Livres
450 906
Membres
395 814

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Didie6 2014-11-19T14:18:09+01:00

-Si seulement M. Thorpe avait consenti à s'arrêter, j'aurais sauté de la voiture pour vous courir après.

Est-il au monde un seul Henry capable de résister à une telle déclaration? Henry Tilney, en tout cas, n'y résista pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-19T14:17:56+01:00

Bien qu'Henry fût sincèrement attaché à Catherine, bien qu'il fût conscient et ravi de toutes ses imperfections morales et appréciât réellement sa compagnie, il me faut en effet avouer que sa tendresse n'avait pas de plus noble origine que la gratitude, ou, en d'autres termes, qu'il n'avait commencé à l'aimer que parce qu'elle l'aimait. Une telle situation est très nouvelle dans le roman, je le reconnais, et elle porte, certes affreusement atteinte à la dignité de l'héroïne. Si elle se révèle tout aussi nouvelle dans la vie quotidienne, on m'accordera du moins une folle imagination.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-19T14:16:55+01:00

Coup cruel ! Combien était douce l'incertitude passée au prix de cette certitude !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Papillotte34 2018-12-23T17:41:43+01:00

"Je laisse à qui peut s'intéresser à ce genre de spéculations le soin de déterminer si ce livre prône la tyrannie paternelle ou la désobéissance filiale"

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-12-13T08:29:04+01:00

Le vent soufflait violemment ce soir-là, et des bruits étranges et soudains résonnaient souvent par toute la maison, mais Catherine, qui de toute la nuit ne put trouver le sommeil, ne conçut, à les entendre, ni curiosité ni terreur.

Chapitre 25

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-12-11T09:03:01+01:00

Mes yeux se fatigueront pour le bien d'autrui, et les vôtres, par le sommeil, prépareront les ravages qu'ils feront demain.

Chapitre 23

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-12-11T09:01:49+01:00

Pouvait-on exprimer plus clairement les sombres pensées d'une âme qui n'était pas tout à fait morte aux sentiments humains et se rappelait avec horreur les crimes d'autrefois ?

Chapitre 23

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-12-11T09:00:37+01:00

Neuf ans, Catherine savait que c'était peu, comparé au temps qu'il faut généralement pour que tout rentre dans l'ordre dans une chambre où est morte une femme offensée.

Chapitre 23

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-12-10T15:31:23+01:00

Elle ressentit également un grand bonheur lorsqu'elle apprit qu'elle était en train de fouler le sol de ce qui autrefois avait été un cloître et lorsqu'on lui montra les anciennes cellules des moines.

Chapitre 23

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-12-10T15:29:12+01:00

Quand le général eut satisfait sa propre curiosité en examinant de près ce décor qui lui était si familier, ils se rendirent dans la bibliothèque qui était, à sa façon, aussi magnifique que le salon. On pouvait y voir une collection de livres dont l'homme le plus modeste se fût enorgueilli. Catherine écouta, admira et s'émerveilla plus sincèrement qu'elle ne l'avait fait tout à l'heure. Elle glana tout ce qu'elle put dans cette mine de connaissance en parcourant des yeux une demi-étagère de livres, puis fut prête à continuer la visite. (...) Elle soupçonna l'existence de chambres secrètes.

Chapitre 23

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode