Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de NukaKissKool : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Secrets de Wisteria, Tome 1 Les Secrets de Wisteria, Tome 1
Elizabeth Chandler   
je vient de terminer se livre .a classer dans la méme catégorie que le baiser de l'ange ,une belle histoire d'amour mais avant tout ca ,de l'intrigue ,des visions ,des fantomes ,tout ,bien mélangés ,**superbe**.je le conseille vivement .et vivement le tome 2

par jimmylou
La Trilogie de braises et de ronces, Tome 1 : La Fille de braises et de ronces La Trilogie de braises et de ronces, Tome 1 : La Fille de braises et de ronces
Rae Carson   
http://wandering-world.skyrock.com/3083743535-La-Fille-De-Braises-Et-De-Ronces-Tome-1-La-Fille-De-Braises-Et-De.html

Ouaw ! Quel merveilleux voyage j'ai fait grâce à ce roman ! La Fille De Braises Et De Ronces est le premier livre du genre "heroic fantasy" que je lis, et je dois bien avouer que cette découverte se révèle être excellente ! Rae Carson parvient vraiment à nous ancrer dans son récit, et à nous faire voyager avec elle dans les contrées lointaines de Joya d'Arena, d'Orovalle, du désert, et j'en passe. On s'évade complètement pendant notre lecture, un merveilleux atout pour cette histoire qui l'est tout autant.
Nous rencontrons véritablement une myriade de personnages, tous plus différents les uns que les autres, mais apportant tous un élément important à l'histoire. Entre le roi de Joya d'Arena, Cosmé, Rosalio, Humberto et Elisa, la fabuleuse héroïne du roman, nous faisons la connaissance de héros émouvants et déterminés. Au départ, Elisa est promise à Alejandro, premier personnage cité précédemment. D'ailleurs, son "envie" de l'épouser nous est exposée avec beaucoup d'humour dès les premières phrases. Exactement comme la palette de sentiments qu'elle ressent.
C'est d'ailleurs là l'un des atouts majeurs de la plume de l'auteure : elle arrive à complètement nous transmettre chaque émotion. On éprouve exactement ce qu'Elisa ressent. On rit grâce à son ironie et ses réflexions décapantes, on s'inquiète avec elle, on s'interroge, on est émus aux larmes... Bref, on réagit comme un miroir aux réactions, toutes parfaitement bien décrites, de la protagoniste principale du roman.
De plus, on s'attache sans aucune peine à elle. Je crois que sa transformation ( aussi bien au niveau physique que mental ) est l'une des plus belles et des plus époustouflantes que j'ai jamais vu. Elisa se métamorphose sous nos yeux, à chaque page. Les aventures qu'elle vit la touchent au plus profond d'elle-même. Elle apprend à s'en servir pour devenir plus forte, meilleure. La façon dont elle change m'a énormément plu. On découvre Elisa sous de nouvelles facettes à chaque chapitre. Elle devient de plus en plus adorable et fascinante. C'est vraiment très agréable de la voir se battre devant chaque épreuve, et faire preuve d'autant de détermination, de sagesse et de courage. Merci Rae Carson pour avoir fabriqué un personnage aussi exceptionnel !
En parlant de ce qu'elle traverse, je peux affirmer qu'Elisa en voit réellement de toutes les couleurs ! Les rebondissements et les surprises se succèdent sans cesse, et ils nous coupent le souffle de la même manière. Secrets, mensonges et trahisons sont ici des phénomènes récurrents et poignants. Mon coeur a loupé des battements, j'en suis sûr ! Je suis resté ébahi de maintes fois, et j'ai ressenti ce petit "choc intérieur" lorsqu'on apprend une nouvelle dévastatrice pendant une lecture. Un vrai bonheur !
Concernant l'écriture de Madame Carson, il n'y a qu'un mot qui peut la détruire : passionnante. Grâce à elle, on s'évade littéralement. Chaque mot est divinement bien choisi, et colle parfaitement à l'ambiance dans lequel il se trouve. On s'imagine sans mal les déserts, les montagnes, et les différents lieux du livre. J'ai vu de mes propres yeux les tempêtes de sables se déchaîner et la neige être teintée par le soleil couchant. Les paysages nous parlent vraiment. C'était magnifique !
L'action qui prend lieu dans ces captivantes contrées est haletante. Moi qui ne connaissais pas l'heroic fantasy, La Fille De Braises Et De Ronces m'a pleinement fait adhérer au genre. Ces histoires de Pierres Sacrées, de royaumes, de sorcelleries et de guerres sont tout bonnement exaltantes ! J'ai vraiment hâte de découvrir ce qui nous attend à travers ces différents aspects de l'intrigue dans les prochains tomes !
Le seul bémol que je pourrais trouver au livre n'en ai pas vraiment un, mais il m'empêche de donner un 5/5 au roman. Même si l'histoire est vraiment géniale, il m'a manqué le petit truc qui fait qu'on l'adore à cent pour cent. Alors oui, je l'ai énormément aimée, mais... Je ne sais pas... Il m'a manqué le "déclic" pour tomber amoureux. Après, cela ne m'a pas empêché d'être fan d'Elisa, de ses amis, et des expériences extraordinaires qui vont la forger et la doter d'un charisme et d'une force formidable. Mais, après tout, je me demande si ce petit moins ne vient pas de la romance. Moi qui suis un adepte des histoires d'amour, j'ai été un tout petit déçu par celle que possède cet opus. Elle est belle, oui, mais pas assez à mes yeux. J'ai eu du mal à y croire, je le reconnais. Alors qu'Elisa ressent complètement des sentiments comme la peur, la souffrance et l'angoisse, j'ai eu l'impression qu'elle survolait seulement ceux basés sur l'affection, la tendresse et la passion. C'est dommage, car, avec un idylle un peu plus développé, j'aurais totalement craqué pour ce livre !
La Fille De Braises Et De Ronces se révèle donc être un premier tome très prenant et vraiment fantastique. Notre chemin croise ceux de nombreux personnages profonds et incroyables, ainsi que celui d'une héroïne sensationnelle et incroyable : Elisa. Elle murit à vue d'œil et c'est un véritable bonheur d'assister à ce spectacle. Malgré une romance quelque peu mise de côté, l'action et l'aspect heroic fantasy sont très bien développés, tout comme le fil conducteur du roman qui est maîtrisé à la perfection. C'est donc un très bel opus que Rae Carson nous offre, et, en lisant la dernière ligne, on réalise que l'on a passé un très, très, agréable moment et qu'on en veut encore !

par Jordan
La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 3 : La Princesse mécanique La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 3 : La Princesse mécanique
Cassandra Clare   
Geez, best book ever !!!
Je regrette qu'on ne puisse pas mettre une note de onze aux personnages, parce que c'est le grand point fort du bouquin.
J'adore la façon dont il est si intensément relié aux Mortal Instruments, et au présent de Jace et Clary, par des allusions aux allures de private jokes, tantôt drôles, tantôt émouvantes, et juste surexcitantes pour les fans comme moi. Les noms de famille, la couleur de leurs cheveux, aussi, qui se répercute de génération en génération, de façon suffisamment marquante pour faire sourire tous les aficionados, les détails, tels que le pendentif rouge, dont je me demandais justement d'où il venait, et puis, bien sûr, LE lien entre les deux séries, qui était déjà annoncé en quelque sorte dans City of Lost Souls, que tout le monde avait déjà plus ou moins deviné, mais qui pose un nouveau mystère dans l'épilogue de Clockwork Princess, un mystère qui fait monter mon impatience de trois crans.
[spoiler]Tout le monde se doutait déjà que Brother Zachariah était Jem, mais QUI a découvert le remède, et COMMENT ? J'aurais parié sur Jace et son feu divin, mais Clary et ses runes ont une chance aussi… ou quelque chose de plus général ? Toujours est-il que quand on relit les passages où le Frère Zachariah a la parole dans City of Lost Souls, tout s'éclaire[/spoiler]
Néanmoins, là où beaucoup ont critiqué l'auteur pour avoir fait un "remake" des Mortal Instruments, je dois les détromper. J'étais de cet avis au tout début, mais en lisant le tome 3, il devient évident que… les personnages ne pourraient pas être plus différents. Relire City of Lost Souls m'a d'ailleurs filé un mal de crâne lorsque j'essayais de relier les deux entre eux.
Dans les Mortal Instruments, les personnages sont plus indépendants, et l'amour entre eux, plus égoïste. Dans les Infernal Devices, tout est dans l'altruisme, le sentiment familial, la profondeur de leur (res)sentiments, de leur douleur, de leur amitié… bien sûr, c'est quelque part aux dépends du Big méchant, mais on pardonne, parce que ça sonne tellement vrai… Et la fin est d'une beauté ! (enfin, quand je parle de la fin, je parle de l'épilogue en entier, avec ce qu'elle nous apprend sur ce qui s'est passé, sur ce qui se passera dans City of Heavenly Fire…)
Vraiment, la profondeur des personnages est impressionnante. Ils ont un véritable relief. Revoir le personnage de Magnus lui rajoute vraiment de la consistance dans les Mortal Instruments, ce qui rejaillit sur les autres personnages. D'autant que maintenant, on connaît une partie de son histoire. On sait ce qu'il ressent lorsque Alec lui parle de Will, la boîte de Woolsey Scott prend une autre dimension…
Je sais que je déborde sur le commentaire de la Cité des Ténèbres, mais il est impossible de commenter l'un sans l'autre. Ils sont aussi différents qu'ils sont complémentaires.
De la romance, de l'humour comme s'il en pleuvait, et beaucoup, beaucoup de serrements de cœur (jamais je n'avais éprouvé autant de compassion, d'affection, de compréhension envers des personnages)… Et toujours l'univers sombre, gracieux et incroyable des Shadowhunters.
Je suppose que si vous êtes là c'est parce que vous êtes déjà au courant que ce livre est une pure merveille, un véritable trésor. Sinon, eh bien reprenez au départ. Tome 1, City of Bones. Si si. On l'apprécie d'autant plus que l'on se sent impliqué dans l'univers, qu'on le connaît dans ses détails, que l'on comprend les allusions.
New Victoria, Tome 2 : Rébellion New Victoria, Tome 2 : Rébellion
Lia Habel   
Je suis déçue... J'ai aimé l'histoire, alors nous laisser avec cette fin... Qui est très belle mais il y a tellement de choses qui restent en suspense, tellement de questions sans réponses... Un tome 3 serait plus que le bienvenu avec toutes les révélations qui sont faites et qui méritent d'être creusées... J'espère vraiment que l'auteure le prévoit parce que j'ai vraiment une impression d'inachevé qui me gâche tout.

par Nounou567
Intuitions, Tome 1 Intuitions, Tome 1
Rachel Ward   
Ce livre a été pour moi un moment intense de lecture et en même temps, pour mon conjoint, un moment d'absence de ma part. Ce livre m'a complètement captivé, je ne voyais que les lettres et les chiffres de ce livre. Autour de mois, rien d'autre n'existait, tout était flou... Sauf ce livre. Je sais que j'ai l'air excessive dans mes propos, mais ce livre est vraiment bon.

par Melimel
Le Destin d'une déesse, Tome 2 : La Reine des immortels Le Destin d'une déesse, Tome 2 : La Reine des immortels
Aimée Carter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/le-destin-dune-deesse-tome-2-la-reine.html

J'ai vraiment adoré ce second tome au moins autant que le premier.

Au début de ce tome on retrouve Kate alors qu'elle revient de son congé à l'extérieur de 6 mois avec James, prête à prendre sa place de Reine de l'Underworld. Sauf que si tout allait au mieux avec Henry lorsqu'elle est partie, les choses entre eux sont terriblement froide à son retour. A sa décharge, notre cher Hades à d'autres énormes problèmes en tête... je pense que Calliope ayant lancé le réveil de Cronos, Roi des Titans, est une assez bonne excuse. Cette Calliope alors, elle n'a vraiment aucun espoir de rédemption ! Et si ça ne suffisait pas à vous convaincre, elle kidnappe Henry, Walter et Phillip, avant d'ajouter les autres dieux qui viennent à leur rescousse à sa collection. Bref Calliope s'annonce de nouveau comme l'antagoniste de ce tome, sauf qu'en plus elle a un allié de choix cette fois. Bref, on est loin de ce que Kate imaginait pour son premier hiver à régner auprès de son mari, Henry. Elle n'a donc pas d'autres choix que de partir en compagnie de James et Ava à la recherche de la prison de Cronos où Calliope garde les autres prisonniers... problème à part Henry et Persephone personne ne sait où se trouve la prison du Titan. Kate doit donc se tourner vers sa soeur, qui se trouve être aussi l'ex-femme de son mari, pour lui demander son aide. On aimerait pas être à sa place...

L'action et le suspens sont bien présents dans cette suite, et la romance n'est bien sûr que compliquée par le retour de Persephone dans l'histoire. Il faut dire que ce n'est pas le personnage le plus attachant de l'histoire, même si elle n'essaie pas pour autant de s’immiscer dans le couple Henry/Kate. Mais voilà, ces deux là n'ont pas besoin que Persephone vienne mettre son grain de sel pour que les choses entre eux soient plus que compliquées. Kate peut même être parfois agaçante dans ce tome, car elle rumine encore et encore le fait qu'elle ne soit que le remplacement de Persephone auprès de sa mère et d'Henry. Il y a des moments où on a envie de lui secouer le prunier pour qu'elle aille confronter Henry au lieu de nous casser les pieds avec ses états d'âmes. A sa défense quand elle se décide à prendre les choses en mains c'est loin d'arranger les choses.

Bref entre les manigances de Calliope et le couple Henry/Kate il y a de quoi faire dans ce livre, et j'ai trouvé qu'il était encore plus captivant que le premier grâce à ça. Le premier Tome s'étale sur six mois complets et Kate découvre tout cet univers, alors qu'ici il y a peu de temps morts dans le récit. Et cette fin... un régal de cliffhanger !

par Althea
Le Trône de fer, Intégrale 1 Le Trône de fer, Intégrale 1
George R. R. Martin   
Que dire ? Difficile de mettre des mots sur ce que j'ai ressenti à la lecture de ce premier tome... impossible presque.

A Game of Thrones est peut-être l'un des livres qui m'a le plus marquée, dans ses personnages si tangibles, ses situations si retorses, ses paysages si rudes... C'est une de ces lectures dont on ne sort pas indemne, et je sais que désormais A Song of Ice and Fire ne me quittera plus.

Je n'ai qu'un seul regret : ne pas l'avoir commencé en hiver... Winter is coming.

par Funambule
Les Royaumes Invisibles, Tome 4 : Le Prince Exilé Les Royaumes Invisibles, Tome 4 : Le Prince Exilé
Julie Kagawa   
http://wandering-world.skyrock.com/3089830217-The-Iron-Fey-Book-Four-The-Iron-Knight.html

Houlalalalalala !!! The Iron Knight, c'est une bombe ! En le terminant hier soir ( à 1h15 du matin, un dimanche soir quand même ), j'ai dû le poser sur ma table de chevet et respirer pendant cinq bonnes minutes. Quel roman ! Quelle histoire ! Quelle auteure !!! Je suis encore complètement retourné par cet ouvrage magnifique ! Julie Kagawa fait définitivement parti du groupe de mes auteurs préférés, et sa saga, The Iron Fey, est également la bienvenue au club de mes lectures coup de coeur. The Iron Knight est une lecture juste énorme et terriblement prenante, que je regrette de ne pas avoir dévorer plus tôt mais, paradoxalement, d'avoir déjà terminé ! Quel bijou !
Ce quatrième et dernier opus des Royaumes Invisibles ( pour reprendre le titre de la version française ), marque véritablement un tournant dans l'histoire. Tout d'abord, nous ne suivons plus Meghan, mais Ash. Hé là... Ouaw. Chapeau bas, très bas, à Julie Kagawa qui a réussi à écrire derrière les yeux du Prince au regard d'acier. Difficile à croire ( pour moi également ), mais je crois être tombé amoureux de lui ( ça change des héroïnes, pour une fois ) ! Ash... Quel protagoniste ! L'auteure parvient à le rendre vraiment, vraiment, profond en nous livrant son histoire, son passé, ses souvenirs et ses différentes expériences. Je pense m'être aussi fortement attaché à lui grâce à ça, justement. Julie Kagawa sait comment lier nos sentiments aux siens, et à son roman. Nos émotions dépendent des héros, tant elles sont connectées aux leurs. C'est vraiment fascinant !
De plus, The Iron Knight reprend exactement là où la conclusion The Iron Queen ( Le Serment D'une Reine ) nous avait laissé. Nous plongeons donc, dès les premières pages, au coeur même de l'intrigue, aux côtés de Puck... Et de Grimalkin ! Haaaaa ces deux-là, qu'est-ce que je les aime également ! Le trio qu'ils forment avec Ash est juste décapant et inoubliable. Puck m'a fait rire à de très nombreuses reprises, et Grim... Reste Grim. Sarcastique, malicieux et adorable, je pense que vivre cette formidable aventure sans lui n'aurait pas été la même chose. L'ensemble de ces personnages attachants et merveilleux est vraiment génial. A chaque fois que je me mettais à lire, je n'avais qu'une hâte : les voir se chamailler, dialoguer avec piquant, et, au final, s'aimer tout de même. Un vrai plaisir, ce roman.
Mais ( évidemment, j'ai envie de dire ), l'ambiance du livre ne va pas rester aussi joyeuse et agréable très longtemps. Car Ash possède un but. Un souhait plus que difficile à exhausser : trouver une âme pour pénétrer dans le Royaume de Fer et pouvoir être, finalement, aux côtés de Meghan. La quête dans laquelle ils vont se lancer, lui, Puck et Grimalkin, va s'avérer pleine de dangers et de surprises. Et là... Ouawwww à nouveau. Je suis véritablement incapable de vous retranscrire toutes les émotions que j'ai ressenti durant ce périlleux et long périple. Peur, stress, angoisse, larmes, rires et adrénaline se mêlent sans cesse, nous brûlent, nous dévorent, nous assaillent encore et encore à chaque page. Mon coeur s'est serré à maintes reprises et j'ai souvent eu les larmes aux yeux. The Iron Knight nous offre réellement une palette de sentiments intenses et puissants. Ressentir autant de sensations est une chose rare. Non par parce qu'elles sont nombreuses, mais parce qu'elles sont véritablement profondes et palpables. On plonge au coeur même de la tornade. Les maisons qu'elle détruit ? Ce sont nos pensées et nos idées. En lisant ce roman, nous oublions tout, et nous sommes ancrés corps et âme dans ce fabuleux récit.
Le voyage qu'entreprend Ash est décrit de manière à ce que nous le visualisions pleinement, comme si nous y étions. Julie Kagawa maîtrise toujours autant son univers et ses mots. L'ambiance du roman est bien plus angoissante et terrifiante qu'auparavant. Là, nous baignons dans un climat noir dans lequel tout et n'importe quoi peut se terrer. C'est inquiétant. C'est prenant. C'est passionnant. Surtout que cette quête, Ash la fait pour devenir humain. Ainsi, l'auteure nous livre de belles leçons de moral sur le fait d'être en vie, les sacrifices et les joies de posséder une existence avec une date limite. J'ai énormément aimé cet aspect quelque peu caché de l'histoire. Quand je vous dis que ce livre est parfait, ce n'est pas pour rien !
Comme nous voyageons derrière les yeux de Ash, Meghan est beaucoup moins présente que dans les autres romans. Mais elle hante toujours les pensées du Prince de l'Hiver et certaines scènes entre eux, aussi bien des souvenirs que des rêves, sont vraiment captivantes, exaltantes, et envoûtantes. J'ai succombé, une nouvelle fois, à leur idylle et leur amour à la fois délicat et dévastateur. Il y a tellement de sentiments bruts qui transpirent de chaque ligne que j'ai eu du mal à ne pas lire ce roman en une journée. Une fois qu'on le commence, difficile de s'arrêter. Les mots nous entraînent avec eux dans ce monde féérique et magique, qui regorge toujours de secrets.
J'ai atteint la fin du livre bien trop rapidement à mon goût. Quitter Ash, Puck, Grim, et Meghan ( d'une certaine façon ), a été une vraie déchirure, une fois de plus. Je me suis vraiment attaché à eux. La conclusion de la saga est, à mes yeux, parfaite. Les personnages sont fidèles à eux mêmes. Julie Kagawa a su nous écrire une fin qui donne véritablement une impression de réalité ( oui oui, même dans un monde purement fantastique ). En refermant le roman j'ai, comme dit plus haut, vraiment eu un pincement au coeur. Mais je me suis également senti apaisé et heureux pour chacun des protagonistes. Puis comme ce livre est un coup de coeur, je suis persuadé que leurs histoires resteront longtemps gravées dans ma mémoire. Merci Ash, Puck, Grim, Meghan, Julie Kagawa et tous les personnages que j'oublie pour cet extraordinaire voyage que vous m'avez fait vivre. Ce ne fût que du bonheur et une joie incomparable. Merci, merci, merci.

par Jordan
Starters Starters
Lissa Price   
http://wandering-world.skyrock.com/3077664313-Starters-Tome-1-Starters.html

Je viens de terminer Starters et j'ai le coeur qui bat encore à cent à l'heure. Cette "étoile noire de la dystopie" mérite bien son adjectif. C'est un récit prenant et poignant, qui nous dépeint une société et un avenir aussi fascinants qu'horriblement inhumains. La première moitié du livre pose les bases et la structure de l'univers captivant de l'intrigue, alors que la seconde partie est un concentré d'action et de rebondissements à couper le souffle. Malgré quelques lenteurs, je suis complètement charmé par la fabuleuse histoire de Starters.
Au départ, nous rencontrons Callie ( l'héroïne principale ), son petit-frère Tyler, et Michael, un ami à elle. Ils vivent tous les trois dans un immeuble abandonné, où l'eau et l'électricité ne sont plus des éléments mis à dispositions en quelques gestes simples. En effet, suite à la Guerre Des Spores, toutes ces sources ont été coupées et sont seulement offertes aux Enders, des personnes âgées de soixante à deux cents ans ( voire plus ). La guerre a tué toutes les personnes ayant entre dix-huit et soixante ans. Résultats : les scientifiques ont réussi à trouver un moyen pour permettre aux Enders de louer les corps des Starters pour vivre une nouvelle jeunesse. Nous pénétrons donc dans un monde où les apparences priment, et où nos corps ne nous appartiennent même plus.
Callie, Tyler et Michael se cachent depuis des années, et, désormais, ils ont besoin d'argent pour continuer à survivre. De plus, Tyler est malade, et Callie est prête à tout pour éviter que cette petite infection n'entraîne sa mort. Faute de pouvoir faire autrement, elle va décider de se rendre à Prime Destinations. Lieu surnommé La Banque Des Corps par les Starters. C'est là-bas que les Enders choisissent quel corps ils vont s'approprier durant autant de jours qu'ils le désirent.
Elle va donc courageusement louer son corps à Helena, une Ender. Sauf que tout ne va pas se passer comme prévu... Voyez-vous, normalement, pendant la location, la personne qui offre son corps reste endormie pendant des jours. Sauf que Callie va se réveiller dans son corps. Et va entendre la voix d'Helena dans sa tête. Mais, le pire, c'est ce que cette dernière lui demande : elle doit exécuter le Sénateur à tout prix avant que des milliers de Starters ne perdent la vie.
Plutôt prenant, n'est-ce pas ?! Hé bien c'est le cas ! Malheureusement, seuls ces quelques évènement prennent place dans la première moitié du roman. Mises à part quelques rencontres, dont celle d'un mystérieux Blake qui va rapidement s'amouracher de Callie, rien d'autre ne se passe. Je n'irai pas jusqu'à dire que ceci m'a déçu, loin de moi cette idée. Mais c'est assez embêtant, car on en attend tellement du roman que les quelques longueurs sont vraiment regrettables.
Autre petit bémol : le manque de descriptions et d'informations sur certains points de l'intrigue. En effet, nous en savons au final très peu sur la Guerre Des Spores, ou bien même sur l'époque dans laquelle nous nous trouvons. A dix and de la nôtre ? Trente ans ? Un siècle ? Aucune réponse ne nous est malheureusement fournie.
Bon rassurez-vous, ces points noirs nous paraissent vraiment minuscules une fois que nous sommes plongés dans la seconde partie du livre. Là, ouaw... J'en suis encore sous le choc ! Les retournements de situations s'enchaînent à une vitesse folle, et, personnellement, je n'ai rien vu arriver ! L'auteure à un vrai don pour nous surprendre et nous ébranler ! Le suspense va crescendo au fil des pages, on se demande si les personnes autour de Callie ne lui mentent pas au sujet de Prime Destinations et des horreurs qui s'y passent.
Mensonges et coups montés se succèdent sans cesse et nous privent de moments de répit ! Quel bonheur de rester scotché à chaque chapitre du roman ! Notre lecture est hyper fluide, et on veut toujours en savoir plus ! Qui est qui ? Qui à fait quoi ? Peut-on croire cette personne ? Autant d'interrogations qui nous poussent à lire avec frénésie !
Surtout que niveau héroïne, nous ne sommes pas en reste ! Callie est un protagoniste éblouissant et merveilleux dans cet univers atroce. Elle est prête à tout pour sauver son petit-frère et pour renverser le pouvoir de La Banque Des Corps. Elle veut venger la mort de ses parents et de ceux des milliers de Starters sans toit ni famille. Un fabuleux récit pour l'amour, la justice et l'envie de se battre pour ses rêves. Surtout que Callie va se faire un allié de taille : Blake, le petit-fils du Sénateur. Je ne parlerai pas de lui, mais plutôt de l'histoire que Callie et lui vont vivre. La romance n'est vraiment pas au coeur de l'histoire, mais elle est tout même présente en petite quantité. Même si elle n'est pas transcendante, elle reste tendre et mignonne, et permet à Callie de ressentir d'autres sentiments que ceux de la colère et de la répulsion contre sa société.
La seconde partie du roman s'écoule donc très ( trop ) rapidement entre nos mains, et je dois bien avouer que j'aurais préféré être autant ébahi et surpris par l'histoire dès le départ. La conclusion du livre est aussi angoissante que passionnante, et promet un tome 2 haut en couleurs ! Je ne pouvais plus lâcher le roman une fois que j'avais atteint les dernières pages. Elles regorgent d'adrénaline et de révélations inquiétantes qui provoquent des palpitations à notre pauvre petit corps toujours bousculé après la lecture de ce récit gênant et subjuguant.
En définitif, Starters est une excellente dystopie. Malgré une première moitié trop lente à mon goût, la suite fait tout le contraire en nous permettant de vivre les montagnes russes. On panique, on se ronge les ongles, on suspecte tout le monde. Bref, c'est du plaisir à l'état pur. Callie et un personnage mémorable, et j'ai vraiment hâte de la retrouver dans la suite de ses aventures. Une histoire époustouflante qui pousse à la réflexion et qui mérite bien le succès qu'on lui attribue !

par Jordan
Kate Daniels, Tome 1 : Morsure magique Kate Daniels, Tome 1 : Morsure magique
Ilona Andrews   
Alors la, un livre comme je les aime, humour décapant, un zeste de violence, de magie, de vampire, de loup garou, une fille à la anita blake, et une relation chien-chat entre l'héroine et un beau male bien virile et dangereux!
vivement la suite!!!

par anne7777