Livres
494 076
Membres
491 767

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par VentGris 2014-11-27T16:48:13+01:00

«Trois femmes vivaient dans un village. La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste. Elles possédaient pourtant un point commun, un secret en quelque sorte : toutes les trois rêvaient de fuir… »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Moon_0303 2014-05-12T10:06:53+02:00

Le crime de rêver je consens qu'on l'instaure

Si je rêve c'est bien de que qu'on m'interdit

Je plaiderai coupable Il me plaît d'avoir tort

Aux yeux de la raison le rêve est un bandit

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-02-23T09:10:21+01:00

C'est cela vieillir : voir mourir les autres

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-02-28T23:01:37+01:00

L'inspecteur Bénavides déplie sa fameuse feuille à trois colonnes.

-T'es vraiment un maniaque, Sylvio...

-Je sais. Je construis cette enquête exactement comme j'ai construit ma terrasse ou ma véranda. Avec patience et précision...

-Et je suis sûr que chez toi ta Béatrice se fout autant de ta gueule que moi au bureau...

-Gagné... Mais n'empêche, elle est nickel ma terrasse!

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-02-23T09:14:20+01:00

Les vieilles sont condamnées au voile, personne ne veut les voir. C'est comme cà. Même à Giverny. Surtout à Giverny, le village de la lumière et des couleurs. Les vieilles sont condamnées à l'ombre, au noir, à la nuit. Inutiles. Invisibles. Elles passent. On les oublie.

Cà m'arrange

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-02-23T09:10:10+01:00

Quand tu regardes un "Nymphéas" de Monet, tu as l'impression, comment dire, de t'enfoncer, d'entrer dans un puits ou comme dans du sable, tu vois ? C'est ce que voulait Monet, de l'eau qui dort, l'impression de voir défiler toute une vie...

Afficher en entier
Extrait ajouté par hermancehods 2017-08-03T08:49:04+02:00

Je vais tout vous dire, ce que je tiens tant à retrouver, c'est un carton, un simple carton de la taille d'une boite à chaussures, rempli de vielles photos. Vous voyez, ce n'est guère original. Il parait que maintenant, j'ai lu ça, toute une vie de photos peut tenir dans une clé USB de la taille d'un briquet. Moi, en attendant, je cherche ma boite de chaussures. Vous, à plus de quatre-vingts ans, vous chercherez dans votre fourbi un minuscule briquet. Bon courage. Ça doit être ça le progrès.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-02-23T09:12:13+01:00

Oui, les gens admirent la folie. Rien que cette cathédrale [Rouen], l'admirer, c'est finalement reconnaître qu'il a eu raison, le type qui a imaginé un jour construire ce monument invraisemblable, même si cela devait prendre cinq cents ans ; ce dingue qui a sans doute insisté pour que la flèche de sa cathédrale soit la plus haute de France, quitte à ce que quelques millliers d'ouvriers de plus y laissent leur peau. A l'époque, un tel chantier, ça devait être une boucherie, mais on oublie. On finit toujours par oublier. On oublie la boucherie, on oublie la barbarie et on admire la folie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-02-23T09:10:45+01:00

Inspecteur, si vous n’êtes pas capable de résoudre un crime qui s'est déroulé il y a une semaine, je doute que vous puissiez trouver la clé d’un hypothétique vol qui se serait produit avant 1926

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-02-23T09:10:34+01:00

De la tour du moulin, au quatrième étage, derrière la fenêtre, on peut beaucoup mieux y observer tout ce qui se passe aux alentours. Et beaucoup plus discrètement

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode