Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de NT419 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Ombres de la nuit, Tome 0.5 : The Warlord Wants Forever Les Ombres de la nuit, Tome 0.5 : The Warlord Wants Forever
Kresley Cole   
J'aimerai vraiment que les éditions J'ai Lu publient les nouvelles. Et pas d'ici la prochaine Ascencion !!
Mords-Moi!, Tome 1 Mords-Moi!, Tome 1
Sienna Lloyd   
Ensemble de petites nouvelles d'environ 70 pages chacune. Ce premier volet est assez moyen. Heloise manque de caractère, quant à Gabriel, il est peu intéressant.
L'auteur distille quelques informations qui nous donne envie de lire la suite.

par Adèle
The Airel Saga, Tome 1 : Airel The Airel Saga, Tome 1 : Airel
Aaron Patterson    Chris White   
All Airel ever wanted was to be normal, to disappear into the crowd. But bloodlines can produce surprises, like an incredible ability to heal. Then there is Michael Alexander, the new guy in school, who is impossibly gorgeous ... and captivated by her.

Somewhere in the back of her mind, she can hear the sound of pages turning, and another, older story being written. It is the story of an ancient family, of great warriors, of the Sword of Light, and the struggle against an evil so terrible, so far-reaching, that it threatens everything.

Airel knew change would be an inevitable part of life. But can she hold on when murder and darkness begin to close in and take away everything she loves? Will she have what it takes when the truth is finally revealed?

Demonica, Tome 1 : Plaisir Déchaîné Demonica, Tome 1 : Plaisir Déchaîné
Larissa Ione   
Larissa Ione, avec la série Demonica, nous entrons dans le monde démons et notamment de frères tous des Seminus c’est à dire des démons qui ont besoin de sexe pour se nourrir en énergie et qui sont mus par leur besoin de se reproduire. Ce ne sont pas des guerriers mais ils savent se battre ! Le monde Larissa Ione est très chaud, complexe, très imaginatif. Il est un peu basé sur les mêmes principes que celui de JR Ward : un groupe de héros très liés qui luttent ensemble pour défendre leur monde peuplé de créatures diverses. Très bon choix donc que l’oeuvre de Larissa Ione !

Le petit plus de la série : une romance secondaire très bonne court à travers les trois premiers tomes. C’est une caractéristique du travail de l’auteur qui nous donne toujours envie d’ouvrir ainsi le tome suivant.

par hemera
Marjane, Tome 1 : La crypte Marjane, Tome 1 : La crypte
Marie Pavlenko   
J'ai adoré ce livre que j'ai dévoré en une journée. L'univers est très riche, les personnages aussi attachants que dans la trilogie de Saskia. J' affectionne beaucoup l'écriture et l'univers de cette auteure où les personnages sont matures, réfléchis, loin des stéréotypes de la littérature ado. Merci Marie pour tes merveilleux livres ! Vivement la suite :-)

par apfantasy
Entre ses griffes, Tome 1 : Le Tueur à l'as de pique Entre ses griffes, Tome 1 : Le Tueur à l'as de pique
Aurore Doignies   
Ce livre est un véritable coup de cœur. J'adore les histoires de loups et avec du m/m en plus, quel bonheur.

par mao0
Les Originels, Tome 1 : La Naissance Les Originels, Tome 1 : La Naissance
Charlène Gros-Piron   
Premièrement, la couverture est juste sublime, je suis totalement fan !

J'ai bien aimé l'histoire dans son ensemble, les pouvoirs avec les quatre éléments, mais j'ai eu un peu plus de mal avec le style d'écriture. Je suis moins friande de la première personne du singulier, mais ce n'est en soi pas ce qui me dérange le plus ici, mais plutôt le fait que les petits commentaires parfois très lourd de notre héroïne soient autant présent. Moyen, moyen. En tout cas, j'aime bien l'humour de l'auteur (même si des fois, comme je le disais, j'avais envie de dire stop car ça dégénérait vraiment...) que ce soit dans la narration ou dans les dialogues des personnages, surtout Nicolas.

Justement, parlons des personnages.
Je déteste Cécile à un point inimaginable... La parfaite Mary-Sue. Je ne m'étalerais donc pas sur ce sujet. Shaïna, je n'ai pas grand chose à dire sur elle.
Quant aux garçons, Nicolas et Sebastian sont mes deux petits chouchous. J'adore leur humour et leur complicité et la simplicité des personnages.
Maintenant, je vais passer aux histoires d'amour qui, je trouve, arrive vachement vite, [spoiler]hop hop, Cécile avec Sebastian et dans la foulée, Shaïna et Nicolas. Je veux bien qu'ils se tournent autour depuis un moment, mais je trouve ça un peu gros tout de même[/spoiler] et qui en plus de ça, sont trop...bâclées au niveau des dialogues ou sentiments.

Après, je ne saurais quoi dire d'autre. Il y a quelque longueur, des fois on aimerait un peu plus d'actions et d'autre fois un peu moins, c'était assez spécial. Mais le bon point positif, c'est que l'intrigue est très bien ficelée et bien menée. Je meurs d'impatience de lire la suite.

Je dirais juste un mot sur la fin... Cette fin. Elle m'a mise hors de moi. Argh !

par Philla
The scorpion rules The scorpion rules
Erin Bow   
En toute honnêteté, je ne vois pas où l'auteur souhaite nous emmener.
Le concept initial est très intéressant et augure de bons moments de lecture. En effet, suite à ses errements, l'espèce humaine s'est vue être dominée par les machines, pour sa propre survie. Il était alors établi que les enfants des dirigeants politiques, en cas de déclarations de guerre entre deux nations, seraient sacrifiés, réfrénant toutes velléités.
Cependant, l'action se déroule totalement dans l'une des écoles retenant en otages ces enfants. Il n'y a que très peu d'action ou de rebondissements, de nombreuses longueurs et les personnages sont difficiles à cerner. Je n'ai pas été touché par l'héroïne, la trouvant trop froide et lisse par moments.
Je lirai le deuxième tome par curiosité car j'ignore réellement ce que l'auteur souhaite véhiculer comme message. Peut être suis-je passé à côté.

par books64
Chronique du Tueur de Roi, Première Journée - Le Nom du vent Chronique du Tueur de Roi, Première Journée - Le Nom du vent
Patrick Rothfuss   
Pas d'univers baroque ici, pour ce qu'on peut en lire pour le moment au moins. Il semble assez fouillé mais également très classique, ce qui évite l'exercice parfois périlleux de longues expositions.
A part quelques particularités et traits de couleur locale distillés ici et là le récit se concentre donc sur le vécu et l'environnement immédiat du personnage principal laissant le reste dans un arrière-plan qu'on peut supposer relativement générique, ou qui sera détaillé au besoin le moment venu.

Le personnage de Kvothe aurait pu être difficilement supportable (surdoué, maniant presque par hasard quoique pas sans danger à 12 ans un sortilège que la plupart mettent des années à maîtriser...). Mais il lui reste heureusement assez de défauts et traits de caractère plus ou moins louables pour le rendre plus vivant, le fourrer dans les ennuis et entretenir le suspense.

La trame générale du scénario et les péripéties traversées sont aussi classiques, mais tout cela est très bien écrit et mené, avec parfois un subtil clin d'oeil ou décalage humoristique par rapport à ce qu'aurait pu être la scène, entre ce qui s'est réellement passé et ce que la rumeur en a fait.
J'ai adoré l'épisode du dragon 8)

par Aude
Maeve Regan, Tome 1 : Rage de dents Maeve Regan, Tome 1 : Rage de dents
Marika Gallman   
Le Bit-Lit, ce n'est pas que des auteurs américains. Pour autant, pas facile de ne pas partir sur des aprioris quand l'auteur est européen (Suisse pour être exact). Les romans de Rebecca Kean ont prouvé qu'une écrivaine française pouvait faire des romans tout aussi excellents que Laurell K. Hamilton ou Jeaniene Frost seulement voila, rien ne distinctes Cassandra O'Donell (pseudonyme) de ces confères et bien heureux celui qui aurait retracé les origines de son auteur sans passer par l'absence de mention de traducteur.


Le premier tome de Maeve Regan ne renie nullement ses origines. Si l'auteur ne mentionne jamais de lieu (on ignore même dans quel pays cela se situe), les expressions et la mentalité de l'héroïne transpire son appartenance au vieux continent. J'avoue par ailleurs avoir ressenti un certain blocage quand à la mentalité de l'héroïne dans la première partie du récit. Maeve boit comme un trou et accepte de passer la nuit avec le premier beau mec venu pour une nuit sans lendemain (les moches boutonneux sont quand à eux forcement ennuyeux et ne mérite pas plus de 5 minutes de discussion). Si je reconnais que cet état d'esprit doit être récurrent chez beaucoup de jeunes, la question est de savoir si j'ai vraiment envie de m'attacher à une héroïne qui ne se fie qu'aux apparences? Fort heureusement, cet aspect gênant s'éclipse très vite au profit de l'histoire.


Pour ce qui est de l'histoire justement, Marika Gallman prend le temps de bien présenter ses personnages. Peut-être même un peu trop avec un récit qui manque de rythme dans sa première partie (le mot vampire se fait désirer). Et quand l'action arrive, c'est les révélations qui se font désirer. Les personnages tournent tellement autour du pot sur les secrets de Maeve que cela en devient vite irritant en nous faisant perdre toute tension du récit (que l'on ne retrouvera que sur la fin du livre).


Maeve Regan est un récit qui oscille le cul entre 2 chaise. L'héroïne est trop vieille et trop désabusée pour ressembler à une Zoe Redbird et trop jeune et pas assez mature pour lorgner du coté de Anita Blake et j'avoue ne pas toujours être certain sur quel pied danser... Roman jeunesse ou roman adulte? Sans doute entre les 2, faisant de ce roman une parfaite transition vers un récit plus adulte. Je me rend d'ailleurs compte que mon avis ne semble pas très positif. Pourtant, la lecture fut plaisante et pour défendre le livre, sachez que je ne suis pas le public cible du roman. Il serait donc regrettable ne pas laisser sa chance à ce récit, surtout que l'histoire est assez sympathique et que l'écriture s'avère bien meilleur que nombreux bit-lit que j'ai lu. J'encourage donc à découvrir ce Bit-lit à européenne et je serais aux rendez-vous pour la suite des aventures de Maeve. J'ai beau avoir été un peu trop dur sur la critique, je veux connaitre la suite...

par Caly