Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nora-Luna : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur
Joseph Delaney   
Bon au début j'étais pas très certaine de l'aimer... C'était un livre obligatoire imposé dans mon cours de français... Mais après quelque chapitres j'ai adoré! J'ai même été ravie qu'a la prochaine session on doive lire le deuxième! :)

par x_marii3
Hidamari ga kikoeru, tome 2 Hidamari ga kikoeru, tome 2
Fumino Yuki   
On retrouve Taichi : notre petit feu-follet preneur de notes, vrai gouffre à nourriture et Kôhei : notre grand timide, malentendant, introverti pour ce second volet d'une romance mêlant amitié / amour / handicap. Taichi et Kôhei sont devenus amis un peu par hasard, mais cette amitié va bouleverser leur vie et celle de leur entourage.
Taichi et Kôhei poursuivent toujours leurs études dans la même fac. Kôhei, grâce à la pugnacité de Taichi s'ouvre de plus en plus et se fait des amis. L'apparition de Maya, jeune étudiante ayant le même handicap va bouleverser ce petit monde bien ordonné. Elle ne comprend pas l'intérêt de Kôhei pour Taichi, qu'elle juge immature, trop déluré, fonceur et mauvais preneur de notes. Elle et Taichi vont même développer une relation conflictuelle qui va s'amplifier de plus en plus

Maya prend en grippe Taichi, parce qu'il représente tout ce qu'elle n'est pas et aussi parce qu'elle comprend que Kôhei est fou amoureux de lui. Tous ces petits tracas occasionnés par les uns et les autres vont créer des tensions, des remises en question pour Taichi et Kôhei qui vont finir par un peu s'éloigner l'un de l'autre au grand désespoir de Kôhei.
Taichi grandit -surtout dans sa tête - il prend conscience qu'il peut changer le regards des gens par rapport au handicap de son ami. Une rencontre fortuite, une proposition de travail vont le faire entrer dans le monde actif au sein d'une entreprise œuvrant sur la surdité. Il quitte la fac pour entamer sa quête personnelle, son regard s'aiguise sur les problèmes d'intégration que rencontrent les handicapés.

Sans le savoir vraiment, il fait ça en partie pour Kôhei. Mais ce projet va l'éloigner de ce dernier jusqu'à ce qu'un de ses amis lui confie que Kôhei avait une petite amie. Là, son monde s’effondre, il comprend alors qu'il n'a qu'un seul choix s' il ne veut pas perdre celui qu'il a fini par aimer aussi .

Ce second volume est tout aussi prenant que le premier, on regarde les personnages prendre la mesure de leur sexualité sans toujours vraiment l'accepter au départ. On souffre avec Kôhei qui se retient clairement un bon moment de, ne serait-ce que, toucher du bout des doigts Taichi, cet électron libre si éclatant pour lui. Fumino Yuki est une merveilleuse mangaka, elle retranscrit les émotions avec finesse et un coup de crayon qui me vont droit au coeur. Je suis particulièrement fan de Kôhei, il est tellement expressif, malgré ses problèmes, c'est lui qui a le plus "grandi" , lutté pour remettre sa vie sur les bons rails. Je suis sensible, par expérience personnelle, à toutes ces discriminations, donc je lis beaucoup sur le sujet, je ne peux que conseiller encore une fois cette jolie histoire d'amitié / amour tendre et poétique...
http://meninbooks.eklablog.com/hidamari-ga-kikoeru-a-la-poursuite-du-bonheur-de-fumino-yuki-a153588212

par Tyzane
Hidamari ga kikoeru, tome 1 Hidamari ga kikoeru, tome 1
Fumino Yuki   
C'est un manga que j'ai beaucoup attendu. Le résumé m'a vachement plu, mais surtout, c'est l'originalité et la banalité du manga qui m'a séduite, notamment le fait que Kôhei soit mal entendant. Chez les mangas, ça sort du lot, clairement, et pourtant, le fait qu'un des personnages soit atteint de surdité, pas total mais tout de même, me fait chaud au coeur parce qu'il s'agit d'un problème récurent de nos jours ; voilà la banalité de la chose. De plus, la façon dont est exposée ce handicape qui ne se voit pas m'a beaucoup touchée et affectée. Une très jolie façon de faire comprendre à plus de public les conséquences et surtout le quotidien souvent difficile de personnes peut-être pas handicapées, mais en général, de certaines personnes tout court, qu'elles soient atteintes de problèmes d'audition, de vision, de parole, de timidité, de problèmes familiaux, ou autre encore.

En soit, je ne m'attendais absolument pas à ce genre d'histoire. J'ai été très surprise, mais agréablement. Que ce soit le déroulement des choses, ou les personnages en général, j'ai été étonné, et au moins, prit de court, je ne pouvais anticiper les choses, ce que j'apprécie beaucoup d'ailleurs.

Je dois avouer que c'est notamment Taichi qui m'a le plus surpris. J'étais complètement largué quand je l'ai découvert. Je ne l'avais pas du tout imaginer ainsi, et ça m'a un peu déstabilisé au début. Je pense que de toute façon, ce personnage est déstabilisant quoi qu'il arrive. Il est à la fois imprévisible et très prévisible. En fait, il y a des moments où je me suis vraiment demandée ce qu'il faisait ? Pourquoi ?! Mais d'autres fois, je me suis tellement doutée de ce qu'il allait faire. Non pas que ce soit prévisible - pas dans ce sens là en tout cas - mais surtout que c'est tellement... lui ! Même s'il est très énergique, qu'il s'égare un peu partout, qu'il est un véritable estomac sur pattes, il reste assez attachant. Ce n'est pas mon personnage préféré, notamment parce que je ne suis une très grande fan de perso dans son genre, mais il contraste bien avec l'histoire, la rendant vivante et dynamique. C'est ça, Taichi est une vraie pile inépuisable et surprenant ! Même s'il est parfois crédule, un peu simplet, ou complètement idiot, insouciant, insolent, ou désinvolte, il reste le booster de cette histoire. Je dois avouer que sur la fin, il est assez mignon.

En ce qui concerne Kôhei, c'est une autre histoire. Je l'aime beaucoup, même si des aspects de son caractère sont un peu sombres pour moi, et pour Taichi aussi d'ailleurs. Il a une VRAIE raison d'être renfermé. Son handicape est un vrai frein pour lui, et au final, ce bouquin permet au lecteur, selon mon point de vue, de remettre en cause la société d'aujourd'hui. D'accord, Kôhei a ses tords, mais ce que Taichi met à la lumière du jour, c'est la paresse de la société très inadaptée, la mentalité trop souvent corrompu des gens. Personnellement, je trouve que je me suis un peu identifié à Kôhei. Je n'ai pas de problème d'audition, mais cela importe peu au final. Avoir des problèmes de sociabilisation, ce n'est pas une question de surdité, loin de là. Et je pense que par ce livre, l'auteure expose des tares sociaux très - trop - fréquentes, du genre critiquer des personnes sans les connaître, ne faire que de minables efforts ou s'attaquer à des personnes dans leur dos. La liste est encore longue, et plus que cette histoire divertissante, je pense que ce livre passe un joli message, carrément au delà de l'homosexualité extrêmement légère. Et cette légèreté, franchement, elle est d'une fraîcheur et d'une innocence sans pareille ! Sérieusement, s'il y avait eu une romance - parce qu'ici ce n'est pas vraiment une romance, juste une amitié très tendre et touchante - je pense que le manga aurait perdu de la valeur de son message qui est selon moi le plus important : celui des relations humaines dans la société d'aujourd'hui. C'est un vrai problème à mes yeux, et j'ai été très contente de découvrir un manga qui en parle un peu, et pas juste axé sur l'amour des protagonistes. Ici c'est surtout de l'amitié, et franchement, des amis, ça fait du bien !

Ce livre, c'est vraiment une touche de fraîcheur ! Que ce soit l'intrigue ou les graphismes. Personnellement, je trouve la couverture tout simplement M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E ! Une pure merveille, un chef d'oeuvre sans nom : graphisme, couleurs, ombres, texture. Superbe !! Quant aux dessins à l'intérieur, ils sont aussi très beaux. Parfois légèrement brouillon, comme fait à la va vite, sans correction, mais par exemple, sur les fonds, rien à dire, je trouve certains paysages vraiment très beaux et bien faits ! Mais je crois que le plus beau reste les rayons du soleil à travers les feuilles des arbres, et les ombres que cela procure. Sublime, sincèrement. Il n'y a pas d'abus de trames selon moi. Le style graphique est reconnaissable, avec des touches d'humour vraiment sympa !

En bref, un très bon manga, assez surprenant, très frais, très actuel, qui laisse à réfléchir, avec une fin !! Sans voix tellement c'est adorable~
Je le conseille vivement.

par Kanon
Changer le monde, ça tient qu'à nous, et tout le monde s'en fout Changer le monde, ça tient qu'à nous, et tout le monde s'en fout
Lexa   
Un livre passionnant tant sur le plan de l'humour que du contenu. On apprend (ou ré-apprend) énormément de choses, et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé des notions abordées en cours de psycho. Des données condensées mais présentées de telle sorte qu'elles sont très facilement abordables.
Si vous avez suivi la première saison de la série sur Youtube, vous aurez certainement une impression de déjà vu, mais bon une piqûre de rappel ne fait jamais de mal pour ce genre d'informations!

par Noeleen
Le faire ou mourir Le faire ou mourir
Claire-Lise Marguier   
Je suis tombée par hasard sur ce livre et le résumé m'a tout de suite attirée. Bien que je ne sois pas particulièrement adepte des histoires de gothique ou de scarification ce lire à su me captiver par sa profondeur et l'émotion qu'il dégage.

Très court, il se lit vite et très bien. Pour son premier livre, l'auteur à fait très fort. L'histoire est racontée par Dam, un adolescent de seize ans, mal dans sa peau, d'où le style d'écriture très particulier. En effet, le texte est "raconté" par le narrateur. On à l'impression que Dam parle à quelqu'un, qu'il lui raconte l'histoire, d'où l'absence de ponctuation et de la typographie qui indique un dialogue, car il n'y en a pas à proprement parlé.
Si c'est déstabilistant au départ, on finit par s'y habituer et cela ne dérange aucunement dans la lecture.

Ce qui m'a le plus touché dans ce livre, c'est la manière dont Dam décrit ses sentiments et ce qu'il ressent. Ignoré et incomprit par sa famille, il nous fait par de sa sollitude, de son mal-être et de sa souffrance d'une façon incroyable. De part la justesse et la simplicité de ses mots, il nous fait ressentir ses émotions comme si nous étions à sa place.
C'est poignant et parfois douloureux. Dam ne retient pas ses mots et son langue parfois cru ne fait qu'accentuer son désir de prouver qu'il existe et qu'il vaut autant que les autres.
On arrive à s'imaginer à sa place lorsqu'il doit supporter les remarques de son père, un être haïssable, bourré de préjugés, intolérent et étroit d'esprit. Sans parler de sa peste de soeur et de sa mère absente et effacée.

Cependant, je dois avouer que j'ai été très déconcertée par la fin du livre. En effet, l'auteur semble nous laisser le choix entre deux fins alternatives. Mais en réalité, il est difficile de savoir quels étaient ses desseins et s'il s'agit réellement d'une fin alternative ou d'une "projection" de ce qu'aurait pu être l'avenir de Dam. Il n'y a rien dans le texte qui nous laisse à penser à l'une ou l'autre des possibilités.
Du coup, pour ma part, je le vois plutôt comme la second solution et d'un point de vue personnel, j'aurai d'ailleurs plutôt tendance à choisir la seconde !

Ce livre est vraiment une très belle découverte et un coup de coeur, un des meilleurs livres que j'ai lu depuis longtemps !

par Fantasyae
Prince captif, Tome 1 : L'Esclave Prince captif, Tome 1 : L'Esclave
C. S. Pacat   
Bon, bon, bon. Par où commencer ?

Tout d'abord, je vais commencer par dire que j'ai adoré. En fait, je me suis carrément délectée de ma lecture. C'était super.

J'ai beaucoup entendu parler du PRINCE CAPTIF avant de me décider à m'y plonger à mon tour.
Et une fois qu'il s'est retrouvé dans mes mains, avant même que je l'ai commencé, il était clair dès le départ que ce livre terminerait dans ma liste de diamant et se révèlerait être un coup de cœur. Pour cause, L'ESCLAVE avait tout ce dont j'avais besoin qu'il ait pour pouvoir le définir en tant que tel.

Dans ce premier tome d'une trilogie qui promet d'être tout bonnement épique, C.S. Pacat nous fait découvrir un univers aussi fascinant qu'impitoyable, avec des intrigues de cour, des complots et des manœuvres politiques parfaitement bien réfléchies. Et avec des personnages forts de caractère qu'on se plait à aimer parce qu'ils sont tout simplement parfaits dans le rôle qu'ils jouent dans cette histoire.

C'est un mélange drôlement bien fait d'esclavage, de trahisons, plein de suspens et où les personnages sont loin d'être des imbéciles. Et attention aux apparences car certains cachent très bien leur jeu.

On se laisse très facilement emporté par la vague de questions et d'émotions qu'apporte le PRINCE CAPTIF. Chaque mot qu'écrit l'auteure est un nouveau sentiment, une nouvelle émotion, qui s'emparait à coup sûr de tout mon être. Et pour être tout à fait honnête, c'est une lecture qui m'a plu comme peu réussissent à le faire.

Déjà, la plume de C.S. Pacat est tout simplement captivante. Elle est riche, fluide, descriptive et tout bêtement entraînante.

Ensuite, l'histoire, tout comme les personnages, est d'une crédibilité sans faute ! On y croit du début à la fin. À aucun moment on ne va se dire que telle ou telle chose fait tache dans le décor et que ça ne marche pas. Loin de là ! Tout concorde à la perfection !

Pour faire un court résumé de l'histoire, c'est celle de Damen, prince héritier du trône d'Akielos, qui se retrouve suite à une trahison qu'il n'attendait pas de la part de son demi-frère, Kastor, au cœur du royaume ennemi à servir pour le prince héritier de Vère en tant que son esclave personnel. Prince héritier, Laurent, qui ne porte déjà pas les akieloniens dans son cœur mais encore moins le prince héritier de ce fameux royaume... Du coup, on peut deviner sans problème que si Damen tient à garder sa tête, il va devoir faire profil-bas et tout mettre en œuvre pour que sa véritable identité ne soit pas découverte.

Alors tout au long de ces 312 pages, nous suivons principalement Damen dans ses aventures à la cour de Vère qui est loin d'être un doux paradis... surtout pour lui qui est l'esclave personnel de Laurent !

Pour parler des personnages, ils sont tous parfaits dans leur rôle ! On ne peut pas ne pas les aimer, même si ce ne sont ni des tendres ni des anges.

Mais plus particulièrement, je voudrais parler de Laurent.
Comment vous expliquer que je voue un culte à ce personnage ? Ce n'est pas un être parfait, bien loin de là. C'est même un jeune homme cruel, sournois et froid. Il a tout de l'anti-héros dans toute sa splendeur ! Et c'est ce qui fait que je l'aime tant. Il n'est pas spécialement gentil et il ne s'en cache pas. Il est même plutôt hypocrite, manipulateur et égoïste. Il est fier, arrogant mais par dessus tout il est crédible de la tête aux pieds.
Et malgré le fait qu'il soit tout ce que j'ai pu citer plus haut et plus encore, on ne peut pas vraiment mépriser ce personnage. Pour ma part en tout cas. Il fait certes des trucs qui lui vaudraient bien des claques dans la tronche et pire encore mais il n'en reste pas moins fascinant, captivant et passionnant. Mais par dessus tout, je l'avoue, je me suis attachée à lui.
Je crois même que sans ce personnage et tout ce qu'il représente, l'histoire n'aurait aucun intérêt et serait bien fade.
Ok, je l'avoue, c'est mon personnage préféré ! Eh oui !
Aussi, je crois qu'au-delà des apparences se trouve un jeune homme dont la haine causée par la mort de son frère des années auparavant cache quelqu'un de bien et de digne de confiance.
Je pense, après ça reste à prouver... scientifiquement parlant, c'est une ordure de première. ^^

Ensuite, quant à Damen c'est le héro par excellence quand on y pense bien. Mais c'est loin d'être gênant. Et puis il n'est pas parfait non plus, n'allez pas croire. Néanmoins, il est moins tout ce qu'est Laurent. J'irais même jusqu'à penser qu'ils sont aux antipodes l'un de l'autre.
Damen, malgré le fait qu'il soit dans un merdier total et traité comme un esclave alors qu'en réalité il est un prince, ne se laisse pas démonter par tout ça. Il reste fort, il encaisse les coups (aussi bien au sens propre qu'au sens figuré) et malgré le fait qu'il soit tout en bas de l'échelle alimentaire dans ce royaume, il ne perds jamais une occasion de dire ce qu'il pense.
Tout comme Laurent, il est intelligent mais contrairement à ce dernier, il ne se sert pas de cette intelligence pour manipuler les autres.
Alors bon, certes Damen n'est pas parfait mais il l'est quand même plus que Laurent. C'est peut-être la raison pour laquelle je l'ai aimé -ah ça oui !- mais pas autant que ce dernier. Mais bien-sûr, je me suis attachée à lui comme je m'attacherais au dernier carré de chocolat de la planète. ^^

Quant à la relation entre ces deux personnages, c'est un pur régal ! Chaque fois qu'ils se retrouvent au même endroit, ça sent la tension à plein nez !
Si je devais décrire leur relation en quelques mots, je serais obligée de dire : tendue (comme une chaine sur le point de se briser), fascinante (à en donner des frissons), addictive (parce qu'on veut toujours un peu plus de Laurent/Damen), brutale (suffit de lire un certain passage par rapport à une croix pour le savoir ^^), sensuelle (à vous en faire baver et étouffer) et enfin, étrangement touchante (eh oui, aussi incroyable que ça puisse paraître et pour des raisons que je ne m'explique pas, je l'ai trouvé touchante...).

En gros, PRINCE CAPTIF c'est le genre de lecture qui ne vous laisse pas indemne. Vous refermez votre livre en vous disant que vous avez couru un marathon et vécu une expérience de dingue.

Finalement, j'ai eu l'impression de découvrir une histoire poétiquement brûlante. J'explique mon expression peu claire.
Enfin, je vais essayer.

La plume de l'auteure, que j'ai décrite plus haut, rend tout (personnages, histoire, univers, situation) poétique sans que ça ne le soit pour autant. Et tout ça rend la lecture brûlante. Parce que tout du long on sent notre cœur s'embraser à un regard croisé, à un acte fait, à une parole dite. Tout, quoi.
Poétiquement brûlant. Un peu comme si en lisant ce bouquin, on prenait feu. Comme si le livre était la boite d'allumette et moi, je suis l'allumette. Et que la dureté de l'univers le rendait presque beau.

Toujours pas clair ? J'avoue que j'abandonne pour le coup. Je n'arrive pas à expliquer mais c'est ce que ça m'a fait ressentir.
Et puis, au final, personne n'a dit que ce qu'on ressentait était toujours clair ! ;)

Et parce que mon commentaire va dans tous les sens, je voudrais rapidement revenir sur Laurent.
N'oublions pas que c'est un prince qui n'avait pas prévu de se préparer un jour à être roi puisqu'il est cadet et que c'est donc son frère qui aurait dû monter sur le trône et diriger Vère.
Aussi, tout le monde passe son temps à comparer Laurent à ce fameux frère (Auguste).
Je pense donc qu'il est probable qu'il soit devenu si froid et tout ça un peu à cause de ça. Bien entendu, je me trompe sûrement mais voilà.
Ensuite, je me suis souvent dit qu'il cachait le fait qu'il soit intelligent. Quand on pense Laurent on pense : manipulateur, arrogant, nonchalant, malin, tout ce qu'on veut. Mais pas vraiment intelligent alors qu'en réalité, le petit est loin d'être bête !
Et pour terminer, à mes yeux, Laurent est un véritable mystère que j'espère pouvoir élucider lors des deux prochains tomes.

De plus, la petite histoire qu'il y a à la fin à propos d'Erasmus,m'a énormément plu ! C'était court mais vraiment bon ! Un excellent bonus.

Tout simplement, C.S. Pacat m'a offert un voyage au cœur d'une œuvre à couper le souffle, qui donne des frissons et à la fin, on ne peut qu'en redemander ! :)

par Sheo
Secret XXX Secret XXX
Hinohara Meguru   
https://lapommequirougit.com/2019/09/29/secret-xxx-%e2%80%a2-meguru-hinohara/

J’ai aimé l’histoire, mais il y a certaine chose qui me faisait tiquer par moment. Même si la relation entre les deux personnages principaux est adorable, je trouve que tout va trop vite entre eux. Bon, après, comme c’est un one-shot, on peut se dire que c’est un peu normal, mais quand même cela m’a pas mal dérangé.

On se retrouve avec Shouhei qui est complètement fou des lapins. Il vient d’ailleurs régulièrement aider dans une boutique qui est dédiée à la vente uniquement de lapins. Enfin, il ne vient pas seulement pour cela en vrai. Mais également pour voir Mito, qui vit au-dessus du magasin.

Il en est tombé amoureux au premier regard. Il ne souhaite qu’une chose, sortir avec lui, mais le souci, c’est que Shouhei lui cache un secret. Il a peur que si celui-ci le découvre, il ne s’enfuit.

En soi, l’histoire est adorable, mignonne. En même temps, vous me mettez pleins de lapins partout et moi je suis contente. J’adore les animaux et tout ce qui est mignon ! Pourtant, je trouve que la relation entre les deux personnages est trop rapide et irréaliste. Quand bien même elle pourrait être rapide, il n’y a rien de réaliste dans cette rapidité. À part ça, l’histoire reste agréable et plaisante à lire.

En bref, secret XXX est une histoire sympa et mignonne. Malgré le début de relation entre les deux personnages principaux qui paraît irréaliste, la romance et la relation entre les eux est agréable à suivre et à lire. C’est doux, agréable et si en plus vous aimez les animaux et en particulier les lapins, vous serez servis !
Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre
Rick Riordan   
Génial!
je trouve que ce livre contient beaucoup d'humour. et en plus, il est très original. un peu de mythologie grecque, ca ne ferra pas de mal!!!!!!
je vous le conseille.
Percy Jackson, Tome 2 : La Mer des monstres Percy Jackson, Tome 2 : La Mer des monstres
Rick Riordan   
J'ai bien aimé ce second tome. Le scénario est intéressant. L'arrivée de Tyson va complètement chambouler la vie de Percy, à la colonie. Et pour finir, Grover est prisonnier d'un cyclope !
Il y a beaucoup de suspens et j'ai aimé que l'auteur intègre des passages qui correspondent à l'Odyssé d'Ulysse.

par myra44
Percy Jackson, Tome 4 : La Bataille du labyrinthe Percy Jackson, Tome 4 : La Bataille du labyrinthe
Rick Riordan   
J'adore, j'adore J'ADOOOORE !! Il est trop bien, je trouve pas de mots pour le dire ! Pourquoi sa se termine a seulement 5 tomes ? :'( Des séries comme ça, il faudrait qu'il y ait au moins 20 tomes dedans !

par NiThOuxx