Livres
472 297
Membres
444 354

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nuits de Princes



Description ajoutée par stefy 2015-03-20T17:51:41+01:00

Résumé

Ils furent des centaines de milliers que la révolution russe chassa vers l'Ouest, et principalement vers la France, dont beaucoup avaient parlé la langue dès leur enfance. Il y avait parmi eux des chanteurs, des musiciens, des danseurs magnifiques, des jeunes femmes d'une grande beauté. Certains poursuivirent leur carrière ? dans un cadre à peine plus cosmopolite que prévu - tels ces guitaristes qui avaient joué quelques années plus tôt pour le tsar ou pour les grands-ducs. Mais beaucoup d'autres n'avaient été en rien préparés aux exigences de la pauvreté, et leur vie dépendait d'expédients.

Des grandes dames vendirent des fleurs, des officiers de la Gare et des amiraux de la flotte impériale devinrent chauffeurs, cuisiniers ou portiers. Chaque nuit ils se retrouvaient dans des cabarets ou des caves aux enseignes éclatantes, mais l'atmosphère qu'ils créaient, et qui n'était pour la clientèle que celle d'un divertissement pittoresque, était chargée pour eux de tous les poisons de la nostalgie et de la déchéance. Dans le Paris ivre de plaisir des années 20, ils jouaient le rôle amer et grisant de rois d'une fête à laquelle ils demeuraient étrangers.

Proche de ces émigrés russes par ses origines familiales, Joseph Kessel a ardemment partagé leurs misères et leurs rêves. Outre sa, valeur littéraire, Nuits de princes a la force d'un document vrai.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par stefy 2015-03-20T17:54:36+01:00

Il y a dans Passy une très petite rue. Son nom, ignoré de tous, s'efface sur la plaque mal entretenue. Serrée entre deux larges artères où gronde sans cesse le mouvement de Paris, chétive, elle sommeille. Il n'y passe, le matin, que les tricycles des garçons boulangers. Le reste de la journée, on y voit parfois paraître une voiture à bras. L'homme qui la traîne la range contre un trottoir et s'en va d'un pas fatigué chez le cafetier du coin, Auvergnat borgne qui fait en outre le commerce du charbon.

A la fin de l'année 1924, au numéro 12 de cette rue sans nom, sans couleur et sans vie, se trouvait une pension de famille. La façade en était grise, un peu lépreuse ; les volets qui n'avaient pas été repeints depuis des années se confondaient si bien avec les murs qu'au petit jour la maison semblait aveugle.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Nuits de Princes

  • France : 1998-09-09 - Poche (Français)

Activité récente

cabibel l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-13T20:13:44+01:00

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 1
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode