Livres
458 656
Membres
412 335

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Lauraline-Xywz 2018-08-15T09:41:02+02:00
Argent

Une lecture forte, poignante, sur l'amitié jusqu'au bout de la vie. Des personnages familiers, le thème de la mort et du choix fait par Anna. Le rythme de l'écriture, par fragments plus ou moins longs, non chronologiques, m'a permis de maîtriser l'émotion vers l'inéluctable ; c'est comme si l'auteur nous ménageait. Je recommande !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stoufnie 2018-05-14T12:02:52+02:00
Argent

Ce roman nous parle d’amitié, la plus belle et la plus forte qui soit ! Celle qui dure toute une vie, mais qui doit se terminer très prochainement, car la maladie va emporter une des 5 inséparables.

Elles sont cinq. Cinq petites filles qui deviennent des jeunes filles puis des femmes. Toute une vie qu’elles partagent. Et maintenant, elles vont partager la mort et le deuil. Anna a décidé d’arrêter les traitements, elle veut mourir maintenant. Les quatre amies se retrouvent chez elle, pour la soutenir, l’aider, la faire changer d’avis, lui rappeler les bons moments ou les mauvais.. Elles sont là comme toujours, elles sont cinq une dernière fois.

En regardant les visages dans la pièce, elle comprend que c’est la vie. Nous sommes là. Et puis nous ne sommes plus. Pour un petit moment nous sommes une histoire qu’on raconte.

A l’inverse du roman Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin qui se voulait joyeux, optimiste, mais qui m’avait vraiment pesé, celui-ci est pour le coup léger malgré le thème abordé.

Les personnages sont tous forts. Anna ne vous laisse pas la larme à l’œil, à aucun moment on se lamente sur son sort (ce n’est de toute façon pas sa personnalité bien au contraire). Les autres copines sont toutes très humaines avec leurs problèmes, leurs gaffes, leurs envies de fuir ou d’affronter. Bref, Victoria Redel a dépeint une histoire très réaliste, mais très agréable à lire.

Oui c’est étonnant ! Moi qui suis à fleur de peau lorsque je lis des livres sur le sujet de fin de vie (je dois être un peu maso, car j’y retourne malgré moi ! J’avais lu la quatrième de couverture qu’en diagonale donc je n’avais pas compris le sujet du livre

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode