Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Novalie09 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Complètement cramé ! Complètement cramé !
Gilles Legardinier   
Ça va paraître étrange, mais j'ai préféré "Complètement cramé" à "demain j'arrête!"
J'ai de suite ressenti quelque chose de spécial envers le personnage principal, ce sexagénaire triste et en même temps si drôle et vivant!
Ce roman se lit aussi facilement qu'il est émouvant et à mourir de rire (certains dialogues m'ont complètement ridiculisé dans le train, je ressemblais à une tomate en phase d'étouffement terminal...)
MAis c'est aussi une leçon de vie, une belle histoire d'amour (belle, ça veut dire HUMAINE) avec des sentiment vrais, réels, que tout un chacun peut ressentir chaque jour. Ce sont des personnages touchants (français pour la plupart ;) ) et qu'on apprend à aimer au fur et à mesure de notre lecture. Alors merci à Andrew, à Manon, à Philippe, à Odile, à Richard et à Yannis et Nathalie (sans oublier Youpla et Méphisto!!) qui m'ont fait rire, pleurer, et m'ont fait comprendre que les plus belles histoires ne sont pas toujours les plus extraordinaires!
Wonder Woman : Warbringer Wonder Woman : Warbringer
Leigh Bardugo   
Ma note: 5/5
Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/09/04/dc-icons-tome-1-wonder-woman-warbringer-de-leigh-bardugo/

“Sisters in battle, I am shield and blade to you. As I breathe, your enemies will know no sanctuary. While I live, your cause is mine.”

Leigh Bardugo étant mon auteure préférée de tous les temps, c’est sans surprise que je me suis jetée sur son dernier livre dès sa sortie (ou plutôt dès que j’avais terminé ma lecture en cours). J’avais à la fois peur et hâte de découvrir ce dont elle était capable en dehors du Grishaverse, et comme il fallait s’y attendre je n’ai pas été déçue!

Diana est une jeune Amazone de 17 ans. Bien qu’elle soit la fille de Hyppolyte, ses sœurs Amazones ne la considère pas comme l’une des leurs puisqu’elle est la seule à être née sur l’île de Themyscira. Elle cherche donc à gagner la reconnaissance des Amazones par tous les moyens.
Un jour elle brave l’interdiction de sauver et ramener un humain sur l’île en sauvant Alia d’un naufrage. Mais Alia n’est pas une humaine comme les autres: elle est une Warbringer, descendante de Hélène, et sème malgré elle la discorde là où elle va.
Elles vont se lancer dans une quête afin de mettre fin à cette longue lignée de Warbringer et sauver le monde d’une guerre sans précédents.

Avant de commencer ce livre j’avoue que j’avais un peu peur. Je suis loin d’être une grande fan de comics (non pas que j’aime pas, mais c’est loin d’être une passion) et j’avais peur de ne pas trop comprendre cet univers, mais Leigh Bardugo est parvenue à rester fidèle à l’univers DC Comics tout en permettant à ceux qui connaissent moins de comprendre l’histoire.

Malgré un début un peu difficile pendant les deux ou trois premiers chapitres, j’ai rapidement été prise dans l’histoire et bientôt je ne savais plus me détacher de ma lecture. La plume de Leigh est toujours aussi magnifique et addictive, et malgré ma relecture de Six of Crows au début de l’été, je me rend compte qu’elle m’avait bien manqué.

“We can’t help the way we’re born. We can’t help what we are, only what life we choose to make for ourselves.”

J’ai adoré chacun des personnages. Que ce soit Diana, Alia, Theo, Nim et même Jason, j’ai trouvé que c’était difficile de ne pas s’attacher à eux. Leigh développe parvient encore une fois à créer des personnages divers et assez large, loins des clichés et surtout tous plus incroyables les uns que les autres.
D’ailleurs, même si l’histoire est de base centrée sur Diana, on se rend rapidement compte que l’auteure met surtout l’accent sur les autres personnages, et même si c’est quelque chose qui m’a surpris j’ai beaucoup aimé. En faisant ça on se rend compte que même si Diana est une Amazone destinée à devenir une héroïne, ces autres personnages, bien qu’étant humains, sont également des héros.

J’ai trouvé l’innocence de Diana tellement adorable. Ayant grandi sur Themyscira, et malgré ses cours sur la civilisation humaine, elle ignore beaucoup de choses sur le monde, ce qui peut l’amener dans certaines situations assez drôles. Heureusement elle pouvait compter sur ses nouveaux amis pour l’aider à s’habituer à ce nouveau monde. Malgré tout elle reste vraiment badass, et j’ai trouvé ça intéressant qu’on découvre en même temps qu’elle se dont elle est capable.

Contrairement à ce que laisse entendre le résumé (en tout cas en français), il y a très peu de romance dans Wonder Woman: Warbringer. Honnêtement je trouve que c’est pas plus mal, ça permet de rester centrer sur l’intrigue principale, même si j‘ai eu un peu l’impression qu’il y avait une romance juste pour en mettre une dans ce livre.

“We cannot spend our lives in hiding, wondering what we might accomplish if given the chance. We have to take that chance ourselves.”

Pour moi ce livre était une vraie bombe: des dialogues géniaux, une bonne dose d’humour, des scènes de combat incroyables, des personnages incroyables, et surtout un plot-twist très surprenant. Bon malheureusement pour moi je savais déjà que ce plot-twist allait arriver (ça m’apprendra à décider de braver la balise ‘spoiler’ de certains sites quand j’ai même pas passé la moitié), mais c’est vrai que si je n’avais pas été au courant, je ne l’aurai pas vu venir.
C’est ce que j’aime le plus dans les livres de Leigh Bardugo: sa capacité à nous surprendre alors que tous les indices qui nous permettent de comprendre ce qu’il va arriver sont là.

Sans surprise, j’ai adoré ma lecture. Après tout, c’est de Leigh Bardugo qu’on parle, j’étais quasi sûre d’adorer ce livre. Elle a prouvé qu’elle était capable d’écrire en dehors du Grishaverse et de faire un travail toujours aussi incroyable, ce qui me donne très envie de lire ses prochains livres qui ne feront pas parti du Grishaverse. Mais d’abord, LISEZ CE LIVRE !!

par Callmeluh
Ça peut pas rater ! Ça peut pas rater !
Gilles Legardinier   
On dit que les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus mais d’après moi, Gilles Legardinier doit s’être égaré en chemin et venir de Venus. Sinon, comment expliquer qu’un homme comprenne si bien les femmes et décrive si bien leurs émotions.
Dans “Ca peut pas rater”, l’auteur nous fait partager la vie de Marie après sa rupture avec Hugues. Si l’héroïne nous apparait d’abord dévastée, elle est pleine de ressources. Entourée par ses ami'(e)s, sa famille, elle rebondit en multipliant les bons et mauvais plans.
Je dis partager la vie parce qu’à travers la plume de Gilles Legardinier, on a vraiment l’impression de participer à la vie de Marie.
Lire ce roman s’est aussi être envahi par les émotions, passer du rire aux larmes en quelques pages.
D’ailleurs, à ce sujet, je tiens à préciser à tous les usagers de la ligne de bus 27 que non je ne suis pas folle, non il ne faut pas m’enfermer avec Marie et Emilie, j’ai juste eu un fou rire mémorable à la lecture des aventures du lapin et de la fée.
Si vous souhaitez passer un super moment, si vous cherchez un vrai remède contre la déprime automnale, n’hésitez pas et foncer chez votre libraire et comme moi, vous globicherez “ça ne peut pas rater”
La Sélection : Trilogie collector La Sélection : Trilogie collector
Kiera Cass   
Cette trilogie est l'une de mes favorites ! J'ai beau bien la connaitre, maintenant, je ne me lasse pas de replonger encore et encore dans l'univers d'Illéa pour suivre les aventures de Maxon et America. Une trilogie formidable, que je recommande énormément !
Les Insoumis, Tome 1 : Ruby Les Insoumis, Tome 1 : Ruby
Alexandra Bracken   
J'étais septique au départ et j'avoue que j'avais un peu peur de regretter de l'avoir acheter. Mais WOW ! J'ai été surprise par cette histoire qui devenait de plus en plus prenante au fil des pages. Il était impossible de me décollé du livre tant que je ne l'aurais pas fini. J'ai eu beaucoup de mal à me remettre de mes émotions à la fin de ma lecture et en voyant que j'allais devoir attendre un long moment avant d'avoir une suite...

Vivement le deuxième !

par Philla
Quelqu'un pour qui trembler Quelqu'un pour qui trembler
Gilles Legardinier   
Comme chaque année, je me suis procuré mon remède contre la déprime automnale, non pas chez mon médecin mais chez mon libraire.
Avec ce nouvel roman, Gilles Legardinier nous fait passer du rire aux larmes et inversement en quelques minutes. Comme pour son précédent livre, je tiens à rassurer les passagers de la ligne 27, je ne suis pas encore folle. Mes larmes étaient dues à la blessure d’Atila et mes éclats de rire à un scène mémorable avec une lépreuse poursuivant Céline, le tout ponctué d’injures proférées par un résident atteint du syndrome de Gilles de la Tourette.

Il n’y a que Gilles Legardinier pour faire passer les émotions de telle manière dans un roman. Certes l’histoire est simple, elle pourrait concerner n’importe lequel d’entre nous mais l’auteur nous la décrit avec tellement d’émotion, de douceur, … Tout au long du roman, on se sent dans un cocon doux, rassurant, à l’image de cette superbe couverture.

Comme toujours l’écriture de l’auteur est fluide, les chapitres s’enchainent sans peine et on regrette d’avoir terminé le livre. On voudrait continuer à vivre avec Thomas et ses « petits vieux », savoir comment vont Pauline, son fils, que va faire Emma dans la vie, … A ce sujet, merci monsieur Legardinier d’avoir rajouté ces quelques phrases pour nous donner des nouvelles de Chantal. Vos personnages ont fait partie de notre vie, sont devenus notre famille pour quelques heures, on s’y est attaché, vous l’avez compris. Cces quelques mots nous aident à les quitter en sachant qu’ils vont bien et sont heureux.

Et ,cette fois ci j’en suis convaincue, Gilles Legardinier est le seul homme qui a tout compris aux femmes (heureuse soit son épouse), il devrait d’ailleurs écrire un manuel à ce sujet.
Je ne vous dirai pas pourquoi, ça serait dévoiler une partie de ce superbe roman et je m’y refuse. Mais sachez que j’aime beaucoup Bruno Mars.

Si vous cherchez un roman à lire en cette période morose, n’hésitez pas, foncez chez votre libraire et « plongez dans quelqu’un pour qui trembler »


La Voleuse de livres La Voleuse de livres
Markus Zusak   
Je trouve que ce livre est parfait du début à la fin .
Il est émouvant [spoiler]le moment où Liesel retrouve Max est très beau [/spoiler]et je le conseille vraiment !

par Novalie09
La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 1 : Perdue La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 1 : Perdue
Catherine Girard-Audet   
C'est un livre assez marrant et très bien raconter, la suite, la suite !!

par bella76
La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 2 : Rumeurs La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 2 : Rumeurs
Catherine Girard-Audet   
Le tome 2 ? Aussi bien même meilleur que le tome 1 moi j'dis ! ^^

par bella76
La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 3 : Chantage La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 3 : Chantage
Catherine Girard-Audet   
J'aime tellement cette série ! C'est la première fois qu'un livre "normal" (sans histoire surnaturelle) m'intéresse et me plait autant ! Vraiment ! J'adore.
  • aller en page :
  • 1
  • 2