Livres
515 225
Membres
528 471

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nuit



Description ajoutée par Ehowene 2017-05-26T21:05:19+02:00

Résumé

Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l’hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière.

L’inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d’une technicienne de la base off-shore.

Un homme manque à l’appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz.

L’absent s’appelle Julian Hirtmann , le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié.

Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d’un enfant.

Au dos, juste un prénom : GUSTAV

Pour Kirsten et Martin, c’est le début d’un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.

Afficher en entier

Classement en biblio - 367 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par marine811 2017-06-06T22:36:51+02:00

Alors qu'à quarante-six ans Servaz ne ressentait que stupeur et perplexité devant la vie moderne - ce mariage contre nature de la technologie, du voyeurisme, de la publicité et du commerce de masse -, son adjoint écumait forums et réseaux sociaux et passait bien plus de temps sur son ordinateur que devant sa télé. Servaz savait qu'il était un homme du passé - et que le passé n'était plus pertinent.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Oula. Mais où va Minier? J'ai été déçue par ce tome. Je trouve que l'histoire part vraiment dans tous les sens. Beaucoup de choses sont totalement surréalistes. Je n'ai pas apprécié ce Servaz ci. Le personnage est totalement chamboulé.

Les personnages secondaires que l'on aimait retrouver ont quasiment disparu au profit d'une enquêtrice Norvégienne sans aucun charisme et énervante au possible.

L'histoire en elle même est brouillon. Il y a énormément de longueurs. J'avais même l'impression que c'était quelqu'un d'autre que Minier qui avait écrit ce tome.

Je lirai le suivant pour savoir ce qu'il en est mais j'espère que mon entrain pour cette histoire repartira.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par book-princess 2020-07-25T22:31:35+02:00
Bronze

Nuit est mon tout premier roman de Bernard Minier, ce qui est selon moi une monumentale erreur qui m’a empêcher d’apprécier pleinement l’histoire.

En général, quand on prend un polar/thriller avec un personnage principal récurrent (le flic), ne pas lire les autres livres qui relatent ses aventures ne gêne en rien à la lecture. Mais ici, le récit est construit sur les références des enquêtes précédentes, ce qui fait que j’étais souvent perdue en cours de route.

Du coup, je considère mon avis comme incomplet, mais je vais quand même souligner les points qui ont fait que j’étais assez mitigée au sortir de cette lecture.

Principalement, j’ai eu beaucoup de mal avec les personnages (puisque j’étais censée déjà les connaître), qui m’ont paru très creux. La caractéristique principale de Martin Servaz, le personnage central, est d’avoir changé après son coma qui survient au début de l’histoire. Mais ce changement n’est ni visible ni expliqué et, au lieu d’une enquête, on a l’impression de suivre ses déambulations et atermoiements plutôt que la traque d’un tueur.

En parlant du méchant, on le voit au final peu, et je n’ai pas vraiment trouvé ce fameux charisme qu’on lui impute tout au long du récit. S’il apparaît certes retors et intelligent, et peut-être malveillant (bien que le présenter comme comme un papa poule ne soit peut-être pas le meilleur moyen de nous en convaincre), il n’a pas fait peser sur le récit cette ambiance pesante que le résumé, le titre et la couverture m’avaient promis.

Idem pour les autres personnages, tous les secondaires sont en retrait et assez pâles et je n’ai pas accroché avec ceux un peu plus présents.

L’écriture est toutefois bonne, le scénario sympa, le rebondissement final est tout de même intéressant (même s’il colle mal avec la façon dont le personnage qui l’initie se comporte), mais je pense vraiment qu’attaquer ce que je découvre être une saga Servaz ( ?) par Nuit est une très mauvaise idée car cela nous prive de contexte, de la connaissance d’évènements passés souvent cités et d’empathie envers les personnages.

Au final, cette lecture de Nuit ne me donne pas vraiment envie de lire d’autres Minier, mais si j’ai un jour de la motivation pour commencer Glacé et lire le reste dans l’ordre, je tenterai peut-être une relecture pour donner un avis définitif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Choubiw 2020-06-11T17:45:59+02:00
Or

Vraiment très surprenant pour ce quatrième volet des enquêtes de Martin Servaz.

Je ne m'attendais pas à un tel scénario ! Mon dieu que de rebondissement et ce Hirtmann est vraiment un grand malade ! Autant j'avais boudé le peu d'apparition de Hirtmann dans le précédent tome, autant ici je suis comblée !

Je n'ai pas su décroché du livre tellement que j'étais à fond dedans.

Puis cette fin ... Bien hâte de lire le prochain !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vernon 2020-06-02T20:35:35+02:00
Argent

Encore une enquête époustouflante du Commandant Martin Servaz. Une histoire sombre qui nous plonge encore plus dans les profondeurs du mal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par misspuce 2020-04-19T19:15:58+02:00
Argent

J'adore cette série et cette auteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CPeriollat 2020-02-22T17:50:18+01:00
Commentaire ajouté par Jeanch 2020-02-09T09:47:22+01:00
Commentaire ajouté par Paule52 2019-11-10T16:10:55+01:00
Diamant

Un peu trainant dans certains chapitres, mais dans l'ensemble encore un très bon polar !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vampiredelivres 2019-11-07T14:12:08+01:00
Argent

Ça faisait très, très, trèèèèès (emphase) longtemps que j'attendais le retour de Hirtmann. Et j'avoue que, simplement pour lui, l'attente en a valu la peine. Tout comme dans Glacé, il demeure à la fois étrangement proche et distant, omniprésent et pourtant aussi insaisissable qu'une ombre. Et il reste, je l'admettrai, la seule véritable constante de l'histoire.

Pour le reste, l'histoire part un peu dans tous les sens. D'une part l'intrigue avec Gustav, d'autre part celle avec Jensen (j'ai dû rouvrir le roman pour chercher son nom tellement le personnage est oubliable), et d'un troisième côté l'affaire Hirtmann. En plus, avec Kirsten comme nouvelle variable de l'équation (et mon dieu quelle variable), il y a certains passages où la narration s'alourdit, s'alanguit, se perd dans un bourbier de conflits vaseux qui ne semblent aboutir nulle part.

J'ai bien aimé la première partie avec Jensen, et l'impact qu'elle a eu pour Servaz. Même si, dans l'absolu, ça prend une tournure philosophico-tordue avec laquelle je n'adhère pas totalement, c'était intéressant de voir le personnage vraiment hors de sa zone de confort, ballotté de droite à gauche dès le tout début du récit.

En revanche, je n'ai vraiment pas aimé la seconde partie de l'intrigue avec Jensen. Pas pour les conséquences qu'elle a à long terme pour Servaz (bien au contraire, cette conclusion était même nécessaire à mon sens), mais pour le fait que, couplée à la poursuite d'un gamin inconnu et d'un tueur en série multirécidiviste qui nargue tout le monde, ça faisait pâle et vide, et ça n'avait aucun impact tangible sur l'enquête.

D'un autre côté, on a l'affaire Gustav/Hirtmann. Au bout du compte, évidemment, les histoires sont liées, même si on ne devine pas le lien tout de suite. Cet axe-là, je l'ai vraiment apprécié. Ça fait du bien de revoir le tueur psychopathe en liberté, de voir tout ce qu'il est capable de faire (ou juste d'envisager).

Et puis, il y a Kirsten. Kirsten, Kirsten…

J’ai beaucoup aimé son introduction dans l’histoire, la dynamique qu’elle a avec Martin. En revanche, sa présence un peu écrasante relègue les anciens personnages qu’on appréciait comme Samira et Vincent au second plan. Et, en outre, maintenant que je sais ce que je sais, je trouve qu’il y avait trop peu d’indices, trop peu de développement de personnage, et un background qui a été amené un peu à la dernière minute.

De manière générale ceci dit, ça reste un très bon livre, plein de rebondissements, et avec toujours ce style tranchant qu’on connaît à Bernard Minier. Le fond de l’histoire laisse un peu à désirer, mais c’est toujours un roman de qualité du commandant Servaz.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Patricia-130 2019-10-12T23:28:05+02:00
Or

Génial.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par philanthrope 2019-09-22T14:51:29+02:00
Diamant

excellent

Afficher en entier

Dates de sortie

Nuit

  • France : 2017-02-23 (Français)
  • France : 2018-02-08 - Poche (Français)

Activité récente

bgn91 le place en liste or
2020-07-14T19:06:18+02:00
Semper l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-27T16:26:05+02:00

Titres alternatifs

  • Nuit - Français

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 367
Commentaires 60
Extraits 21
Evaluations 127
Note globale 7.98 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode