Livres
524 613
Membres
542 964

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nos folies ordinaires



Description ajoutée par EmilieMLily 2015-10-27T10:04:07+01:00

Résumé

Douze minutes pour prendre sa douche, vingt-trois pour prendre son petit déjeuner, être prêt pour prendre le tram et se rendre au travail pour affronter les dossiers.

L’avenir de Jean, avocat au sein du prestigieux cabinet Montesquieu, était réglé comme du papier à musique, jusqu’au jour où le décès de son père et une sombre affaire d’infanticide eurent raison de sa routine quasiment militaire, laissant les marginaux de son immeubles, ces artistes, l’envelopper de leur monde et l’embarquer dans une vie où l’ennui n’existe pas.

Olive, sa voisine de palier, artiste et fumeuse de pipe. Bébé, la dame âgée. Mika, le poète aux tenues extravagantes. Bébert dit « Doc », le pirate révolutionnaire féministe : tous auront un rôle à jouer dans son apprentissage de la folie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par EmilieMLily 2015-10-27T09:59:34+01:00

Quand on n’a connu qu’un point de vue toute sa vie, il est difficile d’entrevoir un chemin déviant comme quelque chose de positif.

C’était le cas pour ma voisine de pallier : la trentaine, célibataire, à la tenue vestimentaire un peu relâchée et aux couleurs parfois extravagantes, elle semblait mener une vie de bohème qui choquait mes valeurs. Entrer et sortir n’importe quand, inviter des passants, parler sans pudeur de sa vie aux inconnus, tout cela m’était totalement étranger.

Une arythmie quotidienne que je craignais due à une volonté de ne pas être intégrée. Une femme qui se lève à quatre heures du matin pour se faire à manger en chantonnant avait probablement l’esprit marginal qui l’empêchait de rien faire comme tout le monde. J’assimilai ce décalage à la vie d’une femme de petite vertu. Elle avait l’air un peu folle, je me tenais à distance pour enrayer toute possibilité que sa vie atypique ne vienne ternir la mienne. Elle était peintre, me disait-on. Ou écrivain.

On m’avait toujours conseillé de me méfier des artistes : ils vous enveloppent malgré vous de leur monde, tanguant comme une embarcation rouillée dont on ignore combien de temps elle pourra flotter.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Brigitte-Alouqua 2016-05-19T11:18:28+02:00
Argent

Jean est réglé comme une horloge, il est avocat, ne sort pas.

Pour faire simple, sa vie est monotone, bien que peuplée de personnes peu fréquentables de par son travail de pénaliste où il doit défendre des coupables.

Jusqu'au jour où, forcément, rien ne va plus. Deux événements vont en être la cause, et de là sa vie va changer du tout au tout, rien ne sera plus pareil pour lui. Une véritable prise de conscience qu'il n'est peut-être pas sur la bonne route.

Premier changement : lui qui ne parle à personne dans son immeuble, va laisser entrer Olive dans sa vie. Une femme pour le moins étonnante qui va lui faire comprendre pas mal de choses.

Le fait de laisser quelqu'un entrer dans sa vie, va peu à peu modifier sa manière de voir sa propre vie. Jean va commencer à s'ouvrir telle une fleur en pleine éclosion, il va prendre conscience que depuis toujours il ne suis pas le bon chemin.

L'histoire de Jean, nous fait réfléchir sur notre propre vie, le chemin que nous avons choisi de suivre. Ce chemin est-il le bon ?

Une lecture assez rapide, mais qui en fera réfléchir plus d'un. Une auteure que je découvre et que je vous conseille de vous aussi découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2016-05-12T14:50:30+02:00
Diamant

Il est parfois inutile de faire de grand discours pour exposer une idée ou une opinion. Ce court roman parvient à happer le lecteur dans le quotidien pourtant dépourvu de saveur et d’inattendu de Jean, le narrateur. Après de brillantes études, une carrière d’avocat s’ouvre à lui. Sa vie, terne, où seule la carrière semble importante, s’écoule, l’emportant comme un torrent furieux au risque qu’il ne s’y noie. Jusqu’au jour où quelque chose en lui se manifeste, comme une prise de conscience.

Et si le bonheur, c’était tout simplement de vivre comme on le souhaite? De ne pas se soucier de l’opinion des autres? Et si la seule réelle réussite n’était pas professionnelle mais personnelle? Nous nous modelons selon le regard des autres, selon les envies des autres parfois. Mais n’est-il pas plus important d’être soi-même plutôt qu’une ombre? Pour vivre heureux, il faut avant tout être honnête avec soi-même et il suffit bien souvent de bien peu de choses pour découvrir le bonheur.

Un récit court mais qui emporte le lecteur. Une ode à la vie.

https://deslivresdesfilsetunpeudefarine.wordpress.com/2016/05/12/nos-folies-ordinaires-eva-giraud/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Larepubliquedeslivres 2016-04-23T18:22:10+02:00
Argent

C’est la vidéo enthousiaste de Jesslivraddict qui m’a donné envie de lire ce livre. Dès que je l’ai vu sur NetGalley, je n’ai pas hésité à le demander. Merci à la maison d’édition d’avoir accepté ce service-presse.

On suit donc jean qui a été formé par sa nourrice à n’avoir qu’un centre d’intérêt ; sa carrière. Il a donc suivi ses préceptes a la lettre : études irréprochables, emploi dans un cabinet d’avocat réputé. Il habite dans un immeuble où vivent des fous selon lui. Mais un jour, une affaire qu’il doit traiter remet en cause ses convictions.

J’ai aimé voir Jean changer au contact de ces gens qu’il trouve bizarre ou fou au départ. Ce que j’ai le plus aimé aussi c’est que Jean a repris le contrôle de sa vie. Il va découvrir de nouvelles passions et en faire son métier.

Le message véhiculé par ce livre est assez simple, il faut vivre pour ce qu’on a envie de faire et pas pour gagner un maximum d’argent ou avoir une bonne réputation. C’est un message d’actualité car tous les parents poussent leurs enfants dans des carrières comme avocat ou médecin. Ces enfants peuvent aussi s’épanouir et gagner leur vie en exerçant des métiers artisanaux. On voit tout le mal que peut faire cette pression sur un enfant et sur l’adulte qu’il va devenir.

J’ai aimé tous les personnages de ce roman car ils apportent chacun un message et aident Jean à changer sa vision de la vie. J’ai un bémol pour Joséphine, la nourrice de Jean, qui le pousse toujours à continuer son métier même s’il y est malheureux.

Par contre, je trouve que ce roman est un peu irréaliste. Trouver un boulot en claquant des doigts (ou presque) ou pouvoir vivre correctement en travaillant trois jours par semaine comme plongeur est irréaliste pour moi. Cependant le roman est court donc je peux comprendre certains raccourcis.

En bref, ce roman est un vecteur d’espoir. Il nous fait prendre conscience que l’on doit faire le métier que l’on aime et pas celui qui rapporte le plus d’argent. Même s’il est un peu irréaliste, ce roman reste un très beau moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo-Dit 2016-03-14T14:19:33+01:00
Diamant

Un roman qui pousse à la réflexion, tout en nous faisant vivre une histoire pleine de sens et d'émotions !

Avis complet : http://elo-dit.over-blog.fr/2016/03/nos-folies-ordinaires-eva-giraud.html

Afficher en entier

Date de sortie

Nos folies ordinaires

  • France : 2016-01-05 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 4
Commentaires 4
extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode