Livres
473 054
Membres
446 473

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nouchka, tome 3 : Nouchka et la caverne aux mille secrets



Description ajoutée par x-Key 2012-02-03T21:34:54+01:00

Résumé

Ces derniers temps je n'arrivais pas à fermer l'œil !

Des coups de pioche montant des entrailles de la terre retentissaient toute la nuit.

J'ai demandé à la valise magique ce qui se passait.

— À force de creuser, des idiots ont ouvert la porte du royaume d'en-bas ! C'est là que se tient la machine qui assure le fonctionnement du monde où nous vivons. Les coups de pioche l'ont déréglée. Si elle se met à tourner à l'envers il faut s'attendre au pire. Nous allons remonter le temps et, un matin, tu te réveilleras transformée en fille des cavernes ! Il faut que quelqu'un descende la réparer avant que nous nous retrouvions en pleine Préhistoire.

Mais où dénicher un réparateur capable de remettre en état un mécanisme aussi mystérieux ? Hein ?

Après Nouchka et les géants et Nouchka et la couronne maudite, découvre une nouvelle aventure de l'héroïne intrépide de Serge Brussolo !

Afficher en entier

Classement en biblio - 30 lecteurs

Extrait

- Madame la machine, a lancé Ambroise d'une voix cérémonieuse, je vous amène deux volontaires désireuses de s'occuper des animaux. Pouvez-vous leur proposer quelque emploi bien rémunéré ?

Aussitôt, la cabine s'est illuminée. Ses parois se sont mises à vibrer comme si un moteur caché entre ses flancs s'éveillait soudain.

Une voix métallique est sortie d'un haut-parleur.

- Placez-vous chacune à votre tour devant la caméra, a-t-elle grésillé. Déclinez votre nom, votre âge.

J'étais un peu intimidée, mais, sans me demander mon avis, Ambroise m'a poussée devant la cabine.

- Je... je m'appelle Nouchka, ai-je balbutié, j'ai 12 ans. J'aimerais bien m'occuper d'animaux. Je n'ai pas beaucoup d'expérience... En fait, j'ai gardé le chien d'une voisine, une fois... et je l'ai brossé, mais il n'a pas aimé ça, et il m'a un peu mordue, mais...

- Très bien, a nasillé le haut-parleur, vous êtes engagée. Combien voulez-vous être payée ?

- Heu... je ne sais pas... dix millions ?

- Accordé, a fait la machine comme si mes prétentions n'avaient rien d'extraordinaire. Vous serez affectée à l'élevage des poulets. Dans une semaine vous pourrez vous présenter ici pour toucher votre salaire qui vous sera délivré sous forme de pièces d'or. Personne suivante !

Dix millions par semaine pour nourrir des poulets ! Je n'en revenais pas.

Poppie a pris la parole.

- Je m'appelle Poppie, a-t-elle lancé. J'ai une très grande expérience des animaux. J'ai élevé des lions au biberon, et des gorilles aussi... Et puis j'ai dressé des panthères dans un cirque. J'ai également enseigné à des éléphants comment faire du vélo. Je voudrais être payée cent millions par semaine.

Elle mentait ! Elle n'avait jamais rien fait de tout ça. C'est tout juste si, quand elle était petite, elle avait eu un poisson rouge... qui était mort au bout de dix jours parce qu'elle ne s'en occupait pas !

- Accordé, a fait la machine. Vous serez affectée à l'élevage des poulets. Dans une semaine vous pourrez vous présenter ici pour toucher votre salaire qui vous sera délivré sous forme de pièces d'or. Personne suivante !

J'en étais sur le derrière ! Cent millions !

- Eh ! Eh ! a ricané Poppie en m'envoyant un coup de coude. Faut savoir se montrer maligne !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Nouchka et la caverne aux mille secrets clôt à merveille cette saga si originale, drôle et fraîche que j'ai adoré relire et que je conseillerais aussi bien aux plus jeunes qu'aux plus âgés, ne serait-ce que pour l'imagination débordante et farfelue de Brussolo qui, à mon avis, peut plaire à n'importe quel public. Ce qui est sûr, c'est que je ne me suis ennuyée à aucun moment durant cette relecture, et que je ne regrette absolument pas de m'être replongée dans cet univers fantastique et loufoque. De plus, même s'il s'agissait du dernier tome et donc du plus récent, je n'avais aucun souvenir sur les événements qui s'y déroulaient. Ainsi, tout ce que j'ai lu me paraissait inédit, et je ne me doutais jamais de ce qui allait suivre. J'ai été aussi surprise par les idées de Brussolo que lors de ma première lecture, et c'est quelque chose que j'ai beaucoup apprécié, puisque tout le suspense a ainsi été conservé.

En plus de ça, j'étais ravie de revoir Poppie, de nouveau mise en avant dans ce tome. Dans le volume précédent, j'avais trouvé dommage qu'elle n'accompagne pas Nouchka dans ses aventures, car elle avait su rendre le premier tome encore plus drôle qu'il ne l'était déjà, et c'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé ce personnage qui m'a encore bien fait sourire.

En ce qui concerne le scénario, bien qu'il se concentre uniquement sur la machine merveilleuse et ses dérèglements, et que toute l'histoire se déroule à l'intérieur de la caverne, j'ai adoré chacune des péripéties qui se sont dressées sur la route de nos trois protagonistes. Encore une fois, l'originalité est au rendez-vous, et c'est à se demander comment Serge Brussolo peut être aussi imaginatif en partant d'une idée de départ plutôt simple. Que ce soit dans Nouchka, Peggy Sue ou Sigrid, il m'a toujours étonné par son talent à nous transporter dans un monde radicalement différent du nôtre, et je serais bien curieuse de voir ce qu'il en est pour ses thrillers. Spoiler(cliquez pour révéler)Dans tous les cas, les idées de ce troisième et dernier tome qui ont su le plus susciter mon attention sont les suivantes : les sauts dans le temps et les fluctuations du temps provoqués par la machine déréglée, qui transforment les hommes vivant dans la caverne tantôt en pithécanthropes, tantôt en bébés ou en vieillards, et changent les poulets en espèce de vélociraptors ; le fait que l'on puisse se faire payer des millions pour une simple semaine à s'occuper des poulets (même si au final, ni Peggy ni Poppie ne recevront leur paie à cause de la catastrophe liés aux animaux dont elles devaient s'occuper) ; la transformation en animaux imposée par la machine, désireuse de se venger de l'absence des 250 poulets ; et le fait qu'il soit impossible de tuer n'importe quelle bête, qui se change en pierre à la seconde où elle se sent menacée.

Pour ce qui est des personnages, j'aime toujours autant Nouchka, qui a conservé son caractère que j'apprécie tout au long des trois tomes, qui porte à merveille le roman, et qui reste toujours aussi proche du lecteur.

Poppie est également fidèle à elle-même, et ses réactions m'ont fait sourire à de nombreuses reprises. C'est dommage que l'on ait pas entendu parler de sa grand-mère, extrêmement rajeunie grâce à la cape du géant dans le premier tome, car j'aurais aimé savoir ce qu'elle est devenue, mais ce n'est qu'un détail.

J'ai aussi été contente de voir que la valise reprenait de l'ampleur dans ce tome, qu'elle aidait Nouchka à de multiples reprises et qu'elle lui parlait bien plus souvent que dans le volume précédent. Une fois de plus, elle se montre égoïste, ironique et continue à jouer sur la curiosité de Nouchka et de Poppie même si elle ne parvient jamais à ses fins. Ce qui est sûr, c'est que j'ai adoré retrouver le lien qui l'unit à notre héroïne, et je suis même déçue qu'il n'y ait pas de suite, car malgré la fine épaisseurs des romans, on finit par s'attacher aux personnages, et je suis certaine qu'il aurait été toujours aussi intéressant de suivre les aventures de Nouchka et de sa valise si jamais elles s'étaient poursuivies.

Enfin, je ne peux pas terminer la liste des personnages qui m'ont marqué sans parler d'Ambroise. Ce garçon, qui n'arrive que vers le milieu du tome, a su attirer mon attention dès sa première apparition, et je dois dire que sa présence aux côtés des filles m'a beaucoup plu. Au début, je craignais que Brussolo s'en débarrasse rapidement, notamment quand il l'a fait vieillir à la vitesse de l'éclair à cause des problèmes de la machine, et j'ai donc été agréablement surprise de constater qu'il restait important jusqu'à la fin. Je ne sais pas vraiment ce qui m'a plu chez lui, mais je dirais que le fait qu'il vienne du XIIIème siècle, qu'il soit aussi poli et bienveillant, et qu'il n'hésite pas à protéger ses coéquipières, même lorsqu'il était transformé en homme des cavernes, a su le rend attachant et intéressant à mes yeux. Spoiler(cliquez pour révéler)D'ailleurs, comme Nouchka, je regrette qu'il ait décidé de rester dans la caverne, de peur de ne pas pouvoir s'habituer à la vie du XXIème siècle et de retrouver son véritable âge une fois éloigné de la machine. Enfin, je suis tout de même satisfaite qu'il ne soit pas resté un cheval pour le restant de ses jours, et qu'il se souvienne toujours de Nouchka et Poppie, car pendant un instant, j'ai eu peur qu'il ait tout oublié à leur propos à cause de sa transformation.

Pour terminer, nous avons une fois de plus droit à une fin précipitée, qui est probablement le seul point négatif de ce tome. Toute l'histoire se déroule à un rythme normal, et tout d'un coup, tout s'enchaîne, tout se règle en un clin d’œil, et Nouchka reprend sa vie normale avant de nous saluer. Franchement, je trouve ça dommage car il aurait sûrement suffit d'une dizaine de pages supplémentaires pour ne pas bâcler le dénouement. Spoiler(cliquez pour révéler)De plus, je suis déçue de ne pas savoir ce que renferme la valise. C'est quand même l'un des aspects les plus mystérieux de la saga, et Brussolo devait bien se douter que les lecteurs attendaient avec impatience de découvrir ce qu'elle cachait, non ? Je suppose qu'il a préféré qu'on se l'imagine, mais je pense quand même qu'il aurait été préférable de ne pas laisser le suspense planer sur ce point. Si jamais je le rencontre un jour (chose que j'espère, car c'est l'un des auteurs qui m'a fait aimer la lecture et qui m'a fait rêver durant ma jeunesse, notamment à travers la saga Peggy Sue), je le lui demanderai et j'espère qu'il n'aura pas oublié quelle était son idée de départ, d'ici là !

Enfin, dans tous les cas, Nouchka et la caverne aux mille secrets reste un excellent tome, rempli de rebondissements, d'idées farfelues, et mettant en scène des personnages drôles et attachants, exactement comme les deux volumes précédents. Je ne regrette qu'une seule chose : qu'il n'y ait pas de suite !

Afficher en entier
Or

Le dernier (malheureusement) tome de la saga.. Et mon préféré! Impossible de reposer ce livre une fois qu'on l'a commencé. Encore une fois, Brussolo se surpasse avec son imagination hors du commun pour nous faire vivre des aventures fabuleuses et loufoques.

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 30
Commentaires 2
Extraits 3
Evaluations 9
Note globale 7.22 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode