Livres
436 498
Membres
361 956

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nuits tranquilles à Belém



Description ajoutée par MiLn 2015-05-27T11:59:50+02:00

Résumé

Résumé :

"J'avais dit oui, et ensuite ma vie a changé."

Que peut-on refuser à un gamin qui vous saute dans les bras en hurlant « Papaï, Papaï, tu es revenu ! ». Faut-il briser son rêve de gosse ou accepter de lui prendre la main en se laissant guider vers une autre vie, d’autres souvenirs, d’autres désirs ?

Pourquoi ne pas devenir un autre, à Belém, au Brésil ? S’oublier au détour de quelques rues pour se glisser dans la peau de Luis Carlos, coureur de jupons des favelas, disparu du jour au lendemain pour chercher l’or en Guyane. Renaître à la faveur de la nuit en père et mari indigne, de retour au foyer après de longues années d’absence et tenter de reconquérir la sévère et voluptueuse Maria Lourdes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par PavillonRouge 2017-02-14T11:25:33+01:00

« Je n’ai pas insisté. Comme je suis d’un naturel assez résigné, j’ai fait comme tout le monde. J’ai accepté. J’ai signé un “blanc-seing”, et je me suis mis à naître, en dépit de cet inconvénient. Est-ce que certains bébés refusent ? Et comment s’en tirent-ils, les nouveau-nés qui ne naissent pas ?

C’est très étrange de naître. Ça devrait être interdit. Combien faut-il de hasards, de chances et de coïncidences pour que vous naissiez en ce siècle ou les Daces, à cette seconde et pas à la seconde précédente, dans cette famille-là et non dans une famille chinoise ou cap-verdienne, à Digne et non à Tombouctou ou à Manosque. Oui, dans les nuits de Bélem, je me disais qu’on a bien peu de chances de naître compte tenu les milliards de conditions qu’il faut réunir pour apparaître quelque part, et qu’en réalité, contrairement à ce que l’on pense généralement, personne n’a jamais réussi à naître, et c’est ce qu’ils veulent dire, ceux qui pensent que la vie est un songe. Moi, je serais moins prétentieux. Je dirais simplement que c’est très surfait, la naissance. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2015-06-02T14:54:16+02:00
Bronze

Je remercie Babelio ainsi que la maison d'édition Arthaud pour l'envoi de ce livre. J'ai mis du temps à écrire mon avis, attendant le dernier moment pour me bouger, car j'avoue ne pas savoir comment l'aborder car je n'ai ni sauté de joie, ni été très déçue.

La quatrième est intéressante, un journaliste revient sur des lieux au Brésil après des années et va se retrouver embarquer dans une histoire abracadabrante : un gamin des rues l'attrape, convaincu qu'il est son père, le ramenant chez lui, chez eux. Il aurait été chercheur d'or en Guyane et plus personne ne l'attendait réellement, surtout avec la réputation de coureur de jupons qu'il a laissé derrière lui.

L'histoire est particulière, dans le sens où j'ai aimé le fait que notre journaliste arrive et se fasse prendre pour un autre, par contre, j'ai un problème avec la manière dont c'est amené. Je m'explique, l'auteur fait souvent partir son personnage principal dans ses rêves et imaginations qui m'ont perdues quasiment à chaque fois. L'écriture est fluide, le livre se lit très vite, mais, j'ai été largué, autant être honnête. Je n'ai pas eut l'impression qu'il avançait dans l'histoire du village, car beaucoup de son propre passé revenait en mémoire, tout comme son imagination fertile qui parlait de roi tel Louis XIV, mais également Rimbaud, Jules Ferry... Je n'ai pas vraiment vu l’intérêt lors de la lecture. Peut-être suis-je passé à côté de ce que l'auteur voulait faire passer. Entre la réalité de son imposture et les souvenirs, il n'y a pas de limite entre les deux, ce qui est perturbant.

Ce qui aurait pu être intéressant, c'est le fait qu'il soit rentré dans la peau d'un autre, même si je n'ai toujours pas compris pourquoi il n'a pas dit précisé que ce n'était pas lui. Nous avons quelques détails sur l'autre, celui qui est réellement parti et non revenu, celui qui a joué avec les femmes sans chercher à savoir si elles sont mariées ou non. Sauf que comme je l'ai indiqué, cela aurait pu être intéressant si nous étions vraiment rentré dans la peau de ce personnage et pas le journaliste. Car nous avons plus de lui en tant que personne que de l'imposteur qu'il représente. Son travail au marché, les relations qu'il a sont trop succinctes à mes yeux. Il enquête sur un passé qui n'est pas le sien pour se l'approprier, sauf que c'est trop léger. Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire, dommage, parce que l'écriture de l'auteur est très belle et que le sujet ne laisse pas indifférent.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/nuits-tranquilles-a-belem-gilles-lapouge-a117803874

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2015-05-10T14:17:04+02:00
Pas apprécié

https://aliceneverland.wordpress.com/2015/05/10/nuits-tranquilles-a-belem-gilles-lapouge/

Quand Babelio m’a proposé ce livre, j’avoue avoir été séduite d’emblée par le résumé. Ce dernier me semblait être une parfaite invitation au voyage, un moyen d’évasion, un appel au rêve, ce qui m’a immédiatement attirée. J’en ressors totalement perplexe, et j’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose, et de ne pas avoir compris la volonté, le message voulu par l’auteur…

J’ai ressenti le texte comme un méli-mélo d’idées, ou rien n’était abouti. Comme si l’auteur avait couché sur le papier les mots tels qui lui venaient sans jamais se relire. L’auteur saute d’une idée à une autre, parfois même en plein milieu d’une phrase. Des passages m’ont émerveillée, purement poétiques, et délicieux à savourer, à lire. D’autres, au contraire, m’ont fait froncer les sourcils, et j’ai dû souvent les relire plusieurs fois pour tenter d’en comprendre la portée, sans résultat. J’avais constamment l’impression de me retrouver dans du Proust, où la plume est sublime mais dont le texte est tellement foisonnant qu’il en devient brouillon.

Je ne m’étalerai pas plus sur ce roman car, comme je le disais, j’ai l’impression d’être totalement passée à côté de quelque chose. Nul doute que ce livre n’était pas fait pour moi. Je pense pourtant qu’il saura rencontrer son public dont je ne fais pas partie à mon plus grand regret. Une expérience déroutante qui ne m’aura pas laissée indemne, mais un peu trop perplexe…

Afficher en entier

Date de sortie

Nuits tranquilles à Belém

  • France : 2015-05-06 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 3
Extraits 3
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode