Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nora-Angel : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Psi-Changeling, Tome 15.5 : Étreintes sauvages Psi-Changeling, Tome 15.5 : Étreintes sauvages
Nalini Singh   
Ce recueil de nouvelles permet de découvrir de nouveaux personnages (notamment Stefan et Tazia, dont on entend rapidement parler dans le quinzième tome) très attachants mais aussi d'en apprendre plus sur Dorian via la nouvelle éponyme qui lui est dédiée ; elle raconte ainsi brièvement son enfance et ses difficultés à concevoir sa latence ainsi que les réactions de sa meute suite aux événements se déroulant à la fin du tome cinq. Nous rencontrons également Désirée, une léoparde dominante, et Félix, un loup soumis, qui, bien que formant un couple atypique, sont très bien assortis - je regrette presque qu'ils n'aient pas eu un tome à eux seuls.

Finalement, nous avons une nouvelle sur Garnet et Kenji (enfin, devrais-je dire!) et ouh là là, ils vont vraiment bien ensemble. Leur histoire est un peu courte et nous laisse sur notre fin. Je pense que l'atout - et le défaut - de ce livre, c'est que, présentant des couples intéressants, il aurait peut-être fallu consacrer plus de temps à ces romances (même si je comprend que leurs relations n'auraient peut-être pas servi le côté politique du monde Psi-Changeling).

En bref, un recueil agréable bien que trop peut-être trop court pour moi (mais à la hauteur des autres tomes, la plume de Nalini Singh est un vrai cadeau du ciel.)
No et moi No et moi
Delphine De Vigan   
No et moi est une jolie histoire, surtout si on a l'envie d'avoir le cœur qui se serre un peu ( beaucoup ) par moment, si on a l'envie de sourire, si on veut réfléchir sur des choses, les gens qui nous entourent, qu'on croise souvent, tous les jours.

par x-Key
L'École des femmes L'École des femmes
Molière   
Une comédie vraiment intéressante à lire. On découvre une satire de la société une fois de plus brillante, de la part de Molière, et on comprend bien pourquoi cette pièce a pu par le passé déclencher une si grande querelle. Un sujet original et intéressant, qu'est celui de l'éducation des femmes au XVIIème siècle. On voit la mise en place d'une situation qui restera culte au théâtre et qui inspirera de nombreux dramaturges des siècles suivants, comme Beaumarchais par exemple. En tout cas, il est sur que seul Molière pouvait avoir l'audace de si vivement critiquer et remettre en cause le système éducatif des filles qui peut aujourd'hui paraître comme horrible et injuste.

Les personnages sont tous très particuliers, mais vraiment intéressants à étudier. Arnolphe joue à merveille le rôle de cocu imaginaire, un homme paranoïaque sur les bords, et qui a pour obsession de se croire constamment trompé. Agnès joue quant à elle, à merveille le rôle de jeune ingénue. Les autres sont tantôt moralisateur, tantôt comique, ce qui ne fait qu'apporter des éléments comiques et satiriques à cette pièce.

J'ai donc beaucoup apprécié cette oeuvre, qui pour moi relève du très bon théâtre et qui respecte bien les règles du classicisme. La pièce est courte et ce lit donc relativement vite. On ne s'ennuie pas et le fil de l’histoire est très prenant. On retombe dans une histoire avec une intrigue simple mais qui est belle quand même. Le plus intéressant fut sûrement de voir comment l'amour peut changer radicalement une personne, et comment il peut rendre courageux et téméraire aussi. La beauté de l'amour de la jeunesse est ici très bien exploitée, et c'est un régal à lire. [spoiler]Je dois avouer que même si la fin était complètement attendue , et qu'elle peut sembler un peu invraisemblable, elle reste quand même heureuse, mais j'ai quand même eu un peu de peine pour Arnolphe, qui même si c'est un personnage excessif, jaloux, manipulateur et égoïste, il était un petit peu attachant, et le voir triste à la fin, c'est dommage. Mais bon au moins Horace et Agnès pourront se marier, et cette dernière va enfin sortir de son innocence et de son ignorance.[/spoiler]

Ce fut donc un agréable moment de lecture, une pièce divertissante et amusante mais qui nous en apprend plus sur les mœurs de la société contemporaine à l'auteur.
Le lexique est cependant un peu difficile à comprendre par moments, et on passe pas mal de temps à lire les notes en bas de page aussi... Mais ça reste tout de même abordable et sympathique.
Une lecture que je ne regretterais pas, et qui fait partie de mes pièces favorites.

par elana55
Les Fausses Confidences Les Fausses Confidences
Pierre De Marivaux   
Bien que l'on se doute deja du dénouement de la pièce, le plaisir de voir Dubois et Dorante parvenir à leurs fins est tout simplement délicieux. L'écriture est fine et légère et certaines répliques pleines de sous-entendus. Ce qui est interessant dans cette pièce: l'usage sournois et pervers de la parole! Je le recommance à tous les amateurs de théatre et de la langue francaise!

par Roxye
Les Larmes de l'assassin Les Larmes de l'assassin
Anne-Laure Bondoux   
Un livre magnifique ! J'adore le style de l'auteur, il rend le livre très émouvant

par olive03
12 contes de Bretagne 12 contes de Bretagne
Jean Muzi   
Petit livre qui se lit vite et pour ceux qui aiment les histoires de fées, de princesses et de princes qui finissent bien.

par Edith972
Le Royaume de Kensuké Le Royaume de Kensuké
Michael Morpurgo   
Encore une fois, je l'ai lu étant petite. C'est une trés jolie histoire, j'ai beaucoup aimé ce livre. Le fond historique avec l'histoire du passé de Kensuke était assez troublante, tout comme les liens qui avaient finis par se créer entre celui-ci et Michael.

par x-Key
Highlands' Lairds, Tome 1: Le Secret de Judith Highlands' Lairds, Tome 1: Le Secret de Judith
Julie Garwood   
Un autre récit de Julie Garwood sur les Highlanders tout à fait délicieux!
Les dialogues ainsi que l'interaction des personnages sont très souvent désopilants, vous arrachant un rire involontaire. Cette auteure a cette particularité d'allier le romantique, l'historique et l'humour avec une facilité et une aisance déconcertante.
Judith rencontre son amie France Catherine alors qu'elle n'a que quatre ans et leur amitié naissante ne cessera de grandir au fil des ans, bien que l'une soit Anglaise et l'autre Ecossaise.

C'est pour honorer une de ses promesses que Judith se rend au chevet de son amie, escortée par un Laird Ecossais tout ce qu'il y a de plus viril, farouche, ténébreux et néanmoins sensuel, tendre et passionné. Durant le trajet qui durera une semaine, ces deux êtres se rendront compte à quel point l'attirance, le désir et le trouble les submergent lorsqu'ils sont à proximité.
Nombres de péripéties s'enchainent tant lors du voyage qu'une fois arrivé à bon port.
Bien qu'étant Anglaise, les qualités de coeur, le courage, la témérité et l'entêtement de Judith n'auront de cesse de séduire et charmer son entourage, à commencer par Ian, cet Highlander intrépide et insatiable qui se retrouve complètement dérouté et totalement envouté par ce petit bout de femme.
A LIRE !


par ccmars
Le Petit peuple Le Petit peuple
Sandrine Rabouan    Jean-Louis Fetjaine    Jean-Baptiste Rabouan   
J'ai beaucoup aimé ce livre, il y a de superbes photos et ça fait rêver...
Les Montgomery et les Armstrong, Tome 2 : La Force d'aimer Les Montgomery et les Armstrong, Tome 2 : La Force d'aimer
Maya Banks   
J'ai autant aimé ce deuxième tome que le premier.

L'histoire est un peu plus sombre quand même, Geneviève ayant vécu un véritable enfer.
Je n'ai d'ailleurs absolument pas compris le comportement du clan McHugh avec elle (à part Taliesan), alors qu'elle a été enlevée, torturée et violée pendant un an par le fils de leur laird, un véritable psychopathe de toute évidence. Mais on dirait que c'est elle la coupable dans l'histoire, vu comme ils se comportent avec elle. Moi qui trouvait le clan Montgomery plutôt rude et cruel avec Eveline dans le premier tome, en comparaison c'était du pipi de minet (si j'ose exprimer ça ainsi) !

J'ai aimé la relation qui se tisse petit à petit entre Geneviève et Bowen.
Celui-ci a une mauvaise opinion d'elle au premier abord et leurs débuts sont assez tendus, mais les choses s'améliorent vite. C'est d'ailleurs lui qui tombera d'abord amoureux d'elle. Il se montrera très respectueux et à l'écoute, ce que j'ai apprécié, surtout étant donné ce qu'elle a vécu.
J'ai aussi apprécié que Maya Banks lui ai fait s'auto-critiqué sur son attitude de playboy avec ses partenaires de lit jusqu'à ce jour. Pour une fois qu'un serial lover se remet en question dans sa façon de traiter les femmes, ça fait plaisir !

Certains passages sont particulièrement émouvants, notamment quand Geneviève retrouve enfin ses parents. J'ai beaucoup aimé l'attitude de ceux-ci à son égard d'ailleurs, il y a énormément d'amour dans cette famille.

Un bon moment et j'espère vraiment qu'un jour la suite sera publiée, même si j'ai peu d'espoir vu les dernières nouvelles de l'autrice qui semble avoir abandonné cette série purement et simplement...

par Vitany
  • aller en page :
  • 1
  • 2