Livres
443 718
Membres
379 660

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"S’il y a un enseignement à tirer de ces histoires, c’est que l’héroïsme peut prendre bien des visages et bien des formes ; qu’il s’agisse de Remus Lupin donnant sa vie pour sauver le monde de la magie ou de Silvanus Brûlopot jetant des veracrasses aux Mangemorts depuis son grenier. Après tout, nul besoin d’être un Gryffondor armé d’une épée pour être un héros. Parfois, il suffit simplement d’avoir le cœur pur."

Afficher en entier

"Le monde de la magie peut être empli de noirceur et de dangers. Il existe des sorts qui peuvent tuer en l’espace de six syllabes, des potions pouvant déposséder quelqu’un de sa volonté et des créatures magiques capables de démembrer le plus brave des sorciers. C’est ce qui rend tout acte de bravoure d’autant plus puissant et nécessaire.

Si le fait d’avoir une baguette en main peut suffire à insuffler du courage, il faut toutefois bien plus que de la magie pour faire des choix courageux dans le monde de la sorcellerie. Dans ce recueil de nouvelles écrites par J.K. Rowling, vous saurez tout des joies, des peines et de la dignité sans faille de Minerva McGonagall, du destin tragique de Remus Lupin, de la témérité de Silvanus Brûlopot et bien plus encore."

Afficher en entier

S’il y a un enseignement à tirer de ces histoires, c’est que l’héroïsme peut prendre bien des visages et bien des formes ; qu’il s’agisse de Remus Lupin donnant sa vie pour sauver le monde de la magie ou de Silvanus Brûlopot jetant des veracrasses aux Mangemorts depuis son grenier. Après tout, nul besoin d’être un Gryffondor armé d’une épée pour être un héros. Parfois, il suffit simplement d’avoir le cœur pur.

Afficher en entier

En effet, de nombreux parents préfèrent (à juste titre) que leurs enfants choisissent par eux-mêmes ce qu’ils veulent faire de leur avenir et n’apprécient guère de connaître à l’avance leurs facultés, leurs limites, ou pire encore, les catastrophes qui les attendent. En effet, il n’est pas rare que des parents s’inquiètent naïvement après avoir consulté un Visionomeur, souhaitant ne jamais avoir entendu ses prédictions sur la personnalité ou l’avenir de leur enfant.

Afficher en entier

Décoré à titre posthume de l’Ordre de Merlin, première classe, Remus Lupin fut le tout premier loup-garou à recevoir cette distinction. L’histoire de sa vie et de sa mort contribua beaucoup à faire avancer la cause des loups-garous au sein de la communauté magique. Aucun de ceux et celles qui croisèrent un jour son chemin ne l’oublia. C’était un homme bon et courageux qui fit de son mieux dans des circonstances extrêmement difficiles et qui aida beaucoup plus de gens qu’il ne le pensait.

Afficher en entier

Leur enfant, un garçon, fut appelé Ted Remus (dit Teddy), en hommage au père de Tonks récemment décédé. Au grand soulagement de ses parents, le petit Teddy ne montrait aucun signe de lycanthropie à sa naissance. En revanche, il avait hérité de sa mère la faculté de changer d’apparence à sa guise. La nuit suivant la naissance de Teddy, Remus laissa brièvement Tonks et leur fils sous la protection de sa belle-mère pour aller voir Harry. C’était la première fois qu’il le revoyait depuis leur dispute. Plein de gratitude envers celui qui l’avait finalement renvoyé chez lui et lui avait donné son plus grand bonheur, il demanda à Harry s’il voulait bien être le parrain de Teddy.

Afficher en entier

Au bout de quelques semaines de mariage, Remus se rendit compte que Tonks était enceinte. Ses anciennes peurs refirent immédiatement surface. Il était persuadé qu’il avait transmis sa condition de loup-garou à son enfant et condamné Tonks à la vie menée par sa propre mère : une existence de nomade où elle devrait constamment cacher un enfant qui deviendrait de plus en plus violent. Rongé par le remords et la culpabilité, Remus prit la fuite, abandonnant Tonks à son sort. Il rejoignit Harry Potter et lui proposa de l’accompagner dans ses aventures, quelle qu’en soit l’issue.

Mais à sa grande surprise, le jeune Harry, qui n’avait encore que dix-sept ans, accueillit son offre avec colère et indignation. Il accusa son ancien professeur de se comporter en égoïste, qualifiant son comportement d’irresponsable. Remus réagit avec une violence inhabituelle : quittant la maison comme un fou, il alla se réfugier dans un coin du Chaudron Baveur, bouillonnant de colère.

Mais au bout de quelques heures, Remus fut finalement obligé de reconnaître que son ancien élève lui avait enseigné une précieuse leçon. James et Lily étaient non seulement restés avec Harry jusqu’au bout, mais ils avaient donné leur vie pour lui. Quant à ses propres parents, Lyall et Espérance, ils avaient sacrifié leur tranquillité et leur sécurité pour protéger leur famille. Profondément honteux, Remus quitta la taverne et retourna voir sa femme. Il la supplia de lui pardonner, l’assurant qu’il resterait toujours à ses côtés, quoi qu’il advienne. Remus prit la décision de refuser les missions de l’Ordre du Phénix tout au long de la grossesse de Tonks pour se consacrer à la protection de sa femme et de leur bébé à venir.

Afficher en entier

Malgré ses doutes et son sentiment d’agir de manière égoïste, Remus épousa Tonks dans le nord de l’Écosse lors d’une petite cérémonie très intime, après avoir trouvé deux témoins dans la taverne du coin. Mais la peur que sa réputation de loup-garou ne nuise à sa femme continuait à le hanter. Il préférait taire leur union, passant constamment de l’euphorie que lui procurait l’idée d’être marié à la femme de ses rêves à la terreur de ce qui pouvait leur arriver.

Afficher en entier

Un an plus tard, Remus croisa finalement le chemin de Greyback et Tonks à Poudlard, alors que l’Ordre combattait les Mangemorts au sein du château. Durant la bataille, Remus perdit une autre personne qu’il avait beaucoup aimée : Albus Dumbledore. Si Dumbledore avait été adoré par tous les membres de l’Ordre du Phénix, il occupait une place très particulière dans le cœur de Remus. Le vieux directeur incarnait en effet la gentillesse, la tolérance et la compréhension que personne, mis à part ses propres parents et ses trois meilleurs amis, n’avait pu lui manifester. Dumbledore était aussi le seul homme à lui avoir confié un poste important au sein de la société magique.

Afficher en entier

Inévitablement, ses trois amis finirent par l’interroger sur ses disparitions mensuelles. Conditionné par son enfance solitaire, Remus était convaincu que ses amis le laisseraient tomber s’ils apprenaient qu’ils côtoyaient un loup-garou. Il leur raconta donc tout un tas d’histoires plus élaborées les unes que les autres pour expliquer ses absences. James et Sirius finirent par découvrir la vérité durant leur deuxième année à Poudlard. Mais à la stupéfaction de Remus, non seulement ses amis ne le laissèrent pas tomber, mais ils mirent au point un ingénieux stratagème pour rendre ses métamorphoses mensuelles plus supportables. Ils lui donnèrent également un surnom qu’il allait garder tout au long de sa scolarité : « Lunard ». Remus termina ses études à Poudlard comme Préfet.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode