Livres
482 346
Membres
469 168

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Il m'emmène faire du shopping ? C'est vraiment adorable, même s'il le fait uniquement pour me débarrasser de la veste d'un loup-garou avant notre second rendez-vous pas galant.

— Merci, mais ça peut attendre une autre fois. Là, j'ai surtout les crocs.

Il me coule un regard narquois.

— Alors ça tombe bien, la boutique se trouve dans un centre commercial qui comporte certainement plusieurs restaurants. Mais je te conseille de ranger les crocs, c'est très mal vu dans le monde des humains.

— Très drôle. Je ne savais que tu étais devenu comique.

— Je l'ai peut-être toujours été et c'est toi qui as trop peur d'apprendre à me connaitre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kalyna 2019-11-28T05:41:46+01:00

– Les gars, voici Cécile. Elle est très sympa, mais elle préfère les hommes qui savent prendre du bon temps... ensemble. Vous devriez danser tous les deux. Qui sait ? Elle sera peut-être tentée de vous rejoindre.

Dans la seconde qui suit, ils finissent leur bière pour gagner la piste. Quand ils se mettent à se frotter l'un contre l'autre, je hausse les sourcils, ahurie.

– Mince, Cécile ! Tu as mis la dose de phéromones ou quoi ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lilouttie 2019-11-27T17:02:09+01:00

—Ben quoi ? Tu te crois trop bien pour coucher avec un occulte ? Je remplis de nouveau son verre avec le liquide bleu clair, un sourire narquois sur les lèvres.—Non, je ne couche pas avec les connards prétentieux. Je n’ai même pas le temps de regretter d’avoir ouvert ma gueule. L’homme me saisit à la gorge et me tire violemment par-dessus le comptoir jusqu’à son visage furibond.—Je vais t’apprendre à me manquer de respect, humaine. Tu n’es qu’un insecte dans mon monde, un vulgaire jouet, et tu vas m’appartenir désormais. Tu passeras l’éternité à me supplier de t’achever. Ses pensées sont encore plus terrifiantes que ses paroles ; il compte bien mettre ses menaces à exécution. Il connaît de nombreux faes à la Cour d’hiver qui possèdent des humains en guise d’animaux de compagnie. Même s’il n’a jamais compris l’intérêt de cette pratique, son désir le plus cher est maintenant de m’humilier et de me torturer. Et il me mangera peut-être quand il sera las de me tourmenter. Je suffoque, la trachée écrasée, mais, juste avant que les points noirs n’envahissent mon champ de vision, Wulf et Nick m’arrachent au fae d’hiver psychotique. Le barman m’abrite derrière lui tandis que l’agent plaque mon agresseur sur le bar par la gorge. L’homme pousse des cris de douleur ; il me faut un moment pour comprendre que c’est parce que Nick lui a planté une dague dans l’épaule. À en juger par ses hurlements, la lame doit être de fer, élément nocif pour les faes.—Excuse-moi, tu parlais de supplier pour l’éternité ? lâche Nick. C’est comme ça que tu aimes jouer ?—Mais ce n’est qu’une humaine, geint le fae, comme si cela justifiait ses actes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kalyna 2019-11-29T13:45:33+01:00

– Un baiser, je ne pense pas, Sublime, mais tu peux avoir mon pied aux fesses si tu veux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MaevaCerise 2019-12-15T22:05:08+01:00

— Vous n’avez jamais entendu parler du terme « viande fraîche » ?

— Charmant.

— Vous êtes une nouveauté, dit-il en haussant les épaules. Tout le monde est curieux. On peut difficilement leur reprocher de s’intéresser à une femme belle, dominante, courageuse, impertinente et sûre d’elle, qui a la réputation d’être puissante et qui a sauvé l’un des membres les plus estimés de notre meute.

— Mince ! à vous entendre, je mériterais d’être portée en triomphe sur un palanquin dans tout le complexe.

— Ne me tentez pas.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode