Livres
458 714
Membres
412 423

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Novecento : pianiste



Description ajoutée par chantwal 2010-02-25T21:28:26+01:00

Résumé

Né lors d'une traversée, Novecento, à trente ans, n'a jamais mis le pied à terre. Naviguant sans répit sur l'Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur les quatre-vingt-huit touches noires et blanches d'un piano, à composer une musique étrange et magnifique, qui n'appartient qu'à lui: la musique de l'Océan dont l'écho se répand dans tous les ports.

Sous la forme d'un monologue poétique, Baricco allie l'enchantement de la fable aux métaphores vertigineuses.

Afficher en entier

Classement en biblio - 409 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Pamie 2011-04-27T16:27:55+02:00

Né lors d'une traversée, Novecento, à trente ans, n'a jamais mis le pied à terre. Naviguant sans répit sur l'Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur son piano...

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

J’ai du lire ce livre il y a quelques années pour mon cours de littérature. Je ne remercierai jamais assez ma professeure de m’avoir permis de découvrir ce merveilleux auteur qu’est Alessandro Baricco. Son style d’écriture est léger et envoûtant, l’histoire est courte et pourtant si riche, on ne veut jamais s’arrêter de lire. Un véritable coup de cœur !

Afficher en entier
Diamant

Spoiler(cliquez pour révéler) " Imagine, maintenant : un piano. Les touches ont un début. Et les touches ont une fin. Toi, tu sais qu'il y en a quatre-vingt-huit, là-dessus personne peut te rouler. Elles sont pas infinies, elles. Mai toi, tu es infini, et sur ces touches, la musique que tu peux jouer elle est infinie. Elles, elles sont quatre-vingt-huit. Toi, tu es infini. Voilà ce qui me plaît. Ca, c'est quelque chose qu'on peut vivre. Mai si je monte sur cette passerelle et que devant moi se déroule un clavier de millions de touche, des millions, des millions et des milliards de touches, qui ne finissent jamais, et ce clavier-là, il est infini/

Et si ce clavier est infini, alors/

Sur ce clavier-là, il n'y a aucune musique que tu puisses jouer. Tu n'es pas assis sur le bon tabouret : ce piano-là, c'est Dieu qui y joue/

Nom d'un chien, mais tu les as seulement vues, ces rues ?

Rien qu'en rues, il y en avait des milliers, comment vous faites là-bas pour en choisir une/

Pour choisir une femme/

Une maison, une terre qui soit la vôtre, un paysage à regarder, une manière de mourir/

Tout ce monde, là/

Ce monde collé à toi, et tu ne sais même pas où il finit/

Jusqu'où il y en a/

Vous n'avez jamais peur, vous, d'exploser, rien que d'y penser, à toute cette énormité, rien que d'y penser ? D'y vivre... /

Moi, j'y suis né, sur ce bateau. Et le monde y passait, mais par deux mille personnes à la fois. Et des désirs, il y en avait aussi, mais pas plus que ce qui pouvait tenir entre la proue et la poupe. Tu jouais ton bonheur, sur un clavier qui n'était pas infini.

C'est ça que j'ai appris, moi. La terre, c'est un bateau trop grand pour moi. C'est un trop long voyage. Une femme trop belle. Un parfum trop fort. Une musique que je ne sais pas jouer. Pardonnez-moi. Mais je ne descendrai pas."

Que dire ?

... c'est juste magnifique...

Il y a ces petits livres qui valent largement des grands ...

Il y a ces livres qui sont des textes aux charmes puissants et singuliers ...

Il y a ces livres dont L'écriture est mélodieuse, fine et délicate. Il s'en dégage une musique, parfois féroce, parfois tendre, parfois triste, parfois merveilleuse, comme tous les sons de la vie.

Et il y a ce livre, Novecento pianiste, qui fait sans conteste partie de tous ces livres.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chevalerie 2018-08-04T20:25:25+02:00
Argent

Livre plutôt court mais très original. Une histoire fantasque mais admirablement contée. J'ai adoré l'écriture tres poètique et toute en nuance!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2018-07-31T11:04:16+02:00
Lu aussi

Une lecture sympathique, mais je m'attendais à autre chose.

J'avais adoré Soie, pour moi celui-ci est un peu en dessous même si le personnage principal est assez attachant et attirant parce qu'il est unique. J'ai tout de même apprécié la lecture, et relirait encore certainement du Baricco.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JukeBox 2018-07-25T19:13:25+02:00
Or

Tellement de questions, d'interrogations en refermant les pages de cette petite pépite. Aussi court qu'intriguant, "Novecento", tant le roman que le personnage en lui-même, fascinent, éblouissent par leur poésie et leur musicalité. Un récit écrit de manière décalée, un personnage principal mystérieux, un monologue déroutant qui tient en haleine jusqu'aux derniers mots du narrateur... A lire absolument. Ma deuxième lecture de Baricco, et je suis encore pleine de questionnement sur cet ouvrage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maud1 2018-07-17T21:30:11+02:00
Diamant

Que dire sur ce livre ? À mes yeux un chef-d'œuvre de la littérature. Un récit différent, qui nous emporte avec lui. J'avais du le lire dans le cadre scolaire et je remercie la prof qui m'a fait découvrir Alessandro Baricco !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jeannette44 2017-11-04T14:42:29+01:00
Bronze

Un livre sublime, retraçant l'histoire de Novecento né et abandonné par des émigrants lors d'une traversée et retrouvé par un marin dans la salle de bal du navire. A trente ans, Novecento n'a jamais mis le pied à terre, naviguant sans répit sur l'Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur son piano. C'est lors d'une tempête qu'il rencontre son meilleur ami trompettiste à qui il raconte son histoire. C'est d'ailleurs son meilleur ami qui nous la raconte à son tour. Cette histoire époustouflante d'un homme qui ne vit que pour sa musique m'a vraiment plu malgré une triste fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2017-09-14T10:28:28+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce livre qui se lit rapidement mais avec grand plaisir et dont l'histoire est si riche et poétique qu'elle fait rêver et donne envie de rejoindre le personnage sur le bateau pour l'écouter jouer. Le style de l'auteur est magnifique et s'accorde parfaitement bien à l'histoire et malgré la fin plutôt triste, ce livre laisse une impression de bonheur, de légèreté et de nostalgie lorsqu'on le referme.

Je recommande cette lecture qui fait partie de celles qu'on aimerait presque ne pas avoir faites pour pouvoir la re-découvrir comme la première fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2017-09-06T23:35:16+02:00
Bronze

Un très beau texte d'un auteur que je ne connaissais pas, c'est juste un vrai plaisir à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Odile74 2017-07-28T11:03:16+02:00
Diamant

Baricco a l'art de raconter des histoires comme une partition de musique. C'est particulièrement vrai pour ce roman. Un vrai régal...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2017-07-07T19:58:29+02:00
Diamant

Un peu moins de 90 pages de bonheur.

L'auteur a su, avec ce monologue, me faire ressentir les émotions de Noveccento, cet homme qui vie pour la la musique, pour SA musique.

Un type ordinaire mais dès qu'il joue du piano, c'est presque magique.

Un gros merci à ma prof. de français au lycée, pour la découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Whale 2017-06-21T17:16:00+02:00
Argent

Ceci est l'histoire singulière d'un pianiste talentueux, au destin incroyable, nommé Danny Boodmann T.D. Lemon Novecento. Elle nous est contée par Tim Tooney, le trompettiste.

Né sur le paquebot Virginian, Novecento n'a jamais mis les pieds sur la terre ferme. Car sa vie, son monde c'est l'océan et la musique. Il connaît la Terre par les autres. Et parfois même mieux que les autres. Mais ce n'est pas, et ne sera jamais, son monde. Voilà pourquoi il n'ira jamais plus loin que les marches de la passerelle.

Il joue pour lui, pour les autres. Il joue leur vie, leur sentiment. Il ensorcelle la scène et tous ceux qui l'écoute, par sa musique poétique et presque magique !

Un court récit aux notes mélodieuses, émouvantes, étranges et originales. L'écriture est légère, tendre, nous berçant avec douceur et volupté.

J'ai fait cet agréable découverte grâce à une erreur de commande (comme quoi les erreurs ont du bon parfois !).

Afficher en entier

Date de sortie

Novecento : pianiste

  • France : 2006-09-21 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 409
Commentaires 49
Extraits 32
Evaluations 94
Note globale 8.01 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode