Livres
461 697
Membres
418 291

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Not easy, Tome 4 : Take me



Description ajoutée par Liligreen 2018-04-06T16:55:15+02:00

Résumé

Connor, James, Vale et Travis. Ils étaient les quatre mousquetaires, les quatre tombeurs, et il ne reste plus que lui, Travis, à être célibataire. Ce constat lui donne l’impression de faire du surplace.

Alors quand on lui propose un travail de six mois à Glasgow – l’occasion rêvée pour impressionner Andrew, son patron, et, pourquoi pas ? rencontrer une belle Écossaise –, Travis n’hésite pas une seconde. Voilà qui donnera un nouvel élan à sa vie !

Seul problème, en plus de la supervision d’un chantier, Andrew confie à Travis la surveillance de Tommy, son neveu tête-brulée de 22 ans.

Face à ce gamin aussi insupportable que craquant, Travis, homme à femmes s’il en est, perd pied.

La cohabitation promet d’être électrique, et de faire voler en éclats tous les plans de Travis.

Afficher en entier

Classement en biblio - 73 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Matoline 2018-05-16T21:32:56+02:00

Chapitre 2:

«…

- Encore faudrait-il que vous respectiez vos engagements.

- Montre-moi déjà que tu es capable de respecter les tiens.

Ok, je crois que c’est le moment de frapper…

Je ne sais pas qui est le dénommé Tommy, mais il a assez morflé comme ça.

J’attends que mon boss m’invite à entrer et c’est pour me retrouver nez à nez avec celui qui doit être Tommy. Il me fixe et je soutiens son regard. C’est un beau mec, à peu près de ma taille. Pouce que j’en vois, il semble baraqué mais laisse voir un caractère de chien alors qu’il me toise.

- Et c’est avec ça que tu veux que je bosse ? Me crache-t-il au visage. Tu l’as trouvé où ? Sur Adopte un ancien militaire paumé point com ?

C’est quoi ce bordel ? ...»

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

Je n'ai pas beaucoup d'excuses , le titre et le résumé auraient du me mettre la puce a l'oreille mais non, étant en général plutôt un public facile je me suis dit ça va le faire!

Et bien non, ça le fait pas du tout!

Une narration au présent qui d'emblée me donne l'impression de lire une fiction d'ado sur une quelconque plateforme d’écriture au service d'un gay for you représenté avec un manque de subtilité total. Un roman ou la vulgarité et la redondance se donnent la main des les premiers chapitres pour enchaîner les questionnements stériles du héros principal qui vont durer quasiment sur tout le récit.

Les "bordel mais pourquoi moi, pourquoi lui, pourquoi pas elle, pourquoi le vent ,pourquoi les oiseaux, pourquoi ...(rajoutes ce que tu veux fais toi plaisir lecteur!!) ca va bien 5 minutes , construire tout un roman la dessus c'est juste bon a te faire tourner a l'aspirine pour éviter la migraine . J' ai même pensé un moment à en faire le compte et ouvrir des paris avec les copines lectrices mais la encore, j'ai perdu le fil .

Des personnages sans saveur, cliches à souhait avec le tatoué, le couple d'ami gay , les femmes des potes qui ont tout "bouleversifié" sur leur passage , l'homme a femme (à chatte devrait on dire ) qui n'est jamais tombé amoureux , des situations faciles et sans attraits, aucune intensité dans le récit et cela même dans les scènes de sexe.

On a quand même deux types qui en guise de boulot passent leur temps dans une maison de luxe avec piscine privée tout frais payés pour ensuite passer leurs journées dans un entrepôt (qui devra être la dernière boite a la mode) à regarder des croquis d'architecte puis sagement retourner (épuisés par ce dur labeur) dans leur villa pour repiquer a nouveau un petit plongeon et mater un match de rugby (il semblerait qu'il y ait un match de rugby tous les soirs en Ecosse). Passionnant!

On a bien sur une période de rupture (après une courte relation parsemée de sexe débridé) qui n'est qu'une lente série de monologues atermoyants et répétitifs et à plus de 50% du livre, ça commence à me piquer le cervelet!

Une fin pliée en dix secondes avec un drama familial dont on n'a que faire tant il y a eu peu d'interactions avec la dite famille qui ne se justifie que pour nous coller sous les yeux le quota respectable d'homophobie et de connerie humaine de tout MM de base.

Un roman pour moi , qui est presque un pastiche du MM , un semblant de romance MF qu'on aurait passé au mixer avec un zeste de piment de mauvais choix qui t'arrache les yeux et ne relève en aucun cas la saveur du truc .Un livre dont on peut aisément se passer quand on est un lecteur averti (ça vaut aussi pour un non averti ) de romance gay (et non je ne dirais pas qu’éventuellement tu peux toujours caler un meuble avec et que ça serait toujours ça de gagné ). Il me semble plus sage que l'auteur reste dans son domaine de prédilection . yop.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par melli28 2018-09-05T05:41:35+02:00
Diamant

J'ai adorer même si je trouve que sa se fini trop vite à mon goût tout les personnage son attachant j'ai adorer chaque histoire de cette serie

Afficher en entier
Diamant

L'avis d'Esméralda :

Des quatre mousquetaires, il ne restait que Travis célibataire. Travis, ancien militaire, papillonne de jolies fleurs en jolies fleurs. Il n’a rien du salaud, mais il n’a jamais eu le souffle coupé à la vue d’une femme. Il les adore, il les vénère, il les choie, mais sans promettre davantage d’aucune sorte style relation exclusive. Après sa rapide carrière militaire, il se dirige vers la sécurité où il rencontre Andrew qui au fil des années devient son mentor et ami. Andrew lui confie davantage de responsabilité et la dernière l’envoi directement à Glasgow pour suivre les travaux précédents l’ouverture de la nouvelle boite de son boss. Travis est un homme droit dans ses bottes. Il n’aime pas le mensonge et le préfère à l’honnêteté. Travis se bat pour ses convictions et est de bons conseils. Il est sympathique, parfois rustre mais il sait rire de tout et de rien. Peut présent auprès de ses 3 potes, il accourt au moindre SOS venant de leur part. Il les envie, cette vie qui leur a offert l’amour. Même si ses potes ont du batailler dur pour l’obtenir, il les voit bien plus qu’heureux. Etre le seul et le dernier célibataire de la bande, lui fout les boules. Il faut dire qu’ils sont sa seule famille et qu’il éprouve envers eux une profonde et sincère amitié. Travis est clash il ne mâche pas ses mots. Il reste tout de même une personne abordable, gentille, avenante et protectrice. Une nouvelle mission émanant d’Andrew va l’envoyer pendant près de 6 mois en Ecosse et le comble de tout ça il va devoir jouer le rôle de baby-sitter. Le neveu, Tommy, 22 ans, a tout d’une tête brulée. Tommy semble ne pas accepter les règles. Travis pressent que la cohabitation sera tendue. Mais peut être que cette rencontre sera la bonne ?

Tommy est à l’image même du jeune adulte arrogant à qui rien ne fait peur. La fumette, l’alcool et le sexe semblent ses seules dispositions. Tommy pris sous l’aile de son oncle, n’a pas le droit de faire un seul pas de travers. Ce stage loin de Londres n’a pour seul but de l’éloigner de sa vie trépidante londonienne et d’évaluer son potentiel afin d’être intégrer rapidement l’entreprise de son oncle. Il ne porte pas dans son cœur ce dernier. Il le hait et le méprise. Il a détruit sa vie. Tommy est un jeune homme mystérieux et introverti. Durant cette cohabitation, il va se révéler, s’épanouir et surtout s’afficher tel qui l’est envers sa famille. Tommy derrière sa gueule de sauvage fait preuve d’une sagesse redoutable. Il va mettre à mal les barrières de Travis.

Si t’es fan de romance M/M, alors voici le roman que tu vas adorer et dévorer. Pas besoin d’avoir lu les 3 premiers tomes, tu peux te jeter corps et âme dans celui ci sans aucun soucis de compréhension. Pour moi cette lecture a été un sacré coup de cœur et il est de loin le meilleur de la saga. Pascale Stephens a su mettre parfaitement en exergue toutes les difficultés dans les relations homo. D’autant plus que Travis est un homme 100% hétéro et qu’il est loin de s’imaginer que l’amour aurait les traits d’un homme. L’auteur met à mal ses personnages dans une relation difficilement acceptable. Elle n’hésite pas à opposer le désir contre la conscience. Elle tourmente Travis, le faisant danser un pied sur l’autre, le faisant tantôt exécrable tantôt adorable. Elle joue parfaitement sur les deux tableaux, mettant son lecteur dans une place inconfortable. En fait elle joue carrément avec tes nerfs. Cette relation est aussi passionnelle que destructrice. Le contexte familial tendu n’arrange absolument pas leur situation et l’envenime au contraire.

Un véritable coup de cœur pour ce dernier opus. J’ai adoré les personnages attachants. J’ai retrouvé dans cette lecture tous les ingrédients que j’affectionne : un amour impossible, un désir fulgurant, une passion extrême, des scènes croustillantes, du romantisme et bien évidemment la touche mélodramatique. La psychologie de Travis est superbement adaptée à l’histoire avec tout le côté acceptation de soi, acceptation vis à vis des autres et dépassement de soi.

C’est une histoire à la fois tendre et dure. Pour moi elle est juste merveilleuse malgré la fin trop rapide à mon goût. Je pense que l’auteure a eu véritablement du mal à quitter ses personnages donc je ne lui en tiens pas rigueur.

La saga EASY NOT est excellente et je la recommande fortement. Tu y retrouveras l’amour sous toutes les coutures associé à bon nombre de malheurs. Mais c’est connu l’amour vainc toujours, mais il faut combattre et s’y accrocher comme si c’est ta dernière bouchée d’air.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ingrid80 2018-07-23T10:59:38+02:00
Or

Travis a trouvé l'amour . Wahou un mec en plus . Une très belle histoire. Et les personnages annexes comme vale sont très marrant. En fait on aimerait être amis avec eux c'est une super bande de copains ....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par florigirl 2018-07-15T17:21:55+02:00
Diamant

bon ça y est le dernier mousquetaire a aussi succomber a l'amour et quel amour, cette fois Travis nous surprend en tombant amoureux de Tommy et je dois dire que j'ai beaucoup aimé, au point d'avoir lu son histoire pratiquement d'une seule traite, et bien sur j'ai ausis adoré avoir des nouvelles des autre, et les traits d'humour de Vale sont toujours aussi super, après j'ai aimé ausis en savoir plus sur Travis son histoire et Tommy semble assez marginal au premier abord mais il se révèle au fil des pages, j'aurai aimé un bel épilogue de fin, sinon j'ai trouvé les remise en questions et les craintes de Travis assez justifiés dans sa façon d'être cette saga été vraiment trés sympa a lire et chacun des 4 mousquetaires m'as fait passé de très bons moments

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ninib974 2018-06-21T17:56:47+02:00
Or

J'ai adoré cette série !!! Dommage qu'il n'y ait pas un épilogue

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Floreen 2018-06-08T17:20:53+02:00
Bronze

Une lecture sympathique, mais trop prévisible et qui aurait mérité d’être un peu plus détaillée sur certains points comme les relations de Tommy avec sa famille par exemple. Et la fin est beaucoup trop rapide et creuse. J’aurais bien aimé savoir ce qu’il advient de Travis, Tommy & Hayden et de leurs projets.

Afficher en entier
Or

http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/05/not-easy-4-take-me-pascale-stephens/

N’ayant pas eu l’occasion de découvrir les premiers tomes de la saga Not Easy, je n’aurais manqué pour rien au monde « Take Me » tant il me faisait envie. Il est toujours délicat de se lancer dans une histoire sans avoir lu le reste de la série, car à mon sens on passe à côté de toutes les subtilités incluses par l’auteure. Pourtant loin de m’avoir découragé, ce livre m’a au contraire donné réellement envie de me procurer les précédents.

Pascale Stephens est une auteure remarquable. Elle met en scène des personnages atypiques, réalistes, que j’ai pris énormément de plaisir à rencontrer. Car au-delà du couple que forment Travis et Tommy, je me suis laissé immerger dans l’ambiance cosy et familiale de ce groupe soudé où chacun possède une personnalité propre, mais où tout le monde se rassemble dès lors qu’un problème surgit. L’amitié est une notion essentielle de ce roman et cette cohésion est très agréable durant la lecture.

Pour en revenir à notre duo, j’ai adoré suivre la naissance et l’évolution de leur relation. Ce qui me touche tout particulièrement c’est que Pascale ne s’est pas contentée de nous livrer un magnifique MM, elle a pris le temps de poser son histoire, de la mettre en forme et surtout de nous apporter le plus beau des messages.

L’amour qui transpire de ces pages est sublime, mais complexe. La situation est difficile pour ces deux hommes que tout oppose du moins en apparence. J’ai vraiment apprécié le travail que doit faire Travis, les questions qu’il se pose, l’acceptation dont il doit faire preuve avant de se laisser submerger par ses sentiments. Le chemin est long, fastidieux, bon nombre d’erreurs sont commises néanmoins je reste persuadée que toutes ces épreuves sont nécessaires pour qu’ils vivent enfin leur bonheur au grand jour.

De plus, j’ai beaucoup aimé que les rôles ne soient pas définis, que l’on ne se contente pas d’un schéma classique et que leur relation ne se fige pas. Travis et Tommy sont authentiques, émouvants et sincères. Ils ont réussi à me toucher et même à me faire verser quelques larmes, car la peur et la culpabilité prennent parfois le pas malgré la profondeur de leur lien. Une chose est sure ils ne laisseront personne indifférent.

« Take me » est un livre prenant, sensuel et passionnant. La romance est belle, les rapports enivrants, mais ce roman aborde également des thèmes plus lourds tels que le rejet et l’abandon. Je suis ravie d’avoir pu me plonger dans l’univers de l’auteure que je vais m’empresser de suivre et de lire à nouveau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par eprinali 2018-05-24T13:23:06+02:00
Argent

J'ai été très agréablement surprise. Je n'aurai pas imaginé l'auteur aller sur le MM, et là et bien c'est franchement pas mal.

On passe par tous les états avec Travais, et franchement j'ai vraiment eu envie de lui ouvrir les yeux à plusieurs reprises.

Je n'aurais pas imaginé Andrew aussi étroit d'esprit... Il m'a dégouté, tout comme la mère de Tommy et le père de Travis.

Bref, on se rend compte que la famille du coeur est bien plus importante que la famille du sang dans certaines circonstances.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Matoline 2018-05-16T21:34:58+02:00
Or

Ils s’étaient quatre Mousquetaires, quatre célibataires, en un an tout a changé, maintenant il ne reste plus que lui, Travis. Le dernier de notre belle famille recomposée va-t-il trouvé chaussure à son pied ?

En étant entouré d’amour, d’enfants et de tendresse, Travis se rend compte qu’il aspire à la même chose. Travaillant à Brighton, loin de ses amis, il vient d’accepter un nouvel échelon dans l’entreprise, superviser le lancement d’un nouveau club pendant six mois à Glasgow. Il doit encore s'éloigner des siens.

Après avoir vu Tristan et Paolo s’embrasser, Travis se sent mal et secoué par les sentiments nouveaux qu’il a ressenti.

Son patron Andrew, lui demande un service, gérer Tommy son neveu, à Glasgow. Après avoir eu son diplôme de management, Tommy veut tout laisser tomber. Son oncle lui propose un an dans un de ses clubs, Travis doit le former, et vivre au quotidien avec lui, être sa nounou.

Travis Chambers, trente-cinq ans travaille dans le monde la nuit, en tant que gérant, c’est aussi un ancien militaire. Il a été reclus de sa famille après avoir quitté l’armée pour devenir videur. C’est un homme à l’instinct protecteur et possessif. Il est aussi tendre que passionné.

Tommy, vingt-deux ans est le deuxième d’une fratrie de trois enfants. Aux premiers abords, il a un caractère difficile voir désagréable, solitaire, et cache des problèmes et des blessures. Petit à petit, il se dévoile, trouve sa voie, et face à Travis, il veut se rattraper et gagner sa confiance. C’est un homme fort, courageux et agréable.

La narration est à la première personne et du point de vue de Travis. Tout le long du texte, c’est appréciable d’avoir les pensées d’un homme, hélas à certains moments, ceux de Tommy nous manquent. Et pourtant, il est très transparent.

La plume est fluide et c’est facile à lire. Les sentiments et les émotions sont intenses et sincères. La touche d’humour s’y trouve parfois pour alléger le tout.

Les scènes érotiques sont très belles, dans la simplicité et la volupté. La prise de conscience que le corps masculin pourrait donner autant de plaisir qu’un corps féminin, est très importante. Cette idée prend place petit à petit, tout en douceur, cela paraît bien réelle. Le flirt est plaisant, caresses, frôlements, sourires, colère, jalousie et frustration.

L’intrigue est principalement autour de la romance, c'est du déjà-vu et pourtant le lecteur et happé par l'histoire et ses personnages. C’est aussi le chamboulement d’une vie et la mise en doute de toutes ses certitudes. Entre la découverte de nouveaux désirs et attirances, Travis s’enfonce aussi dans les mensonges, sa lâcheté et ses peurs. Tout s’accumule et va bien finir par exploser.

Les thèmes sont prenants, comme la différence d’âge auquel s’ajoute le sexe, être hétérosexuel, homosexuel ou bisexuel. La peur du jugement est au centre de l’histoire. Nous suivons l’apprentissage de Travis qui n’a jamais été en couple que ce soit avec une femme ou un homme.

Les personnages secondaires, nos anciens protagonistes font des apparitions, Connor et Mina enceinte, James, Louise et les jumeaux, Vale, Maya et la petite Juliette,… L’histoire de Tristan et de Paolo, surtout leurs découvertes de leur homosexualité sont racontées.

«L’amour n’a pas de sexe». Un thème passionnant avec des personnages excellents dans leur rôle. La romance est belle et passionnante. La plume plaisante. Une intrigue peu innovante, et pourtant si addictive. Un sublime et dernier tome, bravo !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tyzane 2018-05-11T10:13:32+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas beaucoup d'excuses , le titre et le résumé auraient du me mettre la puce a l'oreille mais non, étant en général plutôt un public facile je me suis dit ça va le faire!

Et bien non, ça le fait pas du tout!

Une narration au présent qui d'emblée me donne l'impression de lire une fiction d'ado sur une quelconque plateforme d’écriture au service d'un gay for you représenté avec un manque de subtilité total. Un roman ou la vulgarité et la redondance se donnent la main des les premiers chapitres pour enchaîner les questionnements stériles du héros principal qui vont durer quasiment sur tout le récit.

Les "bordel mais pourquoi moi, pourquoi lui, pourquoi pas elle, pourquoi le vent ,pourquoi les oiseaux, pourquoi ...(rajoutes ce que tu veux fais toi plaisir lecteur!!) ca va bien 5 minutes , construire tout un roman la dessus c'est juste bon a te faire tourner a l'aspirine pour éviter la migraine . J' ai même pensé un moment à en faire le compte et ouvrir des paris avec les copines lectrices mais la encore, j'ai perdu le fil .

Des personnages sans saveur, cliches à souhait avec le tatoué, le couple d'ami gay , les femmes des potes qui ont tout "bouleversifié" sur leur passage , l'homme a femme (à chatte devrait on dire ) qui n'est jamais tombé amoureux , des situations faciles et sans attraits, aucune intensité dans le récit et cela même dans les scènes de sexe.

On a quand même deux types qui en guise de boulot passent leur temps dans une maison de luxe avec piscine privée tout frais payés pour ensuite passer leurs journées dans un entrepôt (qui devra être la dernière boite a la mode) à regarder des croquis d'architecte puis sagement retourner (épuisés par ce dur labeur) dans leur villa pour repiquer a nouveau un petit plongeon et mater un match de rugby (il semblerait qu'il y ait un match de rugby tous les soirs en Ecosse). Passionnant!

On a bien sur une période de rupture (après une courte relation parsemée de sexe débridé) qui n'est qu'une lente série de monologues atermoyants et répétitifs et à plus de 50% du livre, ça commence à me piquer le cervelet!

Une fin pliée en dix secondes avec un drama familial dont on n'a que faire tant il y a eu peu d'interactions avec la dite famille qui ne se justifie que pour nous coller sous les yeux le quota respectable d'homophobie et de connerie humaine de tout MM de base.

Un roman pour moi , qui est presque un pastiche du MM , un semblant de romance MF qu'on aurait passé au mixer avec un zeste de piment de mauvais choix qui t'arrache les yeux et ne relève en aucun cas la saveur du truc .Un livre dont on peut aisément se passer quand on est un lecteur averti (ça vaut aussi pour un non averti ) de romance gay (et non je ne dirais pas qu’éventuellement tu peux toujours caler un meuble avec et que ça serait toujours ça de gagné ). Il me semble plus sage que l'auteur reste dans son domaine de prédilection . yop.

Afficher en entier

Date de sortie

Not easy, Tome 4 : Take me

  • France : 2018-05-02 (Français)

Activité récente

L0rryy l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-18T16:58:28+01:00
oce45 l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-06T22:38:10+02:00

Les chiffres

Lecteurs 73
Commentaires 14
Extraits 1
Evaluations 30
Note globale 7.5 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode