Livres
469 572
Membres
437 059

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Objet de toutes les convoitises



Description ajoutée par lady 2011-02-28T21:48:23+01:00

Résumé

Françoise Bourdin délaisse les sagas familiales le temps d'un roman à trois voix, aux frontières de l'intime.

Présentation du livre

D'où vient cet attrait irrésistible que le jeune lord Donagh exerce sur son entourage ? À trente-cinq ans, Alexander Leander Donagh, unique héritier d'une immense fortune familiale, est un aristocrate accompli, et l'un des hommes les plus courus de Londres. Brillant avocat, indéniable charmeur à l'élégance rare, à la fois craint et admiré de tous, ce modèle de rigueur et de flegme dissimule une nature passionnée. Son idylle avec Dimitri, un danseur étoile, nourrit les pages people des magazines. Mais en secret, Alexandre s'éprend de Mark, son associé, qu'il voit pourtant parfaitement heureux avec sa femme, Joyce.

S'engage alors un vertigineux ballet de sentiments : Dimitri, Mark et Joyce, envoûtés par Alexander, luttent contre les violents soubresauts de l'amour. Dimitri souffre de n'être pas aimé ; Mark réfrène un trouble de plus en plus angoissant ; Joyce se laisserait volontiers séduire...

Jusqu'au jour où les acteurs du drame se retrouvent sur la même scène, et les masques tombent...

Aves Objet de toutes les convoitises, Françoise Bourdin signe un émouvant roman-confession à trois voix, où se dessine le portrait plein de sensibilité d'un homme horsdu commun, véritable incarnation de la séduction.

Afficher en entier

Classement en biblio - 72 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bamby114 2014-12-10T16:04:19+01:00

Il m'adressa un de ces sourires qui n'appartenaient qu'à lui.

Et avant elle, tes premières amours ?

A seize ans, une grande passion d'été pour une boulangère qui m'a tout appris, ensuite une étudiante de la Sorbonne, avec laquelle j'ai connu dix-huit mois d'un liaison si tumultueuse que j'ai bien failli rater mes examens. Puis quelques coups de cœur sans importance, enfin Joyce, rencontrée par hasard devant un grand magasin, et que j'ai adorée sur-le-champ. Tout ça est très banal.

Pas quand on le vit.

Il m'offrit une cigarette, se pencha pour me donner du feu.

As-tu connu des aventures extraordinaires ? Lui demandai-je.

Non, le mot est trop fort. Disons... des choses très bien.

Jusqu'à Dimitri ?

Dimitri en fait partie.

Je méditai sa réponse un moment. Je l'avais supposé plus concerné par l'homme qui vivait chez lui, avec lui.

Veux-tu qu'on en parle ? Ajouta Alexander.

De quoi ?

Du fait que je suis amoureux de toi.

Sa déclaration me laissa sans voix. Moi qui croyais l'incident oublié, qui imaginais stupidement que nous ne connaîtrions plus la moindre gêne, je me retrouvai si embarrassé que je le sentis rougir. Seigneur ! Jusqu'où me fallait-il remonter pour me rappeler avoir rougi ?

C'est ridicule, parvins-je à articuler.

C'est surtout difficile. J'ai longtemps espéré que ça me passerait, mais non.

Alexander, tu me mets dans une situation impossible !

Un cri du cœur, qu'il accepta avec un geste d'impuissance.

Je sais. N'ai-je vraiment aucun espoir de te convaincre ?

Me convaincre de quoi ?

D'essayer.

Souffle coupé, j'éprouvai une sensation de creux à l'estomac, comme si j'oscillais tout au bord d'un plongeoir. S'ensuivit une bouffée d'angoisse que je me levai, sans réellement vouloir quitter la pièce, mais au moins pour me soustraire à l'insistance de son regard.

Ne t'en va pas, dit-il à voix basse. S'il te plaît.

Alex, tu es mon ami, je ne tiens pas à me fâcher avec toi. J'ai beaucoup d'admiration et d'affection pour toi...

je m'en fous.

Comme il n'étais jamais vulgaire, sa phrase résignée me fit comprendre que nous ne pouvions plus faire machine arrière. Il fallait liquider le problème une fois pour toutes, en espérant que notre amitié y résisterait. Il se leva à son tour, alla prendre la bouteille de champagne et s'approcha de moi. Je dus me maîtriser pour ne pas bouger, mais ma main tremblait qued je lui tendis ma coupe. Il interrompit son mouvement, me la retira des doigts.

Je te fais peur, Mark ? Demanda-t-il doucement.

Il se débarrassa de la bouteille et du verre sur un guéridon, puis avança d'un pas.

Alex, non.

Ma voix devait manquer de conviction car il me prit par les épaules et m'attira à lui.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

J'ai lu ce livre en deux fois. La première, j'ai rapidement lâché tellement je me suis ennuyé. J'ai laissé passer un peu de temps puis, j'ai décider de lui donner une seconde chance : J'ai pris une page au hasard à peu près au milieu et j'ai repris ma lecture.

Et je suis contente de l'avoir fait.

Les personnages sont tous très intéressants ( même si j'ai toujours du mal avec Alexandre )et l'histoire est prenante et assez fascinante.

J'ai beaucoup aimé Mark qui m'a aussi fait beaucoup de peine. J'ai trouvé qu'Alexandre manquait de tact, de patience et de considération pour celui dont il était " amoureux ", pour moi il était égoïste et absolument pas compréhensif, ça m'a énervé.

J'aimais bien Joyce au début mais elle s'est transformé en salope homophobe, c'était assez écœurant.

J'ai bien aimé Dimitri et j'ai aussi eu de la peine pour lui, surtout vu la manière dont Alexandre le traitait. J'ai trouvé que vers la fin, sa relation avec Alex prenait une tournure assez malsaine ( surtout pour lui en fait ) à cause de ce fameux marché qu'ils ont passé.

Alexandre est un petit manipulateur, prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Au final, l'histoire est intéressante grâce aux personnages ( sauf Alex que j'ai trouvé sans intérêt ).

Je n'aime toujours pas mais au moins c'est passé de " tellement ennuyeux " à " intéressant " !

Afficher en entier
Pas apprécié

Plutôt plat et sans grand intérêt. Heureusement que ce livre est court, cela a abrégé mon supplice. Une écriture sans émotions et des personnages dénués d'attrait. Premier livre de Bourdin que je lis, probablement le dernier...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2017-12-10T20:00:59+01:00
Bronze

A la première lecture, je l'avais adoré (la 2e lecture s'étant faite en étant plus âgée, j'ai moins accroché...faut croire que les goûts changent).

Je me souviens avoir été prise par l'histoire et le jeu des personnages qui sont assez travaillés surtout Mark et Alexander. Ce fut un bon moment de lecture que je conseillais volontiers à mes clients.

Afficher en entier
Diamant

un livre différents des autres livres de Françoise Bourdin, une histoire d'amour, un quatuor amoureux, à lire!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eimi 2017-08-05T16:26:04+02:00
Diamant

Mon tout premier livre de cette auteure et j'ai carrément adoré. Dès les premiers paragraphes, je me suis attachée aux personnages, avec néanmoins un peu de mal pour Andrew tant sa prétention est exaspérante. Mais au fil du livre, il se révèle bien plus tendre voire vulnérable, ce qui a modifié mon jugement. Enfin, j'ai totalement accroché avec la plume de Françoise Bourdin, sa manière d'appréhender ses protagonistes, tout en finesse, simplicité et profondeur. Ce roman est complètement addictif, aborde avec justesse des sujets compliqués pour déboucher sur un final optimiste. Du pur bonheur.

Afficher en entier
Argent

Ce roman là est assez différent de ce que fait l'auteur, ce n'est pas une histoire de famille ici mais une histoire d'amour assez compliquée. En effet, Mark est un homme marié et heureux, il est un excellent ami de son patron Alexander, un magnifique lord qui en plus d'être gay, est fou amoureux de Mark.

C'est une histoire très sympathique, qui raconte une remise en question de soi, j'ai beaucoup aimé.

L'auteur a une écriture magnifique, mais comme d'habitude je n'ai pas aimé les personnages féminins. Joyce a beaucoup trop confiance en elle. Mark et Alexander m'ont été sympathique mais sans plus.

En tout cas, ce livre m'a vraiment donné envie de découvrir les campagnes anglaises et de vivre dans un manoir.

Afficher en entier
Lu aussi

un livre plein de sensualité, d'émotions. Je ne suis pas sure d'avoir vraiment apprécié ce personnage, Alex, il me fait pensé un peu, beaucoup à Gasby le magnifique... un peu trop calculateur, un peu trop excessif... alors que Marck m'a touchée, plus sensible, plus attachant.

Un très bon livre, pas le meilleure, mais l'auteure touche par sa simplicité et sa plume toujours aussi agréable.

Afficher en entier
Or

Différent des sagas familiales habituelles de cet auteur,ici on aborde l'amour entre deux hommes

Afficher en entier
Diamant

Icarus a bien résumé mes pensées concernant ce livre.

Moi même je l'ai lu plusieurs fois et j'en aime toujours autant la lecture.

Afficher en entier
Diamant

Un livre que j'ai lu je ne sais combien de fois et que je déguste comme un bon vin régulièrement.

Tout m'a accroché dans ce livre, l'atmosphère, les personnages, la retenue... Je suis tombée en amour!

Afficher en entier

Date de sortie

Objet de toutes les convoitises

  • France : 2004-01-01 - Poche (Français)

Activité récente

Eimi l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-05T16:25:09+02:00

Les chiffres

Lecteurs 72
Commentaires 11
Extraits 1
Evaluations 22
Note globale 7.41 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode