Livres
540 248
Membres
570 647

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nouvelles fantasmagoriques



Description ajoutée par Astronomy 2020-04-20T13:26:49+02:00

Résumé

Ce recueil de nouvelles comporte sept histoires, alternant science-fiction, fantastique, thriller et drame.

Revisiter l’Illiade, imaginer un futur chaotique, penser autrement au passé, elles s’inscrivent toutes dans une volonté, vous faire vivre une expérience fantasmagorique.

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2021-02-14T12:15:56+01:00

Un silence particulier règne dans les couloirs de la chambre mortuaire de l’hôpital, à la nuit tombée. À mi-chemin entre calme absolu et absence oppressante. C’est fou, mais rien ne saurait troubler la paix des résidents. Rien, à part peut-être l’occupante de la case numéro une. Un coup sec dans la porte en inox et la dénommée Rebecca parvient à se hisser de l’autre côté, ça bloque au niveau de la taille. Difficilement, elle pousse avec ses mains pour faire glisser la plateforme. La blouse de l’hôpital Nervus qu’elle porte toujours laisse deviner un corps plutôt osseux. Sa chevelure coupée à la garçonne accentue la dureté de ses traits ambigus.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Tout d’abord, merci à l’auteur pour l’envoi de son recueil en service presse numérique.

Comme à chaque fois, c’est un recueil de nouvelles et donc c’est assez compliqué de vous faire un résumé. Globalement, je suis assez mitigée vis-à-vis de cette lecture. En effet, l’auteur a fait le choix de mettre en place des nouvelles qu’il a appelé « fantasmagoriques » ce qui veut dire que ce sont des nouvelles qui laissent passer notre imagination. J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce recueil de nouvelles, car je n’arrivais pas à me projeter dans les histoires et cela ne m’a malheureusement pas embarquée.

Cependant, une nouvelle m’a particulièrement plu, c’est la première du nom de « Nouvelle Andromaque ». Cette nouvelle est très intéressante, car on suit une jeune fille qui court après une autre jeune fille, qui la cherche en vain. La chute est très énigmatique et laisse l’appréciation à chacun. Personnellement, je me suis fait mon propre avis et j’ai beaucoup aimé échanger avec mes amies sur le sujet, car elles l’ont lu aussi.

Pour finir, il faut soulever une très belle plume, l’auteur a beaucoup travaillé et cela se voit et se ressent à la lecture. C’est le gros élément de cet ouvrage et c’est pour cela que je l’ai continué. Dans le cas contraire, je ne l’aurai pas continué, je pense, et j’aurai abandonné ma lecture.

En résumé, c’est un court avis, mais je ne peux pas dire grand-chose de plus, si vous êtes curieux, n’hésitez pas à lire ce recueil, ça change et c’est une expérience sympathique. Si vous êtes terre à terre et que le rêve et l’imaginaire vous dépassent, n’y allez pas vous serez déçus je pense. En attendant, je vais continuer à surveiller les propositions de l’auteur.

J’espère que cette chronique vous aura plu je vous fais de gros bisous et vous souhaite de bonnes lectures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2021-02-14T12:15:00+01:00
Argent

Je remercie l'auteur pour m'avoir proposé de découvrir son univers par le biais du site simplement.

Sept nouvelles, sept histoires, de personnages tous plus ou moins sombres. Nouvelles fantasmagoriques, des récits qui nous font réfléchir. Oui, mais à quoi ? C'est une très bonne question. Je dirais bien élémentaire mon cher Watson, mais c'est un peu plus compliqué qu'une simple question du moi, du surmoi. Bref, pensez à la psychologie de l'être humain, à ses pensées, ses besoins, ses réflexions, sa conscience, son inconscient, son âme ! L'être humain est complexe, il est doué de paroles, de bons sentiments, mais aussi de noirceur, de désastre ambulant ! Qu'il soit vivant ou mort, il est encore capable de faire souffrir et de faire tourner en bourrique son entourage.

La couverture nous apprend déjà de nombreux points sur ce qu'il y a entre les lignes. Magie, sorcellerie, homme, femme, symboles liés aux personnages, qui se cache derrière tout cela ? Un démon peut-être, à moins que ce ne soit l'Homme tout simplement et sa folie, passagère ou non. Plonger au cœur de ces ténèbres n'est pas sans effort et surtout il vaut mieux avoir le cœur accroché. Non, point de gore ou de sanglant entre les lignes même si une des nouvelles pourrait nous apporter des seaux d'organes frais ? Pas sur, l'imagination s'amuse à nous prendre en grippe et nous emmener loin, surtout lorsque l'on est comme moi avec une imagination débordante ! Toujours est-il qu'avec cette couverture sobre et rempli d'éléments vous avez déjà une petite idée où vous allez atterrir.

Nouvelle Andromaque, De Sang, Octavus, Peut-être des Enfers, Théorie du Rien, Obéissance absolue et Lettre invisible.

Nouvelle Andromaque est celle qui m'a donné le plus de difficulté pour deux raisons : la première l'écriture à la seconde personne est un "problème" chez moi, j'ai beaucoup de mal à m'immerger dans un texte écrit de cette façon. Andromaque se cherche, part à la conquête de son soi en essayant de retrouver son précieux. Je sais qu'il fallait probablement que je ne m'arrête pas à la première signification des mots, mais chercher plus loin, sauf que le "tu" ne m'y a pas aidé. De sang nous emmène dans un monde futuriste, un monde où les robots côtoient les humains. Si vous avez vu I-Robot avec Will Smith vous aurez un aperçu de ce que l'auteur nous présente. Un personnage rencontre son futur, son moi ridé, perdu dans ses souvenirs, dans sa rage, dans sa honte aussi. Darius est amer, il ne sait pas comment il en est arrivé là, même s'il raconte son histoire, sa vie à son moi plus jeune. Et s'il n'avait pas fait ces choix ? Et si ce moment était choisi comme il le fallait ? Le destin à moins que ce ne soit autre chose qui le pousse à raconter son vécu et ce qu'il subit encore. Ces robots qui ont des maîtres, qui n'ont pas de sentiments, pas d'émotions et pourtant ils sont bien présents et plus que jamais semblent apporter un avenir... différent ?

Octavus où la force de la voix. La puissance d'un timbre, l'anonymat et puis soudain le regard, celui que personne n'attend. Être seul ne fait pas de ce personnage un mauvais homme, il vit, il laisse ses notes s'emporter pour des inconnus dans un grand magasin, pour quelle reconnaissance ? En veut-il vraiment ? Cette rencontre va bouleverser son quotidien qui est si linéaire, sa maison blanche et noire, tel les touches d'un piano semble lui ressembler à tel point qu'un véritable piano serait de trop. La solitude prend place à l'effervescence, la confusion devenir un espoir, la perte de cet isolement pourrait débuter sur quelque chose de plus... harmonieux ? Peut-être des enfers reste en surface jusqu'à ce que le dénouement nous montre qu'en fait nous nous sommes trompés. Claire joue à l'apprenti sorcier, avec la vie, avec les sens, avec l'âme. La perte de ses sœurs, son père qui ne sait plus si elle a trouvé sa solution, mais qui continue de lui poser des questions. Et puis ce moment où nous tombons de haut. Enfin du haut ou du bas ? Est-ce qu'en fait la réalité que nous avons devant les yeux est la bonne ? Et si nous étions dans l'autre sens ? De l'autre côté du miroir ? Qui peut le dire ? Personne si ce n'est les capacités de Claire qui va nous prouver que persévérer peut apporter cette solution, mais à quel prix ?

Théorie du rien, théorie du tout ? Une mère qui disparait, laissant deux frères avec un hôtel sur les bras. Et ce sentiment d'impuissance pour les deux, ce sentiment qui leur donne envie de découvrir le monde à leur façon. Des fragments d'identités, des morceaux de soi manquant, un besoin de donner et de photographier ce monde afin de lui donner une certaine consistance et combler les trous. Obéissance absolue ou tout simplement l'esclavagisme ! Une femme blanche qui frappe son employé de maison, parce qu'il est noir, parce qu'il chante, parce qu'il est heureux de travailler, enfin ça, c'était avant. Avant d'être à son service, celui de cette femme qui n'aime personne, qui embarque son mari dans ses délires, prête à tout pour détruire le peu d'humanité qui reste en lui. Ces moments de pure terreur lorsqu'il comprend ce qui risque de lui arriver et puis ce dénouement qui nous fait sourire. La vengeance ne vient pas forcément de celui qui est dans le collimateur et parfois il vaut mieux un long silence plutôt qu'une courte explication. Lettre invisible est la dernière nouvelle de ce recueil avec la mort en cadeau. Une petite visite à la morgue, un doux rêve, une lettre et un point final à une vie qui n'aurait jamais dû s'arrêter si brutalement.

Ma préférée est la dernière, elle aborde de nombreux points si criant de réalité, car toujours d'actualité. Même si les autres ne sont pas en reste, c'est celle qui fait le plus mal par le chemin parcouru jusqu'à cette fin tragique. Sept récits sans réel point d'attache si ce n'est notre propre conscience et ce que nous en faisons. Vouloir le meilleur oui, mais à quel prix ? La technologie est évoquée apportant son lot de bonheur comme de malheur. Faut-il évoluer ? Faut-il avancer dans le progrès et jusqu'où pouvons-nous aller ? C'est à nous de réfléchir et de décider des actes que nous pouvons nous permettre de faire ou non. L'avenir semble à la fois sombre et rempli d'espoir. Tant qu'il y aura des hommes et des femmes qui continuerons de tendre une main vers l'autre, tout n'est pas perdu.

L'écriture est pointilleuse, un peu trop poétique pour moi, mais qui ravira la plupart des lecteurs. L'auteur laisse libre court à l'imagination du lecteur pour la plupart des fins que j'ai trouvé abruptes par moment. En conclusion, une lecture qui apporte son lot de questions et de raisonnements. Chacun y trouvera son compte dans l'une ou l'autre des nouvelles.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/nouvelles-fantasmagoriques-isaac-de-mont-a206420704

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joe391211 2021-01-19T21:21:45+01:00
Or

Voici un recueil de nouvelles que j'ai beaucoup aimé.

Personnellement, j'apprécie les histoires un peu étranges et ici, j'ai adoré découvrir ces sept récits qui sortent des sentiers battus et emmènent le lecteur dans des univers incroyables. Mes préférences sont "Octavus", "Théorie du rien", "Obéissance absolue" et "Lettre visible".

Un des gros points forts de ce livre, c'est qu'il présente plusieurs genres littéraires bien différents. Tout le monde peut y trouver son compte. De plus, les histoires sont assez courtes mais restent bien travaillées. L'auteur a pris le temps de mettre en place ses décors et ses personnages. Cela est très agréable car il est facile d'aller trop vite dans l'intrigue lors de l'écriture d'une nouvelle. On sent que l'auteur maîtrise parfaitement ses histoires.

En ce qui concerne les personnages, ils m'ont plu car ils ont beaucoup de charisme et leurs aventures sont dingues. Je ne peux pas dire que je me suis attachée à eux car les récits sont un peu trop courts pour cela mais ils m'ont tous intriguée.

En résumé, c'est un excellent recueil que je conseille parce que vous allez sûrement aimer au moins une nouvelle tant les univers sont différents. C'est très bien écrit et surtout imaginé. Tout est prenant et nous propulse dans des histoires incroyables.

Merci à l'auteur et au site simplement.pro pour cette découverte très intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par wrecksky 2020-12-29T19:30:23+01:00
Bronze

Nouvelles Fantasmagoriques est un recueil de sept nouvelles qui parlent notamment de la quête de soi, de la différence et du questionnement existentiel chez l'être humain.

.

La première nouvelle s'intitule Nouvelle Andromaque, la seconde De Sang, la troisième Octavus, la quatrième Peut-être des Enfers, la cinquième Théorie du Rien, la sixième Obéissance absolue et la dernière Lettre invisible.

.

Nouvelle Andromaque raconte la quête d'Andromaque pour retrouver son amour perdu et De Sang narre la rencontre entre un homme et son double du futur.

.

Octavus raconte la vie d'un homme différent, malheureux à cause du regard des autres et Peut-être des enfers narre l'histoire de Claire une jeune alchimiste qui mène des expériences.

.

Théorie du bien raconte les retrouvailles de deux frères après le décès de leur mère et Obéissance absolue narre la vie d'un esclave au service d'une femme tyrannique.

.

Enfin, Lettre invisible raconte l'histoire de Rebecca une femme décédée qui a écrit le récit de sa vie pour Valérie qui travaille à la morgue.

.

Le style du recueil est aisé et agréable, on peut le lire rapidement. De plus, j'ai trouvé certaines nouvelles, notamment la première et la deuxième, particulièrement poétiques. C'est un recueil qui est vraiment accessible à tous.

.

Les personnages qui m'ont le plus plu sont ceux d'Andromaque et de Rebecca, probablement car ce sont les personnages des deux nouvelles que j'ai préférées, à savoir Lettre invisible et Nouvelle Andromaque.

.

Je n'ai pas spécialement vu de points négatifs. En effet, les nouvelles sont suffisamment développées pour ne pas nous laisser sur notre faim et tous les personnages ont leur propre identité. Toutefois j'aurais bien aimé quelques descriptions physiques pour pouvoir plus me les représenter. Néanmoins c'est une préférence personnelle et cela n'empêche nullement la bonne lecture de l'histoire.

.

Aussi il n'y a pas vraiment de fil conducteur, ni de lien entre les différentes nouvelles et j'ai trouvé ça dommage. Cependant, l'auteur m'avait prévenue en amont, aussi, je n'ai pas été surprise. Toutefois, le titre correspond bien à tout le recueil, ce qui est un point positif. Par ailleurs, je trouve l'absence de chutes, habituellement caractéristique de la nouvelle, un peu dommage.

.

En conclusion, il s'agit d'une lecture agréable que je recommande à tous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HorrificDy 2020-12-03T23:41:11+01:00
Diamant

Un livre intriguant et qui fait réfléchir.

Pour connaître mon avis, suivez le lien :

https://revuedeslivresdhorreurethumournoirdedy.wordpress.com/2020/12/03/revue-de-nouvelles-fantasmagoriques/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paule-8 2020-11-25T08:00:26+01:00
Argent

Par Isaac de Mont que je remercie pour ce service presse.

A la première nouvelle j'ai cru m'appeler Alice et tomber dans le trou du lapin. Complètement perturbée. Et puis peu à peu j'ai retrouvé les pieds sur terre mais ai continué à manger des gâteaux étranges et des morceaux de champignons… Je ne peux pas trop entrer dans les détails pour ne pas gâcher la surprise de lecture mais voici mes avis.

Commençons donc par Andromaque. J'ai été totalement perdue. Et au final pas réellement convaincue par le déroulé de l'histoire, même si pas à pas j'ai reconnu le thème originel.

Puis De sang. Un peu sceptique au départ, échaudée par la précédente, j'ai fini par vraiment aimer cette nouvelle. J'ai été happée par le suspens, elle a été lue d'une traite.

Octavius. Courte. Efficace. Touchante.

Peut-être des enfers. Inattendue, à l'ambiance particulièrement bien retranscrite. La conclusion m'a surprise, agréablement. C'est mon coup de cœur de ce recueil.

Théorie du Rien. Je me suis sentie voyeuse, j'ai éprouvé un certain malaise mais je n'ai pas relâché mon attention, j'avais besoin de connaître la fin.

Obéissance absolue. Celle ci est difficilement supportable dans la dureté de ses descriptions mais nécessaire. Libératrice dans sa conclusion... pour l'instant.

Lettre visible. Une histoire fantastique d'un quotidien atrocement fréquent. Elle m'a moins touchée. Surement parce que j'avais encore l'impact de la précédente.

Chacune de ces nouvelles est une quête de soi, de l'acceptation du regard des autres, de l’exigence de la différence. La plume est léchée, appliquée et même dans l'exercice de style elle ne se fait pas pompeuse. Je ne suis pas restée indifférente et j'espère lire d'autres propositions de l'auteur dans un futur proche.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par readerotter 2020-11-16T20:38:12+01:00
Or

Nous voilà face à un recueil de nouvelles qui m'a bien étonné!

Chaque histoire est abordée de manière différente et c'est super d'avoir autant de diversité en si peu de pages !

Que dire de cette 1er nouvelle? Avec des "tu", j'adore! On est vraiment plongée dans ces différentes histoires ! Tous les thèmes sont abordés de manière à tout comprendre, on ne ne demande jamais quoi. J'ai vraiment aimé toutes les nouvelles !

La plume est très agréable, tout est fluide et les phrases glissent sous nos yeux! Quand on arrive à la fin, on se dit "oh non déjà?" pourtant rien ne reste en suspens. Rien n'est laissé au hasard tout est contrôlé !

Si cela ne s'est pas senti, foncez lire ce recueil! Vous en serez surpris et content!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anaisdu02300 2020-11-05T18:22:00+01:00
Diamant

Hello mes coupains ❤

Je vous retrouve pour l'update de ma troisième lecture de novembre.

Afficher en entier
Bronze

Ce court recueil est l'exemple même de ce que j'appelle une excellente surprise ! Les nouvelles sont très différentes, en raison de la variété des genres représentés, et en même temps totalement en harmonie, grâce à une ambiance étrange et inquiétante que l'on retrouve dans chacune d'elles. L'harmonie est aussi au rendez-vous si l'on considère la qualité des différentes histoires. En effet, l'auteur maîtrise très bien la forme brève et son style témoigne d'une réelle intelligence de l'écriture et de la conduite du récit. Les mots sont choisis avec précision, les phrases s'enchaînent avec une belle dynamique, ce qui permet de donner à chaque histoire une atmosphère propre très prenante. C'est toujours troublant, parfois violent, lugubre juste ce qu'il faut. Je ne peux que vous inviter à découvrir ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par I_Meliodas 2020-10-03T12:41:10+02:00
Lu aussi

Merci à l’auteur de m’avoir proposé ses histoires.

« Nouvelles Fantasmagoriques » nous propose 7 histoires, 7 univers et tout autant d’atmosphère différente. Ces histoires peuvent se lire indépendamment l’un de l’autre puisqu’elles nous pas de rapport entre elles si ce n’est nous faire réfléchir et nous questionner sur différents sujets : le racisme, la différence, la violence, ... L’auteur nous emporte et nous transporte dans ses histoires tout en nous laissant le choix sur comment interpréter ses récits. Il nous laisse des indices que nous suivons. Les histoires de ce recueil sont à la fois poétiques, étranges, surprenantes, dérangeantes …

L’auteur a une plume agréable et assez poétique et qui convient parfaitement pour ses histoires.

« La nouvelle Andromaque » nous emmène dans un monde où la vie est comptée en pas. Une fois le compteur à zéro, c’est la fin. On suit une jeune fille, qui tente par tous les moyens de retrouver son amie. On l’accompagne dans ses recherches, dans ses angoisses jusqu’à cette fin surprenante

Avec « De sang », on est tout de suite plongé dans cette histoire et l’on a envie de savoir ce que Darius a à dire. Je me suis demandé si, un jour ce qui arrive à notre héros est possible, est-ce que je voudrais moi aussi participer à ce genre d’expérience ?! C’est un questionnement qui m’a suivi jusqu’à la fin. La chute de cette nouvelle m’a vraiment surprise.

« Octavus » est une nouvelle beaucoup plus courte et qui touche à la différence. Cette différence qui dérange et fascine à la fois. Une très belle histoire beaucoup plus douce.

« Peut-être des enfers » nous plonge dans un univers de mort, de résurrection et de sorcellerie. Notre personnage principal, tente de ramener quelqu’un à la vie, mais nous ne savons pas qui est cette personne et c’est à la dernière page que nous apprenons la vérité.

La nouvelle « Théorie du rien » est celle qui m’a le plus perturbé, entre le côté horrifique de certains passages et l’incompréhension de ce qui se passe entre ces deux frères, je ne suis pas sûre d’avoir tout compris. Peut-être qu’avec une relecture les choses changeront.

« Obéissance absolue », il y a une certaine ironie qui transparaît dans cette histoire et qui est encore plus percutante lorsque l’on met en parallèle le titre et l’histoire en elle-même et j’ai vraiment adoré.

« Lettre visible » est celle que j’ai trouvé la plus touchante. Une ode à la vie et à la liberté dans la mort. Un très beau texte.

En bref, des histoires courtes, mais percutantes !

Afficher en entier

Activité récente

Laylian l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-06T06:31:43+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 19
Commentaires 16
extraits 6
Evaluations 12
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode