aventures dans la campagne française ... mais j'ai tout de même passé un bon moment lors de sa lecture .
Pauvre Bitos ou le dîner de têtes Pauvre Bitos ou le dîner de têtes
Jean Anouilh   
MAXIME
Ce petit boursier cafard qui était toujours premier. (Il récite:) Version latine, prix d'excellence : Bitos. Thème grec, prix d'excellence : Bitos. Mathématiques, prix d'excellence : Bitos. C'était la grande plaisanterie de fin d'année, nous gueulions tous en chœur le résultat prévu d'avance, désespérant les bons Pères qui menaçaient chaque fois de nous jeter dehors. Ils s'en gardaient, bien entendu. Avec leur seul petit boursier, ces saints hommes n'auraient jamais couvert leurs frais.

PHILIPPE
Ah ! j'y suis. Celui qu'on appelait "l'affreux Bitos". Qu'est-il devenu ?

MAXIME
Substitut, mon cher. Un beau matin, après la Libération, alors que nous l'avions tous oublié, il nous débarque substitut. C'était la vengeance, tu comprends, le coup de théâtre, le dénouement absolument inattendu. La croix de ma mère, tout ! Il avait tant souffert de nos sinistres plaisanteries. Nous le lui avions fait assez sentir, qu'il était le fils d'une blanchisseuse. Substitut du procureur de la République ! Pour peu qu'avec nos moeurs décadentes nous nous laissions aller à tremper dans quelque vilaine histoire, il allait pouvoir nous broyer dans son gant de fer. La vengeance descendant du car de Clermont-Ferrand et un jour de marché, encore, au milieu des veaux, avec des gants de laine grise et une petite valise de curé bourrée de principes. Les grands jours d'Auvergne, quoi !

PHILIPPE
Il fait du zèle ?

MAXIME
C'est peu dire. Il se croit Robespierre. La justice immanente est en marche et c'est lui. La rigueur et la vertu du peuple sont dans nos murs. Notre petite ville pourrie n'a qu'à bien se tenir. Il se promène avec son fer rouge, dans la serviette façon veau qui ne le quitte jamais : il nous marquera tous. Nous n'y couperons pas.

par Paraffine
Becket ou L'honneur de Dieu Becket ou L'honneur de Dieu
Jean Anouilh   
Sans aucun doute ma pièce préférée. La relation entre le personnage de Beckett et celle du Roi est d'un intensité et d'une complexité rare. Ils sont tour a tour grandioses et médiocres attachants et incompréhensible.

par Matathias
Alcools Alcools
Guillaume Apollinaire   
Recueil poétique et énigmatique qui annonce la fin du monde ancien et le début du monde moderne dont il fait l'éloge.
Beaucoup de mélancolie chez Apollinaire.
Les Voyageurs de l'Impériale Les Voyageurs de l'Impériale
Louis Aragon   
De l'Exposition de 1889 à la guerre de 1914, ce roman fait la chronique d'un quart de siècle de la vie des Français, autour de Pierre Mercadier, professeur d'histoire, qui quittera sa femme et ses enfants pour mener une vie lointaine. Il reparaîtra à la veille de la guerre de 14, pour mourir à demi paralysé. Son fils, Pascal, portera les armes pendant quatre ans et trois mois, croyant par cela faire que son propre enfant n'y soit jamais soumis.

Source : Folio, Gallimard

par Gambit
La cense aux alouettes La cense aux alouettes
Marie-Paul Armand   
Trés belle histoire! J'ai beaucoup aimée le croisement des personnages, Pauline l'héroïne de la cense aux alouettes et Thomas, le héros de l'enfance perdue. C'était originale mais je m'attendais à ce que l'on aille plus dans ce roman, tout comme dans l'autre.
Poly en Tunisie Poly en Tunisie
Cécile Aubry   
Un hold-up en plein désert tunisien !
Le père du jeune Mustapha risque d’être injustement accusé car les vrais coupables ont accumulé contre lui de fausses preuves.
Heureusement, Mustapha a un ami : Poly, l’intelligent petit poney blond que connaissent bien tous les jeunes téléspectateurs. Et Poly ne laisse jamais ses amis en difficulté !
Il va donc mener l’enquête aidé par Mustapha et les copains de celui-ci. Mais Poly devra affronter d’autres adversaires que les bandits. Le désert, la soif et la faim se révèleront aussi redoutables. Et cette fois encore, il devra prouver qu’il est le plus courageux des poneys !


par Noone
Au secours Poly ! Au secours Poly !
Cécile Aubry   
Enfin, ils virent près d'un bosquet le petit Filipe serré contre Poly. Un peu plus loin, un homme à cheval armé d'un fouet à longue lanière tenait en respect Chino et Gordo, terrosisés. Chino essaya de grimper sur son cheval... Le fouet claqua, la voix forte du cavalier retentit :
« Si tu essaies de fuir, tu es un homme mort, mon fouet ne rate jamais son but. »
Puis les enfants qui approchaient entendirent encore cette même voix dire avec infiniment de douceur :
« A bientôt, Filipe! »
Et, avant qu'ils ne soient assez près pour voir vraiment son visage, le mystérieux cavalier, talonnant son cheval, s'éloigna au grand galop dans la prairie.
La troupe des enfants se rua sur Chino et sur Gordo. En un instant, les deux hommes furent terrassés et ligotés dos à dos grâce à la longue corde de Pedro.
« Espèce de lâche! écuma Chino. Te laisseras-tu faire par des enfants?
- Tu veux dire une armée de diables en furie! gémit Gordo. Et puis, tu n'as pas entendu ce que disait ce démon armé de son fouet? « Si vous touchez un cheveu de Filipe ou de n'importe lequel de ses amis, vous me retrouverez sur votre chemin et, cette fois, il n'y aura pas de pardon! » Il avait une voix, en disant ça!... »

par LilyAsh
La grande bastide La grande bastide
Cécile Aubry   
Pas spécialement mon livre préféré de Cécile Aubry.
Même si elle signe ici une oeuvre plus complète, je préfère quand même les histoires de "Belle et Sébastien".