Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Nowmad : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Parce que c'était nous Parce que c'était nous
Mhairi McFarlane   
Ce livre est un coup de cœur !
Il ne faut pas que vous vous attendiez à lire un roman exceptionnel, il ne l'est pas. Mais ce qui m'a beaucoup plu dans cette lecture, c'était le réalisme. Ce n'est pas une succession de problèmes que l'on rencontre selon moi trop souvent dans les romances. Ce n'est pas non plus une overdose de romantisme comme dans certaines comédies romantiques. Tout ce qui se passe dans ce livre est tellement réaliste qu'on peut avoir l'impression que cela peut nous arriver.
La complicité qui lie les personnages fait rêver [spoiler]et pour ma part j'ai eu le cœur brisé quand je me suis rendue compte du quiproquo de départ[/spoiler].
Les personnages sont drôles et attachants et les déclarations [spoiler]que ce soit celle que l'on retrouve dans le flashback ou celle dont Rachel a droit à la fin[/spoiler] sont justes magiques et émouvantes aux larmes.
C'est une lecture légère que je recommande !
Toi pour moi, moi pour toi Toi pour moi, moi pour toi
Nathalie Charlier   
L'avis de #Lilie :
Lors de la sortie en septembre dernier de « Ton arrogance, mon insolence », j’avais été transportée par la plume de Nathalie Charlier et par l’histoire entre Ella et Nathan. Lorsque j’ai appris qu’elle nous proposait maintenant l’histoire de Mickaëlla, surnommée Mika, et de Yann, j’ai littéralement sauté au plafond !! Je me suis alors plongée sans attendre dans cette histoire qui s’annonçait prometteuse.

Mika est la jumelle d’Ella. Journaliste sportive pour BFM, elle profite de la vie et des opportunités qui lui sont offertes. Alors qu’elle a accepté d’interviewer Nathan Leray, à ce moment-là séparé de sa sœur, elle fait la rencontre de Yann. Ce dernier est le grand frère de Nathan et semble avoir un passé douloureux. Mika apprend par Ella que Yann a fait de la prison. Pourtant, l’attirance qu’elle ressent pour lui est indescriptible et incomparable avec tout ce qu’elle a pu vivre auparavant. Troublée par l’insistance de son ex Enrique, elle demande alors à Yann de venir s’installer en colocation chez elle. Pourront-ils résister à l’attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre ? Pourquoi Yann est-il si fermé à propos de son passé ? Et si le passé n’était finalement pas si évident qu’il n’y parait ?

On avait déjà aperçu Mika dans le tome précédent et le moins qu’on puisse dire, c’est que la jeune femme ne manque pas de caractère !! Têtue, obstinée, passionnée, elle souffre malgré tout d’un complexe d’infériorité vis-à-vis de sa « talentueuse » sœur. Son père a d’ailleurs du mal à accepter son mode de vie et son choix de devenir journaliste sportive. Néanmoins, Mika commence elle aussi à se poser des questions sur sa vie et sur sa manière de travailler. En effet, interviewer des sportifs tous les week-ends, c’est bien mais cela commence à la lasser. Elle décide alors de se lancer dans le journalisme d’investigation en voulant en savoir plus sur l’histoire de Yann. Et ce qu’elle va découvrir va tout bousculer. Non seulement, le début de relation qu’elle a construit avec lui va se retrouver fragiliser mais en plus, elle va se rendre compte que la condamnation de Yann n’était peut-être pas juste…. Ce dernier souffre de son passé. En effet, il a honte d’avoir fait de la prison, d’avoir abandonné les siens et il a maintenant peur que cette histoire éclabousse son jeune et talentueux frère. Protecteur et passionné, Yann se débat avec son histoire et va devoir faire un gros travail sur lui afin de pouvoir avancer.

Cette romance répond aux codes habituels, c’est à dire une rencontre entre deux personnages que rien ne semblait pouvoir réunir, un début d’histoire passionné, des protagonistes attachants et des scènes de sexe présentes, mais pas trop, et bien décrites. En choisissant de basculer, sur la deuxième partie du roman, sur une enquête dans le passé de Yann, l’autrice prend le parti pris de l’originalité et marque aussi sa différence avec le tome différent. Encore une fois, Nathalie Charlier a réussi à m’attraper et à m’entrainer dans son univers. Sa plume est toujours aussi efficace et addictive et on est tenu en haleine jusqu’au bout de l’histoire. Ce roman permet également de soulever les thèmes de l’erreur judiciaire, des « flics véreux » et permet aussi d’en apprendre plus sur le journalisme d’investigation. En bref, sous couvert d’une histoire « légère », des thèmes assez durs sont ici abordés et mis en lumière, ce qui me parait être une très bonne chose.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce nouveau livre de Nathalie Charlier. J’en ai découvert plus sur Mika et Yann et j’ai retrouvé avec plaisir Ella et Nathan, qui sont présents tout au long de l’intrigue. Cette romance originale ne peut néanmoins s’apprécier, je pense, que si on a lu auparavant « ton arrogance, mon insolence ». Si vous aimez les belles histoires d’amour avec des protagonistes au caractère bien trempé, foncez-vous procurer cette duologie qui vous satisfera pleinement !!

https://lesmisschocolatinebouquinent.wordpress.com/2019/03/02/toi-pour-moi-moi-pour-toi-de-nathalie-charlier/
Une douce nuit d'été Une douce nuit d'été
Angélique Fejean   
Vous aimez les montagnes russes émotionnelles et sensationnelles : voici un roman qui pourrait vous plaire !

« Ô rage, Ô désespoir » ( le Cid de Corneille) : est mon cri de ralliement. L’auteure met en scène dans un décor de rêve, la Bretagne, l’océan ; tout pour vous faire rêver davantage et même Eliott le chien trop chou est de la partie ; Léa et Gabriel. Mais alors, leur histoire est d’un compliqué, de suite ne le prenez pas au premier sens ; car pour tout vous dire ils sont vraiment mignon les deux là. Entre un qui se cache derrière des mensonges tout aussi crédibles et l’autre qui se livre et ouvre les vannes de son passé et CETTE attirance : c’est vraiment digne d’une pièce de théâtre. Et simple spectateur que nous sommes : une envie d’hurler vous prends : mais NON ! …. Mais OUI ! …. Mais vas-y, embrasse là, elle en meurt d’envie !!!! …. au ben non tu réfléchis trop, vas y fonce ! Et ne vous croyez pas seul, car heureusement les meilleurs amis, Adam et Anna, sont là pour mettre leurs grains de sel !

Voilà une première partie riche en émotions et loin d’être de tout repos, mais tellement romantique et burlesque à la fois.

Suivie de :

« Libérée, délivrée » (La reine des neiges) : oufff …. alors oui car ce baiser et tout le reste : il était temps ! Bien évidemment, vous avez compris que le pas a été franchi pour notre plus grand bonheur et celui de Léna et de Gabriel. Un amour pur et sincère, une attirance réciproque, une envie irrésistible de construire une vie à deux, un avenir tout simplement de conte de fée. Ah ben oui, il faudra attendre encore un sacré moment car l’auteur à prévu un suspens à vous coupez le souffle et à vous faire languir autant que possible.

Et sur ce, le final : « l’enfer existe, et je sais maintenant que son horreur repose en ceci qu’il n’est fait que de lambeaux de paradis » (Alec Covin) : pour ma part je vous laisse sur ces quelques mots. J’en ai déjà trop dit et je ne veux en aucun cas vous spolier cette fin remplie de rebondissements hallucinants. Certains pourront la trouver abrupte, mais pour ma part je la trouve subtile et tout en finesse avec des mots douloureux …

Une lecture riche en tout point, où l’auteure nous fais vivre « une douce nuit d’été », riche et aux doux parfums de bonheur et de respect, et avec un petit goût amer de la douce réalité

Nos plus belles étincelles Nos plus belles étincelles
Jamie McGuire   
https://lacoccilectrice.wordpress.com/2019/03/09/nos-plus-belles-etincelles-de-jamie-mc-guire/

Je viens de me prendre une claque littéraire en pleine face. Je ne sais pas comment j’ai fait ou comment mon cœur a fait pour tenir tout le roman sans cassure…mais oua. WHAOU ! Je suis traumatisée par ma lecture, mes larmes refusent de couler réellement, pourtant il faudrait qu’elles coulent j’en aurai fini une bonne fois pour toute ! J’avoue que depuis que j’ai commencé à écrire des chroniques, je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur, ni de claque ou quelque chose du genre. Peut-être parce que ce n’était pas vraiment des livres choisis…Mais du coup, je suis devenue assez difficile je crois en termes de romans…Je peux donc vous dire qu’il faut y aller pour me retourner le cœur, me faire voyager et me donner envie de pleurer à n’en plus finir tout ça pour rester dans l’histoire.

Dans « Nos plus belles étincelles », c’est le cas. Même si l’histoire n’est pas celle à laquelle on s’attend en entrant dans le roman, je n’ai pas envie de quitter Catherine et Eliott. J’ai envie de rester encore avec eux pour toucher leur amour du doigt, pour m’en envelopper et pleurer jusqu’à plus d’eau. J’ai envie de leur piquer même si c’est pour vivre une histoire avec mon lit, je m’en fous. J’avais envie de plus mais plus c’est bon plus on en veut non ?
Cette histoire semble pure, belle, magnifique et tout ce qu’on veut comme adjectif du genre. La plume de l’auteur me fait dire ces mots alors que l’histoire, le passé et le futur de nos deux personnages principaux sont bien loin de ces adjectifs. Pur…oui comme leur amour…Il fait rêver. Mon cœur se meurt de lire un tel engouement amoureux, un tel tourbillon de sentiments qui vont dans tous les sens. Mon cœur a bondi, a couru, s’est retenu, j’ai cru que j’allais le perdre !

Dès le prologue je pouvais déjà dire que la sensualité, et les émotions se dégageaient particulièrement du style de l’auteur, à croire qu’elle joue avec ça tout le long. Rien que ce début m’a vraiment émue ! Un roman ne m’a jamais mis les larmes aux yeux aussi rapidement que celui-là ! J’ai été tout de suite emportée par l’histoire ! Cela s’annonçait très bien malgré un sujet (maman d’Elliott) très dur et difficile autant à lire qu’à vivre et sur lequel écrire !
Le début du roman est rempli de tendresse et de beaux messages, l’histoire entre Elliott et Catherine m’intriguait beaucoup si bien que je n’ai plus su détacher mon regard des pages, que j’ai enfilé comme des perles sur un fil. Si dans une première partie du roman on se demande vraiment ce qu’il va se passer, si tout cette guimauve va rester eh bien de plus en plus on nous rappelle un point du résumé qui nous parle d’un secret qui risque de tout changer. Et quel secret ! Pas des moindres lorsqu’on apprend toute la vérité et que le voile se lève à la fin du roman. Je vous avoue avoir été bluffé par la qualité de la trame de l’histoire qui ne m’a rien laissé présager correctement. J’avais évidemment quelques idées sur ce qu’était ce secret, et je n’ai pas été loin du compte. Seulement on m’a laissé sur le cul (pardonnez-moi l’expression), oui carrément parce que je n’y ai vu que du feu (mdr jeux de mots qui lira comprendra) ! Sincèrement on ne pouvait rien voir venir, la narration était écrite de manière que rien ne puisse être soupçonné ! Du génie !

Nous suivons la vie mêlée d’Elliott et Catherine, bon ça… vous le savez déjà seulement on les voit vivre une vie presque trop adulte pour eux. On se demande si les tantes, les adultes censés être des adultes le sont vraiment…Ce sont des adolescents qui vivent une histoire adulte avant l’âge ! Leurs interrogations ne sont pas celles d’enfants de dix-sept presque dix-huit ans. Enfin pour Catherine surtout…Leur histoire est torturée, loin d’être simple. Pourtant ils y font face, Elliott en protégeant Catherine à tout prix, en lui faisant comprendre que son amour et sa proposition ne sont pas à prendre à la légère, c’est réel et il peut l’aider. Tandis que Catherine tant juste de survivre dans son secret qu’elle ne saurait révéler au risque de tout perdre.

à suivre sur le lien...
Pour recommencer à vivre Pour recommencer à vivre
Devney Perry   
Il y a des livres où vous savez que dès les premières pages vous serez happés par les émotions.  Et ce roman l'a été de la première à la dernière page. 


Poppy a perdu son mari.  Cinq ans après, elle décide de respecter une liste. Cette liste faite par son mari contient différentes choses mais la remettra en contact avec Cole. 

Cole avait fait la connaissance de Poppy à la mort de son mari. Déjà touchée par cette femme, il savait que ce n'était pas le bon moment . Mais 5ans après, Cole est toujours sous le charme et il décide de tout faire pour aider Poppy dans cette liste. 

Ces deux êtres vont devoir s'armer de patience et faire raz du passé pour pouvoir s'aimer.  


Waouh !!!!!!!! Quelle sublime histoire !!!! Cette romance est tellement belle. Je n'ai pas décroché de cette romance. Chaque page, chaque mot est d'une intensité très forte. Mon coeur a souffert avec Poppy qui par sa force ne se laisse jamais abattre.  Quand à Cole ce personnage est juste incroyable . C'est un homme dont je suis tombée amoureuse et je pense que chacune d'entre nous rêverait d'avoir cet homme. Il est d'une force et d'une patience incroyable.  Sa dévotion pour la jolie Poppy m'a profondément touchée.  La duologie nous permet de vivre chaque sentiment et rend ce livre encore plus fort. 

C'est l'histoire d'une seconde chance . A-t-on le droit au bonheur quand on a perdu son amour?

C'est toute en finesse et en émotions que l'auteure nous raconte cette histoire.  Il n'y a aucune longueur bien au contraire, j'en aurai aimé encore plus. De l'écriture à la trame, tout est parfaitement écrit.  On s'accroche, on pleure mais on sourit également face au défi de cette liste. Mon coeur a chaviré pour Poppy et Cole qui fera parti de ces héros marquants. 


Je vous le conseille vraiment.  Pour ma part c'est un joli coup de coeur et j'espère retrouver rapidement la plume de cette auteure. 

par Aminouch
Devenir Devenir
Michelle Obama   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2019/02/11/devenir-michelle-obama/

Après avoir terminé Passager 23 de Sebastian Fitzek en audio, j’ai eu envie de quelque chose de plus bienveillant – il faut dire que ce thriller a été assez éprouvant à écouter. Alors j’ai choisi une biographie dans le catalogue Audible (il faut croire que je commence à y prendre goût). J’ai donc choisi une biographie, celle de Michelle Obama, Devenir.

J’ai tout de suite reconnu la voix de la lectrice, Marie Bouvier, car j’ai passé pas mal de temps en sa compagnie. C’est elle qui lit la série Outlander de Diana Gabaldon et j’aime beaucoup sa voix, à la fois apaisante et énergisante. Parfaite pour les mots de Michelle Obama.

Alors, évidemment, comme tout le monde, je connais Michelle Obama. Mais pas très bien. Sa vie, son rôle de première dame, les projets qu’elle a menés… Je pouvais citer quelques éléments, mais pas tant que cela et je comptais bien sur sa biographie pour en savoir plus sur Michelle Obama.

Je préfère vous prévenir : si vous espérez découvrir des histoires croustillantes ou les dessous de la politique de Barack Obama, vous risquez d’être déçus. Mais si, comme moi, vous avez envie de connaître Michelle Obama, ce livre est parfait. Et plus j’avançais dans la lecture et plus je me disais qu’elle était vraiment inspirante.

Michelle Obama est née à Chicago dans une famille aimante, modeste. Elle a beaucoup travaillé pour devenir avocate, consciente que les études peuvent tout changer et permettre à tous – et notamment aux filles, et aux filles issues des minorités – de s’en sortir.

Dans Devenir, elle raconte son enfance, parle de sa famille, de ses rêves, puis plus tard de sa rencontre avec Barack Obama. Elle raconte comment elle a changé de travail pour faire quelque chose qui pour elle avait plus de sens. Elle parle aussi de son mari, de leurs projets, de la Maison Blanche, des mesures qu’elle a mises en place en tant que première dame durant le mandat de son mari : sur l’alimentation, l’éducation et la santé notamment.

Cette lecture est inspirante, mais surtout énergisante. J’ai été boostée par le discours de celle qui est bien plus que la femme de l’ancien président des États-Unis. J’ai apprécié ce moment de lecture passé avec une femme à l’esprit ouvert et au grand cœur. Je vous recommande cette lecture si vous avez envie de vous faire un petit shoot d’énergie.
Où que tu sois, Tome 1 : Je t'entendrai Où que tu sois, Tome 1 : Je t'entendrai
Danielle Guisiano   
https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/02/ou-que-tu-sois-tome-1-danielle-guisiano.html

J'avais déjà eu l'occasion de découvrir la plume de Danielle Guisiano avec Ombre vive publié chez Rebelle éditions. J'ai donc été ravie de la retrouver ! J'ai tout de suite été conquise par l'intrigue qu'elle nous propose à travers laquelle elle nous fait découvrir ses deux personnages principaux : Zoé et Angel. Celle-ci assiste à un accident de moto et décide de rester au chevet de la victime dans le coma, qu'elle surnomme Angel, faute d'identité.

J'ai apprécié l'alternance des points de vue car même si Angel est prisonnier de sa propre chair, son cerveau est toujours en état de marche. Il nous permet de découvrir son passé, ses pensées et même si au début, il a du mal à supporter la présence de Zoé, elle va rapidement lui devenir indispensable !
Au début, je dois reconnaître que celle-ci m'a semblé un peu gamine. J'avais beaucoup de mal à m'accrocher à elle et du coup, je comprenais Angel lorsqu'il la trouvait agaçante. Pourtant, au fur et à mesure que les pages défilaient, j'ai fini par m'accrocher à son personnage car on en vient à comprendre pourquoi elle se sent responsable d'Angel. De plus, elle n'a pas eu une vie facile jusqu'ici et ce n'est pas prêt de s'arranger pour elle... Cela la rend d'autant plus attachante !

Par ailleurs, ce roman de 250 pages est vraiment touchant, car même s'il est court, il ne fait pas l'impasse sur les sentiments qui s'en dégagent !
Finalement, pour moi, le seul bémol, c'est la seconde partie car après la sortie de coma d'Angel, tout se déroule très rapidement. En effet, les mois suivants ne sont développés que sur quelques pages et c'est vraiment dommage car sans m'en rendre compte, je me suis peu à peu détachée des personnages. J'étais contente de voir ce qui se passait pour eux mais sans plus...

Pour conclure, même si j'ai eu l'impression que ma lecture se déroulait en 2 temps, j'ai passé un bon moment, surtout avec la première partie que j'ai trouvé plus aboutie et terriblement touchante ! J'ai hâte que la suite sorte car la fin m'a laissé sur ma faim, si je puis dire lol.
Alaska Wild Alaska Wild
K. A. Tucker   
Aussitôt acheté, aussitôt lu ! J'attendais la sortie de ce roman depuis plusieurs mois déjà et je dois dire que je ne suis pas déçue !

Tout d'abord, je trouve que la couverture est particulièrement réussie et très représentative du paysage qui nous est décrit dans le roman avec ses petits avions, ses lacs et ses montagnes.

J’ai beaucoup aimé le soin apporté par K.A Tucker quant aux nombreuses recherches sur l’Alaska. C’est à ce niveau-là qu’on se rend compte que c’est loin d’être une simple New Romance et vous apprendrez pleins de choses sur l’Alaska ! En effet, elle montre aussi bien les splendides paysages à flanc de montagne de l'Alaska mais elle montre aussi le côté plus sombre. Notamment, elle montre la pauvreté et la misère qui peuvent régner dans certains recoins de l’Alaska avec le coût de la vie qui est extrêmement cher (coucou le café à six dollars cinquante) et le fait que certains habitants sont même obligés de déménager à pied parce que l’essence coûte trop cher ! Elle évoque également le problème de l’alcoolisme. D’ailleurs, il est impossible même de trouver de l’alcool dans certaines épiceries puisque c’est interdit !

Les paysages décrits sont splendides que ce soit les avions qui décollent, qui passent au dessus de l’eau ou entre les montagnes ou encore les petits animaux qui gravitent dans cet environnement comme les ratons-laveurs ! J’ai totalement adoré cette immersion en plein cœur de l’Alaska qui change des autres lieux que l’on retrouve habituellement dans du New Adult ! Donc si vous souhaitez passer une journée ou deux en Alaska à moindre coût, lisez "Alaska Wild" de K.A. Tucker et vous ne serez pas déçus !

Par ailleurs, je me suis reconnue dans le personnage de Calla qui tient un blog et un compte Instagram avec sa meilleure amie Dalia. Elles écrivent des articles et se prennent en photo pour leurs comptes respectifs, passent du temps à chercher la description parfaite, les bons hashtags et à répondre aux commentaires. En ce sens, je me suis beaucoup identifiée à elles !

J’ai beaucoup aimé aussi que la romance prenne son temps. D’ailleurs, les deux personnages principaux ne se rencontrent qu’au bout de 80 pages environ ce qui m’a plutôt étonnée puisque d’habitude dans de la New Romance, les personnages se rencontrent souvent dès le premier chapitre ou en tout cas dès le commencement de l’histoire. J’ai tout particulièrement apprécié le fait qu’ils se vouvoient pendant une bonne partie du roman ! C’était également novateur de retrouver des personnages plus âgés que ce que l’on retrouve habituellement dans du New Adult. En effet, Calla a 26 ans et Jonah en a 31. Leurs nombreuses joutes verbales m'ont soutiré de nombreux rires !

"Alaska Wild" n'est tout de même pas un coup de coeur pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'ai trouvé qu'il y avait quelques petites incohérences par moment. Par exemple quand Agnès dit à Calla que Jonah emmènera son père pour ses rendez-vous liés à sa maladie et que quelques pages plus loin Calla demande à Agnès : “Mais il est au courant du coup ?”. Alors s’il emmène son père à ses rendez-vous il est forcément au courant de sa maladie, cela me parait logique ! Outre les incohérences j'ai trouvé également de nombreuses répétitions de l'expression "Un ange passe". C'était trop ! Parfois, cette-même expression était répétée deux ou trois fois sur la même page !

Concernant les scènes érotiques, on aime ou on n'aime pas. Je savais personnellement que K.A. Tucker n'était pas du genre à détailler ces scènes puisque je m'étais déjà fait la réflexion lors de ma lecture de "Respire" de sa saga "Ten Tiny Breaths". Alors ceux qui apprécient les scènes érotiques détaillées, ne vous attendez jamais à ça avec K.A. Tucker puisque c'est une auteure qui suggère les choses mais ne rentre jamais dans les détails.

Enfin, même si la fin m'a mis les larmes aux yeux (j'ai réussi à les refouler, promis), j'ai été déçue de ne pas avoir droit à un épilogue. Certes, nous retrouvons nos personnages deux mois plus tard mais cela n'a pas suffit à étancher ma soif.

En conclusion, "Alaska Wild" a ses défauts, certes, mais qui font finalement partis de son charme. Cela reste une très jolie histoire que vous devriez lire pour vous évader, le temps d'un instant, auprès de Calla et Jonah et tous les autres en Alaska !
Où que tu sois, Tome 2 : Je t'attendrai Où que tu sois, Tome 2 : Je t'attendrai
Danielle Guisiano   
http://www.my-bo0ks.com/2019/02/ou-que-tu-sois-tome-2-je-t-attendrai-danielle-guisiano-7.html

Fin 2018, je découvrais la plume de Danielle Guisiano avec le premier tome de sa série Où que tu sois. Une découverte qui m'avait énormément plu et procuré beaucoup d'émotions. Non seulement de part du sujet abordé, le coma mais aussi et surtout parce que les personnages avaient réussi à me faire ressentir leurs émotions aux moments clés de l'histoire. J'avais donc plus que hâte de me plonger dans ce second tome et quand vous aurez lu la fin du premier tome, vous comprendrez qu'il faut absolument lire la suite.

Ce second tome se passe deux ans après. La peine de Sévan s'est achevée et il revient pour travailler avec son oncle à Aix-en-Provence. Malgré ces deux années, il n'a jamais pu oublier Zoé, sa fée, celle qui lui a tant donner envie de vivre sa vie et se racheter. Mais pourra t-elle lui pardonner son départ ? Telle est la question.

Comme je vous le disais au début, avec la fin du premier tome, on ne peut qu'avoir envie de lire la suite. Et honnêtement, je partais d'en l'idée d'apprécier tout autant ma lecture de ce second tome de Où que tu sois voire même plus puisque maintenant, nos personnages sont tout deux en vie. Malheureusement, j'ai rapidement déchanté. Cette lecture s'est avérée compliqué et assez longue.

Avant d'entrer dans le vif du sujet avec ce qui m'a déplu dans cette lecture, je vais d'abord aborder les éléments positifs à cette lecture. Tout d'abord, le style de l'auteure est toujours aussi sympa. Les pages se tournent assez facilement et ce, malgré les longueurs. Même si concrètement ma lecture m'a paru tourner en rond, je n'ai pas eu l'impression d'avoir une lecture lourde et "indigeste" comme peuvent l'être certaine lecture.

Les personnages secondaires se multiplient et c'est plutôt positif car dans le premier tome, nous n'avons quasiment que nos deux héros. J'ai apprécié Mia et son petit bout, Douglas (par moment mais pour des raisons bien précises). J'ai trouvé qu'ils ajoutaient vraiment quelque chose à l'histoire et surtout dans la vie de Zoé.

Je ne vous cache pas que ma lecture s'est révélée assez laborieuse par moment. Malgré tout, j'avais ce besoin de savoir ce que la fin allait donner. L'auteure a donc tout de même réussi à sauver ma lecture d'une déception totale.

Pourtant, ce second tome d'Où que tu sois souffre de pas mal de défauts.

Premièrement, l’héroïne m'a fait sortir de mes gongs. D'accord, il l'a laissé comme une vieille chaussette pour rester polie, oui, il revient après une longue absence, bien sur il ne sait pas tout comme il faut mais bon sang, elle n'a AUCUNE mais alors aucune confiance en lui ou même estime. Même dans les moments cruciaux où il fait preuve d'un courage sans faille, elle trouve le moyen de le repousser comme jamais. Non vraiment, j'avais envie de la secouer. Surtout qu'après ces fameuses disputes elle retombait comme un cheveu dans la soupe dans ses bras. Zoé est une héroïne vraiment contradictoire et lunatique au maximum.

De son côté, Sévan ne fait pas toujours ce qu'il faut mais les efforts qu'il fournit pour s'améliorer et prendre sa vie en main sont tout à son honneur. J'avais d'ailleurs parfois envie qu'il s'affirme face à Zoé. J'ai trouvé qu'il manquait de conviction dans ses actes et son comportement. C'est dommage car il avait tout le potentiel nécessaire.

Enfin, dernier point, j'ai trouvé que l'histoire était un peu trop évidente et tournait cruellement en rond. Zoé donne sa confiance, puis la reprend, puis lui redonne, bref, tout ça alourdissait vraiment le rythme de l'histoire. Enfin, j'avoue avoir vu venir à des kilomètres les rebondissements de dernière minutes. Au final, je n'ai pas été tellement surprise par la tournure des événements ce qui n'a pas aidé à me tenir véritablement en haleine.

En conclusion, Où que tu sois a eu un premier tome génial mais une suite en dents de scie. Je n'ai pas retrouvé les éléments qui m'avaient tant plu dans le premier tome comme les émotions qu'il m'avait procuré. Pour autant, j'avais envie d'aller au bout de ma lecture et le tout reste sympa à lire. Malheureusement, ce second tome souffre de beaucoup de longueurs et l’héroïne aura été la cerise sur le gâteau.

par Carole94P
Avec toi, m'envoler Avec toi, m'envoler
Fleur Hana   
Très belle histoire, le sujet abordé n'est pas évident. Adeline m'a un peu agacée par moment mais difficile de se mettre à sa place par contre énorme coup de coeur pour Mathias qui est juste parfait. A quand un livre sur Chris ?

par kmrct89