Livres
464 097
Membres
424 257

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Folize 2019-07-03T15:33:03+02:00

Violette entra dans le restaurant où elle devait retrouver Jérôme. Il avait proposé de passer la prendre, mais elle avait préféré qu’ils se rejoignent directement sur place. Elle s’avança à l’intérieur de l’établissement, Lucas marchant à sa suite, trop près d’elle pour sa tranquilité d’esprit; c’était un peu comme si son ombre avait pris la forme d’un homme svelte divinement habillé et portant l’odeur du péché.

Troublant. Très troublant.

Se secouant mentalement, elle se dirigea d’un pas décidé vers l’hôtesse à l’accueil, échouant à mettre une distance raisonnable entre elle et la source de ses tourments, qui avait pressé le pas lui aussi pour lui coller au train.

- Bonjour, madame, monsieur. Une table pour deux? les accueillit poliment l’hôtesse.

- Eh bien non, répondit aussitôt Lucas, parce que voyez-vous, ma petite amie souhaite partager ce repas en compagnie de son amant; il devrait arriver sous peu, d’ailleurs. Je vais donc prendre une table pour moi-même, mais vous seriez très aimable si vous pouviez m’installer près d’eux. J’aime bien regarder, ajouta-t-il à voix basse en accompagnant ses paroles d’un clin d’œil complice.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Folize 2019-07-03T15:31:23+02:00

Lorsqu’elle mit fin à l’appel, les émotions de Violette allaient dans tous les sens et elle avait la tête ailleurs, ce qui fit en sorte qu’elle entra dans la salle de bain par réflexe, sans se souvenir qu’une autre personne partageait son appartement, ces derniers temps… Ce souvenir la frappa avec l’efficacité d’un coup de marteau sur la tête, lorsqu’elle se retrouva face à face avec un Lucas Lambert flambant nu, qui venait apparemment de sortir de la douche. Elle eut droit à un aperçu haute définition de son corps tonique. Lucas était peut-être mince et moins baraqué que ses frères, mais ses muscles étaient tout de même délicieusement définis. Et que dire de son… de sa… Ohhh, elle avait eu raison; ce filou avait été gâté par Dame Nature!

Lucas ne la vit pas immédiatement étant donné qu’il s’essuyait les cheveux à l’aide d’une serviette, mais il capta sa présence dès qu’elle sortit de sa paralysie et ouvrit la bouche.

- Oh… mon… dieu…! Vous êtes teeeeellement nu!

- C’est une habitude que j’ai pris depuis que je suis tout petit : quand je prends ma douche, je fais ça nu, répondit-il négligemment en tournant les yeux vers elle, sans chercher à se couvrir. Pas vous?

Afficher en entier
Extrait ajouté par fan06 2019-06-17T20:43:46+02:00

Elle doit se demander dans quel monde elle vient de mettre les pieds.

Trop tard, Alice, tu es déjà dans mon Pays des Merveilles ! Mouahahahaaaaaaaa !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Daliana 2019-06-11T13:25:09+02:00

Il ressentit un petite pointe de gratitude pour sa famille ô combien bruyante et envahissante, mais surtout soudée et remplie d'amour. D'accord, il avait parfois envie de refaire le portrait de ses frères à l'aide de ses jointures (ou d'un rouleau à pâte ... ou d'un pied de biche ... il n'était pas difficile) parce qu'ils prenaient un malin plaisir à lui casser les noix quotidiennement, mais dans ce scénario, il les massacrerait avec un amour fraternel tout à fait sincère.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode