Livres
529 018
Membres
549 426

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Nuue : Je suis en train de lire

Espace lointain Espace lointain
Jaroslav Melnik   
Dans un futur bien lointain où les humains sont aveugles, Gadr voit du jour au lendemain. On imagine le choc : le jeune homme pense qu’il hallucine, qu’il devient fou – et les autorités encouragent cette impression, qui est estompée progressivement par l’évidence. En plus, l’environnement est aménagé spécifiquement pour cette société d’aveugles, qui se déplacent sans encombre grâce à des ondes acoustiques, au milieu de bâtiments en béton brut, tout est sale et triste. On comprend très vite que les autorités font tout pour garder les citoyens dans l’ignorance de leur condition d’aveugle.
Gadr doit faire un choix : redevenir aveugle pour retrouver sa vie normale, en sachant cependant la vérité sur son environnement, ou quitter la vie qu’il a toujours connue pour l’aventure de l’ « espace lointain » ?

C’est un excellent roman de science-fiction, qui fait se poser des questions sur les liens entre être fou et avoir simplement une vision différente, sur la responsabilité de ceux qui ont des capacités supérieures, sur l’opportunité de diffuser la vérité qui pourrait augurer un immense traumatisme, sur la normalisation d’une situation qui paraîtrait exécrable à un œil extérieur, etc. De ce point de vue, le roman est très réussi.
Cependant, quelques points négatifs. D’abord, quelques incohérences, à mon avis, sur les observations de Gadr lorsqu’il trouve la vue, sur des jugements esthétiques sur ces concitoyens alors qu’il ne devrait pas avoir de préjugés visuels, justement.
Ensuite, le scénario est ralentit par des répétitions. Gadr passe son temps à se poser les mêmes questions, au bout d’un moment, on a compris ! De plus, l’histoire est entrecoupée par des éléments non narratifs, comme des extraits de documents ou de poésie. Je n’ai pas toujours compris l’intérêt de ces textes, surtout les passages poétiques… Globalement, l’auteur insiste trop sur les aspects éthiques et philosophiques, au détriment d’une action qui aurait pu être plus dynamique et mieux rythmée.

Du bon et du moins bon dans ce roman, qui reste une découverte très sympathique !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode