Livres
472 912
Membres
446 225

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Venus13013 2019-10-14T01:23:51+02:00

Breaking news : Les hommes pleurent. Les femmes se masturbent. Les hommes peuvent se maquiller. Les femmes aiment le porno. Les hommes peuvent aimer d'autres hommes. Les femmes peuvent aimer d'autres femmes. Les hommes peuvent aimer le rose. Les femmes peuvent choisir de ne pas se raser. Les hommes peuvent porter des talons. Les femmes peuvent être douées en sciences. Les hommes n'ont pas à être musclés. Les femmes n'ont pas à avoir des formes. Les hommes n'ont pas à aimer le sexe. Les femmes n'ont pas à être minces.

Afficher en entier
Extrait ajouté par loona10 2018-09-14T14:35:02+02:00

Sans crier gare, je sens les mains d'Eden attraper mes chevilles avec douceur et s'approcher. Je jure que mon coeur s'arrête de battre lorsque sa bouche humidifiée embrasse l'intérieur de ma jambe.

— C'est quoi, ça ? me demande-t-il tout bas.

Je suis son regard sur mes poignets et la magie du moment vole en éclats. Pourquoi faut-il qu'il gâche tout ?

— Ça ne te regarde pas.

— Si tu continues de te faire ce genre de choses, si, beauté. Ça me regarde.

Afficher en entier

Si personne ne vous l’a dit aujourd’hui : vous êtes forts, ne serait-ce que pour avoir survécu à cette journée. Mine de rien, ce n’est pas toujours facile.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Venus13013 2019-10-13T23:15:15+02:00

Nous formions une symphonie. Un concerto des corps et des coeurs qui dit je t'adore, j'ai besoin de toi, ne pars pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Venus13013 2019-10-13T16:29:02+02:00

Il meurt d'envie de me hacker. D'entrer là dedans, dans ma tête, dans mon coeur, et de foutre le bordel, de tout prendre, de comprendre. Ne pas savoir le tue littéralement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Venus13013 2019-10-13T16:28:13+02:00

J'ai choisi de me sauver au lieu d'attendre que quelqu'un le fasse pour moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par booksofval 2019-10-12T11:33:32+02:00

Je pense sincèrement que Dieu met les meilleurs à l'épreuve parce qu'il sait qu'ils peuvent le supporter, parce qu'il sait que c'est l'adversité qui forge les gens bien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par booksofval 2019-10-12T09:48:27+02:00

- J'ai rêvé de vous cette nuit!

Surpris, je lui ai renvoyé son sourire.

- Ah oui?

- Vous mouriez.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosa_Aquilegia 2019-10-15T21:20:39+02:00

Mais quand j’entends Noah demander les urgences, je n’hésite plus une seule seconde. Je me précipite vers lui et le pousse pour ouvrir la porte en grand.

Et mon cœur se brise en mille morceaux.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je ne vois ni le miroir défoncé à ma gauche ni la robe d’Azalée déposée sur le sol. Je ne vois pas non plus son téléphone portable sonner à mes pieds, avec le nom « Cow-boy » affiché sur l’écran. Tout ce que j’aperçois est le sang, beaucoup trop de sang, sur le sol, sur ses mains, sur ses bras, et j’arrête de respirer. Je reste pétrifié quelques secondes, incapable de bouger, des secondes qui me paraissent durer une éternité, puis je laisse tomber mon téléphone par terre et me rue vers elle.

— Non, non, non, non, non.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je ne suis pas d’accord, c’est impossible, je rêve, elle n’a pas pu faire ça. Pas elle. Elle est trop forte, je la connais, Seigneur, par pitié, tout mais pas ça. Je n’ose pas la toucher, ni la bousculer, alors je fais courir mes mains tremblantes sur son visage livide en la suppliant d’ouvrir les yeux. Je n’ose pas prendre son pouls. Je ne veux pas prendre son pouls.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosa_Aquilegia 2019-10-15T21:19:13+02:00

— Je ne demandais qu’un jour. Un seul.

— Quoi ?

Je ne comprends pas ce qu’il est en train de me dire. J’ai peur de comprendre. Il presse les yeux et soupire, las.

— Je sais ce que tu es en train de vivre en ce moment, Azalea, et je te soutiens à deux mille pour cent. Mais waouh, ce que c’est dur… On ne peut pas passer un seul jour sans que cela tourne autour de toi. Tout le monde n’a fait que me parler d’« Azalée ceci, Azalée cela » depuis que la soirée a commencé, et j’en ai juste marre. Voilà pourquoi je ne veux pas que tu ailles rencontrer les parents d’Alyssa ; parce qu’encore une fois, ça va me retomber dessus.

— Josh, le coupe Alyssa tandis que je suis incapable de réagir.

— C’est mon mariage, continue-t-il à voix basse. Et je veux que ce soit le plus beau jour de ma vie – de notre vie. Là, il n’est pas encore vingt heures et on n’a déjà plus de chef cuisinier. Est-ce qu’on peut passer juste une soirée sans que tu sois le centre d’attention ? S’il te plaît, Aze…

Je n’arrive plus à respirer. Ma gorge est sèche et le sang me monte aux joues face au sentiment de honte qui m’étouffe. Je ne sais absolument pas quoi dire. Je sens que tout est en train de s’effondrer, pourtant je reste plantée là à l’observer comme une idiote. Pour une fois, ma repartie m’abandonne.

Tout ce qui tourne dans mon esprit à ce moment-là, c’est : Ils se rendent enfin compte que je ne vaux rien, ils voient finalement quel genre de personne je suis.

« Et aussi malsain que cela puisse paraître, ma faille intérieure se délecte de la situation. Parce qu’au fond, j’ai toujours été persuadée de ne valoir que ça.

— Je suis désolée, répété-je dans un chuchotement.

Josh détourne le regard, l’air énervé et triste à la fois.

— Ne te force surtout pas à rester. De toute façon, tu ne voulais pas venir, au départ. Tu détestes les mariages. 

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode