Livres
475 380
Membres
453 118

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Grdegirafe 2019-03-23T13:35:16+01:00

— Cassi ! Attends-moi !

Cassandre haussa les sourcils et fit volte-face devant le chalet d’Axel et Mina. Sortant de la maison par la porte-fenêtre, Fred beuglait son prénom. Son estomac fit une pirouette en apercevant sa grande silhouette qui se rapprochait d’elle d’une démarche chancelante.

— Tu ne veux pas rester un peu plus tard ? Il y aura certainement quelqu’un pour te ramener chez toi…

Il venait d’arriver à sa hauteur et penchait la tête vers elle pour lui parler. Son haleine sentait la bière. Cass n’avait rien bu, elle savait qu’elle devrait reprendre la route pour retourner chez elle, qui plus est, elle avait laissé les jumeaux à ses parents et elle devait se lever de bonne heure pour revenir les chercher le lendemain matin.

— Non, je veux rentrer.

La voix de Fred était pâteuse, il était saoul, vraiment saoul. Il en fallait beaucoup pour que cette grande carcasse musculeuse plie sous l’effet de l’alcool.

— Ramène-moi à la maison, Cassi, s’il te plaît.

Sa supplique l’émut. Il avait l’air fatigué, épuisé même. Mais conduire avec Fred dans la voiture à ses côtés, eux seuls tous les deux, sans aucun témoin, aucun ami pour entretenir la conversation… Elle était nerveuse.

— Tu es sûr que tu ne veux pas rester ? lui demanda-t-elle. Il est à peine vingt-trois heures, la fête va durer encore un long moment, tu vas tout rater.

— J’ai déjà fait la fête, grommela-t-il. Je veux rentrer me coucher.

Inconsciemment, elle jeta un coup d’œil autour d’eux. Tous leurs amis se trouvaient encore dans le chalet, à fêter l’emménagement de Mina. Personne, il n’y avait personne pour la sortir de cette situation. Personne pour faire tampon entre elle et Fred. Fred qui penchait doucement vers elle, comme s’il n’arrivait plus à soutenir son poids.

Elle finit par pousser un soupir de reddition.

— OK, allez viens, la voiture est par là.

Elle était garée le long de la route, à plusieurs mètres d’eux, et Fred chancelait de plus en plus sur ses grandes jambes.

S’il s’écroule par terre, tu ne pourras jamais le relever… songea-t-elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Celine-65 2019-05-16T12:31:18+02:00

- Pourquoi est-ce que tu te fais souffrir comme ça ? Pourquoi est-ce que tu ne lui dis pas que tu l'aimes depuis toujours ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par EmelineAJ 2019-05-14T12:22:10+02:00

Il avait remporté le plus beau match de sa vie, et elle était sa victoire, son trophée.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode